Rejoignez-nous

Actualité

Lacs sous contrôle - Tessin et Suisse centrale sous les orages

Publié

,

le

Avec une certaine détente enregistrée au niveau des lacs, la baignade est à nouveau autorisée sur le territoire neuchâtelois, mais la navigation reste proscrite. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

La situation restait relativement sous contrôle après les orages et les fortes pluies survenus dans la nuit de samedi à dimanche. De nouveaux orages ont frappé le Tessin et la Suisse centrale dimanche après-midi. Le niveau des lacs est à la baisse.

Des orages se sont à nouveau abattus sur la Suisse samedi. Ils ont déversé de gros grêlons, beaucoup de pluie et des milliers d'éclairs. Entre midi et minuit samedi, 30'000 éclairs ont été enregistrés, a indiqué Meteonews dimanche.

Les intempéries ont été particulièrement fortes en Appenzell, où 33,2 millimètres de pluie sont tombés en dix minutes samedi soir. Il s'agit de l'un des plus importants cumuls de précipitations jamais mesurés en si peu de temps en Suisse. Des dizaines de caves ont été inondées. Il y a également eu des chutes de grêle.

Des photos sur Twitter et sur Internet montraient des localités d'Appenzell Rhodes-Extérieures avec des rues couvertes de grêlons. Dans le canton de Berne, le Seeland a également été particulièrement touché par les orages. La police a reçu 39 signalements en provenance de cette région.

Suisse romande partiellement touchée

En Suisse romande, les orages et la grêle ont aussi atteint la ville de Fribourg et ses communes voisines tard samedi soir. Les pompiers ont dû intervenir à 30 reprises, dont sept fois pour inondations, selon la police cantonale.

La grêle est également tombée dans le Nord vaudois, notamment à Concise et Onnens. Mais très peu d'incidents ont été signalés à la police vaudoise. Vers 19h15, un orage a amené beaucoup d'eau sur la chaussée de l'A5 à hauteur de Grandson. Dimanche matin, du gravier provenant d'un chantier s'est déversé sur une route à Cudrefin.

Dans le canton de Neuchâtel, c'est le littoral ouest qui a principalement été touché. Quelques caves ont été inondées et des voitures grêlées, selon la police cantonale. Du côté du Jura, de Bienne, de Genève et du Valais en revanche la nuit a été calme. La police et les pompiers n'ont pas dû intervenir dans ces régions.

Tessin et Suisse centrale touchés

Les orages ont atteint le Tessin dimanche matin, provoquant de fortes précipitations dans la plaine de Magadino notamment. Ils ont ensuite poursuivi leur route en direction de la Suisse centrale, où des interruptions de lignes ferroviaires ont eu lieu dès le début d'après-midi.

De fortes pluies et de la grêle se sont ainsi abattues sur les cantons de Lucerne et de Schwyz. La police a reçu plus de 400 appels d'urgence, pour la plupart liés à des caves et des routes inondées ou bloquées. Personne n'a été blessé.

Des pompiers ont été déployés dans différentes communes de la région. Le service d'entretien des routes à également eu fort à faire.

Dans le canton de Zoug également, des caves, rues et garages se sont retrouvés inondés, et 140 signalements ont été reçus au centre de contrôle des opérations de la police.

Certains tronçons de route ont été temporairement fermés et, tout comme à Saint-Gall, les pompiers sont déployés en continu. Les fortes pluies ont été accompagnées par endroits de grêle et de vents violents. A Oberägeri (ZG), les rafales ont atteint 93 km/h.

Niveau des lacs sous contrôle

Comme il n'y a pas eu d'averses prolongées, la situation sur le plan des lacs est restée stable, a annoncé SRF Meteo. Selon les relevés de l'Office fédéral de l'environnement, le niveau du lac de Neuchâtel est passé du niveau de danger 4 au niveau 3 dans la matinée.

La vidange du lac se poursuit et son niveau mesuré dimanche à 17h50 atteignait 430,47 mètres, a indiqué à Keystone-ATS l'Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN). Il avait atteint 430,73 mètres lundi à Grandson (VD).

L'ORCCAN continue de suivre l’évolution et se coordonne avec ses homologues bernois, fribourgeois et vaudois en ce qui concerne la navigabilité des Trois lacs qui reste interdite jusqu’à nouvel avis. Les dernières précipitations ont quelque peu ralenti la vidange du lac de Neuchâtel sans générer toutefois de nouvel incident.

Le niveau des lacs de Morat et de Bienne continue également de baisser et se trouve actuellement dans la zone de danger 3. Le tronçon entre le lac de Bienne et l'Emme est lui toujours au niveau 4.

A Bienne, on ne craint pas de nouvelles crues, mais la vigilance reste de mise. Les pompiers et la protection civile sont sur place pour surveiller le lac, a précisé dimanche matin Matthias Ruttimann, responsable de la communication de l'organe de conduite régionale Biel/Bienne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Culture

La police de Los Angeles va enquêter sur la mort de Matthew Perry

Publié

le

Matthew Perry incarnait le personnage de Chandler dans la série Friends. (© KEYSTONE/AP Invision/BRIAN ACH)

La police de Los Angeles a annoncé mardi enquêter sur les circonstances de la mort de l'acteur Matthew Perry, acteur vedette de la série "Friends" décédé en octobre des "effets aigus" d'une prise de kétamine.

Agé de 54 ans, Matthew Perry a été retrouvé inconscient le 28 octobre par son assistant dans un jacuzzi à son domicile de Los Angeles.

Selon le rapport du bureau de médecine légale du comté de Los Angeles, celui qui incarnait "Chandler Bing" dans la sitcom "Friends" était décédé des "effets aigus" d'une prise de kétamine. Sa mort avait été déterminée comme étant un "accident", mais fait l'objet d'investigations.

Dans un communiqué, la police de Los Angeles indique ainsi "continuer son enquête sur les circonstances de la mort de Matthew Perry", avec l'aide de la police fédérale antidrogues (DEA) et de la police des postes américaines (USPIS), "sur la base du rapport de médecine légale".

La kétamine, anesthésiant parfois détourné à des fins stimulantes ou euphorisantes, était prise par l'acteur de manière supervisée dans le cadre de sessions de thérapie pour dépression.

La question de savoir comment Matthew Perry -- qui n'avait pas eu de session supervisée d'injection plusieurs jours avant sa mort -- s'est procuré la kétamine est désormais au coeur de l'enquête.

Matthew Perry luttait depuis des années contre son addiction aux analgésiques et à l'alcool. Dans ses mémoires publiés l'année dernière, il avait confié avoir suivi 65 séances de sevrage, dépensant plus de neuf millions de dollars.

Il avait aussi subi plusieurs opérations chirurgicales liées à ses problèmes d'addiction à la drogue, dont une intervention durant sept heures au niveau du colon en 2018, allant jusqu'à affirmer un jour: "Je devrais être mort".

Sa mort inattendue avait suscité une pluie d'hommages, allant de grandes figures de Hollywood au Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Microsoft et OpenAI avancent sur l'IA malgré les controverses

Publié

le

Le CEO de OpenAI, Sam Altman. (© KEYSTONE/AP/MARKUS SCHREIBER)

Sam Altman, le patron d'OpenAI, s'est félicité mardi des progrès accomplis dans l'intelligence artificielle (IA) lors de la conférence annuelle de son principal investisseur, Microsoft. Les deux entreprises avancent à très grande vitesse malgré les polémiques.

"J'ai été très surpris par à quel point j'aime le nouveau mode vocal", a confié Sam Altman, tout sourire, à Kevin Scott, le directeur technologique de Microsoft, lors d'une interview surprise sur scène.

Le "mode vocal" de ChatGPT, dévoilé la semaine dernière, vient pourtant de causer une controverse majeure à la start-up star de la Silicon Valley, qui a lancé la révolution de l'IA générative.

Accusé d'avoir copié la voix de Scarlett Johansson pour le tout nouveau mode vocal de l'assistant d'IA, Sam Altman vient en effet de présenter des excuses et d'annoncer la suspension de Sky, la voix en question, générée par l'IA.

Après les annonces flamboyantes de son partenaire OpenAI et de son rival Google, et bien avant celles très attendues d'Apple en juin, ce devait être au tour de Microsoft cette semaine d'étaler ses innovations dans l'IA.

"Nous sommes le leader de l'industrie dans l'IA", a assuré Frank Shaw, directeur de la communication, dans un billet de blog résumant les annonces du groupe informatique.

Le fabricant de Windows a dévoilé lundi les PC "Copilot+", des nouveaux ordinateurs où son interface d'IA Copilot et d'autres outils sont intégrés par défaut pour aider l'utilisateur dans toutes ses tâches, des emails aux réunions professionnelles et aux projets personnels.

Copilot repose sur GPT-4, le modèle d'IA générative d'OpenAI, et va graduellement passer à GPT-4o, le modèle multimodal présenté par la start-up, qui comporte, entre autres, le fameux mode vocal.

Une évolution trop rapide

Et pendant que de nombreux observateurs et élus s'inquiètent de la vitesse ultra rapide à laquelle les géants de la tech déploient leurs nouveaux outils de plus en plus humanisés, les groupes se félicitent d'aller toujours plus loin, et ne manquent jamais de rappeler que "ce n'est que le début".

De GPT-3.5 à GPT-4, "le modèle est devenu plus solide, plus sûr, plus utile, parce qu'il est devenu plus intelligent et parce que nous avons beaucoup travaillé pour ajouter des fonctionnalités de sécurité", a souligné Sam Altman. Et à l'avenir, "les modèles vont devenir encore plus intelligents", a-t-il promis, assurant que "c'est ce qui compte le plus".

La semaine dernière, OpenAI a reconnu avoir dissous son équipe dont la mission était d'encadrer les éventuels dangers à long terme d'une IA trop intelligente. L'annonce avait été marquée par le départ d'un des cofondateurs de l'entreprise, Ilya Sutskever, ainsi que du responsable de l'équipe, Jan Leike.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Plus de la moitié des mangroves menacées d'extinction d'ici 2050

Publié

le

Des millions de personnes dépendent des écosystèmes de mangroves dans différents pays. (© KEYSTONE/AP/MAHMUD HOSSAIN OPU)

Plus de la moitié des écosystèmes de mangroves sont menacés d'extinction d'ici 2050. Leur maintien peut contribuer à la lutte contre le changement climatique, a affirmé mercredi l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

L'organisation a évalué pour la première ces écosystèmes dans sa liste rouge. Selon elle, près de 20% des mangroves sont en danger ou même en grave danger.

Elles sont exposées à la déforestation, aux activités économiques ou encore à la pollution. Mais la menace la plus importante est liée à la montée du niveau des océans et l'augmentation des tempêtes en raison du changement climatique. Celui-ci pourrait affecter de son côté un tiers de ces écosystèmes.

Cette évaluation va "nous aider à oeuvrer tous pour rétablir les mangroves que nous avons perdues et protéger celles que nous avons encore", affirme la nouvelle directrice générale de l'UICN, Grethel Aguilar. Des millions de personnes dans des communautés vulnérables dans le monde dépendent de celles-ci, ajoute-t-elle également. Elles sont protégées davantage contre certaines situations météorologiques extrêmes.

Sans amélioration d'ici 2050, huit milliards de tonnes de CO2 capturé pourraient être perdues. Le coût pour la société pourrait s'approcher de 340 milliards de dollars. Plus de 16 millions de jours de pêche pourraient également être éliminés. Et 2,1 millions de personnes perdraient leur protection face aux inondations. Le coût attiendra sur cette question environ 33 milliards de francs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Le SLO quitte la Super League sur une victoire

Publié

le

La joie des joueurs du SLO, qui quittent la Super League sur une victoire (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Stade Lausanne-Ouchy quitte la Super League sur une note positive. La troupe de Ricardio Dionisio est allée s'imposer 2-1 mardi à Lucerne dans la dernière journée de la poule contre la relégation.

Le SLO, qui couchait sur deux défaites, a fait la différence en moins de deux minutes face à de pâles Lucernois. Un doublé d'Elies Mahmoud aux 14e et 15e minutes lui a permis de décrocher au final son septième succès de la saison, en 38 parties disputées. Lucerne n'a réduit la marque qu'à la 88e, sur un penalty.

Les deux autres équipes vaudoises ont conclu leur saison en obtenant un point. Yverdon, qui se déplaçait à Bâle (0-0), devance donc de deux points Lausanne-Sport, qui accueillait Grasshopper (0-0), au terme de ce championnat. A noter que le portier d'YS Paul Bernardoni a stoppé un penalty de Thierno Barry dès la 8e minute.

Tout était dit avant cette ultime journée du "Relegation Group", le SLO étant condamné depuis une semaine à retrouver la Challenge League une année après l'avoir quittée. Le barragiste GC devra pour sa part sauver sa peau face à Thoune, 2e de Challenge League derrière Sion, les 26 et 31 mai.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage vendredi, 38 millions de francs seront en jeu. (photo prétexte) (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 11, 13, 14, 34 et 48 et les étoiles 7 et 9.

Lors du prochain tirage vendredi, 38 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande. Cette loterie transnationale est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse et le Liechtenstein.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture