Rejoignez-nous

Actualité

10 ans après le séisme en Haïti, l'heure du bilan humanitaire

Publié

,

le

Le 12 janvier 2010, un séisme sans précédent s'abat sur Haïti, pays déjà pauvre et fragile. Le bilan est très lourd pour la population avec 3,2 millions de personnes touchées par la catastrophe, 250'000 maisons et 30'000 entreprises détruites.

Face à cette urgence, les organisations humanitaires se sont bien entendu mobilisées, avec des récoltes records pour la Chaîne du Bonheur, bailleur de fonds Suisse, qui a comptabilisé au total 66,2 millions de francs collectés. 95% ont été investis sur des projets au profit des victimes tandis que 3% ont été investis dans un fond d'urgence utilisé notamment lors de l'ouragan Matthew de 2016.  La stratégie de la Chaîne du Bonheur a donc allié l'aide d'urgence à la reconstruction et au développement du pays. 10 ans après le séisme, la question de la situation reste ouverte, et un bilan de l'aide apportée vient d'être dressé par le bailleur de fonds qui a mandaté une société d'experts indépendants. L'étude a porté sur l'impact de l'aide apportée ces dix dernières années, les effets à long terme et la résilience de la population.

Des actions concrètes

Au total, ce sont 91 projets qui ont été financés par la Chaîne du Bonheur. Parmi eux, la reconstruction et la réparation de 2704 maisons selon des normes antisismiques, mais également la formation de maçons. Les autres projets mis en place reposent sur l'assainissement et l'eau potable, la relance économique, la santé et la sécurité, mais aussi la prévention des désastres. Une des clés du succès pour  le directeur de la Chaîne du Bonheur Roland Thomann est en effet la participation des communautés locales.

Roland ThomannDirecteur de la Chaîne du Bonheur

En chiffres, 78 réseaux d'eaux potable et 4040 réservoirs ont été reconstruits ou installés, 19 écoles et 12 centres de santé ont été réparées ou ré-équipées, 3300 personnes atteintes du choléra ont été prise en charge, et 200 pêcheurs ont reçu un appui, du matériel ou des bateaux. Le but de ces actions est de ramener sécurité et indépendance en priorité, et de prévenir l'avenir.

Des résultats encourageants

L'étude menée par le cabinet Key Aid  en 2019 avec 525 questionnaires a mis en lumière une satisfaction globale des bénéficiaires de l'aide apportée par les partenaires de la Chaîne du Bonheur. Un des premiers points mis en avant est la pertinence des projets et l'efficacité de la réponse apportée, malgré un retard lors des premiers mois à cause de l'accès difficile. 9 ménages sur 10 ont déclarés avoir trouvé l'aide pertinente. Cependant, malgré les installations et l'accès à l'eau potable rétablie, les habitants déplorent de devoir participer financièrement à l'approvisionnement, un coût pouvant gréver leur budget. Les formations ont été jugées pertinentes, bien qu'elles n'aient pas toujours permis de retrouver un travail. Cela est plutôt du a une situation économique et politique très compliquée.

Eric Chevallier, coordinateur pour Haïti chez Helvetas, revient sur la mise en place des actions humanitaires sur place:

Eric ChevallierHelvetas

 

Une situation toujours délicate

Sur place, malgré le succès des opérations mises en place sur le long terme, la vie est difficile et dangereuse. Le contexte politique, la situation économique, le coût de la vie et le pouvoir d'achat sont de gros freins pour la population et les organisations humanitaires continuent d'agir. Caritas, toujours présente sur le terrain, est contrainte de limiter les mouvements des humanitaires pour des questions de sécurité. Martin Jaber, directeur pays en Haïti, explique les projets en cours :

Martin JaberDirecteur pays en Haïti pour Caritas

Suisse

Alerte à la bombe: le centre fédéral d'asile du Glaubenberg évacué

Publié

le

Le centre fédéral d'asile du Glaubenberg (OW) se trouve dans un cantonnement militaire (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le centre fédéral d'asile du Glaubenberg (OW) a été entièrement évacué lundi soir après une alerte à la bombe. Aucun explosif n'a toutefois été trouvé jusqu'à mardi matin, a indiqué mardi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Arrêté avec de la cocaïne dans deux bouteilles de lait

Publié

le

C'est dans ces deux bouteilles de lait que le passager avait caché la cocaïne. (© Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières)

Un passager a été arrêté à la mi-février dans le TGV Paris-Lausanne avec deux bouteilles de lait contenant environ 1,4 kg de cocaïne. Il a été pincé par des douaniers qui contrôlaient son identité.

Ce Nigérian de 29 ans ne possédait pas de permis d'établissement ni de visa pour séjourner dans l'espace Schengen, indique mardi l'Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF) dans un communiqué.

Lors du contrôle, les douaniers ont fouillé son sac à dos, à l'intérieur duquel se trouvaient deux bouteilles de lait. En les ouvrant, ils ont découvert que leur contenu avait été substitué par des ovules contenant de la cocaïne, pour un poids total brut de 1369 grammes.

L'homme et les stupéfiants ont été remis à la police cantonale vaudoise et une procédure a été ouverte par le Ministère public vaudois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Assurés à l'étranger pris en compte dans la compensation de risques

Publié

le

A l'avenir, les assurés résidant à l'étranger seront inclus dans la compensation des risques dans l'assurance-maladie. Les primes devraient ainsi fortement augmenter pour eux (archives). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Les assurés résidant à l'étranger seront inclus dans la compensation des risques dans l'assurance-maladie. Après le National, le Conseil des Etats a adopté mardi un projet en ce sens. Mais il ne veut pas collecter la nationalité des assurés à des fins statistiques.

La compensation des risques a été créée pour que les assureurs-maladie ne soient pas tentés d'assurer uniquement des personnes en bonne santé. Ce mécanisme permet un rééquilibrage financier entre les assurances qui comptent peu d’assurés présentant un risque élevé de maladie et celles confrontées à des risques importants.

La révision permet d’inclure les assurés qui résident à l’étranger dans la compensation des risques. Le nombre de personnes assurées en Suisse et résidant à l’étranger ne cesse d’augmenter. Elles étaient près de 170'000 en 2021. Ce sont surtout des frontaliers en France et en Allemagne.

Actuellement, les frontaliers paient des primes beaucoup plus basses que les résidents en Suisse. La modification devrait faire augmenter nettement le montant de leurs primes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Mort de deux chevaux dans l'incendie d'un hangar de ferme à Corsier

Publié

le

Un violent incendie a entièrement détruit un hangar abritant des écuries, des engins agricoles et du fourrage dans la nuit de lundi à mardi à Corsier (GE). Deux chevaux sont morts. (© Incendie Secours Genève)

Un violent incendie a entièrement détruit un hangar abritant des écuries, des engins agricoles et du fourrage dans la nuit de lundi à mardi à Corsier (GE). Malgré l'intervention rapide des habitants du village pour sauver plusieurs chevaux, deux d'entre eux n'ont pas survécu.

L'alerte a été donnée à 02h30. Les flammes étaient visibles depuis la Pallanterie, distante de plus de deux kilomètres, a indiqué le Service d'incendie et de secours de Genève (SIS). A leur arrivée, les sapeurs-pompiers ont constaté que le hangar s'était entièrement embrasé. Les flammes risquaient de se propager au hangar voisin, qui a pu être sauvé, a précisé le colonel Nicolas Schumacher, du SIS.

Le SIS est intervenu avec 35 pompiers professionnels, secondés par 30 sapeurs-pompiers volontaires des communes de Corsier et de Collonge-Bellerive. Le sinistre a été maîtrisé à 05h00, mais les pompiers volontaires passeront une partie de la journée de mardi à surveiller le site pendant l'évacuation et l'extinction du fourrage dans un champ voisin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Stadler décroche une commande pour 33 locomotives

Publié

le

Stadler Rail fabrique déjà 57 locomotives pour Kiwirail (archives). (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Le constructeur de matériel roulant Stadler Rail a remporté une commande de 33 nouvelles locomotives de la société nationale des chemins de fer néo-zélandais Kiwirail. Le montant de la commande n'a pas été précisé.

Celle-ci fait partie d'un investissement global de 1,7 milliard de dollars. "Cette collaboration permettra à Stadler d'étendre sa présence en Nouvelle-Zélande", indique un communiqué mardi, détaillant le partenariat divisé en deux contrats.

Le premier comprend la livraison de neuf locomotives de ligne équipées de l'ETCS ("European Train Control System") et le second de 24 locomotives de manoeuvre hybrides diesel-batterie ainsi que des pièces de rechange, des outils spéciaux et des services techniques.

Au total, Stadler fabrique actuellement 57 locomotives à voie étroite commandées en 2021 par Kiwirail.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture