Rejoignez-nous

Sport

Tournoi ATP à Halle: Federer facile

Publié

,

le

Roger Federer n’a pas connu de problèmes pour son entrée en lice au tournoi de Halle dont il est le tenant du titre. Le numéro un mondial a dominé le Slovène Aljaz Bedene (ATP 72) 6-3 6-4.

C’est ce que l’on peut appeler une entrée en matière parfaitement maîtrisée. Même s’il a eu besoin de plus de 70 minutes pour écarter Bedene, Roger Federer a étrenné comme il se doit son costume de numéro un mondial. Le Maître a été parfait sur son service avec aucune balle de break concédée. Il a en revanche ravi à deux reprises la mise en jeu de son adversaire, une fois dans chaque set.

A 4-4 dans la seconde manche, Federer a décidé qu’il était temps d’agir et c’est là qu’il a mis la pression sur un Bedene qui n’avait tout simplement pas les armes pour ennuyer le Bâlois. Le score reflète d’ailleurs leur unique affrontement qui avait eu lieu en début d’année lors de l’Open d’Australie et un succès 6-3 6-4 6-3 de l’homme aux 20 titres du Grand Chelem.

Sur son dernier jeu de service, il a sorti un revers gagnant pour s’octroyer deux balles de match avant de conclure sur un superbe coup droit décroisé.

Roger Federer retrouvera le Français Benoît Paire au second tour. Il mène 5-0 dans leurs duels. A noter que le Bâlois n’a jamais perdu de set face au droitier d’Avignon.

(Source ATS -Photo :©KEYSTONE/AP dpa/MARIJAN MURAT)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Genève-Servette gagne la bataille des dauphins

Publié

le

Le top scorer lausannois Dustin Jeffrey, qu'on annonce à Berne la saison prochaine, inquiète ses futurs coéquipiers. (©Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Genève-Servette a rejoint Bienne à la deuxième place du classement de National League à la suite de son succès 3-2 sur les Seelandais. Lausanne a échoué devant un Berne convalescent (2-5).

Il y avait Marco Odermatt à Beaver Creek mais aussi Yannick Rathgeb aux Vernets, capable de dessiner des courbes dévastatrices dans la défense genevoise. L’ouverture du score du Bernois a récompensé un solo génial (7e). Les Seelandais ont ensuite eu le tort de ne pas comptabiliser lors de leur domination tout au long du premier tiers-temps. Après une période de supériorité numérique en début de tiers médian inutilisée par les Biennois, les Genevois ont retourné le match en un peu plus de 3′ par Jonathan Mercier superbement servi par Smirnovs puis par le Letton lui-même après une passe de l’international M20, Stéphane Patry (30e). Wingels a donné deux buts d’avance aux Genevois avant que Janis Moser ne trouve enfin le chemin des filets à l’occasion de son 84e match de National League (55e). Les hommes de Patrick Emond ont su résister pour fêter leur premier succès de la saison face à Jonas Hiller et ses coéquipiers.

Deux voyages au bord du Léman et six points ! Le CP Berne a amorcé son regain de forme en Suisse romande. Après un succès aux Vernets, les joueurs de la capitale ont imposé leur loi sur la glace de Lausanne. Il a fallu toute la classe de l’Américain Arcobello pour poser les jalons du succès. Le futur attaquant de Lugano a inscrit les deux premiers buts pour ses couleurs. Il avait su se montrer opportuniste alors que les Vaudois avaient largement dominé le premier tiers-temps. Après l’égalisation de Kenins (42e), Praplan et Sciaroni, avec le concours de Scherwey en contre, ont scellé le sort de la rencontre. Mauvaise affaire pour le LHC qui a concédé sa troisième défaite au cours des quatre derniers matches.

Après avoir cédé mardi sur glace face à Lugano, Fribourg Gottéron a fêté un beau succès 3-1 contre le leader virtuel du Championnat, Davos. L’Américain Gunderson a ouvert la marque pour les hommes de Christian Dubé (5e). Une minute et demie plus tard, Félicien Du Bois a prouvé qu’il avait retrouvé ses talents de buteur avec un 4e but en sept matches. Un superbe numéro du Suédois Brodin a permis à Gottéron de passer en tête (30e). Les Fribourgeois ont ainsi battu pour la deuxième fois de la saison les Grisons qui se sont inclinés pour la seconde fois lors des trois derniers matches.

Début de match cauchemardesque pour les Zurich Lions contre Rapperswil-Jona. Les Lakers ne menaient-ils pas 3-0 après 1’47 » de jeu et un doublé du Tchèque Roman Cervenka, tout heureux de jouer un mauvais tour à ses anciens coéquipiers ? Lukas Flüeler n’a pas survécu à cette tornade et a cédé sa place à Ortio dans les buts. Les Lions ont alors réalisé une superbe remontée mais ont tout de même abandonné un point aux Saint-Gallois (5-4 tab).

L’embellie de Lugano n’aura duré que le temps d’un match à Fribourg. Les Tessinois se sont inclinés 3-2 à Langnau et restent collés sous la barre.

Classement: 1. Zurich Lions 26/51 (90-61). 2. Bienne 27/46 (71-65). 3. Genève-Servette 27/46 (76-68). 4. Davos 23/45 (79-68). 5. Lausanne 26/41 (75-72). 6. Zoug 23/40 (77-67). 7. Langnau Tigers 25/36 (64-72). 8. Fribourg-Gottéron 25/35 (60-63). 9. Berne 26/32 (71-84). 10. Lugano 27/31 (66-77). 11. Rapperswil-Jona Lakers 26/29 (69-87). 12. Ambri-Piotta 25/27 (58-72).

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

Tour de Romandie: Une étape « mondiale »

Publié

le

L'édition 2020 du Tour de Romandie aura droit à une étape "mondiale" (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L’édition 2020 du Tour de Romandie a trouvé un formidable accélérateur. Sa 1re étape empruntera le circuit final des Championnats du monde de septembre prochain entre Aigle et Martigny.

Le peloton ne devrait pas manquer de ténors pour succéder à Primoz Roglic, le double vainqueur sortant de la boucle romande. L’édition 2020, qui s’élancera d’Oron avec un prologue, se poursuivra avec l’étape « mondiale ». Les coureurs escaladeront à quatre reprises le col de la Petite Forclaz, le plat de résistance des Mondiaux où les coureurs devront l’affronter à sept reprises.

« La saison 2020 est spéciale avec un rendez-vous supplémentaire lors des Jeux olympiques à Tokyo, réservé plutôt à un grimpeur et un Championnat du monde qui couronnera un coureur à l’aise dans la montagne. Certains coureurs vont peut-être moins se focaliser sur le Tour de France pour préparer ces deux rendez-vous spécifiques », relève Richard Chassot, le directeur du Tour de Romandie.

Le Fribourgeois peut espérer réunir un plateau de luxe fin avril pour la 74e édition d’une épreuve dont le propriétaire, la Fondation du Tour de Romandie, sera présidée dorénavant par Gregory Devaud qui succède à Yves Christen. La Fondation a signé un nouveau contrat avec la société Richard Concept pour les éditions 2020 à 2024.

Dix-neuf équipes du World seront au départ, ainsi que sans doute aussi la formation française Total Direct Energie et l’équipe de Swiss Cycling. Le budget hors production de la télévision se monte à 4,5 millions de francs. L’exercice 2019 s’est bouclé avec un bénéfice de 25’000 francs.

Cette 74e édition forcera le peloton à de nombreux transferts. Après un prologue à Oron le 28 avril, les coureurs se rendront à Aigle pour l’étape des Championnats du monde. Le lendemain, ils rejoindront La Neuveville pour une étape dans le Jura qui se terminera en territoire bernois à St-Imier.

Place ensuite à une étape en circuit le 1er mai à Estavayer-le-Lac, avant l’étape-reine entre Sion et Thyon 2000. « C’est la première fois que nous arriverons à 2000 m dans le Tour de Romandie moderne. C’est clair que c’est un pari pour nous qui n’avons pas souvent été épargnés par les conditions climatiques. Nous avons de toute façon prévu un plan B en cas de mauvais temps », précise Richard Chassot.

La course se terminera par un contre-la-montre à Fribourg le dimanche 3 mai. Les coureurs s’élanceront de la Basse-Ville et remonteront par la côte de la Lorette (17% !) avec une arrivée place Georges-Python.

Tour de Romandie 2020. Le plan des étapes. Mardi 28 avril : prologue à Oron. Mercredi 29 avril, 1re étape : Aigle – Martigny. Jeudi 30 avril, 2e étape : La Neuveville – St-Imier. Vendredi 1er mai, 3e étape : Estavayer – Estavayer. Samedi 2 mai, 4e étape : Sion – Thyon 2000. Dimanche 3 mai, 5e étape : contre-la-montre à Fribourg.

Continuer la lecture

Actualité

Le pilote genevois Marco Gentile raconté par ses amis

Publié

le

Photo Slatkine

Fraichement publié, un livre rend hommage au célèbre pilote de moto genevois, Marco Gentile, 30 ans après son tragique accident.

Ses potes et ceux qui l’ont côtoyé retracent sa carrière, en multipliant les anecdotes, les photos et les archives dans un ouvrage qui rend hommage au pilote, un véritable lion sur les circuits, et à l’homme rieur, bon vivant et mélomane.

Eric Emery « Marco Gentile, le lion séduit avant de rugir »

« Marco Gentile, le lion séduit avant de rugir » est sorti le 3 décembre aux éditions Slatkine.

Continuer la lecture

Hippisme

Steve Guerdat mise sur trois chevaux au CHI de Genève

Publié

le

Steve Guerdat a choisi sa jument Bianca lors de l’épreuve comptant pour le Grand Chelem le dimanche 15 décembre (© KEYSTONE/Gian Ehrenzeller/archives).

« Chouchou » du public, le n°1 mondial en saut d’obstacle revient sur la piste de Palexpo de jeudi à dimanche prochains avec plus de motivation et d’ambition que jamais ; ses trois meilleurs chevaux, Venard, Bianca et Alamo, l’accompagnent à cette occasion. 

Obtenir la participation des 1 et 2 mondiaux est un privilège pour les organisateurs dans n’importe quel sport. Ce privilège, les organisateurs du Concours Hippique International de Genève l’ont obtenu. Steve Guerdat (n°1) et Martin Fuchs (n°2) sont les têtes d’affiche de la cinquante-neuvième édition. La présence du Jurassien et du Zurichois au sommet de la hiérarchie mondiale permet aux sports équestres helvétiques de vivre une période dorée. Ce qui les motive encore davantage. C’est particulièrement vrai pour Steve Guerdat.
Le « chouchou » du public de Palexpo alignera ses meilleurs chevaux. Il a d’ailleurs soigneusement choisi ses montures pour chacun des concours auxquels il participera.

Steve Guerdat N°1 mondial saut d'obstacle

 

Continuer la lecture

Course à pied

Course de l’Escalade : une 42e édition réussie malgré le temps

Publié

le

DR © Course de l'Escalade.

Avec 46’602 personnes inscrites, plus de 40’000 au départ, la 42e édition de la Course de l’Escalade s’est bien déroulée malgré un temps froid et pluvieux dimanche. Samedi, en revanche, les conditions ont été idéales notamment pour celles qui ont ouvert les feux avec les courses par bloc d’allure féminine. 

Une participation qui s’est maintenue au niveau de l’année dernière, des participant-e-s enthousiastes, des déguisements nombreux et variés, de Superman aux méduses, en passant par des banquiers ou encore Alice au Pays des Merveilles, la fête a été belle. Tout a commencé par les blocs d’allures féminines samedi à midi. Elles ont été près de trois milles à fouler les pavés de la Vieille-Ville et les chemins du Parc des Bastions. Certaines pour deux tours, d’autres trois. Mais que ce soient Camille, Emeline, Lorelei ou encore Noulia, elles ont tout donné à commencer par Laura qui a terminé en tête de sa série !

Coureuses populaires Blocs d'allure féminine

 

Un parcours aux difficultés nombreuses n’a pas découragé les participantes dont certaines tentent de réaliser une performance chronométriques ou s’essaient sur d’autres courses ou des distances plus longues le reste de l’année.

Coureuses populaires Blocs d'allure féminine

 

Continuer la lecture