Rejoignez-nous

Actualité

Entreprises cotées : ce que disent les rachats d’actions

Publié

,

le

La saison des résultats annuels des entreprises cotées touche à sa fin. En Suisse, les dividendes ont en général augmenté dans les plus grandes sociétés. On détruit même des titres pour maintenir ou rehausser le rendement par action. Comment faut-il comprendre cela ?

Oui, c’est un peu le sujet philosophique du moment s’agissant de grandes entreprises cotées. Les dividendes sont en hausse depuis des années. C’est-à-dire la part de bénéfice que les entreprises distribuent à leurs actionnaires. Cette part a de nouveau augmenté tendanciellement pour l’exercice 2018.

Mais c’est aussi que les bénéfices ont augmenté, tout simplement.

Oui, dans pas mal de cas, mais pas forcément. On est depuis plusieurs années dans une phase assez étrange : les entreprises relèvent leurs dividendes parce qu’elles ont une trésorerie pléthorique. Et qu’elles ne savent pas très bien dans quoi l’investir.

Cela veut dire aussi que les actionnaires ne servent plus à rien.

On peut le voir comme cela. Les actionnaires ont amené de l’argent pour que l’entreprise l’investisse et leur assure un bon retour sur investissement. Mais quant l’entreprise marche bien, elle a tendance à autofinancer son développement. Alors effectivement, les actionnaires deviennent moins utiles.

C’est pour cela que les entreprises ont tendance actuellement à racheter leurs actions. Pour les détruire.

Oui, et pour un bon prix puisque les marchés actions sont très élevés ces temps. Alors certains actionnaires répondent à l’appel. Ils vendent. Ceux qui restent auront des dividendes plus élevés, puisqu’il y aura moins d’actions. L’entreprise rémunère en quelque sorte la fidélité de ceux qui restent. Parce que l’entreprise aura peut-être besoin d’eux un jour pour augmenter le capital. Lors d’acquisitions importantes par exemple. Ou pour recapitaliser en cas de coup dur.

Certaines entreprises empruntent même pour racheter une partie de leurs actions.

Oui, parce que l’on emprunte aujourd’hui à des conditions exceptionnellement bonnes. Mais là, on est un peu dans l’ingénierie capitalistique. Il y a aussi des entreprises qui augmentent leurs dividendes malgré des bénéfices en recul.

Cela donne un peu l’impression de marcher sur la tête tout de même. Qu’est-ce que ça veut dire au juste sur le plan économique ?

Vous avez raison : ce n’est de toute évidence pas quelque chose de durable. Plutôt une transition. Mais vers quoi ? Ça s’est déjà produit dans l’histoire, en moins prononcé. Et ça donne vraiment l’impression que l’on est en fin de cycle. Mais de quel cycle au juste ? C’est difficile à dire.

Tout se passe un peu comme si l’on attendait un élément nouveau. Quelque chose qui relance une dynamique dans l’économie. Une crise financière, économique, politique ? Une nouvelle révolution technologique ? De nouvelles règles de concurrence ? Le décollage de l’Afrique ?

Quelque chose qui redonne en tout cas l’envie d’investir et de prendre des risques. De se développer, de se réorienter, de s’imposer. Alors quoi ? Dans ce genre de circonstances, c’est en général ce que l’on a le moins anticipé qui se produit.

François SchallerEntreprises cotées : ce que disent les rachats d’actions

Suisse

Un planeur s'écrase dans la région du Sanetsch (VS)

Publié

le

Un planeur s'est écrasé dans la région du Sanetsch (image d'illustration). (© KEYSTONE/DPA/KARL-JOSEF HILDENBRAND)

Un planeur s'est écrasé samedi dans les falaises au-dessus de Visse, dans la région du Sanetsch (VS). Aucune information ne peut être donnée pour le moment sur d'éventuelles victimes ou blessés, a indiqué la police cantonale valaisanne.

La police a été alertée vers 15h25, a précisé son porte-parole Stève Léger, confirmant à Keystone-ATS une information du Nouvelliste. Il n'était pas en mesure de donner d'autres informations. Les secours et les enquêteurs de la police et du Service d'enquête de sécurité (SESE) ont été héliportés sur place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Mercredi, lors du prochain tirage du Swiss Loto, 14,7 millions de francs seront en jeu (image d'illustration). (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher les numéros 7, 10, 12, 13, 40 et 42. Le numéro chance était le 4, le rePLAY le 10 et le Joker le 983516.

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 14,7 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Trop chaud: le printemps 2022 fait tomber les records

Publié

le

Dispositif d'arrosage sur un champ le 25 mars dernier à Bad Ragaz (GR). (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le printemps 2022 a été chaud - trop chaud: de mars à mai, les températures ont dépassé la norme d'environ 2,5 degrés. Comme il a également été trop sec, les conséquences risquent d'être "fatales" en été, selon SRF Meteo.

En effet, la neige, qui sert habituellement de réserve d'eau, manque également. Ces prochains mois, seul un quart des réserves habituelles de neige sera disponible, a annoncé samedi SRF Meteo. Sur le champ de mesure du Weissfluhjoch, près de Davos (GR), il n'en reste que 35 centimètres, alors que la normale serait de 1,4 mètre le 28 mai.

Pour compenser, il faudrait des précipitations importantes et répétées en été. Faute de quoi, des problèmes d'approvisionnement en eau pourraient survenir.

Selon SRF Meteo, le printemps de cette année, tout comme l'automne et l'hiver précédents, a été nettement plus sec que d'habitude. A Genève et Sion par exemple, il n'est même pas tombé 100 millilitres de pluie au cours des trois mois de printemps, ce qui correspond à peine à plus de 40% de la quantité normale. Le nord et l'est de la Suisse s'en sont un peu mieux sortis avec 60 à 90% des précipitations habituelles.

Douze températures maximales locales

Dans l'ensemble, le printemps 2022 a été l'un des plus chauds depuis le début des mesures en 1864 et a connu plus de jours de canicule que d'habitude. Seuls ceux de 2007 et 2011 ont été clairement plus chauds.

Douze stations de mesure ont enregistré cette année de nouveaux records mensuels le 20 mai. C'est à Coire qu'il a fait le plus chaud ce jour-là, avec 33,8 degrés. Cette mesure ne fait toutefois pas partie des 12 records locaux de température. Le 25 mai 2009, Coire avait en effet enregistré 34,0 degrés. Sion avait alors connu le jour de mai le plus chaud de Suisse avec 35,1 degrés.

Avec plus de 600 heures de présence, le soleil printanier a fait des heures supplémentaires en Suisse, indique SRF Meteo. Le mois de mars a été le plus ensoleillé depuis le début des mesures à Aarau, Lucerne, Schaffhouse, Saint-Gall et Arosa (GR).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Une trentaine d'auteurs suisses sur les routes de Belgique

Publié

le

Un bus va sillonner la Belgique avec à son bord des auteurs suisses. (© Allegra - Livresuisse)

Allegra est une nouvelle quinzaine littéraire suisse, festivalière et itinérante, qui se déroule dès le mardi 31 mai et jusqu'au 11 juin en Belgique. La Suisse était le pays invité de la Foire de Bruxelles, annulée deux fois à cause de la pandémie.

Une trentaine d'auteurs, de bédéistes, d'illustrateurs et d'autres professionnels du livre prendront part aux festivités en Wallonie, en Flandre ou à Bruxelles. Parmi eux Frédérik Pajak, Elisa Shua Dusapin, Rebecca Gisler, Pierre Wazem ou encore Albertine et Germano Zullo pour n'en citer que quelques-uns.

Certains d'entre eux se déplaceront dans un car postal, surnommé le "blablabus", pour rejoindre librairies et espaces culturels.

Allegra, qui est issu d’une collaboration entre la Foire du livre de Bruxelles, Livresuisse et Pro Helvetia, est "un clin d'oeil au romanche. Il signifie bonjour", explique Régis Penalva, curateur d'Allegra, dans le magazine de Livresuisse, l'association des diffuseurs, éditeurs et libraires romands.

allegra-livre.be

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage mardi, 28 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 15, 23, 28, 34 et 48, ainsi que les étoiles 3 et 5.

Lors du prochain tirage mardi, 28 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture