Rejoignez-nous

Actualité

Les étudiants genevois s'inquiètent pour leurs diplômes

Publié

,

le

Des étudiants des collèges genevois de 4ème année s'inquiètent pour leur maturité et pour les diplômes de fin d'étude. Dans une lettre, ils se plaignent du manque d'information du Département de l'instruction publique concernant les examens, leurs dates et leur champ d'application. Le DIP répond que la décision est fédérale et qu'elle devrait tomber ces prochains jours.

"Bien que la possibilité de commencer des études ou un emploi en automne soit assurée par le Conseil fédéral, les élèves de dernière année des écoles de culture générale, des filières de maturité professionnelle ainsi que les élèves de la passerelle mais surtout des gymnases se retrouvent en grande difficulté", écrivent dans une missive les étudiants. Ils se plaignent de n'avoir aucune information concernant la date des examens, à savoir s'ils seront maintenus et quel sera leur champ d'étude.

Le temps presse

Les examens sont prévus le mois de mai prochain et le temps presse, rappellent les élèves. Les révisions débutent normalement au moment des vacances de Pâques, or leur champ d'application n'a pas été défini par les professeurs. Les examens représentent 50% de la note finale de la maturité d'où l'importance de s'y prendre assez tôt. Ils craignent que les directions des établissements ne donnent aucune information avant début mai, soit au dernier moment.

Inégalité des chances

Les bibliothèques sont actuellement fermées et il est très difficile pour certains de travailler dans de bonnes conditions, ce qui réduit leur chance de réussite. Certains étudiants se retrouvent confinés à la maison avec une grande famille bruyante.

Le DIP rappelle que la décision appartient à la Confédération

Contacté le porte-parole du Département de l'instruction publique genevois, Pierre-Antoine Preti explique que la décision dépend de Berne. Le Canton est en attente d'une décision du Conseil fédéral, seul habilité à édicter les ordonnances pour l'enseignement du Secondaire II. Une décision qui se prend néanmoins en collaboration avec la Conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique.  Le Canton de Genève, une fois les ordonnances adoptées, va appliquer les mesures et déterminer les modalités d'application.

Les certifications, maturité, diplôme et CFC, devraient avoir lieu à la date prévue, selon le DIP genevois. Juste à l'instant le Conseil fédéral a décidé de prolonger le semi-confinement jusqu’au 26 avril, soit 7 jours de plus que ce qui était prévu (19 avril). Il va élaborer un concept sur la façon d’assouplir ce confinement, étape par étape qui devrait avoir lieu avant fin avril.

Dès le 15 avril, le Conseil fédéral va décider de ces critères d’assouplissement. Ils dépendront du nombre de nouvelles infections, des hospitalisations et des personnes décédées. Alain Berset a expliqué que ce seront d’abord les domaines dans lesquels les mouvements de population peuvent être évités qui seront ouverts en premier. Ce sont aussi les domaines dans lesquels des mesures d’hygiène pourront être mises en place facilement. Le Conseiller fédéral chargé de la santé a également expliqué que le retour à la normale se calculerait en semaines, pas en jour ni en mois, à priori.

 

1 commentaire

1 commentaire

  1. Blanco

    8 avril 2020 à 17 h 32 min

    Mesures assouplies dès le 26 avril !?
    Les gens n'iront pas aux restaurants car mêmes si se sera les derniers commerces à ouvrir la clientèle sera au compte gouttes 💦 et pas assez de chiffre pour tout payer car les prêts effectués auprès des banques vont obligatoirement être utiliser pour payer tous les arriérés en suspens charges sociales loyer etc donc ils vont se retrouver avec un prêt qui à été reçu pour plonger par la suite attendez vous a des faillites à la pèle tout ça pour vous dire que ces mesures aident simplement à endetté les gens et à ce casser la figure par la suite. Tous les frais fixes et autres devraient tromper à la trappe et l'état devrait payer tout ça. Pleins de responsables et travailleurs vont se trouver à la rue, mais bien sûr ça on en a rien à faire. Les responsables ou gérant de commerce eux n'oront plus de RHT donc hospice et s'il possède un bien à l'étranger après 40 de Suisse on va leur dire vendez ah ah qui va acheter après cette pénurie ? PERSONNE donc après de bons et loyaux services ils vont être jetés comme de vulguère KLEENEX. MERCI LA SUISSE 🇨🇭 B

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Le Parlement américain va voter sur une aide à l'Ukraine séparée

Publié

le

Les Etats-Unis n'ont plus envoyé de grandes enveloppes à Kiev depuis décembre 2022, en raison du blocage du dossier par les républicains au congrès (archives). (© KEYSTONE/AP/Efrem Lukatsky)

La chambre des représentants des Etats-Unis votera cette semaine sur des projets séparés d'aide à l'Ukraine et Israël, a annoncé lundi le chef de cette chambre basse du congrès. Une enveloppe de 60 milliards de dollars pour Kiev est bloquée depuis des mois.

"Cette semaine, nous examinerons des propositions de loi séparées" dont ceux permettant de "financer notre allié israélien" et de "soutenir l'Ukraine dans sa guerre contre l'agression russe", a déclaré le chef républicain de la chambre des représentants, Mike Johnson.

Les autres propositions de loi sont destinées à "renforcer nos alliés dans la région indo-pacifique" et à "adopter des mesures supplémentaires pour contrer nos adversaires et renforcer notre sécurité nationale", a ajouté le "speaker" sur le réseau social X (ex-Twitter).

De loin le premier soutien militaire à Israël et à l'Ukraine, les Etats-Unis n'ont plus envoyé de grandes enveloppes à Kiev depuis décembre 2022, en raison du blocage du dossier par les républicains au congrès.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

L'objet qui a transpercé un toit en Floride vient de l'ISS

Publié

le

Le débris de 700 grammes environ est constitué d'un alliage de métaux nommé Inconel (archives). (© KEYSTONE/AP)

L'objet venu du ciel qui avait transpercé la maison d'un habitant de Floride arrivait bien de la station spatiale internationale (ISS), a confirmé lundi la NASA. Le débris de 700 grammes environ est constitué d'un alliage de métaux nommé Inconel.

Le 8 mars, un habitant d'une ville de Floride a récupéré un objet gris semi-cylindrique, qui aurait, selon lui, "transpercé le toit et deux étages" de sa maison. Il l'a transmis à l'agence spatiale américaine.

Elle a confirmé lundi le scénario qui était alors supposé: l'objet vient d'une cargaison de vieilles batteries, des déchets relâchés de l'ISS en 2021, pourtant prévu pour rentrer dans l'atmosphère "sans danger".

La NASA a dit qu'elle menait l'enquête pour savoir pourquoi ce débris n'avait pas été entièrement détruit dans l'atmosphère et s'il est nécessaire de changer ses pratiques.

Des incidents du même type ont déjà eu lieu par le passé. En 2022, les autorités australiennes avaient par exemple confirmé qu'un débris spatial carbonisé tombé dans un enclos à moutons provenait d'un appareil de SpaceX.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Attaque au couteau dans une église à Sydney: un "acte terroriste"

Publié

le

L'assaillant a attaqué un évêque lors d'un sermon diffusé en direct dans une église assyrienne de Sydney. (© KEYSTONE/AP/Mark Baker)

L'attaque au couteau qui a fait quatre blessés lundi dans une église assyrienne de la banlieue de Sydney, en Australie, est un "acte terroriste", a conclu mardi la police. L'agression a déclenché la fureur des fidèles et des affrontements avec la police dans la rue.

Un évêque et le jeune suspect, qui a été arrêté, font partie des personnes prises en charge pour des "blessures qui n'engagent pas de pronostic vital" après cette attaque lundi soir.

"Après avoir examiné tous les éléments, j'ai déclaré qu'il s'agissait d'un acte terroriste", a annoncé Karen Webb, commissaire de police de la Nouvelle-Galles du Sud. Cette attaque est considérée comme un acte d'"extrémisme" religieux, a-t-elle ajouté, précisant que le suspect est "connu de la police", mais ne figure dans aucun fichier antiterroriste.

Cette nouvelle attaque survient au surlendemain d'une autre agression à l'arme blanche ayant fait six morts, dont cinq femmes, samedi dans un centre commercial de Sydney. Le motif terroriste a été écarté pour cette tuerie commise par un homme atteint de maladie mentale, qui a été abattu.

Service retransmis en direct

Selon une retransmission en direct du service religieux, un jeune homme habillé de noir s'est approché lundi soir de l'autel, a levé le bras droit et a frappé l'évêque de la communauté assyrienne Mar Mari Emmanuel avec un couteau, provoquant la panique et des cris parmi les fidèles. Plusieurs personnes se sont précipitées pour aider le prélat et maîtriser l'assaillant, selon les images.

Les jours de l'évêque de la communauté assyrienne, une branche des chrétiens d'Orient, ne sont pas en danger, ni ceux des autres personnes blessées, a indiqué la police.

Le suspect est lui soigné pour des blessures à la main et a été conduit dans un endroit sûr. Les services de secours d'urgence ont indiqué que quatre hommes âgés de 20 à 70 ans étaient soignés notamment pour des lacérations.

L'AFP a identifié, d'après la vidéo, le lieu comme étant l'église du Christ Bon Pasteur à Wakeley, dans la banlieue ouest de Sydney. Le quartier est connu pour accueillir des membres de la petite communauté chrétienne assyrienne ayant fui les persécutions et la guerre en Irak et en Syrie. Cette église accueille un service religieux le lundi soir.

Appel au calme

Des centaines de personnes, apparemment membres de cette communauté, ont tenté de rejoindre l'église lundi soir après l'agression pour trouver l'assaillant, malgré des appels de la police à éviter la zone. Un journaliste de l'AFP a vu des projectiles lancés, avant que les policiers, équipés de boucliers, ne repoussent la foule.

Le suspect "a été extrait de l'église et emmené dans une direction non communiquée", a indiqué la police, demandant d'évacuer la zone. Au moins deux policiers ont été hospitalisés et des véhicules ont été endommagés lorsque la foule a lancé "des bouteilles, des briques et d'autres objets", selon la police.

La foule a exprimé "une réponse émotionnelle à ce qui s'était produit dans l'église", après des rumeurs répandues sur Internet, a expliqué la police, sans fournir de précisions.

"C'est inacceptable et ceux qui ont été impliqués dans cette émeute peuvent s'attendre à ce qu'on vienne frapper à leur porte. Peut-être pas aujourd'hui, peut-être pas demain, mais nous vous trouverons et nous viendrons vous arrêter", a averti la commissaire Webb.

Le chef du gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud, Chris Minns, a lancé un appel au calme, dans un communiqué conjoint avec les autorités chrétiennes et musulmanes.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Deux Palestiniens tués en Cisjordanie après des heurts

Publié

le

La mort il y a quelques jours d'un adolescent israélien assassiné dans des circonstances inconnues en Cisjordanie occupée a provoqué d'importantes représailles de colons qui ont attaqué des villages, incendié des maisons et des voitures palestiniennes. (© KEYSTONE/AP/Nasser Nasser)

Deux Palestiniens ont été tués par balles lundi dans le nord de la Cisjordanie occupée après des heurts avec des colons israéliens, a indiqué le ministère de la santé de l'autorité palestinienne. Il a précisé que "des tirs de colons" étaient à l'origine de leur mort.

Ces heurts se sont produits à Khirbet al-Tawi après qu'un "suspect palestinien a attaqué un berger israélien", a déclaré de son côté l'armée israélienne, ajoutant que des soldats ont "opéré pour disperser l'échange violent". Au cours de l'incident, deux Palestiniens ont été tués et "une première enquête suggère que les tirs mortels ne proviennent pas" de l'armée, a-t-elle ajouté.

Selon le maire d'Aqraba, "des dizaines de colons" ont attaqué Khirbet al-Tawil lundi soir, "agressé et tiré sur des habitants, entraînant la mort de deux citoyens".

Villages attaqués

La mort il y a quelques jours d'un adolescent israélien assassiné dans des circonstances inconnues en Cisjordanie a provoqué d'importantes représailles de colons qui ont attaqué des villages, incendié des maisons et des voitures palestiniennes.

Depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza, déclenchée par l'attaque du Hamas du 7 octobre contre Israël, les violences se sont intensifiées en Cisjordanie. Au moins 468 Palestiniens y ont été tués par des militaires ou colons israéliens ces six derniers mois, selon l'autorité palestinienne.

Les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, où résident plus de 490'000 Israéliens, sont toutes illégales au regard du droit international.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Suisse

Trois rentes de cinq ans grâce à l'Eurodreams

Publié

le

Trois personnes chanceuses ont décroché lundi soir une rente mensuelle de 2222 francs durant cinq ans grâce à l'Eurodreams (photo d'illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Trois personnes chanceuses ont décroché une rente mensuelle de 2222 francs durant cinq ans grâce à l'Eurodreams lundi soir. Elles ont coché les six bons numéros 2, 13, 17, 26, 33 et 37, mais pas le numéro "dream" 5, a annoncé la Loterie romande.

L'un des nouveaux gagnants réside en Suisse romande, a précisé la Loterie romande dans un communiqué. Son bulletin a été validé sur la plateforme de jeux en ligne www.loro.ch.

Le gros lot est une rente mensuelle de 22'222 francs durant 30 ans. Il faut pour cela trouver les 6 bons numéros ainsi qu'un numéro spécial appelé "dream".

Huit pays européens proposent ce nouveau jeu. En Suisse, Eurodreams est exploité par la Loterie romande et par Swisslos côté alémanique. Le tirage du jeu est effectué les lundis et jeudis soir.

https://jeux.loro.ch/games/eurodreams

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture