Rejoignez-nous

Actualité

Coronavirus: l’OFSP va mettre en place une hotline

Publié

,

le

Les représentants de l'OFSP ont rencontré la presse ce mardi à Berne. (©KEYSTONE/k_sim)

La Suisse est prête à faire face au coronavirus. Même si le pays est préservé du virus chinois, pour l’instant précise l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Mais la situation est très volatile au niveau international. Il est toutefois trop tôt pour parler de pandémie.

« Tous les échantillons analysés se sont pour l’heure révélés négatifs », a indiqué mardi devant la presse à Berne Daniel Koch, responsable de la division Maladies transmissibles à l’OFSP. Reste qu’au niveau international, la situation est en constante évolution et difficile à évaluer.

Hotline

Selon Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale à l’OFSP, il faut s’attendre à ce que d’autres cas se présentent en Europe. La Suisse pourrait être touchée tôt ou tard.

Pour répondre aux multiples questions du public, l’OFSP va mettre en place une « hotline » ces prochains jours. La maladie s’est en effet répandue dans l’ensemble de la Chine hormis une province. Et 17 pays dans le monde sont désormais touchés, dont la France et l’Allemagne en Bavière.

Daniel Koch a répété qu’en l’état, on ne peut pas parler de pandémie, soit une épidémie au niveau mondial. La Suisse se conforme aux indications de l’OMS qui n’a pour l’heure pas déclaré d’urgence de portée internationale.

Mais la nouvelle rassurante est qu’à la connaissance de l’OFSP il n’y a pas eu hors de la Chine des cas de contagion entre humains. Interrogé sur un cas au Japon, Patrick Mathys a indiqué ne pas être au courant.

Trop tôt pour des recommandations

Compte tenu de la situation actuelle, l’OFSP estime qu’il n’y a pas lieu de faire des recommandations particulières à la population comme par exemple acheter des masques de protection. « En l’état, la situation ne l’exige pas », a déclaré Daniel Koch.

Ce qui n’empêche pas la Suisse de se préparer à plein régime pour faire face à la maladie. Le centre national de référence pour les infections virales émergentes (CRIVE) à Genève, par lequel passent tous les échantillons de cas suspects liés au coronavirus, s’est doté d’une Task Force, a indiqué Isabella Eckerle, médecin et professeure au CRIVE.

Elle travaille 24 heures sur 24 sept jours sur sept, avec trois séries de tests par jour et est contact avec les laboratoires européens et chinois. L’OFSP est quant à lui en contact permanent avec les médecins cantonaux.

Stock de masques en réserve

Pour éviter une pénurie de masques, la Confédération examine actuellement si un stock dont elle dispose est encore utilisable. Il s’agit de plusieurs millions de pièces qui appartiennent à la pharmacie de l’armée, a précisé à Keystone-ATS Patrick Mathys.

Ces masques chirurgicaux à usage unique seront mis à la disposition du personnel de santé en cas de pénurie. Ils avaient été achetés en son temps pour la pandémie de grippe des années 2009-2010 et ont été régulièrement vérifiés.

Par ailleurs, plusieurs pharmacies de Suisse romande ont déjà vendu tous les masques en stock et passé commande pour de nouveaux lots d’ici la fin de la semaine, selon Christophe Berger, président de la Société vaudoise de pharmacie.

Information dans les aéroports

Quant aux aéroports, ils sont prêts à mettre en oeuvre des mesures pour filtrer les passagers. Il est également question d’informer les voyageurs. Mais l’ensemble du dispositif nécessite d’être coordonné avec les aéroports européens comme Francfort ou Amsterdam, a précisé Patrick Mathys.

Interrogé sur un éventuel danger d’être contaminé par des touristes chinois en Suisse, Daniel Koch a tenu à rassurer: ce risque est très faible. Il faut un contact très étroit à moins d’un mètre pour être infecté.

L’OFSP ne tient pas à informer au jour le jour sur le nombre de cas suspects analysés en Suisse. Hormis les deux cas à Zurich dont la presse a parlé, il y en a eu d’autres, a-t-il dit sans plus de détails. En revanche, dès qu’un cas se révélera positif, la Confédération informera aussitôt publiquement.

Moins de 10 échantillons suspects

Jusqu’à mardi matin, le CRIVE avait analysé moins de dix échantillons de patients suspectés d’avoir été infectés par le coronavirus qui sévit en Chine, selon le service média des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Le centre mène ces analyses depuis qu’il a développé un test permettant le diagnostic, soit depuis la mi-janvier.

Des critères stricts sont appliqués pour ces examens. Ils sont menés sur des patients présentant de la fièvre, des problèmes respiratoires et de retour d’un séjour en Chine ou ayant été en contact avec des personnes revenues de ce pays.

Selon les données transmises par les autorités chinoises, le coronavirus s’attaque plutôt aux personnes âgées et aux malades chroniques. Les infections chez les moins de 30 ans et les enfants sont plus rares, a indiqué Isabella Eckerle. Mais ces données doivent être traitées avec beaucoup de précaution.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Une solution à Genève quand le proche aidant est indisponible

Publié

le

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

A Genève, une unité d’accueil temporaire sera ouverte mardi dans La Maison de retraite du Petit-Saconnex pour les personnes dont le proche aidant est hospitalisé ou indisponible en raison d’un cas Covid-19 positif. Douze places seront à disposition.

Cette unité pourra accueillir aussi bien des résidents souffrant de maladies cognitives que des résidents à caractère gériatrique. Cet EMS offre un espace sécurisé avec une prise en charge spécifique. Les séjours pourront aller de 5 à 45 jours, indique jeudi le Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé (DSES).

Continuer la lecture

Genève

Votre week-end à Genève

Publié

le

On continue nos articles du week-end pour vous aider à vous divertir en cette période de confinement! Cours en ligne, créations, podcasts, il y a plein de belles choses a faire en ce moment ! 

Mangez au restaurant, ou presque!

Une petite sortie resto, ça vous tente? On blague bien sûr, mais ça ne vous empêche pas de faire d’une pierre deuxx coups en soutenant les restaurateurs et en dégustant de délicieux repas. Dès ce vendredi, tous ces restaurants proposerons des plats à l’emporter!

Le Bouchon, Carouge (viande)
Auberge des Trois Coqs SA, Chambésy
Café des Banques, Genève
Ciao Restaurant, Genève
El Catrín, Genève
Resto DéDé Delarue, Genève
The Hamburger Foundation, Genève (affiliation en cours)
Ukiyo Switzerland, Genève
Café de l’étoile, Vernier
Restaurant Auberge du Lion d’Or, Versoix

Soutenez-les. Consultez leur page Facebook respective et site internet pour avoir les informations nécessaires (si livraison effectuée et numéro pour la réservation). Vive la solidarité et le fait maison !

Des livres audio à déguster gratuitement ! 

La plateforme AudioLib propose aux lecteurs occupés 4 titres à écouter gratuitement! Une aubaine pour se laisser tenter par l’expérience du livre audio, à écouter sans restrictions dans son bain, en faisant la cuisine ou un brin de ménage! Voici les 4 livres gratuits à découvrir dès maintenant:

– Méditer avec les enfants de Clarisse Gardet lu par l’autrice
– Un secret de Philippe Grimbert lu par l’auteur
– La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero lu par Kelly Marot
– Le Joueur d’échecs de Stefan Zweig lu par Edouard Baer

A retrouver sur ce lien ! 

Des concerts pendant la période de confinement

Pour tous les nostalgiques des concerts et de la musique, pas de panique, on vous réserve de belle surprises sur la plateforme ArteConcert. Opéra, Jazz, Pop, Metal ou encore musique du monde et Art de la scène… ArteConcert offre un large choix de diffusions. Au programme en ce moment ? Des concerts de DidoIDLESBlondieIggy PopTina TurnerNouvelle VagueInterpolSepultura ou encore The Lumineers.

Autre plateforme connue des internautes, CultureBox qui vous invite à redécouvrir en ce moment depuis chez vous Metronomy en live, Kery JamesThe Opera Locos au Théâtre Libre, la pièce de théâtre Jo, ou encore, dans un autre genre, Giselle de Théophile Gautier.

De son côté, la Philharmonie de Paris propose de retrouver en vidéos tous ses anciens concerts disponibles sur l’application « PhilharmonieLive« , sans compter des playlists et une visite virtuelle de son Musée de la musique sur son site.

Josh Sorenson/Pexels

Continuer la lecture

Actualité

Restrictions de circulation à Genève durant le weekend pascal

Publié

le

Dans un communiqué de presse diffusé ce jeudi après-midi, la police cantonale genevoise informe les habitants des restrictions de circulation durant le weekend pascal. Dès le vendredi 10 avril 2020, plusieurs emplacements du canton, notamment en campagne, seront soumis à des restrictions de circulation et des interdictions de stationnement.

« A la veille des Fêtes de Pâques, il est primordial de garder en tête l’importance de continuer à respecter les mesures édictées par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) ainsi que la stricte application de l’ordonnance fédérale 2 Covid-19 et les directives cantonales », explique le communiqué. Concrètement, les accès seront limités aux riverains et certains parkings seront fermés. Les endroits soumis à ces restrictions sont les suivants :

  • Centre sportif des Evaux
  • Signal de Bernex
  • Mandement / AIIondon
  • Centre sportif de Vessy
  • Centre sportif du Bout-du-Monde
  • Plage du Vengeron
  • Plage du Reposoir
  • Port Choiseul
  • Sentier du promeneur solitaire
  • Sentier des Falaises
  • Moulin-des-Frères
  • Bord de l’Arve
  • Bord du Rhône (barrage de Verbois / Moulin-de-Vert)
  • Bois de la Bâtie (parc animalier et place de jeux)

Continuer la lecture

Actualité

Du gel hydroalcoolique à prix fixé par le gouvernement genevois

Publié

le

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Dans le courant de la semaine prochaine, des mécènes genevois vont remettre gratuitement du gel hydro-alcoolique aux pharmacies du canton. Afin d’éviter tout abus, le prix de vente ne devra pas dépasser celui fixé par le Conseil d’Etat jeudi dans son arrêté.

Les pharmacies partenaires ne pourront remettre qu’un seul flacon par personne. Le prix maximal autorisé est de 2,50 francs pour un flacon de 100 ml, 3 francs pour un flacon de 250 ml, 4 francs pour 500 ml, a indiqué le président du Conseil d’Etat Antonio Hodgers lors d’un point de presse.

Les particuliers auront aussi la possibilité de recharger leur flacon au prix d’un franc quelle que soit la quantité mais pas plus de 250 ml par personne. « Ce sont les prix officiels », a relevé M.Hodgers. Des prix plus élevés sont illégaux et devront être dénoncés.

Plus généralement, le président du gouvernement s’est réjoui des efforts sanitaires qui ont permis d’atteindre un fléchissement de la courbe. Mais il « ne permet pas de crier victoire aujourd’hui. La sortie de crise n’est pas pour tout de suite. Il nous faut tenir bon quelques jours, quelques semaines », a-t-il insisté à la veille de Pâques.

Pour la culture

Dans le secteur de la culture, le Conseil d’Etat a adopté un arrêté mettant en œuvre l’ordonnance fédérale sur l’atténuation des conséquences économiques de la pandémie, a annoncé le conseiller d’Etat en charge du domaine Thierry Apothéloz.

Selon la clef de répartition établie, la Confédération met 27,4 millions de francs à la disposition du canton, soit 11,2 millions pour les aides d’urgence (prêts remboursables à cinq ans sans intérêt) et 16,2 millions pour les indemnisations des pertes financières.

En ce qui concerne les indemnisations, le canton doit contribuer à hauteur du même montant (16,2 millions de francs) afin d’obtenir ces ressources financières. L’aide aux acteurs de la culture se montera à maximum 196 francs par jour. Le montant de la participation des communes et de la Loterie Romande est en discussion et sera imputé sur la part du canton.

Elèves fragiles

Le Conseil d’Etat a également fait le point sur la situation dans les écoles. Le Département de l’instruction publiques (DIP) travaille sur plusieurs scénarios pour la réouverture des écoles, a indiqué la conseillère d’Etat Anne Emery-Torracinta. Une des pistes mise sur des ouvertures échelonnées à partir du 26 avril. Les crèches et les établissements primaires ouvriraient avant le secondaire.

Si les mesures de confinement devaient se prolonger au-delà du 26 avril, cela deviendrait très compliqué pour les élèves les plus fragiles, a relevé la cheffe du DIP. Des solutions sont cherchées en priorité pour ces élèves ainsi que pour les jeunes qui terminent le cycle d’orientation ou qui sont en classes terminales.

Mme Emery-Torracinta a rappelé que les collèges, écoles de culture générale ainsi que la formation professionnelle dépendaient de la Confédération. Une décision est d’ailleurs tombée jeudi: les examens de connaissance professionnelle et de culture générale sont supprimés. Seul le travail pratique est maintenu, sauf dans les cantons les plus touchés par la pandémie, ce qui pourrait être le cas à Genève.

Continuer la lecture

Actualité

A Genève, l’Hospice général fait acte de solidarité envers ses locataires

Publié

le

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

A Genève, l’Hospice général prend une série de mesures concrètes de solidarité au vu des difficultés financières rencontrées par ses locataires. Il accepte l’exonération totale des loyers commerciaux du mois d’avril, ce qui représente plus d’1,1 million de francs.

L’Hospice général adhère pleinement au protocole d’accord tripartite locataires-bailleurs-Etat. Il exonère les loyers commerciaux d’avril selon les conditions qui y sont prévues, indique-t-il jeudi dans un communiqué.

L’institution entrera en matière « avec une bienveillante attention » sur les demandes de réduction de loyer des commerces ayant fait l’objet d’une interdiction ou d’une fermeture selon les directives fédérales ou cantonales. Par l’intermédiaire de ses régies, elle répondra aux besoins spécifiques de chacun des locataires concernés.

Conformément aux instructions du Conseil fédéral, l’Hospice général a prolongé le délai de paiement de 30 à 90 jours des loyers en retard en raison des mesures prises du fait de la crise sanitaire, pour la période comprise entre le 13 mars et le 31 mai.

L’Hospice général souhaite ainsi contribuer à l’effort général de solidarité et de soutien à l’emploi. Ce faisant, il renonce à des revenus locatifs ordinairement affectés à sa mission sociale. Les loyers commerciaux représentent plus de 1,1 million de francs par mois.

En outre, l’institution a mis à disposition, gracieusement et pour toute la durée de la crise, une douzaine d’appartements pour le personnel des HUG ainsi qu’un bâtiment pour l’EMS Maison de Vessy dédié à une unité de soins covid-19.

Continuer la lecture