Rejoignez-nous

Genève

Attention à ces SMS scélérats qui pourraient vous coûter cher!

Publié

,

le

Des SMS surtaxés qui se transforment en de véritables arnaques. Ils sont envoyés par Echovox, Obligo ou Paycom. Un fléau qui sévit à Genève et en Suisse. Le point avec une juriste du magazine Bon à savoir.

C’est un fléau bien connu des associations de défense des consommateurs. Des SMS scélérats qui vous abonnent, malgré vous, à un service payant. A coup de 3 ou de 5 francs par semaine, ils vous grugent de plusieurs dizaines de francs jusqu’au moment où vous dites stop ! Ces sociétés, Echovox, Obligo ou Paycom, disent être des intermédiaires pour d’autres fournisseurs de service, jeux en ligne ou voyance par exemple.

Le 968 est l’un des numéros utilisé par Echovox, une société domiciliée à Carouge. Le montant est débité directement sur votre facture de téléphone mobile ou via une facture papier. Une pratique illicite que l’on clique sur un lien ou non, selon Catherine Amiguet, juriste au service juridique de Bon à savoir.

Catherine AmiguetJuriste au service juridique de Bon à savoir

La juriste conseille de répondre au SMS par « STOP ALL », ce qui devrait vous désabonner. Deux choix ensuite : écrire à Echovox pour réclamer le remboursement des montants ou écrire sur plainte.ch, qui recueille toutes les plaintes en ligne.

Désactiver SMS surtaxés?

Comment éviter ces SMS surtaxés ? Y a-t-il des moyens d’agir? La réponse de Catherine Amiguet.

Catherine AmiguetJuriste au service juridique de Bon à savoir

Pour l'opérateur de téléphonie mobile, il est difficile de distinguer entre ces deux types de SMS. Sa responsabilité n'est donc pas engagé mais la limite est ténue.

Catherine AmiguetJuriste au service juridique de Bon à savoir

Remboursement laborieux

Souvent le montant est débité directement sur la facture de téléphone. Il n'est pas évident de s'en rendre compte si vous achetez des billets de bus et si vous réglez par paiement automatique. Ils peuvent se confondre. Que faire dans un tel cas? La réponse de la juriste.

Catherine AmiguetJuriste au service juridique de Bon à savoir

Le dommage peut être important. Et souvent les différents acteurs se renvoient la balle.

Catherine AmiguetJuriste au service juridique de Bon à savoir

Bon à savoir fournit une lettre type. Le magazine dispose également une plateforme de dépôt des plaintes. Le détail avec Catherine Amiguet.

Catherine AmiguetJuriste au service juridique de Bon à savoir

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Les arbres déjà aux couleurs d'automne à cause de la sécheresse

Publié

le

@judith Monfrini

Les arbres, victimes silencieuses de la sécheresse et de la canicule perdent déjà leurs feuilles, comme en Automne. Une situation qui inquiète le Service des espaces verts de la Ville de Genève. 

Les arbres paient un lourd tribut à la canicule et à la sécheresse à Genève, comme partout en Suisse. Pour résister aux fortes températures et au manque d’eau, ils se mettent en mode survie et leurs feuilles jaunissent comme en automne. Une situation qui inquiète le Service des espaces verts de la Ville de Genève, le SEVE. Malgré tous les soins prodigués, certains sont fortement fragilisés voire condamnés. Jean-Gabriel Brunet, Chef du service des espaces verts.

Jean-Gabriel BrunetChef du service des espaces verts de la Ville de Genève

L’automne est avancé d’un mois cette année, voire d’un mois et demi, selon le responsable du SEVE. Les arrosages ont été multipliés par cinq pour sauver le patrimoine arboré genevois qui compte 40'000 arbres.

Feuilles sacrifiées

Pour survivre à la chaleur et à la sécheresse, ils sacrifient leur feuillage. Un mécanisme de survie expliqué par le Chef du service des espaces verts.

Jean-Gabriel BrunetChef du service des espaces verts de la Ville de Genève

Orages redoutés

Les orages annoncés (ou de ces deux derniers jours) ne devraient pas arranger la situation, au contraire. Lorsque le manque d’eau est trop important,  une pluie torrentielle peut s’avérer dangereuse pour les arbres. Jean-Gabriel Brunet.

Jean-Gabriel BrunetChef du service des espaces verts de la Ville de Genève

Le coup de chaud fragilise l’arbre plus enclin à attraper des maladies. La canicule de 2003 a laissé des traces dans la végétation, surtout sur les marronniers de la rue de la Croix-rouge qu’il a fallu abattre en même temps.

Multiplication des arrosages

Le Service des espaces verts met tout en œuvre pour sauver son parc arboré. Il a multiplié les arrosages ces dernières semaines et mis au point différents systèmes d’irrigation. Particulièrement pour les jeunes arbres, plus fragiles.

Jean-Gabriel BrunetChef du service des espaces verts de la Ville de Genève

L’arrosage se fait le matin. Habituellement, le SEVE doit arroser 500 arbres en été, cette année ce chiffre a été multiplié par cinq, soit 2500, un chiffre également élevé en raison des nombreuses nouvelles plantations planifiées par la Ville de Genève.

 

Certaines espèces supportent mieux la chaleur. Les arbres plus touchés avec Jean-Gabriel Brunet.

Jean-Gabriel BrunetChef du service des espaces verts de la Ville de Genève

Les jeunes arbres n’ont pas assez de réserve dans leur tronc, ils grillent sur place. Ils "claquent" malgré les soins prodigués par le SEVE. Il faudrait une petite pluie fine pendant plusieurs semaines pour remédier à la situation,  Mais Météosuisse ne prévoit pas de précipitations avant deux semaines, même si les températures devraient diminuer.

 

Continuer la lecture

Genève

Alternatiba invite l'autrice principale du dernier rapport du GIEC

Publié

le

Julia Steinberger, chercheuse en économie écologique et professeure a l'Université de Lausanne, s'exprimera lors de la conférence d'ouverture du festival Alternatiba, à Genève (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Pour sa 8e édition, qui se tiendra du 29 août au 3 septembre à Genève, le Festival Alternatiba a invité deux spécialistes du dérèglement climatique. Autrice principale du dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), la professeure de l'Université de Lausanne Julia Steinberger s'exprimera lors de la conférence d'ouverture de la manifestation, avec à ses côtés Rob Hopkins, initiateur du mouvement des villes en transition.

A Uni Mail, le duo d'experts dialoguera avec deux représentants de l'économie "conventionnelle", indiquent samedi les organisateurs du festival. Les intervenants pourront ainsi débattre des points de convergence qui existent dans leur vision de l'avenir ainsi que de leurs divergences autour de la question du climat.

Alternatiba sera aussi l'occasion, pour 190 organisations actives en faveur de la transition écologique, de la lutte climatique et de la justice sociale, de se présenter au public au parc des Bastions. Des stands et des animations attendront les visiteurs. La manifestation est entièrement gratuite. Des concerts seront organisés en soirée.

Outre ces animations, le festival sert aussi de lieu de réflexion et d'échanges, avec des conférences, des tables rondes et la projection de films sur la thématique de la transition. Les grandes questions telles que l'accessibilité à une alimentation locale, les emplois verts, la mobilité, le rôle de la finance, seront discutées.

Le Festival Alternatiba Léman est organisé par l'Association Alternatiba Léman, un mouvement citoyen pour l'urgence climatique. La manifestation a pour objectif de valoriser toutes les initiatives locales qui contribuent à la réduction du dérèglement climatique, en mettant en oeuvre des solutions concrètes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Un individu poignardé rue de Lyon

Publié

le

Photo prétexte (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Soirée sanglante aux Charmilles.

Que s'est-il passé jeudi soir vers 21H, rue de Lyon, à Genève? Seul sait-on qu'un homme a été poignardé en sortant de chez lui, à hauteur du numéro 85 de la rue de Lyon, entre la promenade de l’Europe et la place des Charmilles.

Le Ministère public genevois confirme seulement les faits dans une communication laconique:

"Un individu, victime de plusieurs coups de couteau, a été pris en charge. Il se trouve actuellement à l'hôpital. L'enquête est en cours. Il ne sera fait aucun autre commentaire."

Selon les témoignages indirects recueillis par la Tribune de Genève, un homme serait sorti sur le trottoir, suite à l’appel d’une connaissance, qui lui aurait demandé de descendre. L’agresseur aurait surgi, frappant la victime de plusieurs coups de couteau, avant de s’écrouler.

Continuer la lecture

Economie

L'hôtellerie genevoise retrouve des couleurs

Publié

le

Archives © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Net rebond pour l'hôtellerie à Genève au 1er semestre 2022, avec un nombre de nuitées en progression de 175% sur un an!

Une bonne nouvelle à mettre toutefois en perspective avec les chiffres de l'année 2021 qui était très touchée par la pandémie, relativise la faîtière HôtellerieSuisse:

"On est heureux de cette augmentation mais les niveaux l'an dernier étaient très bas."

En comparant le 1er semestre 2022 avec celui de 2019, avant Covid, on note d'ailleurs qu'il manque encore 23% de nuitées, à Genève.

On retiendra tout de même que le nombre de visiteurs asiatiques remonte et qu'il y a moins de touristes européens qu'avant la crise. Heureusement, la clientèle suisse compense un peu le manque.

D'avril à juin 2022, les hôtels du canton de Genève enregistrent 747 900 nuitées, soit 474 600 de plus qu'aux mois correspondants de 2021.

Tendance à la hausse aussi au plan national

L'hôtellerie suisse a enregistré 16,9 millions de nuitées sur les six premiers mois de 2022, en progression de 47,3% par rapport au premier semestre de l'année dernière. Un résultat croissant à la faveur du retour des touristes étrangers et de la demande suisse en constante augmentation, indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

De janvier à juin, la clientèle originaire de Suisse a totalisé 10 millions de nuitées, soit une hausse de 8,0% comparé à la même période l'exercice précédent.

Dans la même lignée, les nuitées des voyageurs venus de l'étranger ont atteint 6,9 millions, soit +212,8% (+4,7 millions de nuitées) par rapport aux chiffres enregistrés l'année dernière.

Environ 70,2% de la demande étrangère est européenne et 27,6% vient d'Asie et des Etats-Unis, précise le communiqué. Les principaux pays d'origine des hôtes ont été l'Allemagne, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France et l'Italie.

Au niveau des cantons, Genève remporte la première place (+175,2%), suivi de près par Zurich (+155,8%) et Bâle (+96,8%). Par rapport au premier trimestre toujours, le Tessin est le seul à être dans le négatif avec -13,3%.

Avec ATS Keystone.

 

Continuer la lecture

Economie

Commerce genevois: Le Prix "Jeune Pousse" lui a permis de grandir!

Publié

le

J-7 avant la clôture des inscriptions pour le Prix du Commerce et de l'économie genevoise. Cet oscar « spécial commerçant » récompense le meilleur accueil, la plus belle vitrine ou encore un jeune espoir du commerce genevois.

Elle, a reçu le prix "Jeune Pousse" en 2019: Nathalia, commerçante genevoise d'une boutique de prêt-à-porter, avait postulé par hasard, poussée par des amies à elle. C’était sans savoir qu’elle remporterait le premier Prix Jeune Pousse, accompagné de la somme de 7000 francs. Une certaine visibilité mais une aide financière surtout qui lui a permis de voir plus grand.

Nathalia

Aujourd'hui après deux ans de pandémie, son commerce est toujours bien ouvert. Et mieux, elle l'a développé. D'une boutique online, elle a désormais sa vitrine Boulevard Saint-Georges. D'après elle, plusieurs raisons explique la pérennité de son commerce:

Nathalia
Le concours est organisé à l'initiative conjointe des associations professionnelles, des partenaires du secteur du commerce et de l'Etat de Genève.

©ge.ch

Pour vous inscrire, il faut remplir un formulaire en ligne, écrire un court descriptif de votre entreprise, ajouter quelques photos des lieux et le tour est joué.

Après la clôture des inscriptions la semaine prochaine, le jury procédera à des visites anonymes dans les commerces pour vérifier qu'ils remplissent les critères pour gagner un prix. Les récompenses vont de 1000 à 7000 francs. Déjà de nombreux commerces Genevois ont répondu à l'appel.

Les inscriptions pour l'édition 2022 du Concours seront fermées vendredi prochain.

Continuer la lecture