Rejoignez-nous

Actualité

Allons-nous travailler jusqu’à notre mort ?

Publié

,

le

L'allongement de l'espérance de vie, les carrières professionnelles fracturées et l'entrée tardive dans la vie active ont rendu plus épineuse la question des pensions. Difficile de continuer à financer un système basé sur la société des années 40. La Suisse dispose d'un système de prévoyance particulièrement complexe. Le point dans Radio Lac Matin.

La réforme Prévoyance 2020, qui entendait, notamment augmenter la TVA pour financer l'AVS ou encore retardé le départ à la retraite des femmes a été retoquée, par le peuple, en septembre dernier. Que faire ? Éléments de réponse avec le président des Verts Genevois, Nicolas Walder.

Le financement des pensions, un sujet qui divise patronat et syndicats. Alexandre Bugat, boulanger “Petit dej ô lit”et François Puricelli, Directeur des institutions sociales et membre de la direction du centre patronal ont partagé leurs opinions sur ce sujet.

 

Isabelle Falconnier, présidente du Salon du Livre de Genève, le confesse volontiers, elle est accro à son travail.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Nouvelle technique d'IRM assistée par IA testée au CHUV de Lausanne

Publié

le

Le nouvel appareil IRM testé au CHUV, plus économique et durable, assisté par l'intelligence artificielle, devrait améliorer la qualité des soins pour certains patients nécessitant des examens réguliers. (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le CHUV de Lausanne s'est doté d'un appareil à imagerie par résonance magnétique (IRM) de nouvelle génération, assisté par intelligence artificielle. Il va être testé par une dizaine d'équipes de recherche.

Cet équipement dernier cri a été acquis conjointement par le CHUV, l'Université de Lausanne et le Centre d'imagerie biomédicale. Il ne pèse que 3 tonnes, la moitié d'un système standard, pour une hauteur d'environ 2 mètres. Le champ magnétique est également inférieur.

Cet appareil IRM dit "à bas champ" est pour le moment dédié exclusivement à la recherche, une première en Suisse. Il s'agit d'évaluer le potentiel de cette nouvelle technique, a indiqué mercredi le CHUV dans un communiqué.

Les investigations visent notamment à développer des techniques d'imagerie utilisables sur ce type de machine, évaluer leur performance pour un certain nombre de diagnostics et les mettre au point pour des examens précis. Des bénéfices sont attendus pour certains patients nécessitant des examens réguliers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Mobilité

Un nouvel abonnement est introduit pour les voyageurs

Publié

le

Le nouveau demi-tarif Plus se place entre l’AG et l’abonnement demi-tarif. Il est aussi valable dans les communautés tarifaires régionales. (archives) (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Un nouvel abonnement fondé sur un crédit annuel voit le jour. Cette formule appelée "demi-tarif Plus" tient compte d'une utilisation des transports publics plus irrégulière et plus flexible. Elle sera disponible dès le 12 décembre.

Le demi-tarif Plus se place entre l’abonnement général et l’abonnement demi-tarif, a expliqué mercredi devant la presse à Berne l'Alliance SwissPass. Il répond à une mobilité qui a changé à la suite de la pandémie du coronavirus.

Les personnes qui se déplacent souvent en transports publics (TP) peuvent profiter d’un bonus. Les clients ont le choix entre trois montants d’avoir. Une fois leur apport personnel dépensé, ils utilisent le bonus.

Ces voyageurs paient un certain montant et reçoivent un bonus. Ils disposent ainsi d’un avoir personnel, le demi-tarif Plus, avec lequel ils peuvent payer sur les canaux numériques leurs billets, cartes journalières, surclassements, leurs titres de transport pour vélos ou pour chiens et réservations de places.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Santé

Clariant tire la prise de son usine roumaine de bioéthanol

Publié

le

Clariant a décidé de fermer son usine roumaine de production de bioéthanol Sunliquid, mise en service au printemps 2022. (archives) (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Le chimiste rhénan Clariant a décidé de fermer son usine roumaine de production de bioéthanol Sunliquid, mise en service au printemps 2022 et qui a déjà généré pour plusieurs centaines de millions de francs de correctifs de valeur depuis.

La décision entraînera un nouvel amortissement de l'ordre de 110 millions et la société a prévu de provisionner entre 60 et 90 millions sur le trimestre en cours pour la restructuration.

La barre fixée pour l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) sur l'année en cours a conséquemment été ramené entre 570 et 600 millions, au lieu de 650 et 700 millions jusqu'à présent. Le handicap se manifestera plus sévèrement encore sur le bénéfice opérationnel (Ebit), à hauteur de 170 à 200 millions.

La direction anticipe encore un impact de 110 à 140 millions sur le flux de trésorerie disponible en 2024, en plus d'un coût de 10 à 15 millions pour le maintient de capacités liées aux droits sur la technologie, précise un communiqué diffusé mercredi.

La fermeture du site de Podari s'accompagnera d'un redimensionnement des activités dans les biocarburants et les dérivés sur les sites allemands du groupe à Straubing, Planegg et Munich.

Sans s'attarder sur le sort de ses employés en Roumanie comme outre-Rhin, Clariant s'engage à les consulter afin de trouver "les solutions les plus socialement responsables".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Sport

YB pour reprendre la tête

Publié

le

Silvere Ganvoula et YB espèrent bien reprendre la tête de la Super League (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Trois matches en retard de Super League sont au programme mercredi soir. Et en recevant le SLO, YB a la possibilité de reprendre la tête du championnat.

Trois matches en retard de Super League sont au programme mercredi soir. Et en recevant le SLO, YB a la possibilité de reprendre la tête du championnat.

Le duel entre Bernois et Vaudois apparaît déséquilibré. Même si le champion en titre reste sur un nul contre Servette et une défaite face à Zurich, il va de soi que la troupe de Raphaël Wicky est favorite au moment d'accueillir la lanterne rouge.

Alors oui, les hommes de Ricardo Dionisio ont tenu Bâle en échec (1-1) le week-end dernier, mais ils auront besoin de faire davantage de points s'ils entendent remonter au classement.

L'autre club vaudois engagé, Yverdon, effectue le difficile déplacement de St-Gall. Les joueurs du Nord-Vaudois couchent sur un 5-0 face à Lugano et seulement deux points lors des six dernières parties. Il faut remonter au 1er octobre et un succès 1-0 contre...St-Gall pour trouver trace d'une victoire. Battus voici une dizaine de jours par Bâle, les Brodeurs doivent se ressaisir.

Le dernier match oppose Lugano à Bâle. Les Tessinois restent sur deux succès et aucun but encaissé. Avant-derniers mais en regain de forme, les Rhénans doivent empiler les points s'ils entendent s'éloigner du fond de la classe.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

La loterie transnationale Euro Millions est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 4, 6, 20, 24 et 25 et les étoiles 5 et 9.

Lors du prochain tirage vendredi, 230 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture