Rejoignez-nous

Expositions et spectacles

Pour ses 200 ans le Muséum fait la part belle à l'environnement

Publié

,

le

KEYSTONE/Martial Trezzini

Pour ses 200 ans, le Muséum d'histoire naturelle de Genève va proposer une bouquet culturel centré sur l'environnement. Un univers aquatique futuriste en plastique réalisé par l'artiste activiste George Nuku est mis à l'honneur. Ce sera également l'occasion d'honorer le long passé du plus grand musée d'histoire naturelle de Suisse. 

Faire face aux enjeux environnementaux et souligner la beauté et l'importance de la nature. C'est le programme du bouquet culturel dédié aux 200 ans du Muséum d'histoire naturelle de Genève. L'objectif est de faire réfléchir sur nos comportements et notre relation avec les autres espèces et la nature. À partir du 25 septembre la thématique sera abordée à travers diverses expositions, rencontres, ateliers, visites et spectacles tout au long de l'année. Les précisions de Pascal Moeschler responsable communication, conservateur et scientifique au Muséum d'histoire naturelle.

Pascal Moeschler Responsable communication, conservateur et scientifique au Muséum d'histoire naturelle

 

Ecologie mise en avant

La programmation du bicentenaire prévoit aussi des cycles de conférences pour s'interroger sur les grands défis environnementaux de notre époque. Des personnalités engagées ainsi que d'éminents scientifiques dont le biophysicien Jacques Dubochet prendront la parole. Une grande biosphère blanche sera installée dans différents endroits du grand Genève pour mieux se connecter à la nature à travers différentes animations. La première escale a lieu devant la nouvelle gare de Chêne-Bourg. Pour Pascal Moeschler il est important de prendre conscience de l'urgence climatique que l'on vit.

Pascal Moeschler Responsable communication, conservateur et scientifique au Muséum d'histoire naturelle

 

200 ans d'histoire

La nature et l'environnement sont au programme des festivités mais la programmation d'anniversaire est également l'occasion d'honorer le long passé du plus grand musée d'histoire naturelle de Suisse. Ce ne sont pas moins de 15 millions de spécimens et d'objets qui occupent les collections du Muséum. Les précisions de Pascal Moeschler.

Pascal Moeschler Responsable communication, conservateur et scientifique au Muséum d'histoire naturelle

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Expositions et spectacles

L'humoriste Bérengère Krief : "Je sublime la loose"

Publié

le

Photo: Laura Gilli

C'est un spectacle mêlant humour, amour et cirque que présente le 1er février Bérengère Krief au Théâtre du Léman. Son mariage raté, son week-end thérapeutique en Ardèche : l'humoriste française se confie à Benjamin Smadja et Elsa Duperray en version longue.

Elle est connue notamment pour sa participation dans la série Bref, elle a joué au Montreux Comedy ou encore à Morges-sous-Rire. Bérengère Krief présente le 1er février prochain son nouveau spectacle, Amour, dont l'idée de départ est... l'annulation de son mariage il y a quelques années alors que les cartons d'invitation étaient partis.

"Cela a été l'enfer honnêtement, nous confie en riant la Lyonnaise d'origine, mais je ne voulais pas me dire que la vie était finie après une rupture. Mais rassurez-vous, le spectacle n'est pas triste !" Si Amour est bien un spectacle d'humour, l'interprète de Marla dans Bref propose également des moments plus poétiques autour du cirque, "je me suis initiée au cerceau", et de réflexions plus personnelles et profondes. "Ce spectacle m'a demandé beaucoup de travail" confie celle qui a toujours su qu'elle serait comédienne.

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Christian Baumann : “L'impro est une vraie soupape de sécurité”

Publié

le

Christian Baumann, de la Compagnie lesArts

Voilà vingt ans que la Compagnie lesArts fait vivre le théâtre d’improvisation à Genève. Un anniversaire fêté, comme il se doit, sur scène et dans la bonne humeur. Interview trépignante avec l’un de ses membres fondateurs Christian Baumann, à retrouver ici en version longue.

 

Vingt bougies et deux nouveaux spectacles attendent les amateurs et néophytes de théâtre d’improvisation à Genève en ce mois de janvier. Des tout premiers ateliers aux formations dans les entreprises et les tournois internationaux d’improvisation, la Compagnie lesArts est devenue, en vingt années, une institution en terres calvinistes. 

L’improvisation n’est pas juste un jeu, elle libère !, confie Christian Baumann, l’un de ses membres fondateurs. Dans nos ateliers, les gens prennent confiance en eux, ils s’amusent, ils osent !”. Et c’est bien là l’un des secrets qui donne toute sa saveur à la recette magique de lesArts. "L’improvisation, c'est une véritable soupape de sécurité, continue le formateur et comédien. C'est une activité d'expression comme l'on a peu l'occasion de rencontrer dans notre quotidien. Elle permet aussi de développer de nombreuses compétences et capacités, avec un côté artistique un peu foufou qui fait que l'on retrouve son âme d'enfant". Mais cela ne doit pas faire peur, "on fait tous un peu d’improvisation chaque jour sans le savoir”.

Christian Baumann, de la Compagnie lesArts

Ferme Marignac - Genève - 10 mai 2018
Photo: Sébastien Monachon - www.bsc8.ch

Aujourd’hui la Compagnie a grandi et propose de nombreuses formations aux particuliers et aux entreprises, basées sur l’imagination et l’audace, et dans la bonne humeur et la bienveillance qui font le succès de lesArts depuis vingt ans. 

Pour souffler dignement et sur scène ces vingt bougies, la Compagnie lesArts invite les Genevois au Théâtre le douze dix-huit du 19 au 21 janvier pour Le Grand Jeu. Le concept : le public donne des thèmes et les improvisateurs doivent les traiter tour à tour. 

 

Puis du 26 au 28 janvier pour le lesArts impro show, au cours duquel les comédiens laissent libre cours à toutes leurs émotions, la joie, l’humour, mais pas que !

Plus d’informations sur : https://lesarts.ch/ 

Continuer la lecture

Expositions et spectacles

Jérémy Vaillot : "il faut se sentir libre de pouvoir tout dire"

Publié

le

L'humoriste Jérémy Vaillot remonte (enfin) sur scène, dans le cadre du Swiss Comedy Club & Friends. Celui qui "presse l'info" tous les matins à 8h55 sur Radio Lac ne s'impose aucune barrière quand il s'agit d'écrire ses sketches.

"Je ne m'interdit aucun sujet, détaille Jérémy Vaillot au micro de Benjamin Smadja et Elsa Duperray. On peut rire de tout, tout est une question de savoir comment on aborde le sujet." Comédien - l'humoriste a étudié au Cours Florent, Jérémy Vaillot retrouve avec plaisir les planches. Une façon pour lui de pouvoir faire passer des messages et de permettre la réflexion.

 

Rendez-vous au MAD de Lausanne le vendredi 28 octobre à 20h.

Continuer la lecture

Arts

Le Grand Théâtre lève le voile sur ses coulisses

Publié

le

Archives du Grand théâtre lors de sa réouverture post-covid (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Ce dimanche 11 septembre, les Genevois.es sont invités à découvrir les coulisses du Grand Théâtre à l’occasion de sa Journée Portes Ouvertes.

L’occasion de monter sur la scène mythique, de partir sur les traces des secrets du grand foyer et d’assister à une répétition du Ballet, puis à un concert du mythique Chœur du Grand Théâtre, que nous envie le monde entier. 

Visite guidée avec Benjamin Smadja et Elsa Duperray qui ont poussé pour vous les portes des couloirs feutrés de la célèbre institution genevoise, bien loin d’être poussiéreuse…

Pour démarrer, il faut passer par l'entrée

Ce n'est qu'ensuite que la sublime salle de 1500 places se dévoile

Le Grand Théâtre de Genève, ce sont aussi des hommes et des femmes

Au programme du dimanche 11 septembre:

  • 11h-18h Atelier maquillage pour enfants, visites, quiz, borne à selfies
  • 14h Répétition du Ballet du GTG
  • 15h30 Concert du Chœur du GTG

Version longue de la balade:

Continuer la lecture

Culture

Revue genevoise: une cuvée 2022 plus politique et sociétale

Publié

le

Frederic Hohl, droite, producteur de La Revue, accompagne des comediens, co-auteurs et co-metteurs en scene de La Revue, Claude-Inga Barbey, gauche, et Laurent Deshusses, centre, s'exprime lors de la conference de presse de presentation de La Revue 2022, ce mercredi 31 aout 2022 a Geneve. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

La Revue Genevoise revient au Casino Théâtre dès le 13 octobre. Une édition qui fera la part belle à la politique et aux enjeux sociétaux. 80 représentations sont prévues sur quatre mois. 

La Revue 2022 c'est déjà parti. Le spectacle satirique genevois revient le 13 octobre prochain au Casino Théâtre. Avec à la baguette: Claude Inga-Barbey et Laurent Deshusses comme metteurs en scène. 80 représentations sont prévues sur quatre mois.

Une édition 2022 qui, de l'avis des auteurs, sera plus politique et sociétale que l'année dernière. Parmi les personnalités épinglées cette année, Frédérique Perler, Serge Dal Busco ou encore Marie Barbey-Chappuis. Reste la question récurrente, peut-on rire de tout? Y'a-t-il eu de l'auto-censure dans l'écriture des sketchs? La réponse de Frédéric Hohl, producteur de la Revue.

Frédéric HohlProducteur de la Revue

L'édition 2022 fera donc plus de place à la politique et aux enjeux de société que l'année dernière. Explications avec Claude Inga Barbey, autrice et metteuse en scène de la Revue. 

Claude Inga-BarbeyAutrice et metteuse en scène de la Revue

La billetterie ouvrira ses portes dès demain midi.

La Revue genevoise a attiré 21’000 spectateurs en 2021. Un résultat en retrait par rapport aux affluences des dix dernières années, mais satisfaisant compte tenu des restrictions liées à la pandémie de Covid-19.

Continuer la lecture