Rejoignez-nous

Actualité

Congé paternité: le Conseil fédéral s'engage pour un congé de dix jours

Publié

,

le

Le Conseil fédéral s'engage pour un congé paternité de deux semaines en votation le 27 septembre. Pour le conseiller fédéral Alain Berset, un tel congé permet au père de s'impliquer davantage dans la famille.

Une naissance est un événement important qui change durablement la vie d'un couple. Le congé actuel de un ou deux jours ne correspond plus à la réalité actuelle. Un congé plus long permettra au néo-papa de s'engager dans le nouveau quotidien et de décharger la mère. Toute la famille en profite. "Il est important de faire ce pas", estime Alain Berset.

Le but est également de garantir un minimum de jours de congé payés pour tous les pères. En effet, a souligné M. Berset, certaines entreprises accordent un congé de plusieurs jours voire de plusieurs semaines. Il en résulte une immense disparité de solutions. Par ailleurs, rien n'est actuellement prévu pour les indépendants.

Six mois

Le texte soumis au vote le 27 septembre prévoit d'accorder aux pères un congé de deux semaines financé par les allocations pour perte de gains. Il devrait être pris dans les six mois suivant la naissance, pas forcément en bloc. Quatorze indemnités journalières sont versées pour deux semaines, soit un montant maximal de 2744 francs.

Les employeurs ont l'interdiction d'écourter les vacances des pères, rappelle le gouvernement. Ils gagneraient même en attractivité. Selon lui, la charge financière est supportable. La crise du coronavirus ne change rien à la faisabilité du projet.

La charge serait de 230 millions de francs par an et nécessiterait un relèvement de 0,05 point des cotisations sociales concernées. Cela représente une augmentation de 50 centimes pour 1000 francs de salaire, dont la moitié est supportée par l'employeur, a précisé le ministre des assurances sociales.

Tous les grands partis soutiennent un congé de dix jours, à l'exception de l'UDC. Selon eux, il s'agit d'un pas dans la bonne direction. Pour les opposants au texte, le congé est trop cher et abusif. Chacun gagnera moins pour offrir des vacances à quelques rares pères, argumentent-ils.

Au 1er janvier 2021

Le texte, adopté en septembre par le Parlement, est un contre-projet indirect à l'initiative "Pour un congé de paternité raisonnable - en faveur de toute la famille" qui demande l'introduction d'un congé de quatre semaines. Celle-ci a été retirée sous condition. Si le contre-projet est adopté par le peuple, il entrera en vigueur.

"Nous allons tout faire pour que ce congé entre en vigueur au 1er janvier 2021", a précisé le ministre. Et d'ajouter que sans référendum, le congé serait déjà en place. Si le peuple rejette le congé de deux semaines, il devra se prononcer sur un congé de quatre semaines.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Plus de 80'000 visiteurs aux Caves ouvertes vaudoises

Publié

le

Sous le soleil estival, les amateurs de vins n'ont pas boudé leur plaisir. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Pour leur 13e édition, les Caves ouvertes vaudoises ont attiré plus de 80'000 visiteurs sous un soleil estival. Samedi et dimanche, quelque 250 vignerons étaient sur le pont.

L'Office des vins vaudois, qui coordonne la manifestation, se félicite du succès de ce millésime "dont la vente des billets dépasse celle des années pré-Covid", écrit-il dimanche dans un communiqué. Plus de 13'000 sésames ont été achetés en ligne.

Cette année, les regroupements de vignerons d'une même région ont particulièrement séduit. A l'image de Vuflens-le-Château qui rassemblait plusieurs producteurs au centre du village. La prochaine édition des Caves ouvertes se tiendra les 18 et 19 mai 2024.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Pas de finale pour Anthony Racioppi

Publié

le

Anthony Racioppi ne jouera pas la finale de la Coupe de Suisse. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Brillant depuis le début de l'année, Anthony Racioppi ne défendra pas la cage des Young Boys lors de la finale de la Coupe de Suisse contre Lugano. II doit subir ce mardi une intervention au ménisque.

Anthony Racioppi s'est blessé jeudi au genou droit lors de la défaite 2-0 à Lugano. Selon le corps médical, il devra observer un repos de quatre semaines avant de reprendre l'entraînement, Il sera donc en mesure de retrouver sa place lors des trois coups de la prochaine saison.

Il revient donc à l'international M21 Marvin Keller d'assurer l'intérim pour le match de championnat contre Winterhour lundi et pour la finale de Coupe de Suisse dimanche prochain.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Près de 10'000 visiteurs à la Fête de la nature

Publié

le

La permaculture, une solution au problème de manque d'eau. (© Fête de la nature)

Plus de 10'000 Romandes et Romands ont répondu présents à la 12e édition de la Fête de la Nature. Cet événement printanier et ses 330 rendez-vous en plein air dans toute la Suisse romande a bénéficié des conditions météo favorables.

Le thème de cette édition a inspiré les 170 partenaires et particuliers romands : inventaire en rivière, visite d'une station d'épuration, découverte des sources ou encore revitalisation d'un étang, autant de propositions pour explorer cette ressource qu'est l'eau, peut-on lire dans le communiqué dimanche.

Outre ces activités aquatiques réunies autour du thème "Eau secours!", les participants ont aussi pu s'initier à la permaculture, écouter les sons du sol ou encore découvrir les lichens en ville.

À l'échelle nationale, la Suisse alémanique et le Tessin, sous l'égide du Festival der Natur et du Festival della Natura, ont aussi proposé une édition augmentée avec 850 activités qui ont attiré 50'000 participants.

La treizième édition de la Fête de la Nature aura lieu du 22 au 26 mai 2024.

https://www.fetedelanature.ch/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Le printemps 2023 a été trop chaud d'environ un degré et demi

Publié

le

Malgré la pluie, le printemps 2023 a été trop chaud de 1,5 degré par rapport à la norme climatologique des années 1961 à 1990. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le printemps 2023 a été trop chaud de 1,5 degré par rapport à la norme climatologique des années 1961 à 1990. Dans le sud, l'excédent de température a même dépassé les deux degrés.

Au nord des Alpes, ce printemps entrera dans les annales des météorologues comme une période maussade, même si la semaine de Pentecôte a permis de sauver un peu la mise.

En Suisse centrale et orientale, il n'avait pas été aussi humide depuis des décennies. Selon SRF Meteo, un record de précipitations depuis l'introduction du réseau de mesure automatique en 1981 a été enregistré à Glaris, où il est tombé plus de 500 millimètres de pluie.

Toujours trop sec au Tessin

Au Tessin en revanche, ce printemps est encore parfois trop sec. A Lugano, il n'est tombé qu'environ 80% des précipitations habituelles. Il y a tout de même eu environ deux fois plus de pluie qu'au printemps de l'année dernière.

La durée d'ensoleillement a elle été moindre par rapport aux valeurs de 2020 et 2022, précise SRF Meteo. Par rapport au printemps 2020, il manquerait environ 350 heures. Toutefois, il y a exactement dix ans, il y avait encore 50 à 100 heures d'ensoleillement en moins dans la plupart des endroits.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Des supporters tessinois s'en prennent à leur équipe à Lausanne

Publié

le

Les supporters de Bellinzone ont poussé les barrières métalliques qui entouraient le car de l'équipe tessinoise. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un groupe de supporters de l'AC Bellinzone s'en sont pris samedi à Lausanne à leur équipe après une sévère défaite (6-0) du club tessinois face à Stade-Lausanne-Ouchy (SLO). La police a dû faire usage de spray au poivre. La ville de Lausanne a décidé de porter plainte.

Les échauffourées sont survenues vers 20h15, après le match de Challenge League. "Entre 15 et 30 supporters de Bellinzone sont venus au contact pour s'expliquer avec les joueurs", a expliqué dimanche à Keystone-ATS l'adjudant Patrick Pollen, répondant presse de la police lausannoise.

Le groupe a poussé puis renversé les barrières de sécurité métalliques qui délimitaient la zone réservée à l'équipe visiteuse. "La police s'est interposée et a dû faire usage de spray au poivre à plusieurs reprises", a relaté le porte-parole.

Dégradation

Durant l'altercation, une vitre du stade a été fissurée. La ville de Lausanne a décidé de porter plainte contre les dégâts au bâtiment, a annoncé Pierre-Antoine Hildbrand. Le municipal lausannois observe que "la situation se dégrade de manière insupportable, week-end après week-end".

Le responsable de la sécurité publique souhaite qu'on durcisse le ton à l'égard des supporters violents. "Il faut mettre en place les mesures prévues avec la Swiss Football League et tendre vers le billet nominatif", a-t-il expliqué. "C'est quand même hallucinant que des supporters agressent leur propre équipe".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture