Rejoignez-nous

Actualité

Genève débute sa campagne de vaccination le 28 décembre

Publié

,

le

Le Canton de Genève débute sa campagne de vaccination contre le covid 19 le 28 décembre. Les premiers vaccinés seront les personnes des IEPA, les immeubles avec encadrement pour personnes âgées en partenariat avec l’IMAD. Les HUG sont les deuxièmes partenaires dans cette opération. Les maîtres-mots de cette campagne sans précédent sont "accessibilité et gratuité". Dès le 4 janvier les EMS vont débuter leur vaccination. Un courrier sera adressé aux plus de 75 ans, les invitant à se faire vacciner dès le 11 janvier.  Suivront les personnes vulnérables et les plus de 65 ans ainsi que les soignants. En avril,  l’ensemble de la population sera concernée.

Le Canton de Genève débute sa campagne de vaccination contre le covid 19 le 28 décembre. Les premiers vaccinés seront les personnes des IEPA, les immeubles avec encadrement pour personnes âgées en partenariat avec l’IMAD. Les HUG sont les deuxièmes partenaires dans cette opération. Les maîtres-mots de cette campagne sans précédent sont « accessibilité et gratuité ». Deux lots de vaccins vont arriver successivement, un lot de 5000 vaccins et deux autres de 6500.  La vaccination va se faire en plusieurs étapes, comme l’explique la pharmacienne cantonale genevoise, Nathalie Vernaz-Hegi.

Nathalie Vernaz-HegiPharmacienne cantonale genevoise

Un défi logistique de taille

«L’opération est sans précédent, a déclaré le Conseiller d’Etat chargé de la santé Mauro Poggia. La stratégie de vaccination déployée est d’une ampleur que la Suisse n’a jamais connue». Le canton Genève est aux avant-postes de cette campagne qui suscite de l’espoir mais aussi des craintes a relevé le ministre genevois de la santé. Une progression va accompagner cette vaccination et différentes phases sont prévues.

Il a relevé que de nombreux secteurs sont sous pression et qu’il s’agit de répondre aux défis sanitaires de cette pandémie. Les personnes vulnérables sont les premières visées. «Tout le monde doit jouer le jeu, a conclu Mauro Poggia. On se fait vacciner pour soi et pour les autres, pour sortir de cette anormalité».

"Comme une lumière qui s'allume"

Le Conseiller d’Etat a estimé que la campagne allait prendre du temps, plusieurs mois, mais il a relevé que la vaccination est «comme une lumière qui s’allume».

Le but est d’utiliser au plus vite les doses mises à disposition du canton de Genève. Un calendrier a donc été fixé. Deux injections à 4 semaines sont nécessaires pour une protection adéquate, à 95% pour le vaccin Pfizer-BioNtech.

Accessibilité et gratuité.

Ce sont les deux mots-clés de cette campagne qui débute le 28 décembre. C’est une date historique pour la pharmacienne cantonale, Nathalie Vernaz-Hegi. Le vaccin est une grande chance et il est attendu, selon elle.

Pour cette première étape, deux partenaires principaux. L’Imad et les Hôpitaux Universitaires de Genève. Les premières personnes vaccinées le seront dès le 28 décembre. 1500 personnes résidant dans les IEPA, les immeubles avec encadrements pour personnes âgées se verront administrer le vaccin. L’enjeu est de taille puisque les vaccins de Pfizer-BioNtech doivent être conservés à -75 degrés. Ils sont stables durant 6 heures. L’armée est chargée de les conserver à température. Les HUG, le deuxième partenaire de cette opération vont vacciner les personnes âgées de plus de 75 ans.

La deuxième étape est fixée au 4 janvier. Un troisième partenaire va s’ajouter à la campagne de vaccination, les EMS. Une lettre sera envoyée à cette date signée par la Médecin cantonale. Elle indiquera la marche à suivre pour les plus de 75 ans. L’Université du troisième âge sera le public cible du Centre de vaccination. Les doses sont reçues petit à petit. 5000 doses arrivent demain mercredi. Un deuxième type de vaccin est attendu. La a pharmacienne cantonale genevoise, Nathalie Vernaz-Hegi.

Nathalie Vernaz-HegiPharmacienne cantonale genevoise

6500 doses le 4 janvier et 6500 doses le 11 janvier.

A partir du 11 toute la population ayant reçu le courrier sera vaccinée. Plusieurs centres seront ouverts dans le canton de Genève, notamment à la clinique des Grangettes, de Beaulieu, de Carouge et d’Onex. Ensuite la population de plus de 65 ans sera visée, puis le personnel de santé et les proches des personnes les plus vulnérables. En avril, l’ensemble de la population pourra être vaccinée si elle le désire, avec l’entrée en jeu des pharmaciens et des cabinets. Pour la Médecin cantonale Aglaé Tardin, les effets de la maladie sont bien plus graves que les effets du vaccin.

Aglaé TardinMédecin cantonale genevoise

Genève compte 40'000 personnes de plus de 75 ans et 40'000 personnes de plus de 65 ans. Le vaccin de l’entreprise Moderna devrait être disponible courant janvier. A noter que toute personne qui a eu le Covid dans les trois derniers mois, n’est pas prioritaire. Les moins de 65 ans qui souffrent d’hypertension, de problèmes cardio-vasculaires, de diabète, d’obésité et de problèmes rénaux sont considérées comme vulnérables, de même que les personnes immuno-déficientes.

Coût total un milliard et demi 250 millions à charge de la confédération. 250 millions à charge des assurances maladies.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

29 millions de francs pour assainir les Vernets

Publié

le

(KEYSTONE/Martial Trezzini)

La Ville de Genève va assainir la patinoire des Vernets. Le Conseil municipal a accepté deux crédits de 24,2 et de 4,7 millions pour rénover la production de froid dans les patinoires intérieure et extérieure des Vernets ainsi que pour refaire les vestiaires et la zone VIP. 

Le Conseil municipal a accepté jeudi soir à l’unanimité 29 millions de francs de crédit pour assainir et rénover la patinoire des Vernets. Le premier crédit de 24 millions servira à remplacer le système de froid des deux patinoires, intérieure et extérieure. Le froid est produit grâce à de l’ammoniac et cette substance est dangereuse. L’objectif des travaux de rénovation est de baisser la consommation annuelle d’ammoniac de 7500 kg à 200 kg. Les précisions de la Maire chargée du sport, Marie Barbey-Chappuis.

Marie Barbey-ChappuisMaire de la Ville de Genève

Il s’agit de réduire drastiquement la quantité d’ammoniac pour répondre aux exigences de l’OPAM, l’ordonnance fédérale sur la protection des accidents majeurs. 1500 logements seront construits sur l'ancien site de la caserne.

Le crédit de 4 millions servira, lui, à refaire la structure des gradins VIP mais seulement après le départ du GSHC prévu en 2028.

D’autres travaux de rénovation seront effectués sur les vestiaires de la patinoire intérieure pour se mettre en conformité avec la Fédération suisse du hockey. Les travaux vont débuter en 2023 et devraient durer jusqu’en 2024.

Championnat du GSHC peu affecté

Deux groupes de froid provisoires seront installés pour assurer l’opérabilité des deux patinoires. Tout sera fait pour ne pas trop impacter le championnat du GSHC. Marie Barbey-Chappuis.

Marie Barbey-ChappuisMaire de la Ville de Genève

En 2028, le Genève Servette hockey club devrait patiner au Trèfle Blanc, la nouvelle patinoire construite par le Canton. Mais les patinoires des Vernets resteront très utilisées.

Marie Barbey-ChappuisMaire de la Ville de Genève

Les Vernets sont un des bâtiments les plus énergivores de la ville.

 

 

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. (archives) (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 1, 4, 8, 16, 33 et 38. Le numéro chance était le 5, le rePLAY le 1 et le Joker le 005402.

Lors du prochain tirage samedi, 5,5 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Genève a réduit sa consommation de gaz de 39% en deux mois

Publié

le

Le plan d'action du canton de Genève pour réduire sa consommation d'énergie et éviter une pénurie de gaz et d'électricité déploie ses effets. La consommation de gaz a baissé de 39% en deux mois (illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le plan d'action du canton de Genève pour réduire sa consommation d'énergie et éviter une pénurie de gaz et d'électricité déploie ses effets. La consommation de gaz a baissé de 39% en deux mois, tandis que celle d'électricité a diminué de 5% en octobre.

Fin septembre, la task force constituée par le Conseil d'Etat estimait le potentiel d'économie à 20%. Un report du début de la saison de chauffe, une baisse de la température à 20 degrés dans les logements, l'administration et les écoles ou encore l'extinction de l'éclairage intérieur et extérieur des bâtiments publics ou non résidentiels toute la nuit font partie des mesures volontaires.

Il ressort du monitoring confié à l'Université de Genève que la baisse de la consommation de gaz de 39% du 1er octobre au 27 novembre est surtout due à la météo clémente du début de l'automne, a indiqué mercredi le Conseil d'Etat. L'optimisation des courbes de chauffes a toutefois permis des économies de gaz de 7 à 15% ces dernières semaines marquées par l'arrivée du froid.

Toujours en comparant les données des Services industriels de Genève avec celles de l'année 2021, le pointage montre que la consommation d'électricité a diminué de 5% en octobre. Dans le détail, 3% de cette baisse est due aux économies d'énergie et 2% à l'effet météo.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Genève sévit contre le travail au noir sur les chantiers

Publié

le

(©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le canton veut de nouvelles mesures pour lutter contre le travail au noir sur les chantiers genevois. Le gouvernement soumet au Grand Conseil une modification de la loi sur l'inspection et les relations de travail qui permet la mise à l'arrêt des travaux des entreprises en infraction grave.

Genève serre la vis contre le travail au noir sur les chantiers. Le Conseil d'Etat a adopté une modification de la loi sur l'inspection et les relations du travail. Elle vise à renforcer la surveillance, à lutter contre les abus et à agir vite avec des sanctions dissuasives. Fruit d'un consensus avec les partenaires sociaux et patronaux, elle vise à suspendre plusieurs jours les chantiers, publics ou privés, des entreprises en cas d'infraction grave. Pour Fabienne Fischer, conseillère d'Etat en charge de l'économie, il était temps de siffler la fin de la récrée.

Fabienne FischerConseillère d'Etat en charge du développement économique

Le projet de loi a été élaboré avec les partenaires sociaux et en consultant les milieux professionnels. Ces derniers se réjouissent. Ils sont très impactés par le travail au noir comme le rappelle Nicolas Rufener, Secrétaire général de la Fédération genevoise des métiers du bâtiment.

Nicolas Rufener Secrétaire général de la Fédération genevoise des métiers du bâtiment

Cette modification de la loi a été déposée au Grand Conseil qui devrait se pencher dessus prochainement.

Infractions graves

Les chantiers seront donc suspendus lorsqu'une infraction grave sera constatée. Thierry Horner, secrétaire syndical au SIT, détaille les cas concernés.

Thierry HornerSecrétaire syndical au SIT

L'entreprise contrevenante aura trois jours pour se mettre en conformité et ne pourra reprendre les travaux que si elle est en règle. L'Office cantonal de l'inspection et des relations de travail (OCIRT) pourra prolonger la suspension. La police pourra intervenir si l'entreprise refuse d'arrêter les travaux.

"Pour le département, la lutte contre le travail au noir est une priorité. La construction est un secteur-clé", a relevé Mme Fischer, qui indique que cette base légale est une première en Suisse.

MH avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Suisse Romande

La Vaudoise Aréna ouverte au public dimanche

Publié

le

La Vaudoise Arena ouvre ses portes aux patineurs et au public dimanche. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La Vaudoise Aréna à Lausanne ouvre ses portes au public dimanche de 10h00 à 19h00 à l’occasion de la Journée Mondiale du patinage sur glace. Au programme, des activités gratuites pour toute la famille ainsi qu’une représentation spéciale de la patineuse olympique suisse Alexia Paganini.

Le 4 décembre 2022, l’Union internationale de patinage célèbrera à travers le monde la discipline en lançant la première édition de la Journée mondiale du patinage sur glace. A ce jour, plus de d’une trentaine de pays issus de tous les continents ont confirmé leur participation.

Lausanne rejoint ce festival. Au menu, des cours de patinage, spectacles, disco sur glace, animations et stands de Noël. L'entrée est libre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture