Rejoignez-nous

Actualité

Un second automobiliste romand s’attaque à Tesla

Publié

,

le

C’est le deuxième à faire appel aux services de l’avocat genevois Me Robert Assaël. Selon la Tribune de Genève, un automobiliste accidenté en novembre 2017 a décidé d’attaquer lui aussi Tesla en justice. Pour rappel, un entrepreneur genevois avait ouvert les hostilités en demandant des comptes au constructeur automobile américain suite à un accident survenu en avril 2017.

Dans les deux cas, c’est le pilotage automatique qui est en cause. Dans ce nouveau cas, la voiture du vaudois a percuté un véhicule signalant des travaux sur l’autoroute A12 entre Vaulruz et Bulle. Les explications de Me Robert Assaël:

Robert Assaël Avocat

L’avocat revient sur les motivations de son client:

Robert Assaël Avocat

Face à ces démarches judiciaires, Tesla réagit: « Dans les deux cas, les données relatives à ces incidents montrent que les conducteurs n’utilisaient pas le système Pilotage automatique correctement. Quand le système est activé, il en va de la responsabilité du conducteur de rester attentif à son environnement et d’être prêt à reprendre le contrôle du véhicule à tout instant. Tesla a toujours indiqué que le système Pilotage automatique ne prémunit pas le véhicule de tous les accidents. »

Et le porte-parole de la marque de poursuivre: « Tesla fournit également des informations claires sur le fonctionnement du système Pilotage automatique au moment de l’activation du système et à chaque utilisation. Ces instructions sont également incluses dans le manuel d’utilisation. Par ailleurs, l’affirmation selon laquelle nous ne serions pas collaboratifs est tout à fait inexacte. Nous répondons toujours aux demandes transmises en bonne et due forme et fournissons les informations à notre disposition. »

@marie_prieur

Actualité

Irlande: les pro-UE en tête des européennes

Publié

le

Les Irlandais ont voté pour les centristes pro-UE lors des élections européennes, selon des sondages sortie des urnes. (©KEYSTONE/EPA/STRINGER)

Le parti pro-européen du Premier ministre irlandais Leo Varadkar, le Fine Gael, était en tête des élections européennes organisées vendredi en Irlande, selon des sondages sortie des urnes. La campagne a été dominée par le Brexit.

Les centristes du Fine Gael étaient en tête dans deux des trois circonscriptions irlandaises tandis que les Verts remportaient Dublin, selon des sondages.

En votant vendredi à Dublin, M. Varadkar a averti que le Brexit entrait dans une phase « très dangereuse », après la démission annoncée de la Premier ministre britannique Theresa May qui pourrait être remplacée par un « brexiter » plus dur, selon lui.

« Mais quoi qu’il se passe, nous resterons calmes », a-t-il assuré. « Nous allons continuer à créer, renforcer et approfondir nos alliances dans toute l’Union européenne et nous ferons en sorte de protéger l’Irlande », a-t-il ajouté.

Dans la circonscription du sud, Fine Gael a recueilli 16% des suffrages, selon ces sondages sortie des urnes, tandis que l’autre parti centriste important, Fianna Fail, et la formation de centre gauche Sinn Fein étaient à 13%. A Dublin, les Verts recueillaient 23% des bulletins de vote, suivis par Fine Gael (14%) et Fianna Fail (12%).

La plupart des principaux partis politiques se sont fortement mobilisés pour renforcer la place du pays dans le projet européen. Une manière d’atténuer les conséquences du Brexit pour l’économie irlandaise.

Actuellement douze au Parlement, les eurodéputés irlandais gagnent lors de ce vote deux nouveaux sièges, récupérés parmi ceux qui devraient bientôt être libérés par les Britanniques.

Source : ATS

Continuer la lecture

Actualité

Plus de 2500 jeunes à Genève pour la 3ème grève du climat

Publié

le

Plus de 2500 jeunes ont manifesté pour le climat cet après-midi à Genève. Ils ont déambulé de la place des 22 cantons à la Place Neuve en passant par les rues basses. De très nombreuses pancartes «maison» ont coloré le cortège, comme d’habitude.  Les organisateurs avaient avancé le rendez-vous de cette 3ème grève du climat pour permettre aux gens qui travaillent de se joindre à eux. Reportage.

 

Devant l’UBS et le Crédit Suisse, les participants ont manifesté leur colère face aux investissements des deux grandes banques dans les énergies fossiles. Ils ont maculé de peinture rouge avec leurs mains la façade du Crédit Suisse, causant des déprédations légères.

Continuer la lecture

Actualité

Voyage de Barazzone: procédure classée

Publié

le

Le voyage du conseiller administratif de la Ville de Genève et conseiller national Guillaume Barazzone à Abu Dhabi en novembre 2017 était bien strictement privé. Le Ministère public a classé la procédure le concernant pour acceptation d'un avantage ( (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le voyage du conseiller administratif de la Ville de Genève Guillaume Barazzone à Abu Dhabi en novembre 2017 était bien privé. Le Ministère public a classé la procédure ouverte pour acceptation d’un avantage.

« L’enquête a en effet confirmé en tous points les explications de l’intéressé, à savoir que le voyage lui avait été offert par un ami à titre privé, sans lien avec ses fonctions politiques », a indiqué vendredi le Ministère public. Guillaume Barazzone a fourni les preuves de la prise en charge du coût du voyage – un peu plus de 10’000 francs – par un ami de longue date résidant à Abu Dhabi.

En réponse à une question concernant les voyages privés des élus, le magistrat PDC, qui est par ailleurs conseiller national, avait indiqué en octobre au Conseil municipal avoir été invité à Abu Dhabi. Il avait précisé que ce voyage n’avait pas de caractère officiel, même s’il avait salué des personnalités lors du Grand Prix de Formule 1.

Cette révélation avait fait grand bruit au bout du lac, en raison de l’affaire Maudet. Le conseiller d’Etat PLR est poursuivi par la justice depuis le mois d’août pour acceptation d’un avantage en lien avec son voyage à Abu Dhabi en novembre 2015, aux frais du prince héritier de l’Emirat Mohammed bin Zayed Al Nahyane. Il avait d’abord affirmé qu’il s’agissait d’un voyage strictement privé.

Source ATS

Continuer la lecture

Actualité

L’embouteillage de l’eau de Divonne fait des vagues

Publié

le

Divonne, son casino, ses thermes et bientôt ses bouteilles d’eau. La commune frontalière de la Suisse développe un projet d’usine d’embouteillage. A vrai dire, l’idée n’est pas neuve. Les premières velléités de commercialiser l’eau minérale divonnaise remontent aux années soixante ou septante. Le maire de Divonne, Vincent Scattolin revient sur l’histoire et l’intérêt de ce projet, qui, à terme, entraînera la création de quarante emplois:

Vincent Scattolin Maire de Divonne

En juin 2016, un négociant en champagne du nom de Patrick Sabaté, PDG de la société Andrénius, reprend le dossier en main. En ce début d’année 2019, le projet d’usine connait d’importantes avancées. De quoi susciter l’inquiétude des voisins de Divonne.

« Aberration écologique »

Coté français, la maire de Grilly, Judith Hébert s’y oppose. Le syndic de Chavannes-de-Bogis, Alain Barraud s’inquiète, lui, de l’impact sur le trafic empruntant la douane. A Genève, la députée PDC Christina Meissner a déposé une proposition de motion au Grand Conseil intitulée « Les eaux souterraines de la Divonne/Versoix ne doivent pas finir en bouteilles »:

Christina Meissner Députée PDC

Aux yeux des opposants, le projet est une « aberration écologique ». Selon la députée, l’impact sur la Versoix (appelée Divonne côté français) est évident. Christina Meissner:

Christina Meissner Députée PDC

Le maire de Divonne assure, lui, que la nappe phréatique contenant l’eau minérale est indépendante du réseau hydrologique:

Vincent Scattolin Maire de Divonne

Vincent Scattolin explique aussi que l’usine ne va pas sortir de terre de suite. Une étude d’impact est prévue:

Vincent Scattolin Maire de Divonne

Des camions par dizaines via la douane

Parmi les points qui inquiètent, celui du transport des bouteilles. Comme l’indique la députée PDC:

Christina Meissner Députée PDC

La réponse du maire de Divonne sur ce point:

Vincent Scattolin Maire de Divonne

Une réunion publique d’information a lieu ce soir à Divonne. L’occasion pour la municipalité et la société Andrénius de répondre aux questions. Mais aussi pour les opposants, dont les jeunes Genevois, mobilisés dans les marches pour le climat, d’aller claironner leur message de l’autre côté de la frontière.

@marie_prieur

Continuer la lecture

Actualité

Les camps du WWF pour découvrir la nature et la respecter

Publié

le

© WWF Suisse / Joëlle von Ballmoos

Le WWF organise des camps nature cet été comme chaque année depuis plus de 40 ans. Ils accueillent  de nombreux enfants et adolescents,

Camps d'été du WWF

Les camps nature du WWF donnent l’occasion aux jeunes d’être sensibilisés à l’environnement. L’idée est de leur faire partager les beautés de la nature. Il durent une semaine et s’adressent à des jeunes de 6 à 17 ans. Il existe plusieurs tranches d’âge, de 6 à 8 ans et de 12 à 15 ou 17ans. Pour la deuxième année, le WWF propose des camps famille qui accueillent des enfants de 2 à 5 ans accompagnés de leur parents, d’un grand-parent ou d’un proche.

Les enfants sont encadrés par des animateurs, qui les sensibilisent également aux bons gestes. La responsable pour la Suisse romande des camps WWF Suisse, Joëlle Von Balmoos.

Joëlle Von Balmoos Responsable pour la Suisse Romande des camps WWF

Les camps sont financés par les inscriptions mais la formation des animateurs, l’organisation et le matériel sont pris en charge par le WWF. Dès le 6 mars, les enfants intéressés ont pu s’inscrire aux 17 camps organisés en Suisse romande, il est ainsi possible de faire le tour des Muverans, ce qui représente 54 km de marche à pied ou encore de participer à un camp cuisine bilingue français-italien. Certains sont insolites comme le Trekking avec des lamas ou encore le camp reptile, qui a connu grand succès, puisqu’il affiche déjà complet.

Joëlle Von Balmoos Responsable pour la Suisse Romande des camps WWF

D’autres offrent encore des places. Ils sont destinés aux enfants plus grand, dès 12 ans, et se passent en montagne et au bord du lac. Joëlle Von Balmoos

Joëlle Von Balmoos Responsable pour la Suisse Romande des camps WWF

Bon nombre de camps sont dans le canton de Vaud mais aussi à Neuchâtel et en Valais… la section genevoise du WWF organise, elle, des centres aérés durant la journée pendant l’été.

Plus d’infos sur le site du WWF.

 

Continuer la lecture