Rejoignez-nous

Suisse

Alain Berset pas "fatigué" mais veut "faire autre chose"

Publié

,

le

Alain Berset a annoncé mercredi qu'il quittera le Conseil fédéral à la fin de l'année. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Pour le futur ex-conseiller fédéral Alain Berset, son départ après douze ans de mandat correspond à ce qu'il avait annoncé le jour de son élection. S'il se dit pas "fatigué" de la politique, il concède dans la presse vouloir faire autre chose.

La politique est "un engagement passionnant qui a marqué ma vie", déclare le Fribourgeois jeudi dans La Liberté. "Mais oui, j'ai aussi envie de faire autre chose", admet-il, confirmant avoir probablement besoin de prendre du recul.

Alors que six mois plus tôt, il déclarait ne pas avoir de raison de partir, Alain Berset estime être resté fidèle à ce qu'il a toujours dit. "Dès le jour de mon élection au Conseil fédéral en 2011, j'ai dit mon intention d'y rester entre huit et douze ans, avance-t-il. Je suis désormais dans ma douzième année. Le temps est donc venu pour moi de passer la main".

Les attaques à son égard durant la pandémie n'ont "en rien" participé à sa décision de quitter le gouvernement, affirme-t-il, "car tout cela est aujourd'hui terminé". "Par contre, il y a eu des moments où la situation est devenue si brutale que j'ai dû m'interroger sur ma propre capacité à encore réaliser mon travail", précise-t-il.

Toujours deux socialistes

L'échec qui a le plus marqué le socialiste? La prévoyance vieillesse 2020, sans aucun doute, répond-il. "C'est le plus grand projet que j'ai développé avec mes équipes, nous y avons consacré six années. A la fin, le peuple a dit non. C'est ainsi, nous avons dû l'accepter", commente-t-il.

La course à la succession désormais lancée, Vert'libéraux et Verts ont déjà annoncé leur intention de présenter des candidats pour l'élection au Conseil fédéral, les Verts ne visant pas spécifiquement le siège socialiste. Le gouvernement actuel est-il le dernier à comprendre deux socialistes? Non, tranche Alain Berset.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Culture

Le Conseil fédéral veut abaisser la redevance à 300 francs

Publié

le

Le ministre des télécommunications Albert Rösti veut abaisser la redevance radio-TV (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

La redevance radio-TV doit passer à 300 francs d'ici 2029, contre 335 actuellement. Le Conseil fédéral a rejeté mercredi en parallèle l'initiative "200 francs, ça suffit". La concession actuelle de la SSR est prolongée jusqu'à fin 2028.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le Conseil fédéral veut abaisser la redevance à 300 francs

Publié

le

Le ministre des télécommunications Albert Rösti veut abaisser la redevance radio-TV (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

La redevance radio-TV doit passer à 300 francs d'ici 2029, contre 335 actuellement. Le Conseil fédéral a rejeté mercredi en parallèle l'initiative "200 francs, ça suffit". La concession actuelle de la SSR est prolongée jusqu'à fin 2028.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Tarifs médicaux: le Tardoc et les premiers forfaits remplacent le Tarmed en 2026

Publié

le

Le TARMED a été introduit en 2004 et est jugé obsolète (illustration). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La structure tarifaire Tarmed, obsolète, sera remplacée en 2026. Le Conseil fédéral a approuvé mercredi le Tardoc et les premiers forfaits ambulatoires. Des adaptations seront encore nécessaires afin de coordonner les deux structures.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Tarifs médicaux: le Tardoc et les premiers forfaits remplacent le Tarmed en 2026

Publié

le

Le TARMED a été introduit en 2004 et est jugé obsolète (illustration). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La structure tarifaire Tarmed, obsolète, sera remplacée en 2026. Le Conseil fédéral a approuvé mercredi le Tardoc et les premiers forfaits ambulatoires. Des adaptations seront encore nécessaires afin de coordonner les deux structures.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un automobiliste très alcoolisé heurte une camionnette à Sulgen

Publié

le

L'automobiliste affichait une alcoolémie de 3,4 pour mille. (© Kantonspolizei Thurgau)

Un automobiliste de 38 ans affichant une alcoolémie de 3,4 pour mille est entré en collision mardi soir à Sulgen (TG) avec une camionnette arrivant correctement en sens inverse. Il a été hospitalisé avec des blessures de moyenne gravité.

Les deux occupants de la camionnette s'en sortent indemnes, a indiqué mercredi la police cantonale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture