Rejoignez-nous

Actualité

ABB paye 327 millions au total pour corruption en Afrique du Sud

Publié

,

le

Deux filiales du groupe ABB, en Suisse et en Afrique du Sud, ont plaidé coupable d'avoir enfreint la loi américaine sur les pratiques de corruption à l'étranger (archives). (© KEYSTONE/WALTER BIERI)

ABB a accepté vendredi de payer au total 327 millions de dollars aux Etats-Unis, à l'Afrique du Sud, à la Suisse et à l'Allemagne pour solder des poursuites de corruption. L'affaire concerne la centrale à charbon de Kusile, en Afrique du Sud.

Sa construction, débutée en 2008 et entachée de soupçons de corruption massive, a pris des années de retard et a provoqué une crise énergétique majeure en Afrique du Sud. Le pays fait face à des coupures d'électricité quotidiennes et les difficultés d'approvisionnement énergétique devraient perdurer plusieurs années.

Le groupe d'électrotechnique helvético-suédois est accusé d'avoir versé des pots-de-vin à un haut responsable de la compagnie publique d'électricité Eskom, qui gère cette centrale, pour obtenir des informations confidentielles, puis pour décrocher, en 2015, des contrats sur des systèmes de contrôle et d'instrumentation.

L'ancien patron d'Eskom a été arrêté à la fin octobre dans le cadre de cette affaire, aux côtés d'autres personnes, pour corruption, blanchiment d'argent et fraude.

Quatre millions versés en Suisse

Selon un communiqué du ministère américain de la justice, qui ne précise pas le montant payé aux Etats-Unis, la somme totale des amendes pénales s'élève à 315 millions de dollars.

Un porte-parole du ministère a précisé par la suite qu'elle n'incluait pas 12 millions d'une amende au civil infligée par le gendarme américain des marchés financiers (SEC), sans donner de détails supplémentaires sur la répartition des sanctions.

Deux filiales du groupe, en Suisse et en Afrique du Sud, ont aussi plaidé coupable d'avoir enfreint la loi américaine sur les pratiques de corruption à l'étranger (FCPA), a précisé le ministère.

ABB s'était déjà acquitté d'une indemnisation de 104 millions de dollars à l'Afrique du Sud en 2020 et a conclu jeudi un accord supplémentaire avec les autorités sud-africaines prévoyant le versement au titre de "réparation punitive" de 2,5 milliards de rands (133 millions de francs).

Les autorités suisses avaient de leur côté annoncé plus tôt dans la journée vendredi avoir conclu un accord avec ABB prévoyant le versement d'une amende de 4 millions de francs suisses (4,3 millions de dollars). L'Allemagne a aussi engagé des poursuites et des discussions sont en cours.

Coopération d'ABB

Le ministère américain souligne dans son communiqué avoir pris en compte dans sa décision le fait qu'ABB avait coopéré avec son enquête et mis en place des systèmes de contrôle plus importants. Il relève également le fait qu'ABB a déjà été condamné par deux fois aux Etats-Unis, en 2004 et 2010, pour des affaires de corruption.

L'entreprise a pris cette affaire "très au sérieux", a affirmé son directeur général, Björn Rosengren, cité dans un communiqué séparé. Depuis que l'affaire a été portée à sa connaissance, "ABB a coopéré pleinement avec toutes les autorités et a consacré beaucoup de temps et d'efforts - y compris en lançant un nouveau code de conduite, en formant des employés et en mettant en place un système de contrôle amélioré - pour éviter qu'une situation similaire ne se reproduise", a-t-il ajouté.

Les règlements de 327 millions de dollars ont déjà été comptabilisés dans les résultats financiers du troisième trimestre 2022, a précisé ABB dans son communiqué. Ils comprennent l'exposition prévue à l'affaire allemande.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

International

La chaleur excessive au travail a fortement augmenté en Europe

Publié

le

C'est en Europe que les effets de la chaleur au travail ont le plus augmenté (Photo prétexte). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le nombre de travailleurs exposés à la chaleur excessive augmente partout, mais c'est en Europe et Asie centrale qu'il a progressé le plus fortement en 20 ans, révèle jeudi un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Le rapport montre que les régions qui n'étaient pas habituées à des chaleurs extrêmes sont confrontées à des risques accrus, tandis que les travailleurs des climats déjà chauds sont confrontés à des conditions de plus en plus dangereuses.

Globalement, plus de 70% des travailleurs étaient exposés à une chaleur excessive en 2020, soit 8,8% de plus qu'en 2000. Cette proportion reste encore faible en Europe/Asie centrale (29%) par rapport à l'Afrique (92,9%), les Etats arabes (83,6%), l'Asie-Pacifique (74,7%) et les Amériques (70%).

Mais le climat en Europe s'est réchauffé à un rythme deux fois plus rapide que la moyenne mondiale depuis les années 1980, avait indiqué l'an dernier l'ONU et le programme européen Copernicus.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Suisse Romande

Des armes saisies lors d'une opération des douaniers français et suisses

Publié

le

© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Les douaniers suisses et français ont mené une opération commune dans la nuit du 24 juillet le long de la frontière entre les deux pays. En tout, près de 500 véhicules et 900 personnes ont été contrôlés. Des armes et des munitions interdites ont été saisies.

De "nombreuses infractions" aux législations relatives aux armes, aux stupéfiants, aux déchets ou encore à l'importation de tabac ont été recensées, écrivent jeudi les services des douanes des deux pays dans un communiqué commun.

Une "poignée" d'armes et de munitions interdites ont été saisies, a précisé une porte-parole de l'Office fédéral de la douane et de la sécurité aux frontières à Keystone-ATS. Et d'ajouter que les autorités ont mis la main sur au moins une personne pour laquelle un mandat d'arrêt avait été émis. La porte-parole n'a pas donné davantage de détails.

Des douaniers mais aussi des gendarmes et des policiers aux frontières ont pris part à l'opération. Côté suisse, elle a impliqué les cantons du Valais, de Vaud, de Genève, de Neuchâtel, du Jura, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne. Côté français, cela a concerné les départements du Haut-Rhin, du Territoire de Belfort, du Doubs, du Jura et de Haute-Savoie.

Cette opération a eu lieu à quelques jours des Jeux Olympiques à Paris, qui débutent officiellement vendredi. Fin mai, le Conseil fédéral avait annoncé que les contrôles aux frontières allaient être renforcés entre juin et septembre en raison des Jeux Olympiques et de l'Euro de football masculin, qui s'est tenu du 14 juin au 14 juillet en Allemagne.

Source:ATS

Continuer la lecture

Suisse Romande

La Garenne à l'honneur au Paléo

Publié

le

KEYSTONE Byline JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La 47e édition du Paléo festival de Nyon bat son plein. Chaque année le festival met en avant des partenaires caritatifs engagés en faveur de la durabilité. La Garenne est notamment à l’honneur pour cette édition. 

Le Paléo, ses concerts, ses fameux stands de nourriture, mais pas seulement. Chaque année le festival s’associe à une série de partenaires caritatifs, au service de la durabilité. Paléo leur reverse les dons que le public fait en renonçant à la consigne de sa vaisselle. Parmi les partenaires cette année, La Garenne.

De quoi offrir une belle visibilité à ce parc animalier, qui se trouve à Le Vaud. Confirmation avec Clémence Le Lay, médiatrice scientifique à la Garenne.

Clémence Le LayMédiatrice scientifique à La Garenne

Ce parc animalier, situé à Le Vaud, travaille notamment à sensibiliser le public aux enjeux de l’érosion de la biodiversité.

Clémence Le LayMédiatrice scientifique à La Garenne

Et si vous êtes sur la Plaine de l’Asse, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le stand du parc animalier. Vous pourrez notamment apprendre à reconnaître les empreintes des animaux sauvages qui vous entourent ou en savoir plus sur le castor!

Vous pouvez aussi retrouver sur le site du parc animalier les bons réflexes à adopter face à la faune sauvage en difficulté.

Continuer la lecture

Suisse

Un homme décède après s'être fait écraser par sa voiture

Publié

le

La police doit encore clarifier les circonstances précises de l'accident (image prétexte). (© KEYSTONE/KEYSTONE / TI-PRESS/ELIA BIANCHI)

Un homme de 53 ans est décédé jeudi après s'être fait écraser par sa voiture à Bosco Gurin, dans le Val Maggia. Le véhicule circulait en marche arrière sans conducteur au moment de l'accident survenu peu avant 14 heures, indique la police tessinoise.

Les faits se sont déroulés sur un parking, précise-t-elle dans un communiqué. Sur place, les secours n'ont pu que constater le décès du Suisse domicilié dans le Val Maggia.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Feux dans l'ouest canadien: la ville de Jasper en partie détruite

Publié

le

La ville touristique de Jasper a été en partie détruite par les flammes. La population présente avait auparavant été évacuée en direction de Calgary. (© KEYSTONE/AP/Jeff McIntosh)

Un violent feu de forêt a détruit une partie de la ville touristique de Jasper située dans l'ouest du Canada, au coeur d'un parc national très prisé. Jeudi, les pompiers faisaient toujours face à des murs de flammes.

L'armée doit être déployée dans la zone pour aider les secours qui espèrent aussi pouvoir compter sur l'arrivée de la pluie, prévue jeudi.

Le feu a atteint la ville déserte mercredi soir après avoir très rapidement progressé en fin de journée. Les 25'000 habitants et touristes qui se trouvaient dans le parc ont été évacués dans la nuit de lundi à mardi. Le feu n'a fait aucune victime.

Mais "comme le montrent les images en ligne, des pertes importantes ont eu lieu", a indiqué le parc national dans une publication diffusée sur les réseaux sociaux. Dans la ville de Jasper, les pompiers sont à pied d'oeuvre "pour sauver le plus grand nombre possible de structures et protéger les infrastructures critiques", est-il précisé.

Le maire de Jasper, Richard Ireland, a expliqué sur la chaine publique CBC que sa ville vivait "tout simplement son pire cauchemar".

Le parc national de Jasper, le plus grand du Canada, connu pour ses montagnes, glaciers, lacs et cascades, attire 2,5 millions de visiteurs tous les ans.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture