Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

Reportage sur Radio Lac par Léman Bleu

Publié

,

le

On parle de nous dans la presse

Léman Bleu
Mardi 30 août

La résurrection de Radio Lac

Reportage au coeur de la matinale de Radio Lac.

Découvrez l’intégralité du reportage vidéo réalisé par Léman Bleu sur www.lemanbleu.ch.

 

Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi, de 6h à 9h dans Radio Lac Matin pour vous donner le tempo de l’info.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Jean-Loup Chappelet, professeur à l’IDHEAP

Publié

le

Les Jeux Olympiques de Tokyo débutent dans exactement un mois. Une grande fête du sport qui sera perturbée par la pandémie avec un contrôle sanitaire strict: test quotidien pour les athlètes, port du masque obligatoire. Côté public, pas de spectateurs étrangers et une jauge limitée à 10’000 personnes maximum, sur site. « Des J.O qui seront donc très différents des autres éditions » pour Jean-Loup Chappelet, professeur à l’Institut de hautes études en administration publique de l’UNIL, et ancien membre du C.I.O. Envisager une annulation pure et simple des Jeux Olympiques? Compliqué au regard des enjeux économiques  et géostratégique que représentent les J.O, pour Jean-Louis Chappelet.

Jean-Louis Chappelet, professeur à l’Institut de hautes études en administration publique de l’UNIL, était invité de Béatrice Rul, à 7h35.

 

 

Continuer la lecture

Radio Lac Matin

Mardi c’est Casile: Mavala

Publié

le

Xavier Casile est de retour ce mardi dans Radio Lac Matin avec sa chronique Made in Geneva pour nous parler de la marque Mavala.

Au début des années 60, la Mini Cooper est reine, les Beatles mettent le feu et Mavala « from Switzerland » devient une icône! Vous êtes vernis; voilà l’histoire de la marque installée à Carouge….

La marque Mavala vient des initiales de sa créatrice MAdeleine VAn LAndeghem, d’origine belge. La formule du durcisseur d’ongles dans son beauty case, elle s’installe en Suisse en 1959. Mavala scientifique est né, il s’agit du premier Durcisseur d’ongles pénétrant au monde.

Comment ça marche? Il corrige le bout de l’ongle, qui est la partie la plus fragile, celle qu’il faut fortifier. La formule durcit la plaque cornée en scellant entre elles les trois couches qui la composent. Résultats? Des ongles « durs comme l’acier » qui deviendront plus tard, grâce à la magie de la pub, « durs comme le diamant ».

Jean Maute prend en main la société en 1961 qui reste à ce jour détenue par sa famille. 1964, les Mini Colors (bouteilles de vernis miniatures en référence aux mini jupes) arrivent et le Durcisseur débarque aux USA. La première école de manucure Mavala est créée à Londres en 1969 (le diplôme est même reconnu par l’Etat!). Depuis, Mavala propose aux femmes une gamme pour les mains, les pieds, les yeux, le corps, les cheveux et le visage. En 2019, Mavala a fêté ses 60 ans.

 

Made in Geneva
Mavala
Made in GenevaMavala

Continuer la lecture

Actualité

Mardi c’est Casile: Les 8 symboles genevois incontournables

Publié

le

Xavier Casile est de retour ce mardi dans Radio Lac Matin avec sa chronique Made in Geneva pour nous parler des 8 symboles genevois incontournables.

Commençons par les Tricounis. Ces clous à pointes inventés par le genevois Félix Genecand en 1896 sont l'ancêtre des crampons. L’alpiniste amateur, bijoutier-sertisseur de formation, a révolutionné l'escalade et l'alpinisme avec cette invention. Le succès est rapidement devenu mondial et plusieurs armées en ont d'ailleurs équipé leurs chaussures. Près d'un siècle plus tard, les pointes sont encore produites à Bulle.

Autre symbole genevois, le Genève Home Informations (GHI). Né en noir et blanc en 1970, le journal gratuit est alors distribué deux fois par mois dans les boîtes aux lettres. D'abord composé de conseils pratiques, les petites annonces y font leur entrée un an plus tard. Désormais hebdomadaire, il est tiré à 270 000 exemplaires et possède son application sur l'App Store depuis 2013.

En 1899, les frères Dufaux alors âgés de 15 et 19 ans, imaginent un petit moteur pouvant se fixer sur le cadre d'un vélo et portant le nom de Motosacoche. Ainsi est né l’ancêtre du vélomoteur. Motosacoche se développera grâce à des investisseurs et emploiera pas moins de 1'200 personnes en Suisse. Elle restera parmi les entreprises qui ont marqué l’industrie suisse.

Créée en 1686, la compagnie des Vieux-Grenadiers de Genève compte aujourd'hui 262 ans d'existence et 120 hommes. Accompagnée d'une musique qui lui donne une prestance des plus spectaculaires, elle défile lors de manifestations patriotiques, historiques ou culturelles, en Suisse ou a l’étranger. Sa première sortie avec l'uniforme actuel date de 1896.

Fondé en 1918 par Ernest Ansermet, l’Orchestre de la Suisse Romande donne régulièrement des concerts à Genève et à Lausanne, parmi lesquels les concerts symphoniques de la Ville de Genève, le concert annuel en faveur de l’ONU ou encore les représentations lyriques du Grand Théâtre de Genève. 112 musiciens permanents composent l’OSR de nos jours.

La maison Davidoff vit le jour en 1930. De retour en Europe après divers voyages en Argentine, au Brésil et à Cuba, où il apprend la fabrication des cigares, Zino Davidoff propose à son père d'étoffer son commerce de tabac, déjà très populaire. Le magasin est aujourd'hui devenu une icône mondiale pour sa sélection de cigares haut de gamme et produits dérivés (parfums, maroquinerie, montres...).

Né de la passion de Philippe Stern pour les garde-temps, le Musée Patek Philippe est le temple de l'horlogerie du XVIe siècle à nos jours. Il est situé dans le quartier de Plainpalais, dans un magnifique bâtiment industriel et abrite plus de 2000 pièces comprenant des montres, garde-temps, automates et des objets en peinture miniature sur émail.

Élisabeth de Wittelsbach (1837-1898), dite Sissi l'impératrice, est assassinée le 10 septembre 1898 devant l'hôtel Beau-Rivage. Alors qu'elle s'apprêtait à embarquer sur le bateau Le Genève, Luigi Lucheni, un Italien de la mouvance anarchiste, lui porte un coup de lime dans le cœur. Le coup aura été fatal.

 

Continuer la lecture

Radio Lac Matin

Mardi c’est Casile: Le Salève

Publié

le

Xavier Casile est de retour ce mardi dans Radio Lac Matin avec sa chronique "Made in Geneva" pour nous parler du Salève.

On se lève tous pour le Salève!

Pour profiter du plus beau panorama sur la ville et le canton, le lac Léman, le sud du massif du Jura, les Préalpes, le lac d'Annecy et le Mont-Blanc, vous avez le choix : les plus courageux feront 1h30 de marche et les plus pressés 5 minutes de téléphérique.

Le Salève est une montagne des Préalpes située en Haute-Savoie. Pourtant les départs des ascensions sont à 15 minutes du centre de Genève! Vu sa proximité, c'est grâce à cette petite montagne que les Genevois ont faut leur première course à l'école (pour se griller un cervelas!). Vous ne le saviez peut-être pas mais le Salève est un lieu historique dans le milieu de l'escalade, puisque le terme "varappe" est directement tiré du nom des deux couloirs rocheux : la Grande Varappe et la Petite Varappe.

Le Salève s'étend sur 21 kilomètres. Il est constitué de trois parties, séparées par deux dépressions : Le Petit Salève (899 m), le Grand Salève (1 309 m) et le massif des Pitons (1 379 m). En 1893, sachez qu'il fallait deux heures pour atteindre le sommet avec une connexion et un train à crémaillère (type de remontée mécanique). Il sera remplacé par le célèbre téléphérique en 1932, qui à l'époque ne mettait que 8 minutes pour permettre aux touristes de monter au sommet. Aujourd'hui, il ne vous coûte que 8 euros pour un aller simple. Pour le retour, tentez au moins une fois le parapente pour prolonger la vue sur la ville! Epoustouflant!

Eté comme hiver, la modeste montagne ravira les petits et les grands, que ce soit pour les randonnées, avec ses 250 kilomètres de sentiers balisés, à dos d'âne ou à raquettes, pour une balade en ski de fond ou simplement pour un déjeuner avec vue.

Le mardi c’est Casile
Le Salève
Le mardi c’est CasileLe Salève

Continuer la lecture

Actualité

Hervé Froidevaux, directeur pour la Suisse Romande de Wüest Partner

Publié

le

Faut-il se résigner à une hausse continue des prix de l'immobilier? La pandémie a accentué la pénurie de bien.  Avec un dilemme: "on veut plus de logements mais aussi plus de nature" pour Hervé Froidevaux, directeur pour la Suisse Romande de Wüest Partner.

Les PPE et le marché locatif devraient diminuer, néanmoins, à Genève, grâce à l'impact de grands projets comme le PAV ou celui des Etangs, selon Hervé Froidevaux. Mais les effets ne sont attendus que d'ici deux à trois ans. A l'inverse, les prix des villas devraient continuer d'augmenter.

Hervé Froidevaux, le directeur pour la Suisse Romande de Wüest Partner, était invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture