Rejoignez-nous

Euro 2024

L'Espagne bat la France 2-1 et se hisse en finale

Publié

,

le

Dani Olmo a marqué le but de la qualification pour l'Espagne (© KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN)

L'Espagne est la première finaliste de l'Euro 2024. La Roja, qui affrontera l'Angleterre ou les Pays-Bas dimanche à Berlin (21h) au stade ultime, a battu la France 2-1 mardi à Munich en demi-finale.

La Roja est donc bel et bien de retour sur le devant de la scène. Sortie aux tirs au but par l'Italie en demi-finale de l'Euro 2021, la sélection espagnole disputera sa première finale dans un grand tournoi depuis 2012. Elle avait alors remporté son troisième trophée consécutif (Championnats d'Europe 2008 et 2012, Mondial 2010).

L'Espagne a enchaîné les désillusions depuis son troisième sacre continental, peinant à retrouver une âme après la retraite de la génération du génial Andres Iniesta. Mais le sélectionneur Luis de la Fuente peut compter sur de nouveaux talents prometteurs, qui ont pris confiance en remportant la Ligue des nations l'an dernier.

Yamal en détonateur

La France, présente dans ce dernier carré avant tout grâce à sa solidité défensive, pensait pourtant peut-être avoir fait le plus dur mardi lorsque Randal Kolo Muani a ouvert la marque. Parfaitement servi par un Kylian Mbappé débarrassé de son masque, l'attaquant du PSG inscrivait enfin le premier but des Bleus dans le jeu (9e).

Sur leur lancée, les hommes de Didier Deschamps ont même pris le jeu à leur compte face à des Espagnols bien empruntés lorsqu'il s'agit de défendre en reculant. A la 19e, on était même proche du 2-0 lorsque Mbappé héritait du ballon sur son côté gauche, dans son "jardin" à l'orée de la surface.

L'Espagne a toutefois pu relancer ses actions avant même de commencer à véritablement douter. Et, après avoir impressionné par son collectif dans ses cinq premiers matches en Allemagne, elle a pu égaliser grâce à l'une de ses individualités, le prodige Lamine Yamal, auteur du 1-1 à la 21e.

L'attaquant du Barça a trompé Mike Maignan d'une sublime frappe enroulée du pied gauche armée des 25 mètres pour devenir à 16 ans et 362 jours le plus jeune buteur d'un Euro. Il efface ainsi le record établi en 2004 par le Fribourgeois Johan Vonlanthen, qui avait 18 ans et 141 jours lorsqu'il avait marqué face à... la France.

Olmo encore décisif

Le vent a alors très vite tourné. Soudain conquérante, l'Espagne a pris l'avantage quatre minutes plus tard: déjà buteur en 8e et en quart de finale, Dani Olmo a donné le tournis à la défense tricolore dans la surface de réparation avant de décocher un tir soudain dévié dans ses propres filets par Jules Koundé.

La deuxième période fut plus crispante, l'Espagne se montrant de plus en plus attentiste. Mais la défense espagnole a tenu bon face à une équipe de France moins percutante qu'en début de partie. A l'image de cette action de Mbappé qui, idéalement placé à la 86e, a totalement manqué son tir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Euro 2024

La Suisse s'impose aisément devant l'Azerbaïdjan

Publié

le

Viola Calligaris célèbre son but dans une rencontre sans histoire pour la Suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a conclu par une victoire le tour préliminaire de l'Euro 2025. A Lausanne, elle a battu l’Azerbaïdjan 3-0 sur des réussites de Meriame Terchoun, Viola Calligaris et Ana-Maria Crnogorcevic.

Déjà assurées de remporter leur groupe avant cette ultime rencontre à la Pontaise, les Suissesses ont parfaitement rempli leur mission dans ce tour préliminaire. Leur première place leur permet de retrouver la Ligue A de la Ligue des Nations. On rappellera que la Suisse était, bien sûr, qualifiée d’office pour l’Euro en tant que pays organisateur.

Devant 2222 spectateurs, Meriame Terchoun a exploité une erreur de la gardienne pour ouvrir le score à la 25e minute et pour retrouver les chemins du filet en sélection après une longue attente de huit ans. Les deux autres buts sont sans doute tombés un peu tardivement (77e et 88e) pour affirmer que cette performance de l'équipe de Suisse fut vraiment aboutie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

Manuel Akanji dans le onze idéal de l'UEFA

Publié

le

Manuel Akanki: l'UEFA a reconnu sa valeur. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Héros malheureux du quart de finale contre l'Angleterre, Manuel Akanji figure dans le onze idéal de l'Euro dévoilé par l'UEFA. L'instance a retenu six Champions d'Europe espagnols dans son onze.

Les quatre autres "étrangers" avec Akanji sont les Français Mike Maignan et William Saliba, l'Allemand Jamal Musiala et l'Anglais Kyle Walker. Les six représentants de la Roja sont Rodri, Lamine Yamal, Nico Williams, Dani Olmo, Fabian Ruiz et Marc Cucurella.

Avec Akanji, Rodri et Walker, Manchester City compte trois joueurs dans ce onze. Victorieux de la Ligue des Champions, le Real Madrid n'a, en revanche, aucun de ses représentants retenu dans cette équipe idéale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

Allemagne: retraite internationale pour Thomas Müller

Publié

le

Thomas Müller: fin d'une longue carrière avec l'Allemagne (© KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK)

L'international allemand Thomas Müller, vainqueur de la Coupe du Monde 2014, prend sa retraite internationale. Il l'a annoncé dix jours après la défaite de son pays en quart de finale de l'Euro.

"Après 131 matches internationaux et 45 buts, je dis aujourd'hui au revoir à l'aigle (emblème de l'équipe d'Allemagne ndlr)", a-t-il annoncé sur ses réseaux sociaux. Dans cette vidéo, mise en scène sur un terrain de football de la petite ville bavaroise de Pähl où "tout a commencé" pour le joueur de 34 ans, Thomas Müller a tenu à "remercier" ses supporters.

"Nous avons fait la fête ensemble et avons parfois écrasé une larme ensemble, je voudrais dire merci à tous les fans", a-t-il déclaré, au lendemain de la victoire de l'Espagne face à l'Angleterre (2-1) en finale de l'Euro 2024, organisé en Allemagne. "J'ai toujours été très fier de jouer pour mon pays", a-t-il ajouté.

Après la défaite de l'équipe allemande face à la Roja vendredi 5 juillet en quart de finale, Thomas Müller avait déjà déclaré qu'il s'agissait "très probablement" de son dernier match au sein de l'équipe nationale. L'attaquant continuera en revanche à jouer pour son club du Bayern Munich, où il a prolongé en décembre dernier jusqu'à l'été 2025.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

Euro 2024: Rodri meilleur joueur, Yamal meilleur jeune

Publié

le

Rodri avec le trophée du meilleur joueur de l'Euro 2024 (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

Rodri (28 ans) a été désigné meilleur joueur de l'Euro 2024 par l'UEFA. Le milieu espagnol, qui a dû sortir à la pause durant la finale, a été la plaque tournante de son équipe.

Sans surprise, un autre Espagnol a été sacré meilleur jeune, en l'occurrence Lamine Yamal. La pépite du FC Barcelone, qui a fêté son 17e anniversaire la veille de la finale, a donné la passe décisive sur le premier but contre les Anglais.

Ces distinctions ont été prises par un jury spécialisé constitué de douze personnes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

L'élégance de Gareth Southgate

Publié

le

Une deuxième finale perdue pour Gareth Southgate.,, (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

"Comme toujours dans ce genre de match, les marges sont minces, mais l'Espagne était la meilleure équipe du tournoi." Gareth Southgate a témoigné d'une certaine élégance dans la défaite.

"Dans l'ensemble, les Espagnols méritent leur succès, admet le sélectionneur anglais. Nous nous sommes battus jusqu'à la fin de la finale, mais aujourd'hui nous n'avons pas eu assez la possession du ballon. Cela signifie qu'ils ont eu plus de contrôle sur le jeu, et cela peut finir par vous épuiser."

Déjà défait en finale de l'Euro en 2021 à Londres, Gareth Southgate s'est dit "effondré pour tout le monde. Les joueurs ont été incroyables, je suis très fier de ce qu'ils ont fait, mais nous avons été un peu court".

"Nous avions un peu d'élan au moment de l'égalisation, et une grosse occasion à la fin d'égaliser aussi, mais je ne suis pas sûr que nous ayons fait assez sur l'ensemble des 90 minutes", poursuit-il. Il a, enfin, entretenu le flou quant à son avenir. Son contrat court jusqu'à la fin de l'année. "Je ne pense pas que ce soit le bon moment pour prendre une décision, précise-t-il.. Je dois parler aux bonnes personnes. Ce n'est pas pour tout de suite."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture