Rejoignez-nous

Actualité

Nuria Gorrite, Cesla Amarelle et Rebecca Ruiz se représentent

Publié

,

le

Rebecca Ruiz, Nuria Gorrite et Cesla Amarelle (de gauche à droite) ont annoncé jeudi à Bussigny qu'elles se représentaient au Conseil d'Etat vaudois. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les trois socialistes du Conseil d'Etat vaudois repartent pour un tour. Nuria Gorrite, Cesla Amarelle et Rebecca Ruiz souhaitent se représenter aux élections cantonales de mars prochain.

Leur annonce, jeudi matin devant la presse dans un café de Bussigny, ne constitue pas une surprise, tant il semblait évident que toutes trois désiraient rempiler. "Ce n'est pas la fin d'un suspense insoutenable", a d'ailleurs reconnu Nuria Gorrite.

La validation de leur ticket à trois devrait aussi être une formalité, le 13 novembre à Lausanne lors du congrès du Parti socialiste vaudois. Aucune autre candidature socialiste, en théorie possible, n'a émergé. "Nous serions déjà au courant si c'était le cas", a estimé Mme Gorrite.

Même si rien n'est encore acté, une nouvelle alliance avec les Verts semble se dessiner pour l'élection au Conseil d'Etat (1er tour le 20 mars, 2e tour le 10 avril). "Cette alliance est naturelle et elle a fait ses preuves", a continué la présidente du gouvernement vaudois.

"Nous nous engageons très sereinement dans cette alliance", a renchéri Cesla Amarelle, soulignant que lors des dernières élections communales, la progression des Verts ne s'était pas faite au détriment du PS.

Outre le Conseil d'Etat, les trois candidates ont promis "une implication complète" pour les élections au Grand Conseil, où la gauche espère pour la première fois prendre la majorité. "Nous serons très présentes sur le terrain pour appuyer les listes dans nos districts respectifs", a relevé Rebecca Ruiz.

Projets à poursuivre

Tour à tour, les trois socialistes ont insisté sur le fait qu'elles formaient "une équipe soudée". Et que cette solidarité s'avérait plus que jamais nécessaire pour affronter les défis actuels et futurs. "Le canton a besoin de personnalités qui ont envie de créer du lien, pas de gens qui divisent", a dit Nuria Gorrite.

Rebecca Ruiz a aussi remarqué que la crise du coronavirus avait "renforcé" leur conviction d'avoir "un Etat solide et agissant qu'il ne fallait surtout pas affaiblir."

Cesla Amarelle a également insisté sur l'importance de poursuivre les projets qu'elles avaient "mis sur les rails" ces dernières années. De quoi imaginer qu'elles souhaiteraient, en cas de réélection, conserver leur département.

"Nous sommes candidates au Conseil d'Etat, pas à un département", a toutefois relevé Nuria Gorrite, rappelant que la distribution des départements, ou leur éventuelle modification, se ferait dans le cadre du gouvernement.

Elues entre 2012 et 2019

La Morgienne dirige elle-même le Département des infrastructures et des ressources humaines depuis son entrée en fonction en 2012. Cesla Amarelle a accédé au Conseil d'Etat cinq ans plus tard, en tant que cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture.

Quant à Rebecca Ruiz, elle a rejoint l'exécutif cantonal à la faveur d'une élection complémentaire en 2019, organisée après le départ de Pierre-Yves Maillard. La Lausannoise est en charge du Département de la santé et de l'action sociale.

Autres candidats déjà connus

Pour mémoire, dans les autres partis vaudois, le PLR présentera la sortante Christelle Luisier ainsi qu'Isabelle Moret et Frédéric Borloz. L'UDC partira avec Michaël Buffat.

Les Verts n'ont pas encore validé leur stratégie, mais ils devraient lancer Vassilis Venizelos, seul candidat en lice à ce stade. Les plus petits partis n'ont pas encore annoncé de candidats.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Coronavirus

De nombreux hôpitaux sont tombés dans les chiffres rouges en 2020

Publié

le

L'interdiction des opérations non urgentes durant la première vague de la pandémie a fortement pesé sur le chifffre d'affaires des hôpitaux (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La pandémie de coronavirus a laissé des traces profondes dans les établissements de santé suisses. Seuls 28% des établissements de soins aigus ont enregistré des résultats positifs l'an dernier, contre 60% un an plus tôt, selon une étude publiée dimanche.

Le préjudice financier causé par la pandémie aux hôpitaux et aux cliniques est de 1,3 à 1,5 milliard, indique le cabinet d'audit PwC dans un communiqué. Ce montant ne comprend pas les contributions versées par les cantons pour aider les hôpitaux durant la pandémie.

L'interdiction des opérations non urgentes durant la première vague de la pandémie, au printemps, a particulièrement pesé sur le chiffre d'affaires des établissements, selon le rapport. Le résultat a reculé de 4,2% dans le domaine stationnaire. La baisse est moins forte dans le secteur ambulatoire, où elle atteint 0,5%.

Les revenus sont également légèrement inférieurs à 2019 en psychiatrie. Le recul est nettement plus marqué dans le domaine de la réhabilitation.

Pour cette étude, PwC a étudié en septembre dernier les rapports annuels de 45 hôpitaux de soins aigus et de treize cliniques psychiatriques.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

1re manche: Odermatt 3e, Caviezel 5e

Publié

le

Marco Odermatt pointe au 3e rang après la 1re manche à Sölden (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Marco Odermatt et Gino Caviezel sont idéalement placés après la première manche du géant d'ouverture de saison à Sölden. Ils ont signé respectivement le 3e et le 5e temps.

Le Nidwaldien et le Grison ont concédé 0''21 et 0''35 à l'Autrichien Roland Leitinger, étonnant auteur du meilleur chrono avec le dossard no 19. Le Français Mathieu Faivre, champion du monde en titre de ka discipline, est 2e à 0''19 et le Slovène Zan Kranjec 4e à 0''27, avant une deuxième manche programmée à 13h30.

Marco Odermatt et Gino Caviezel s'étaient déjà illustrés l'an passé sur le glacier de Rettenbach, se classant 2e et 3e d'un géant gagné par le Norvégien Lucas Braathen. Ils avaient alors offert au géant masculin helvétique ses premiers podiums à Sölden depuis la victoire de Didier Cuche en 2009.

Les autres Suisses ne semblent en revanche pas en mesure de jouer la gagne dimanche après-midi. Pas dans le bon rythme sur le premier parcours, Justin Murisier (16e) et Loïc Meillard (19e) ont ainsi perdu respectivement 1''25 et 1''38 sur Roland Leitinger, qui vise à 30 ans un premier succès en Coupe du monde.

Parmi les quatre autres Helvètes engagés, seul Daniele Sette (25e à 1''51) est parvenu à se qualifier pour la deuxième manche. Daniel Yule (dossard 55) et Tanguy Nef (66) ont terminé 50e et 52e sur le premier parcours, à plus d'une seconde du "cut".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

La rupture des chaînes d'approvisionnement inquiète Parmelin

Publié

le

Il est possible que les entreprises doivent encore recourir au chômage partiel l'année prochaine, estime Guy Parmelin (archives). (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

L'interruption de nombre de chaînes d'approvisionnement en pièces détachées des entreprises suisses, inquiète le président de la Confédération Guy Parmelin. Il est possible que les entreprises doivent encore recourir au chômage partiel l'année prochaine, selon lui.

"Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de travail, mais parce qu'il y a un manque de pièces détachées ou de matériel pour finir les produits", déclare dans un entretien diffusé dimanche par le journal alémanique SonntagsBlick M. Parmelin, qui est également le ministre suisse de l'économie. "Si cette crise devait s'aggraver dans d'autres pays, la Suisse serait également touchée".

Face à ce contexte économique difficile, l'UDC vaudois s'alarme d'un échec de la loi Covid-19, soumise au verdict du peuple le 28 novembre prochain. "Un 'non' aura certainement des répercussions". La Suisse devra trouver quelque chose de nouveau dès le mois de mars pour remplacer le certificat Covid, souligne-t-il.

M. Parmelin pointe en outre des problèmes au niveau international. Il rappelle encore que l'extension de l'indemnisation du chômage partiel à 24 mois est comprise dans cette loi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fribourg maintient le cap, Genève-Servette respire

Publié

le

L'Ajoulot Maxime Fortier (à droite) tente d'échapper au défenseur lausannois Aurélien Marti. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Fribourg-Gottéron a renoué avec la victoire en National League. Les Fribourgeois ont battu 3-1 Ambri-Piotta et restent solides leader. Lausanne n'a pas connu de soucis à Porrentruy contre Ajoie (6-2).

Battus la veille à Ambri-Piotta, les Fribourgeois ont rapidement retrouvé le goût du succès. Deux coups de canon de Killian Mottet ont transpercé le filet de Benjamin Conz. L'attaquant de Gottéron avait connu une période de mutisme devant le but adverse de huit matches. Son réveil intervient au bon moment pour les joueurs de Chiristian Dubé qui survolent toujours le classement.

Lausanne n'a jamais tremblé en Ajoie (6-2). Les hommes de John Fust ont largement profité des erreurs jurassiennes pour renouer avec le succès après deux défaites. L'attaquant canadien Philip Varone en a profité pour se mettre en évidence avec trois assists dont une très belle passe venue de l'arrière du but pour l'ouverture du score par Andrea Glauser (6e). Le nouvel arrivé à Porrentruy, le Suédois Sebastian Wannerström, s'est mis en évidence devant son public en inscrivant le premier but ajoulot.

Genève-Servette a failli atteindre le fond face aux Langnau Tigers (3-2). Dans un match d'une consternante faiblesse technique, les joueurs de l'entraîneur Patrick Emond ont paru longtemps tétanisé par l'enjeu et la très mauvaise situation au classement. Les Genevois se sont retrouvés menés 2-1 après une incroyable bourde de Daniel Winnik qui a perdu le puck sur Harri Pesonen au milieu de la glace alors que les Genevois évoluaient avec un joueur de plus. Le Finlandais aux mains d'or n'a laissé aucune chance à Gauthier Descloux (37e). Le Canadien des Vernets s'est racheté peu après en reprenant un renvoi du portier Robert Mayer (46e) avant que le défenseur Roger Karrer n'inscrive le but de la victoire d'un tir précis (53e) au terme d'une action où le portier Mayer s'est blessé.

Un quintuplé pour Stransky

Bienne, avec quatre victoires lors des cinq derniers matches, est au beau fixe. Les Seelandais ont toutefois dû lutter pour se débarrasser des Rapperswil-Jona Lakers (4-2), qui en ont fait souffrir plus d'un cette saison. Un doublé de Toni Rajala - son deuxième de la saison - a bien facilité la tâche des Seelandais. Ils auront l'occasion de revenir à deux points de Fribourg au classement dimanche en cas de succès à Lausanne. Le Finlandais Lauri Korpikoski a fait ses débuts avec Bienne.

Davos est bien l'équipe du moment avec Fribourg-Gottéron. A la faveur de leur large succès sur la glace de Berne (6-3), les Grisons ont fêté un septième succès de suite. Menés 1-0, ils ont retourné le score avec un quintuplé (!) de Matej Stransky. Le Tchèque avait entamé la saison bien gentiment. L'ancien joueur d'Ocelari Trinec, meilleur compteur du Championnat tchèque la saison dernière, a commencé à montrer des qualités qui devraient se confirmer lors des prochains matches.

Le Lugano de Chris McSorley a concédé son quatrième revers au cours des cinq derniers matches. Les Tessinois se sont inclinés 6-2 sur leur glace face à Zoug. L'attaquant Marco Müller a réussi un triplé pour les tenants du titre à l'occasion de ses trois premiers buts de la saison.

Classement: 1. Fribourg-Gottéron 18/41 (59-39). 2. Bienne 17/36 (55-39). 3. Davos 16/34 (58-41). 4. Zoug 15/31 (51-36). 5. Zurich Lions 16/29 (50-39). 6. Rapperswil-Jona Lakers 17/25 (46-49). 7. Ambri-Piotta 17/24 (44-44). 8. Lugano 18/23 (49-54). 9. Lausanne 15/20 (40-40). 10. Langnau Tigers 18/20 (58-63). 11. Berne 17/17 (46-52). 12. Genève-Servette 17/15 (43-65). 13. Ajoie 15/9 (28-66).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Super League: les Young Boys ont sué face au LS

Publié

le

Fassnacht exulte après son but décisif (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Les Young Boys ont battu Lausanne-Sport 3-2 en ouverture de la 11e journée de Super League. Au Wankdorf, les Vaudois ont donné une bonne réplique au champion. Ils auraient pu repartir avec un point.

Les visiteurs ont montré de belles qualités et un moral d'acier, qui leur a permis de revenir deux fois à égalité. Mais le 3-2 signé Fassnacht (82e), après un centre de Ngamaleu renvoyé par le poteau, leur a été fatal.

But chanceux

YB a été loin de se promener. L'équipe ne tourne pas à plein régime ces temps, comme déjà vu face à Lucerne (1-1) et Villarreal (1-4). L'ouverture du score chanceuse de Hefti (13e) n'a pas placé les hommes de David Wagner sur les bons rails. Lausanne a égalisé par Amdouni (32e) et dominé jusqu'à la pause.

En seconde période, YB a mis plus d'intensité dans ses actions. Entré à la 46e pour un Siebatcheu décevant, Kanga n'a pas saisi l'occasion. Il a raté deux grosses opportunités (52e/59e).

Rieder marque puis provoque un penalty

Les Bernois ont repris l'avantage sur un coup franc excentré de Rieder (76e). Le même joueur provoquait peu après un penalty que Kukuruzovic transformait imparablement (80e). Mais la joie des Vaudois ne durait que deux minutes...

Derby zurichois spectaculaire

Au Letzigrund, le derby de la Limmat entre Grasshopper et le FC Zurich s'est conclu sur un nul 3-3 au terme d'un affrontement spectaculaire, surtout en première mi-temps. Le FCZ a pris un départ fulgurant pour mener 2-0 après dix minutes grâce à Pollero (3e) et Dzemaili (10e), mais GC a réagi avec vigueur pour mener 3-2 au repos après des buts de Bonatini (17e/penalty), Margreitter (27e) et Herc (35e).

La partie s'est un peu calmée ensuite. Zurich a réussi à égaliser grâce à une tête de Pollero (67e). Aucune équipe n'est parvenue à arracher la victoire malgré des occasions de part et d'autre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture