Rejoignez-nous

L'invité de Radio Lac Matin

Guillaume Thébault, 20 ans : une autre façon de sauver la planète

Publié

,

le

Tout le monde veut sauver la planète. Mais qu’est-ce qui est plus efficace ? Manifester dans la rue comme le font cet après-midi des milliers de jeunes Genevois ou réaliser sa propre culture bio comme le fait Guillaume Thébault, 20 ans ? Les deux bien sûr nous explique Guillaume qui non seulement tente d’atteindre l’autonomie alimentaire en cultivant son lopin de terre sur la frontière franco-genevoise mais en plus est le réalisateur d’un documentaire « Futur d’espoir » qui a été primé et qui a tourné dans plusieurs pays d’Europe. Un film qui est à l’affiche du FIFDH cette semaine à Genève.

Comprendre, expliquer mais surtout passer à l’action, c’est ainsi qu’on pourrait résumer la devise de Guillaume Thébault. « J’en avais un peu marre du discours politique qui fait dans l’autocongratulation. Ça m’a gonflé. Mais il ne suffit pas de râler. J’ai aussi voulu mettre quelque chose en place de très concret ».

Que pense Guillaume de la starification du mouvement pour protéger la planète avec la jeune activiste Greta Thunberg ? « Je ne vois rien de négatif dans cette action de l’activiste suédoise. Ce qu’elle fait est très louable dans la mesure où elle a réussi à motiver tous ces jeunes à descendre dans la rue. Mais bien sûr, ce mouvement ne lui appartient pas. À chaque jeune de trouver sa place ». Guillaume participera à la manif genevoise, camera au poing, pour capter quelques images qui pourraient venir enrichir un nouveau film en gestation. Alors cinéaste, activiste ou réalisateur ? Il est un peu tout cela à la fois même si, lui, affirme qu’il est juste en apprentissage et fait des expériences à sa mesure donc à très petite échelle. Le tout avec une modestie non feinte qui l’honore.

L'invité de Radio Lac Matin

Charles-Antoine Courcoux, historien du cinéma

Publié

le

La Reine des Neiges 2 sort ce mercredi, sur les écrans romands. Un film qui s’annonce comme un carton d’entrées après le succès du premier volet, il y a six ans. Mais qu’est-ce qui nous plaît tant dans ces films Disney ? Charles-Antoine Courcoux, historien du cinéma à l’UNIL, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin pour nous donner quelques éléments de réponse.

 

 

Charles-Antoine Courcoux est l’auteur de Des Machines et des Hommes, aux éditions Georg, sur les liens entre masculinité et technologie dans le cinéma américain contemporain.

 

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

La chute du Mur de Berlin racontée de l’intérieur

Publié

le

Le 9 novembre 1989 signait la chute du Berlin et avec lui, la fin de la scission de l’Allemagne en deux états. Rainer Von Schack, binational suisse et allemand a vécu cette période. Il est revenu sur ses souvenirs, avec Béatrice Rul, dans Radio Lac Matin.

 

 

 

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Manon Schick, directrice d’Amnesty International Suisse

Publié

le

Manon Schick a annoncé qu’elle quitterait le poste de directrice d’Amnesty International Suisse, après dix ans passés à sa tête. L’occasion de faire un point sur l’avancée des droits humains. Elle était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Olivier Rigot, associé gérant chez EMC Gestion de Fortune

Publié

le

Le franc atteint de nouveau des sommets.

Un franc fort, malgré les décisions de la BNS et qui pénalise, à terme, notre économie. Olivier Rigot, associé gérant chez EMC Gestion de Fortune était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, pour éclaircir cette situation.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Le 1er août, optez pour un brunch à la ferme

Publié

le

La fête nationale est toujours un jour de partage et de convivialité autour des mets et traditions helvétiques. Comme c’est le cas autour de brunchs organisés un peu partout à travers le pays.

 

Lors de la fête nationale, le temps est bien sûr au repos mais aussi au partage. Les personnes se retrouvent souvent autour de grands brunchs pour partager un moment sympathique et gastronomique.

Nombreux d’entre eux sont organisés à travers la Suisse, il y en aura pour tous les goûts. La ferme aux Cretegny propose un joli plus. Les participants pourront savourer tout un tas de mets locaux préparés avec soin tout en gambadant entre les animaux de la ferme.

Maryline Cretegny, cinquième du nom à gérer la ferme familiale, est l’invitée de Benjamin Smadja dans Radio Lac Matin pour parler du programme du 1er août et de cette tradition qu’elle fait perdurer.

Partie 1

Maryline Cretegny La ferme aux Cretegny

Partie 2

Maryline Cretegny La ferme aux Cretegny

Continuer la lecture