Rejoignez-nous

Tennis

Kontaveit peut toujours rêver du Masters

Publié

,

le

Anett Kontaveit est à deux succès d'une place au Masters (© KEYSTONE/EPA/YURI KOCHETKOV)

Anett Kontaveit (WTA 14) peut toujours espérer décrocher le dernier ticket disponible pour le Masters WTA de Guadalajara (10-17 novembre).

L'Estonienne a conservé ses chances intactes en se qualifiant pour les demi-finales à Cluj-Napoca.

Titrée à Ostrava et à Moscou cet automne, Anett Kontaveit a dominé l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (WTA 59) 6-3 6-1 en quart de finale à Cluj-Napoca pour cueillir son 13e succès d'affilée en indoor. Elle a remporté 24 de ses 26 derniers matches, elle qui avait également conquis un titre fin août à Cleveland.

Les données du problème sont plutôt simples pour Anett Kontaveit, qui a égalé ce lundi le meilleur classement de sa carrière. L'Estonienne de 25 ans, qui affrontera la Suédoise Rebecca Peterson (WTA 99) en demi-finale samedi, doit soulever le trophée dimanche en Roumanie pour dépasser la Tunisienne Ons Jabeur à la Race et obtenir sa qualification pour le Masters.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

Nikles bat Riedi en sauvant 6 balles de match

Publié

le

Johan Nikles a sauvé 6 balles de match avant de battre Leandro Riedi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Johan Nikles (ATP 317) a remporté le derby suisse programmé mardi au 1er tour du Geneva Open, s'imposant 5-7 7-6 (7/3) 7-5 en 2h31' devant Leandro Riedi (ATP 301).

Issu des qualifications sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives, le Genevois de 25 ans est revenu de très loin avant de s'offrir un premier succès sur l'ATP Tour. Il a en effet écarté pas moins de six balles de match dans la deuxième manche. Sans même devoir sortir le grand jeu: Leandro Riedi a en effet craqué au moment de porter l'estocade à 7-5 5-4 sur son engagement.

Le Zurichois de 20 ans, qui jouait le deuxième match de sa carrière sur l'ATP Tour (après Gstaad en 2021), semblait avoir partie gagnée à 40/0 dans le dixième jeu de la seconde manche. Il a gâché six opportunités de conclure dans ce jeu, commettant à deux reprises une double faute.

Johan Nikles a su surfer cette vague, dominant nettement les débats dans le jeu décisif. Le Genevois a ensuite su attendre son heure dans l'ultime manche, où il ne s'est jamais retrouvé en danger sur son service. Et à 5-5, Leandro Riedi lui a offert le break décisif, sur une double faute, après avoir également mené 40/0.

Face à Griekspoor au 2e tour

Récompensée par un chèque de 9380 euros (le plus important de sa carrière), cette victoire permettra à Johan Nikles de défier Tallon Griekspoor (ATP 64) mercredi en 8e de finale. Il se mesurera pour la première fois au Néerlandais, qui avait "explosé" en fin de saison dernière en s'adjugeant cinq titres consécutifs en Challenger.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Dominic Thiem n'y arrive toujours pas

Publié

le

Dominic Thiem a été battu dès le 1er tour à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Dominic Thiem (ATP 194) est toujours en quête d’un premier succès depuis son retour à la compétition fin mars.

L'ex-no 3 mondial a subi sa sixième défaite en autant de matches lundi au Geneva Open. Il s'est incliné 6-3 6-4 devant l'ancien demi-finaliste de Roland-Garros Marco Cecchinato (ATP 134) au 1er tour.

Eloigné des circuits pendant neuf mois en raison d'une déchirure au poignet droit, Dominic Thiem monte clairement en puissance depuis son "comeback" à Marbella sur le circuit Challenger. Mais la victoire se refuse pourtant toujours au double finaliste de Roland-Garros (2018, 2019).

L'Autrichien de 28 ans, qui a perdu quelque 150 places dans la hiérarchie depuis la mi-février, a montré de belles choses sur la terre battue genevoise. Comme ces deux "tweeners", des passing-shots lâchés entre les jambes, réalisés dans le même jeu, le sixième de la deuxième manche en l'occurrence.

Mais son manque de confiance et d'automatismes se fait toujours ressentir dans les moments "chauds". A l'inverse, Marco Cecchinato, fort de ses deux succès obtenus en qualifications, a bien mieux géré les points importants. Il a ainsi écarté les sept balles de break que Dominic Thiem s'est procurées...

Nikles-Riedi vers 16h

Tête de série no 1 du tableau, Daniil Medvedev entrera par ailleurs en lice mardi à 18h au Parc des Eaux-Vives. Le Russe, qui n'a plus joué depuis le 31 mars en raison d'une opération d'une hernie, se frottera à l'un des plus beaux revers du circuit: il affrontera en effet Richard Gasquet (ATP 75) en 8e de finale.

Ce duel sera précédé du derby suisse programmé au 1er tour. Johan Nikles (ATP 317), qui est issu des qualifications, et Leandro Riedi (ATP 317), qui a bénéficié d'une invitation, visent tous deux un premier succès sur le front de l'ATP Tour. Le Genevois et le Zurichois devraient en découdre aux alentours de 16h.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Medvedev revient avec une grande motivation

Publié

le

Daniil Medvedev s'est confié à la presse dimanche à Genève (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

C'est un Daniil Medvedev serein et motivé qui s'est confié à la presse dimanche avant son retour à la compétition prévu au Geneva Open, dont il est la tête de série no 1.

Sa pause forcée due à une opération à une hernie lui a permis de retrouver un certain relâchement. "Je suis très motivé", a lâché le no 2 mondial, dont le dernier match date du 31 mars.

"Même si j'avais bien joué à l'Open d'Australie", où il ne s'était incliné qu'au terme d'une finale épique face à Rafael Nadal, "j'ai senti à Acapulco, à Indian Wells et à Miami que je ne parvenais pas à élever mon niveau de jeu", a-t-il souligné.

"La saison 2022 a été très intense", a rappelé le Russe, vainqueur notamment de l'US Open et de la Coupe Davis l'an dernier. "Elle s'était terminée tard (réd: le 5 décembre pour lui), et je n'avais bénéficié que d'une à deux semaines de pré-saison. J'ai senti que ça a joué sur mon moral", explique-t-il.

"Maintenant, j'ai pu récupérer sur le plan mental. Je reprends les habitudes que j'apprécie, je peux m'entraîner fort. Je me sens bien après trois bonnes semaines d'entrainement. Je me sens à nouveau heureux sur le court", a poursuivi Daniil Medvedev, qui doit maintenant retrouver au plus vite le rythme de la compétition.

Besoin d'enchaîner les matches

"J'ai décidé qu'il était plus judicieux de jouer quelques matches, enfin j'espère en tout cas plus qu'un, avant Roland-Garros. On jouera au meilleur des cinq sets à Paris, et ça n'a jamais été facile pour moi sur terre battue", a rappelé celui qui avait tout de même atteint les quarts de finale l'an dernier à Roland-Garros.

Daniil Medvedev a confié ne pas avoir pleinement savouré son accession à la 1re place mondiale. "Ca n'a duré que deux semaines (réd: trois en fait, entre le 28 février et le 20 mars), et je ne jouais par ailleurs pas bien", a expliqué le Moscovite, qui avait été éliminé dès les 16es de finale à Indian Wells à la mi-mars.

"Mais je suis heureux d'avoir réussi cela. Il y a des légendes du tennis qui n'ont jamais atteint la 1re place. J'espère pouvoir récupérer cette place et y passer d'autres semaines, mais à 70 ans je pourrai toujours dire que j'ai été no 1 mondial. On ne pourra jamais m'enlever cela", a-t-il lâché.

"Je peux comprendre cette décision"

L'exclusion des Russes et des Bélarusses de Wimbledon l'a-t-elle par ailleurs perturbé? "Je ne jouais pas lorsque la décision a été prise. J'avais donc l'occasion de m'informer plus que d'habitude. Mais il n'y a rien que je puisse faire. Je ne donnerai mon opinion qu'en privé", a répondu Daniil Medvedev.

"Je peux comprendre cette décision, même si un Russe peut toujours travailler en Grande-Bretagne. Et en même temps cela devrait rester du sport. Ca va être compliqué pour les autres tournois et les autres sports de savoir où se situe la limite pour une telle décision", a-t-il encore déclaré.

"J'essaie de respecter chaque opinion, car chaque être humain est différent. Si vous demandez leur avis à 100 joueurs, vous aurez peut-être 100 opinions différentes. Mais ne pas jouer Wimbledon est, bien sûr, un immense regret. C'est un tournoi que j'adore", a conclu le Russe de 26 ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Nikles passe l'écueil des qualifs à Genève

Publié

le

Johan Nikles s'est qualifié pour le tableau final à Genève (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Johan Nikles (ATP 294) figure pour la troisième fois de sa carrière dans le tableau final d'un tournoi ATP.

Le Genevois de 25 ans a battu Lukas Rosol (ATP 249) 6-4 6-4 dimanche au 2e et dernier tour des qualifications du Geneva Open.

C'est même la première fois que Johan Nikles décroche par ses propres moyens son ticket pour un tableau final ATP. Il avait en effet été repêché en tant que "lucky loser" en 2016 à Genève, après avoir été battu au 2e tour des qualifications, et avait bénéficié d'une invitation l'été dernier à Gstaad.

Battu sèchement les deux fois au 1er tour du tableau final, le Genevois peut rêver de fêter enfin un premier succès sur la grande scène. Il retrouvera au 1er tour l'invité zurichois Leandro Riedi (ATP 331/20 ans), seul autre Suisse présent dans le grand tableau sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Nikles passe le 1er tour des qualifs

Publié

le

Johan Nikles est à un succès du tableau final à Genève (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Johan Nikles (ATP 294) est le seul Suisse à avoir passé le 1er tour des qualifications du Geneva Open.

Le Genevois devra vaincre le vétéran tchèque Lukas Rosol (ATP 249/36 ans) dimanche pour décrocher son ticket pour le tableau final.

Nikles (25 ans) a signé une performance de choix samedi sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives. Il s'est imposé 6-3 6-3 après 73' de jeu face à l'Allemand Peter Gojowczyk (ATP 99), finaliste en 2018 à Genève et 8e de finaliste du dernier US Open.

Les trois autres représentants de Swiss Tennis engagés dans ces qualifications ont été battus dès le 1er tour. La déception est grande pour Henri Laaksonen (ATP 97), qui s'est incliné 6-4 6-3 devant le Libanais Benjamin Hassan (ATP 327). Jakub Paul (ATP 461) a été battu 6-2 6-3 par Lukas Rosol, alors que Damien Wenger (ATP 462) a été dominé 6-4 6-2 par Pablo Cuevas (ATP 128).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture