Rejoignez-nous

Sport

Gauthier Descloux prolonge: « Le GSHC m’a toujours soutenu »

Publié

,

le

C’était dans l’air depuis quelques temps, c’est maintenant officiel: Gauthier Descloux sera Grenat trois saison de plus. Soit jusqu’en 2022.

Il est  le meilleur gardien de la saison actuellement avec des statistiques à faire pâlir la glace des Vernets, jugez par vous-même. Il est premier en terme de pourcentage d’arrêt avec 96.2% et il est premier aussi en nombre de goal avec seulement 1.15 but pris par match. On l’a contacté par téléphone une fois l’officialisation faite, et forcément c’est un Gauthier Descloux aux anges qu’on a retrouvé.

 

Gauthier Descloux
Gardien du Genève-Servette Hockey Club
Gauthier DesclouxGardien du Genève-Servette Hockey Club

 

Son contrat avec Ge-Servette arrivait à bout au terme de cette saison. Et avec les performances actuelles, il était un gardien prisé. Mais Gauthier Descloux voulait absolument resté au bout du lac. Il explique pourquoi.

 

Gauthier Descloux
Gardien du Genève-Servette Hockey Club
Gauthier DesclouxGardien du Genève-Servette Hockey Club

 

Le marché des gardiens dans le championnat Suisse est très mouvementé en vu de la saison prochaine. Leonardo Genoni a déjà annoncé qu’il quitterai Berne pour Zoug dès l’année prochaine. Même chose avec Tobias Stephan qui atterrira à Lausanne. Davos est actuellement en difficulté avec ses gardiens et Elvis Merz-likins devrait quitter Lugano pour tenter sa chance en Amérique du Nord. Pour trouver un nouveau contrat, Gauthier Descloux savait qu’il devait faire bonne figure dès le début du championnat. On retrouve une dernière fois le portier de 22 ans.

 

Gauthier Descloux
Gardien du Genève-Servette Hockey Club
Gauthier DesclouxGardien du Genève-Servette Hockey Club

 

Gauthier Descloux aura l’occasion de fêter son nouveau contrat dès vendredi avec la venue de Davos au Vernets. Coup d’envoi à 19h45.

 

GeffScar

 

Actualité

Super League: Vaduz gagne le match de la peur

Publié

le

Djokic jubile après le troisième but de Vaduz (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Cela va de mal en pis pour le FC Sion. Battus 3-0 à Vaduz dans un duel importantissime, les Valaisans restent scotchés en position de relégables au terme de la 28e journée de Super League.

Comme la semaine dernière contre YB, les Valaisans ont totalement craqué en fin de rencontre. Le premier but des Liechtensteinois est tombé sur une balle arrêtée par Lüchinger à la 75e, après une tête de Simani renvoyée par la barre. Tout s'est ensuite rapidement enchaîné avec d'abord l'expulsion de Baltazar (78e), puis deux autres réussites pour Vaduz par Bamert (79e/autogoal) et Djokic (84e).

Ce match de la peur a bien mérité ce qualificatif. Les débats n'ont pas volé bien haut entre deux formations crispées et accusant un gros déchet technique.

Vaduz, qui a signé un troisième succès consécutif, s'est ainsi donné de l'air dans la lutte contre la relégation. Avec 32 points, le club de la Principauté rejoint Lucerne et prend une marge de six longueurs sur les Sédunois, dont l'opération commando réclamée par le président Constantin s'est résumée à la tenue camouflage portée par ses joueurs.

Loin de la déprime valaisanne, les sourires sont de mise du côté genevois. Servette s'est en effet imposé 2-1 à Zurich et a repris la 2e place du classement. Schalk et Imeri ont marqué pour les visiteurs, alors que Schönbächler a réduit en vain l'écart pour le FCZ en fin de rencontre.

Eliminés par Saint-Gall jeudi en Coupe, les Young Boys ont pris leur revanche sur les Brodeurs en les battant 2-0 à Berne. Martins et Nsame ont signé les buts en seconde période. YB s'est ainsi encore un peu plus rapproché d'un quatrième titre de suite. Un succès dans une semaine contre Lugano leur assurera la couronne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une défaite presque acceptable pour les Lions de Genève

Publié

le

Le Genevois Michel-Ofik NZege tente de s'opposer à la percée de l'ailier visiteur Marquis Jackson (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Les Lions de Genève ont concédé samedi leur première défaite à domicile de la saison face à Fribourg Olympic (75-82). S'ils ont grillé un joker, ils conservent leur premier rang au classement d'SBL avec deux points d'avance sur Massagno.

C'est une défaite qui aurait pu faire mal. Elle passera finalement aux pertes et profits, sachant qu'on ne peut pas gagner chaque match Privé de leur pivot américain Eric Adams, les Lions n'ont pas eu leur rendement habituel. Ils ont peiné offensivement n’inscrivant que 25 points en première mi-temps, faisant preuve d'une certaine maladresse. Une contre-performance très rare pour les basketteurs du Grand Saconnex qui nous avait habitué à beaucoup mieux.

Natah Jurkovitz
Ailier des Lions de Genève
Natah JurkovitzAilier des Lions de Genève

 

L'arrière tessinois des Lions Roberto Kovac tente de passer en force face à Sean Barnett sous les yeux du meneur de jeu Jeremy Jaunin et du coach visiteur Petar Aleksić (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

 

Un revers acceptable: un point de vue acceptable pour ses coéquipiers à commencer par Jeremy Jaunin...

Jeremy Jaunin
Meneur de jeu des Lions de Genève
Jeremy JauninMeneur de jeu des Lions de Genève

 

Au classement de Swiss Basketball League, les joueurs d'Andrej Štimac sont toujours en tête avec deux points d'avance sur Massagno…

 

Continuer la lecture

Actualité

GSHC: Saison terminée pour Mercier

Publié

le

La saison de Jonathan Mercier est terminée (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève-Servette doit composer sans Jonathan Mercier pour affronter Fribourg-Gottéron en quart de finale des play-off de National League.

La saison du défenseur de 35 ans, qui devra subir une intervention chirurgicale en raison d'une blessure à une main, est même d'ores et déjà terminée.

Cette défection, qui s'ajoute à celle d'un autre défenseur d'expérience (Marco Maurer), constitue un gros coup dur pour l'équipe du coach Pat Emond. "Nous avons la chance d'avoir de jeunes défenseurs talentueux qui vont pouvoir se mettre au service de l'équipe comme ils l'ont déjà fait sur cette fin de saison", relativise Jonathan Mercier, cité dans un communiqué du GSHC.

Genève-Servette annonce par ailleurs que deux de ses meilleurs attaquants, le capitaine Noah Rod et Tanner Richard, sont incertains pour l'acte I du quart de finale face à Fribourg-Gottéron. Rod est touché au haut du corps depuis le 24 mars, alors que Richard s'est blessé au bas du corps lundi dernier face à Lugano.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Défaite amère pour Lausanne, Bâle se réveille

Publié

le

Le Luganais Mijat Maric (à l'arrière plan) vient de marquer le 1-0. Son coéquipier Joaquin Ardaiz exulte. (© Keystone/KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Lausanne est rentré bredouille de son déplacement à Lugano (0-1) en Super League. Lucerne a fait les frais du réveil du FC Bâle, vainqueur 4-3 en Suisse centrale au terme d'un match échevelé.

Malgré une large domination en deuxième mi-temps, Lausanne-Sport s'est incliné 1-0 sur la pelouse de Lugano. Un but de Mijat Maric suite à un corner en 1re mi-temps a suffi au bonheur des Tessinois.

Fort de ce succès, Lugano occupe la deuxième place du classement et ne peut être dépassé que par Servette, qui se déplace dimanche à Zurich.

Fidèle à leur habitude, les hommes de l'entraîneur Mauricio Jacobacci ont fait le plus dur avec l'ouverture du score. Le défenseur Maric a su tendre son pied pour détourner un corner de Reto Ziegler dans la cage de Diaw (18e).

Ensuite, les Tessinois se sont recroquevillés en défense où Sébastian Osingwe, appelé de dernière minute pour suppléer Baumann, a réussi quelques parades décisives. Sur une tête de Jonathan Bolingi, le portier luganais a plongé pour détourner la balle sur son poteau (78e). Mais la meilleure opportunité vaudoise fut l'oeuvre de... Mory Diaw. Le gardien lausannois est monté dans les arrêts de jeu et sur corner il a repris la balle de la tête qui est juste passée au-dessus de la transversale.

Cette dernière occasion illustrait le manque d'adresse à la finition des joueurs de Giorgio Contini, qui ont plutôt fait un bon match en deuxième mi-temps.

Lugano a le vent en poupe. Au soir de la 24e journée, les Tessinois occupaient la 8e place. Au cours des quatre matches suivants, ils ont accumulé dix points pour se retrouver deuxièmes au moins pour une nuit. Un style pas toujours chatoyant mais diablement efficace.

Une tornade de 8 minutes

Longtemps, le FC Bâle a semblé pouvoir dominer Lucerne pour la deuxième fois en quatre matches. Un coup de tornade de huit minutes où les Rhénans ont inscrit trois buts par Males et Zhegrova deux fois entre les 14e et 22e minutes leur a permis de mener 3-1. Mais les Bâlois n'ont pas encore gommé tous leurs défauts moins d'une semaine après le départ de l'entraîneur Ciriaco Sforza.

Les Lucernois sont parvenus à revenir grâce à Ndiaye (64e) alors que le capitaine Pascal Schürf avait vu son penalty retenu par Lindner à la 51e. Après un poteau de l'ancien Servettien Varol Tasar (73e), l'arbitre accordait un nouveau penalty aux hommes de Fabio Celestini pour une faute de main de Kasami, contrôlé avec la VAR. Cette fois-ci, l'Autrichien Louis Schaub ne manquait pas la cible pour un doublé puisqu'il avait déjà ouvert le score dès la 3e minute.

La fin de la partie était complètement folle. Les deux équipes ont cherché le k.-o. C'est finalement Arthur Cabral qui a trouvé la faille à la 93e minute sur une passe de Petretta.

Le nouvel entraîneur Patrick Rahmen a donc fêté ses débuts par un succès qui empêchera les Young Boys d'être sacrés ce week-end.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Olympic bat enfin les Lions

Publié

le

Sean Barnette (3) et Olympic ont battu Genève samedi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Olympic a enfin battu Genève cette saison.

Les Fribourgeois sont allés s'imposer 82-75 au Pommier samedi, infligeant aux Lions leur deuxième défaite dans ce championnat 2020/21 de LNA. Les deux équipes se retrouveront en finale de la Patrick Baumann Swiss Cup, le 8 mai à Fribourg.

Battu par ses grands rivaux lors des trois premiers duels livrés cette saison (deux fois en championnat puis en demi-finale de la SBL Cup), Olympic a forcé la décision à l'entame du troisième quart. Un partiel de 12-3 a permis aux hommes de l'entraîneur Petar Aleksic de prendre 19 longueurs d'avance à la 23e (47-28).

Les Lions du coach Andrej Stimac, dont la seule défaite de la saison avait été subie le 9 décembre à Massagno, ont accusé jusqu'à 21 points de retard (54-33 à la 26e) avant de réagir. Ils ont pu revenir à 3 points à 1'42'' du "buzzer" (75-78) après un panier primé de Timothy Derksen, mais n'ont pas pu renverser la vapeur.

Deuxième du classement, Massagno est revenu à deux longueurs des Lions grâce à son succès obtenu à Nyon (82-63). Dusan Mladjan et ses équipiers conservent une marge de six unités sur Olympic (3e), qu'ils accueilleront samedi prochain. Le dernier match de la soirée a vu Lugano dominer les Starwings 95-86.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture