Rejoignez-nous

International

Donald Trump testé positif au Covid-19

Publié

,

le

Photo AP Photo/Alex Brandon) Donald Trump

Le président américain Donald Trump a annoncé d'un tweet, dans la nuit de jeudi à vendredi, qu'il avait été testé positif au Covid-19, tout comme sa femme Melania. Il s'est mis en quarantaine.

Cette annonce est un véritable coup de tonnerre à un mois de l'élection présidentielle. Elle pose une myriade de questions sur la suite de la campagne.

"Ce soir, la Première dame et moi-même avons été testés positifs au Covid-19", a tweeté M. Trump, 74 ans. "Nous allons entamer notre quarantaine et le processus de rétablissement immédiatement. Nous nous en sortirons ensemble!", a-t-il ajouté.

Selon le médecin de la Maison Blanche, le président devrait continuer à exercer ses fonctions "sans perturbations" et restera à la Maison Blanche pendant sa convalescence. "Le président et la Première dame vont tous les deux bien", a précisé le Dr Sean Conley dans un bref courrier rendu public par l'exécutif américain.

Critiques

La gestion de l'épidémie, qui a fait à ce jour plus de 207'000 morts aux Etats-Unis, vaut à Donald Trump de très vives critiques, de la part de ses adversaires mais aussi de scientifiques et de certains élus de son propre camp.

Il est accusé d'avoir envoyé des signaux contradictoires et confus, mais aussi d'avoir manqué de compassion face aux ravages provoqués par ce virus. Sondage après sondage, une très large majorité d'Américains jugent sévèrement son action sur ce front.

Peu après le tweet présidentiel, la Maison Blanche a annoncé l'annulation d'un déplacement en Floride prévu vendredi pour un meeting de campagne à l'approche de l'élection du 3 novembre. Elle a en revanche maintenu une conférence téléphonique sur le Covid-19 centrée sur "le soutien aux personnes âgées vulnérables".

Collaboratrice contaminée

Quelques heures plus tôt, le locataire de la Maison Blanche avait confirmé que sa proche conseillère Hope Hicks avait été testée positive.

Celle-ci était à bord d'Air Force One avec le président lorsqu'il s'est rendu mardi à Cleveland pour participer au débat face à son adversaire démocrate Joe Biden. Elle a également voyagé avec lui mercredi lorsqu'il a affectué un déplacement dans le Minnesota pour un meeting de campagne.

"Elle porte souvent un masque, mais elle a été testée positive", a-t-il ajouté, précisant qu'il passait "beaucoup de temps avec Hope, tout comme la Première dame".

Le président américain a laissé entendre que sa conseillère pourrait avoir contracté le virus au contact de soldats ou de membres des forces de l'ordre.

Cercle rapproché

"C'est très, très difficile quand vous êtes avec des membres de l'armée, ou de la police, qu'ils viennent vers vous; ils veulent vous embrasser parce que nous avons vraiment fait du bon boulot pour eux", a-t-il affirmé. "Elle sait qu'il y a un risque, mais elle est jeune", a-t-il ajouté.

Hope Hicks, qui avait rejoint très tôt l'équipe de campagne du magnat de l'immobilier en 2016, fait partie du cercle rapproché du président. Après avoir été directrice de la communication de la Maison Blanche, elle avait quitté un temps son poste pour rejoindre le groupe Fox, qui chapeaute la chaîne Fox news, avant de revenir sur Pennsylvania Avenue.

Discrète dans les médias mais très influente en coulisses, cette ancienne mannequin, qui avait travaillé pour Ivanka Trump à New York, a toujours eu l'oreille du président qui n'a jamais émis la moindre réserve à son égard.

Suprémacistes "dénoncés"

Dans la foulée du débat de mardi, le président américain a par ailleurs affirmé qu'il condamnait "tous les suprémacistes blancs" après la polémique née de ses propos ambigus lors de son débat face à son adversaire démocrate Joe Biden.

"Je l'ai dit plusieurs fois, laissez-moi être clair une nouvelle fois", a-t-il dit sur Fox News. "Je condamne le Ku Klux Klan, je condamne tous les suprémacistes blancs, je condamne les Proud Boys", un groupuscule nationaliste.

Appelé mardi soir par le journaliste Chris Wallace à condamner explicitement les suprémacistes blancs, le locataire de la Maison Blanche avait esquivé. Il avait ensuite appelé les Proud Boys à "reculer et à se tenir prêts".

Visiblement ravi de la formulation présidentielle, le groupe paramilitaire avait immédiatement adopté le slogan, postant sur les réseaux sociaux un logo avec la mention "Stand Back, Stand By".

Avec ATS Keystone.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Chat GPT, l'A.I qui interroge les spécialistes

Publié

le

Credit KEYSTONE Source DPA Byline KARL-JOSEF HILDENBRAND

Chat GPT, l'intelligence artificielle la plus populaire du moment.

Elle est accessible à tous gratuitement. Le principe est simple, on lui pose des questions par écrit, le robot répond avec des phrases construites. Elle est aussi capable de rédiger des poèmes ou des scénarios.

De quoi faire un peu peur, car la précision et le naturel des réponses peuvent laisser penser qu’un humain en est l’auteur. Chat GPT peut écrire un poème ou un scénario de film. Problème, certains élèves s’en servent pour faire leur devoir.

Pour Stéphane Koch, spécialiste en médias sociaux, il ne faut pas voir forcément voir que le côté négatif:

Stéphane KochSpécialiste en médias sociaux

Et d’un point de vue juridique, que risque un élève qui l’utilise, peut-il être accusé par exemple de plagiat ?

Nicolas Capt, avocat spécialisé dans les nouvelles technologies au barreau de Genève:

Nicolas CaptAvocat spécialisé dans les nouvelles technologies au barreau de Genève

Des élèves l’utilisent aussi pour leur devoir, d’autres pour faire des lettres de motivation. Cette A.I pose un nombre important de questions, les droits d’auteurs par exemple.

Le point de vue juridique de Nicolas Capt:

Nicolas CaptAvocat spécialisé dans les nouvelles technologies au barreau de Genève

Même si les interrogations sont nombreuses concernant cette A.I, Stéphane Koch rappelle qu’il faut prendre un certain recul face à cet outil:

Stéphane KochSpécialiste en médias sociaux

Les interviews en intégralité sont à retrouver ici dessous.

Stéphane Koch, spécialiste en médias sociaux:

Stéphane KochSpécialiste en médias sociaux

Nicolas Capt, avocat spécialisé dans les nouvelles technologies au barreau de Genève:

Nicolas CaptAvocat spécialisé dans les nouvelles technologies au barreau de Genève

Continuer la lecture

International

Autobiographie du Prince Harry: "Il faut lire entre les lignes"

Publié

le

Credit KEYSTONE Source AP Byline ROBERT F. BUKATY

Nouvel épisode dans la saga de la famille royale d’Angleterre, le prince Harry a publié mardi ses mémoires.

«Le Suppléant», c’est le nom de son autobiographie dans laquelle le prince règle ses comptes. Et tout le monde y passe: le roi Charles III, la reine consort Camilla, le prince William ainsi que sa femme Kate. 

Harry continue d’occuper la scène médiatique, après une série Netflix dans laquelle il se confie avec son épouse Meghan et l’interview diffusée dimanche soir. Le prince Harry veut donner sa version des faits, mais attention il faut savoir lire entre les lignes comme le rappelle Christophe Passer, journaliste au Matin Dimanche:

Christophe PasserJournaliste au Matin Dimanche

En tout cas avec le couple Meghan-Harry, la famille royale a manqué une occasion de se moderniser, Christophe Passer:

Christophe PasserJournaliste au Matin Dimanche

A noter que ce livre sort quatre mois après la mort d’Elizabeth II et quatre mois avant le couronnement de Charles III,  le 6 mai prochain.

Continuer la lecture

Actualité

Obsèques de Benoît XVI: "expérience unique" pour la Garde suisse

Publié

le

Archives (AP Photo/Gregorio Borgia)
"Il s'agit d'une expérience unique pour de nombreux gardes", indique la Garde suisse pontificale à l'occasion des funérailles au Vatican, jeudi, du pape émérite Benoît XVI. Depuis son décès, deux gardes suisses se tiennent près du corps 24 heures sur 24 et veillent sur lui.

Lors des obsèques qui ont débuté à 09h30 jeudi au Vatican, la dépouille de Joseph Ratzinger repose sur un catafalque tendu de tissu jaune doré, encadrée de deux gardes en tenue d'apparat.

Dans un post sur sa page Facebook, la Garde suisse pontificale relève le caractère historique de cette journée, et "unique" pour beaucoup "si l'on considère que la dernière veillée funèbre remonte à près de 18 ans".

La Garde pontificale est la plus ancienne armée du monde, créée en 1506 par le pape Jules II et composée de 135 hommes au total. Les gardes, qui vivent dans une caserne au Vatican, s'engagent à assurer la sécurité du pape pendant au moins 26 mois.

Continuer la lecture

International

6 minutes avec Nicolas Zufferey, responsable de l'Unité d'études chinoises à l’UNIGE

Publié

le

La Chine est secouée par de violentes manifestations pour demander la fin des restrictions Covid. Des manifestations d'une ampleur jamais connue depuis 1989 et celles de la place Tiananmen:

"C'est vrai que depuis 1989, il n'y a pas eu de très grosses manifestations, mais c'est très difficile de comparer ces deux mouvements. Ce n'est pas la même échelle: en 1989, deux à trois millions de personnes étaient sur la place Tiananmen. Là ce sont quelques centaines d'étudiants, avec une communication entre les campus"Comment expliquer cette mobilisation des étudiants?
"Depuis bientôt trois ans, il y a un confinement extrêmement lourd. Selon les décomptes, il y aurait 3 à 400 millions de personnes qui sont concernées par des confinements plus ou moins importants. Pour la jeunesse, il y a des problèmes liés au ralentissement de l'économie chinoise: 20 à 25% de la jeunesse chinoise est au chômage. Certains aimeraient sortir de Chine mais ils ne peuvent pas. Au quotidien, cela les empêche d'avoir une activité. Il y a aussi un "effet coupe du monde" où les CHinois voient des populations sans masque. Les jeunes disent: est-ce qu'on appartient à la même espère?"

Nicolas Zufferey, responsable de l'Unité d'études chinoises de l’UNIGE, était invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin

 

Continuer la lecture

International

Commencez vos vacances par une dégustation de vins

Publié

le

De

Vin dégustation
Photo by CA Creative on Unsplash
Sponsorisé

Vous êtes un amateur de vin ? Dans ce cas, une dégustation de vins pourrait être la manière idéale de commencer vos prochaines vacances, que ce soit seul, ou entouré d’amis et de ceux que vous aimez. Une activité idéale en groupe, pour découvrir de nouveaux cépages et affiner votre palais, par la dégustation de vins aux couleurs variées. On vous propose tout de suite quelques conseils pour l’organisation d’une dégustation de vins dont vous vous souviendrez !

Des dégustations pendant vos vacances

Des dégustations de vin peuvent être un moyen amusant de se divertir pendant les vacances, et cela d'autant plus si vous faites le choix de la location de maison de vacances dans des régions viticoles, que ce soit dans le canton de Vaud, de Genève ou encore des Trois-Lacs pour la Suisse, ou aux alentours des célèbres vignobles français du bordelais.

Pour organiser une dégustation, consultez les domaines qui ouvrent leurs portes au public pendant les dates de vos vacances, et si cela vous est demandé, réservez votre dégustation. Dans certaines régions, tous les domaines ne proposent pas de dégustation, ou ces dernières devront être réservées à l’avance dans les vignobles les plus côtés. Profitez de cette dégustation pour découvrir la région, les vignes et les paysages qui encadrent le vignoble, une entrée en matière idéale pour la dégustation du vin.

Les étapes de la dégustation du vin

Vous avez pris rendez-vous, et il ne vous reste plus qu’à patienter jusqu’à votre prochaine dégustation de vin ? Dans ce cas, préparez-vous à déguster et apprécier les vins les plus délicats, en gardant en mémoire les différentes étapes de la dégustation d’un vin :

1. On goûte avec les yeux

La première étape consiste à regarder votre verre de vin, en tenant votre verre par le pied, et faire glisser le vin sur les parois du verre pour voir s'il s'y accroche. Si tel est le cas, le vin est dit gras, tandis que dans le cas contraire, vous faites face à un vin acide.

Vous pouvez également observer la surface du vin, qui doit être brillante. Concernant la robe, sa teinte peut vous éclairer sur l’âge du vin que vous êtes amené à déguster, ainsi que sur sa force et ses arômes. Pour les rouges les plus jeunes, vous remarquerez une robe aux sous-tons bleutés.

Dégustation vin

Photo by Kym Ellis on Unsplash

2. On goûte avec le nez

Après l’observation du vin, il vous faudra le sentir, ce qui permet d’en absorber les arômes, pour poursuivre votre étude. Vous pourrez commencer par sentir le vin sans le remuer, pour en obtenir le premier nez. Faites-le ensuite légèrement tournoyer dans votre verre, et prenez une nouvelle inspiration pour profiter du deuxième nez. Servez-vous de votre mémoire pour retrouver les odeurs et goûts que vous inspirent cette dégustation. Il peut s’agir de parfums de fruits frais ou de fruits secs, d'herbe, de fumé, d’épices ou de cacao…

3. On goûte avec le palais

Cette fois-ci, vous pouvez goûter votre vin ! Prenez une première gorgée de vin et observez les sensations qu’elle vous transmet, puis réalisez une rétro-olfaction en faisant pénétrer un filet d’air dans votre bouche, expulsé par le nez, tout en faisant circuler le vin pour que vos papilles puissent s’en délecter pleinement. Sentez-vous les arômes que vous avez pu percevoir plus tôt ? Vous pourrez également évaluer la texture du vin ainsi que sa longueur en bouche, c'est-à-dire le temps pendant lequel les arômes détectés vous restent en bouche. À la fin de ces différentes étapes, il ne vous reste qu’à vous demander si ce vin vous a plu pour conclure la dégustation !

Continuer la lecture