Rejoignez-nous

Sport

Arbitre agressé: "je suis en colère, cela fait des années que ca dure !"

Publié

,

le

Un stade au Centre sportif des Evaux (Crédit: www.evaux.ch)

Le week-end du 8 et 9 septembre 2018 a été marqué par des nouvelles violences sur les terrains de football à Genève. Cette fois, c'est l'arbitre du match de 5ème ligue entre le FC Tordoya et le FC Satigny qui a été victime d'une agression par trois joueurs du FC Tordoya. La victime était présente dans le Club Sport Radio Lac lundi soir, elle est revenue notamment sur l'agression et la violence de celle-ci.

L'officiel agressé23 ans en tant qu'arbitre

 

L'agression s'est donc déroulée durant de longues minutes pour la victime, pour autant lorsqu'on lui demande si quelqu'un est venu à son aide, sa réponse est catégorique: PERSONNE!

L'officiel agressé23 ans en tant qu'arbitre

 

La victime est un arbitre chevronné, 23 ans d'expérience à Genève et jamais, il n'a vu un tel déchaînement de violence à l'encontre d'un officiel.

L'officiel agressé23 ans en tant qu'arbitre

 

L'arbitre est donc en colère après ces faits et espère que des mesures seront prises rapidement avant que le pire ne se produise.

L'officiel agressé23 ans en tant qu'arbitre

 

Si l'arbitre agressé était présent dans notre studio, c'était également pour "aider le football" selon ses termes. Mais pour parvenir à éradiquer cette violence, il faut une prise de conscience et une action collective qui dépasserait largement le monde du ballon rond.

L'officiel agressé23 ans en tant qu'arbitre

 

L'arbitre visé est un amoureux du sport et du football. Pour lui, certaines personnes ne se rendent pas compte de l'investissement en temps effectué par ceux qui arbitrent, sont bénévoles etc. Il regrette que certains ne viennent que se défouler sur un terrain.

L'officiel agressé23 ans en tant qu'arbitre

 

Ras-le-bol des hommes en noir

Après ce nouvelle acte de violences, l'Union genevoises des arbitres de football (UGAF), syndicat composé de 213 arbitres sur les 250 sifflant pour l’Association cantonale genevois de football (ACGF), a tout simplement décidé de lancer un préavis de grève pour le week-end à venir soit du 14 au 16 septembre. Une grève générale qui impacterait toutes les catégories de jeu des juniors C aux vétérans.

Pour Skander Chahlaoui, président de l'UGAF, il s'agit là d'envoyer un signal fort pour que des mesures soient prises.

Skander ChahlaouiPrésident de l'Union des arbitres genevois

 

Le président de l'UGAF reste toutefois conscient d'une chose: l'ACGF prend des mesures pour tenter d'éradiquer la violence. Elle reste toutefois limitée dans ses moyens.

Skander ChahlaouiPrésident de l'Union des arbitres genevois

 

Résoudre ce problème de violence dans le football amateur n'est bien pas aisé. Pour Skander Chahlaoui, il faudra passer par plusieurs étapes parmi lesquelles la répression puis l'éducation.

Skander ChahlaouiPrésident de l'Union des arbitres genevois

 

"Ne pas avoir peur"

Malgré les cas de violences, parfois extrêmes, enregistrés sur les terrains genevois, l'arbitre agressé et Skander Chahlaoui partagent le même avis: il ne faut pas avoir peur de jouer au football au niveau régional.

Skander Chahlaoui & l'officiel agressé

 

L'interview de la victime et de Skander Chahlaoui en intégralité:

L'interview intégral

@SebTelley

 

Football

Anthony Braizat succède à Meho Kodro

Publié

le

Anthony Braizat reprend les rênes de Stade Lausanne Ouchy. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le Français Anthony Braizat succède à Meho Kodro comme entraîneur du Stade Lausanne Ouchy. L'ex-joueur et Ligue 1 et ancien joueur et entraîneur de Servette arrive en provenance du Stade Nyonnais.

Braizat (44 ans) s'est notamment fait connaître comme coach en menant Yverdon en Promotion League en 2017 puis le Stade Nyonnais au tour final de Promotion League, avec un jeu attrayant à la clé, lors de la saison écoulée, relève mercredi le Stade Lausanne Ouchy, qui évolue en Challenge League.

Comme son prédécesseur Meho Kodro, dont le contrat n'a pas été reconduit, il sera assisté au SLO de Dalibor Stevanovic et Zoran Lemajic. "Sa mission sera de continuer à faire progresser l'équipe en proposant un jeu attractif", relève la direction du club lausannois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Basketball

Alain Attallah à la barre des Lions de Genève

Publié

le

Nouveau défi pour Alain Attallah avec les Lions de Genève. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Nouvelle ère pour les Lions de Genève. Après le nouveau président et le nouveau directeur sportif, le club de basket a aussi un nouveau coach: c'est Alain Attallah qui a été nommé. 

Déjà beaucoup de changement en coulisses pour les Lions de Genève. Après le départ du Président Imad Fattal, l’arrivée du nouveau directeur sportif Robert Margot, c’est le coach croate Andrej Stimac qui quitte le banc des Lions.

Les contrats de Stimac et de son assistant Ivan Stanisak, arrivés à leur terme, n'ont pas été reconduits, après deux ans. Sous leur conduite, les Lions ont gagné une Coupe de Suisse et une Coupe de la Ligue. Cette saison, en Championnat, ils ont été éliminés en demi-finale des play-off par Fribourg Olympic.

Pour le remplacer, le club genevois a officialisé ce matin l’engagement d’Alain Attallah. Il a notamment été joueur de la sélection nationale égyptienne dans les années 1980, il a aussi été l'artisan de la remontée du BBC Nyon en SBL lors de la saison 2018-2019 avec un titre de LNB.

Le technicien égyptien de 57 ans a visiblement séduit par ses qualités humaines.

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

Alain Attallah s'est engagé pour une saison, avec un contrat reconductible pour une année supplémentaire (1+1) en cas d’atteinte des objectifs ambitieux du club en fin de première saison. Avec des objectifs ambitieux à remplir...

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

Pour l’assister ainsi que pour assurer le lien avec la relève, des contacts ont déjà été pris pour trouver un assistant.

Avec ATS Keystone.

Continuer la lecture

Football

Pascal Besnard va quitter la Présidence du Servette Football Club

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Pascal Besnard quitte la présidence de Servette, après deux ans et demi à ce poste. Le responsable de la Fondation 1890 Didier Fischer reprendra ses fonctions par intérim à partir du 1er juillet.

C'était une annonce pour le moins inattendue. Dans un communiqué Pascal Besnard a indiqué quitter la présidence de Servette. "Je ne souhaite pas poursuivre mon activité à la tête du club et ne briguerai donc pas un nouveau mandat au-delà du 30 juin 2022", annonce-t-il dans un communiqué publié mardi par le club. Une annonce qui a été une véritable surprise pour Thomas Zinguinian, président de Ge-sport.

Thomas ZinguinianPrésident de Ge-sport

L'ancien joueur professionnel ne donne pas les raisons de son départ mais relève que "le Servette FC 1890 SA est aujourd'hui dans une situation qui lui permet de poursuivre ses activités en toute sérénité et avec ambition". Et de poursuivre: "Avec un des plus petits budgets de la ligue, le club a réussi (...) à dépasser les objectifs fixés." Ce départ est-il inquiétant pour le futur du club à court terme? la réponse de Thomas Zinguinian.

Thomas ZinguinianPrésident de Ge-sport

L'équipe a terminé le Championnat de Super League au 6e rang. Dix jeunes de moins de 21 ans ont pu jouer au plus haut niveau ces deux dernières saisons.

Le vice-président Felipe Ortiz-Patino s'en va également. Didier Fischer, patron de la Fondation 1890 qui chapeaute le football, le hockey sur glace et le rugby sous la même bannière, est nommé administrateur du club et reprendra la présidence par intérim. Il était déjà président avant l'arrivée de M. Besnard.

Avec Keystone-ATS

 

Continuer la lecture

Football

La Suisse avec Bottani et Amdouni

Publié

le

Murat Yakin: 4 matches avec l'équipe de Suisse au mois de juin. (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Mattia Bottani est le seul néophyte appelé par Murat Yakin pour les rencontres de la Ligue des Nations que la Suisse disputera le mois prochain. Ce choix était attendu.

"Il suit la ligne que nous tenons. Les performances du moment demeurent notre premier critère", souligne le sélectionneur. Victorieux de la Coupe de Suisse ce printemps, le demi luganais est appelé le jour de ses 31 ans. "Je l'ai vu forcer la décision dans les matches. Il est rapide. Il possède une très grande intelligence de jeu, poursuit Murat Yakin. Le momentum parle pour lui."

Un second néophyte devrait enrichir cette sélection qui comprend 26 joueurs. Murat Yakin a, en effet, annoncé la venue pour les deux derniers matches de Zeki Amdouni. L'attaquant du Lausanne-Sport a décidé de jouer pour la Suisse. "Il avait la possibilité d'évoluer avec la Tunisie, la Turquie et la Suisse. Son choix s'est porté pour la Suisse, se félicite Murat Yakin. Il va livrer deux matches avec l'équipe des M21 contre la Bulgarie et en Moldavie avant de nous rejoindre pour les deux rencontres à Genève."

A la Praille, la Suisse affrontera l'Espagne le 9 juin et le Portugal le 12 juin. Auparavant, elle sera opposée à la République tchèque le 2 juin à Prague et une première fois au Portugal le 5 juin à Lisbonne. Ces quatre rencontres de la Ligue des Nations commandent une obligation des résultats.

"Le premier but est de conserver notre place en 1ère division, annonce Murat Yakin. Mais à mes yeux, il n'y a pas de débat à avoir. Nous irons à Prague pour cueillir les trois points de la victoire. Disputer quatre matches en dix jours face à de tels adversaires représente un beau défi à relever. Il conviendra de bien gérer les temps de jeu des joueurs."

A commencer par celui de Haris Seferovic. Le Lucernois fait son grand retour en sélection après une saison bien compliquée à Benfica en raison d'une succession de blessures et d'une concurrence accrue. Yvon Mvogo, à nouveau titulaire au PSV Eindhoven, a également été rappelé. Le Fribourgeois est l'un des quatre gardiens retenus avec Yann Sommer, Jonas Omlin et Gregor Kobel. Enfin à noter que Denis Zakaria, blessé, et que Christian Fassnacht, jugé encore trop "juste" malgré son retour sur les terrains, ne figurent pas dans la liste de Murat Yakin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Débordements en marge du match Sion-Servette

Publié

le

(©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON))

Quelques véhicules endommagés et des vitrines brisées: des débordements ont eu lieu dimanche après le match Sion-Servette. La police valaisanne, qui avait prévu un dispositif important, parle d'"un cas particulier". Aucun blessé n'est à déplorer.

Quelque 11'000 spectateurs ont assisté à la rencontre entre le FC Sion et le FC Servette au stade de Tourbillon dans la capitale valaisanne. Le match nul (3-3) décroché au bout du suspense a permis aux Valaisans de se maintenir en Super League. Il n'y avait aucun enjeu pour le Servette FC.

Pas contents de l'issue du match, des "supporters" genevois se sont néanmoins vengés sur le chemin du retour qui mène du stade à la gare. "Quelques véhicules stationnés ont été endommagés et des vitrines brisées", indique lundi à Keystone-ATS la police cantonale valaisanne, revenant sur une information diffusée sur les ondes de Rhône FM.

"Eviter les blessés"

"Le match était classé à très haut risque. Nous avions engagé beaucoup de moyens pour déployer un gros dispositif sur place", souligne Stève Léger, porte-parole des forces de l'ordre. "Fait rare", les agents ont dû user de balles en caoutchouc et de manoeuvres pour que le cortège prenne la direction voulue. Les fans étaient très excités et l'ambiance électrique, raconte-t-il.

La police cantonale était épaulée par les polices régionale et des transports. "Notre mission est de faire en sorte que les fans ne se croisent pas afin de garantir la sécurité publique et éviter les blessés". Stève Léger note aussi que les commerçants et les personnes qui stationnent sur cette rue sont prévenus à l'avance que les supporters passent par là.

Les forces de l'ordre ont tout mis en oeuvre pour identifier les casseurs. "Ces éléments serviront à boucler les enquêtes, une fois que les personnes lésées auront porté plainte pour dommages à la propriété privée", explique Stève Léger. Elles ont aussi interpellé plusieurs autres personnes qui détenaient des objets pyrotechniques.

Les matchs ne se terminent pas toujours ainsi, souligne-t-il. Cette fois, la rencontre était particulière: il s'agissait du dernier match et le derby du Rhône est toujours "très électrique".

Continuer la lecture