Rejoignez-nous

A la une

Genève se dote d’un nouveau centre d’appel pour le 144

Publié

,

le

L’endroit ressemble un peu à une tour de contrôle, remplie d’écrans en tout genre. De téléphones également, puisque c’est dans ce bâtiment rénové que l’on traite les 200 appels d’urgences journaliers à Genève.

Une belle salle flambant neuve, plus adaptée et qui répond mieux à l’augmentation de 2% – chaque année – du nombre d’appels. C’est ici que les genevois demandent de l’aide quand une urgence sanitaire se présente. Le rôle du 144 est avant tout d’identifier l’appelant et faire un tri au téléphone. L’objectif est donc de rechercher le problème principal du patient et de prioriser cette demande selon son degré d’urgence. Comme l’explique Florent Guiche, responsable des opérations à la Centrale urgences santé 144: 

Florent Guiche  Responsable des opérations au 144

Ce jeudi matin, Radio lac était au coeur de cette nouvelle salle d’appel. Le téléphone sonne de manière régulière, entre 200 et 300 par jours. Pour chaque intervention vitale, les opérateurs ont nonante secondes pour envoyer le corps sanitaire adéquat. 

Des réponses personnalisées 

Les opérateurs – régulateurs sanitaire d’urgence (RSU) – doivent toujours être au nombre de trois pour assurer un service minimum. Ce sont tous des professionnels de la santé avec au moins cinq années d’expérience. A 6h30, les appels se succèdent déjà. Le téléphone sonne et les opérateurs établissent un premier contact.

« Le 144 bonjour, vous êtes à quelle adresse Monsieur? Qu’est ce qui se passe? Vous êtes à coté de lui? Est-ce qu’il respire? ». Après un très court temps de réflexion, la décision est prise: « Alors il faut faire un massage cardiaque. Vous savez faire? Je vais vous guider : agenouillez-vous au niveau du thorax. Vous mettez vos mains sur les mamelons. Et vous pratiquez une dépression avec les deux mains. Vous êtes en train de le faire ? Je vais vous donner le rythme : et un et deux et trois… »  

Lorsqu’un enfant appelle, ce premier contact peut se révéler difficile. Mais les RSU savent faire face à toutes les situations, comme nous l’explique Cécile:

Cécile  Régulatrice et infirmière au 144

« Safe a life »

Parallèlement au nouveau bâtiment, les HUG inaugurent aussi « Safe a life ». Un projet dont l’objectif est de pouvoir envoyer des « premier répondants », des personnes qui ont une formation pour faire un massage cardiaque avant l’arrivée de l’ambulance :

Florent Guiche  Responsable des opérations au 144

Journée portes ouvertes 

La nouvelle centrale Urgence santé 144 ouvre ses portes aux genevois samedi. Pour l’occasion, une étude sur l’efficacité du massage cardiaque assisté par vidéo est organisée. Les HUG recherchent une centaine de personnes qui n’ont jamais pratiqué ce type de massage.

Inscription sur le site des HUG 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A la une

Assurances maladie: faites jouer la concurrence!

Publié

le

Le 30 novembre c’est le dernier délai pour en changer. Comment savoir quelle assurance maladie choisir pour être couvert au mieux et au meilleur prix. Un site internet de la Confédération suisse peut vous aider. Le détail avec Judith Monfrini

Pour résilier ou modifier son contrat, les professionnels conseillent d’envoyer le courrier le 25 novembre au plus tard. Ce n’est pas le timbre postal qui fait foi, mais l’arrivée effective de la résiliation. Elle doit être entre les mains de votre assureur le jour du délai limite officiel. Florent Schittulli, est assureur chez Néos suisse, un courtier indépendant à Châtelaine.

Florent Schittuli Assureur chez Néos Suisse

L’assureur rappelle que plus la franchise est élevée et plus la prime sera basse. En cours d’année, elle pourra être modifiée mais à la hausse seulement.

Plusieurs choix s’offrent à l’assuré. L’assurance standard est la plus chère, avec la possibilité d’aller chez le médecin de son choix. Les primes seront moins élevées avec l’option médecin de famille. Pour les jeunes parents, notre assureur a une solution.

Florent Schittulli Assureur chez Néos Suisse

Concernant l’assurance complémentaire, trois choix s’offrent à l’assuré. Florent Schittulli.

Florent Schittulli Assureur chez Néos Suisse

Pour l’assureur, l’assurance complémentaire indispensable est l’ambulatoire.

 

Continuer la lecture

A la une

La neige pourrait tomber dès demain matin à Genève

Publié

le

Des flocons jusqu’en plaine. D’après Météosuisse, les conditions météorologiques pourraient bien être réunies dès  jeudi pour que la neige se rapproche du Léman.

Les températures – elles – seront comprises entre un et quatre degrés, une météo propice à la neige. Pourtant, l’or blanc dépendra de l’intensité des précipitations, qui sont prévues toute la journée. En cause, une perturbation qui devrait provoquer des grosses chutes de neige au sud des Alpes et qui pourrait également toucher la région genevoise. La limite pluie-neige de cette masse d’air qui gagne nos régions devrait se situer aux abords des 700 mètres, mais elle pourrait descendre de quelques centaines de mètres en cas d’intensification des précipitations. Les explications de Lionel Fontannaz, météorologue à Météosuisse.

Lionel Fontannaz  Prévisionniste chez Météosuisse

Mais est-ce que cela va tenir? La température des chaussées permettra-t-elle à la neige de rester au sol?

Lionel Fontannaz  Prévisionniste chez Météosuisse

La neige pourrait également tomber samedi. Pourtant, la précipitation qui se prépare le week-end prochain devrait être moindre que celle qui nous touche actuellement.

Lionel Fontannaz  Prévisionniste chez Météosuisse

Continuer la lecture

A la une

Grosse intervention de police: un homme retranché dans un immeuble aux Acacias

Publié

le

A Genève, le quartier des Acacias a été bouclé ce matin à l’Avenue Eugène Marziano. Un homme était retranché chez lui. Selon la police, il menaçait d’en finir. Depuis 8 h 30, la police d’intervention était sur place ainsi que celle de négociation. Les pompiers ont déployé des matelas de sécurité. Vers 13 heures, la situation s’est débloquée. L’homme en détresse a ouvert la porte et il a été emmené à l’hôpital. Il souffre de problèmes psychiques et les médecins l’ont pris en charge. Toute la matinée, les locataires de l’immeuble sont restés confiné à l’intérieur. C’est le cas de Raphaël qui travaille pour le journal Cote Magazine.

Raphaël Cote Magazine

Continuer la lecture

A la une

Geneva Lux aura lieu en janvier 2020 cette année

Publié

le

Le festival des lumières genevois se tiendra du 24 janvier au 2 février. Jusqu’ici les Genevois et les touristes ont pu admirer les créations lumineuses durant la période des Fêtes mais la Ville de Genève a voulu replacer l’événement dans une période plus creuse. Le Conseiller administratif chargé de l’environnement urbain, Guillaume Barazzone.

Guillaume Barazzone Conseiller administratif chargé de l'environnement urbain - Ville de Genève

En tout 32 œuvres seront présentées durant le Geneva lux. Les 6 nouvelles œuvres promettent d’être assez impressionnantes. La durée a été réduite à 10 jours plutôt qu’un mois, pour des raisons artistiques. Guillaume Barazzone:

Guillaume Barazzone Conseiller administratif chargé de l'environnement urbain - Ville de Genève

Le mois de janvier a également convenu aux partenaires privés, qui sont nombreux. Geneva Lux se décline sur différents espaces urbains.

Guillaume Barazzone Conseiller administratif chargé de l'environnement urbain

Un vrai festival des lumières comme il en existe ailleurs. A Morat ou à Lyon, selon Guillaume Barazzone.

 

Continuer la lecture

A la une

Lancy soutient les rénovations énergétiques de son bâti

Publié

le

Économiser jusqu’à 4500 tonnes de pétrole par an en rénovant ses immeubles, c’est l’objectif de « Lancy rénove », le programme que met en place la Ville de Lancy en partenariat avec les Services industriels genevois et le Canton de Genève.

Une séance d’information avait lieu ce mardi avec les propriétaires et les régisseurs des immeubles construits entre 1950 et 1990 et dont la surface est supérieure à 500 m2. Lancy, comme toutes les cités périphériques genevoises, compte beaucoup d’immeubles de la période 50-60. Qui sont particulièrement gourmands, comme le rappelle le Conseiller d’Etat chargé du département du territoire, Antonio Hodgers.

Antonio Hodgers  Conseiller d'Etat chargé du département du territoire

Un guichet unique facilitera les démarches. Des «Assistants en maîtrise d’ouvrage énergie» viendront aider les propriétaires pour les questions de subventionnement et d’autorisations. Les locataires eux, seront accompagnés des « Assistants à maîtrise d’usage » (AMU). Le bâti à Genève représente 47% des émissions de CO2, d’où l’importance de rénover.

Après un premier projet pilote à Onex en 2016-2107, c’est au tour de Lancy de se lancer dans la rénovation d’immeubles. Une nécessité pour le Conseiller administratif chargé de l’aménagement du territoire, Damien Bonfanti.

Damien Bonfanti Conseiller adminstratif à Lancy

Les Rentes genevoises rénovent actuellement un immeuble au chemin des Bossons pour 14 millions de francs. A la rénovation énergétique, les Rentes ont ajouté, pour amortir l’investissement, une surélévation de deux étages. Le canton a accordé une subvention de 600’000 francs pour les travaux. Les travaux sont facilités par la présence d’un assistant en maîtrise d’usage (AMU), mais ils sont toujours une épreuve pour les locataires. Isabelle Jacobi Pilowsky, membre de la direction des Rentes genevoises.

Isabelle Jacobi Pilowsky Membre de la direction des Rentes genevoises

La consolation: ils devraient voir leur loyer baisser. Isabelle Jacobi Pilowsky

Isabelle Jacobi Pilowsky Membre de la direction des Rentes genevoises

Si les fondations immobilières et les coopératives jouent le jeu, la Ville de Lancy pourrait rejeter 12 mille tonnes de CO 2 en moins chaque année.

 

Continuer la lecture