Rejoignez-nous

Suisse Romande

Le Théâtre de Vidy présente sa première partie de saison 2023-2024

Publié

,

le

Vincent Baudriller, directeur du Théâtre Vidy-Lausanne, a présenté jeudi une partie de la nouvelle saison 2023-2024 (archives). (© Keystone/MARTIAL TREZZINI)

Le Théâtre Vidy-Lausanne a présenté jeudi la première partie de sa saison 2023/2024. Riche de 25 spectacles, dont une dizaine de créations, avec des équipes artistiques suisses et étrangères, elle s'étalera de septembre prochain à février 2024.

Autour du théâtre et de la danse, d'autres formes artistiques seront convoquées comme la musique, le cinéma, les arts visuels ou encore les conférences performées. Et autour des spectacles, le théâtre continuera aussi à proposer de nombreuses rencontres, débats et ateliers, ont indiqué jeudi en préambule ses responsables.

"La cité du théâtre au bord de l'eau", qui compte désormais cinq salles, dont une nouvelle pour les répétitions, partagera sa scène avec notamment des artistes du bassin méditerranéen. Le Rhône sera en effet comme un fil navigateur du Valais à la Camargue en passant par Vidy, Genève et Avignon. Le fleuve "nous relie à la mer au milieu des terres, à l'Europe méditerranéenne, au Proche-Orient et à l'Afrique", a résumé le directeur de Vidy-Lausanne Vincent Baudrier.

Ambassade éphémère kurde

En lien avec le 100e anniversaire du Traité de Lausanne, retirant tout espoir de nation au peuple kurde, Jonas Staal et Nilüfer Koç ouvrent "une ambassade éphémère et artistique" du Kurdistan pour imaginer collectivement un monde nouveau, au-delà des frontières, a annoncé M. Baudriller avant de faire un tour d'horizon de la saison.

Le Liban sera à l'honneur à Vidy avec la reprise de "Hartaqāt" (Hérésies) de Lina Majdalanie et Rabih Mroué, accompagné par l'auteur Souhaib Ayoub et le musicien Raed Yassin. "Fumée d'ambre" proposera pour sa part un spectacle sur les victimes de l'explosion du port de Beyrouth en août 2020. Le public pourra aussi découvrir un diptyque de l'autrice et metteuse en scène Chrystèle Khodr sur "L'Ascension et la chute de la Suisse d'Orient".

Un air marocain flottera également au bord du lac Léman: la chorégraphe d'"Eléphant", Bouchra Ouizguen, viendra avec des femmes pratiquant chants et danses traditionnels du pays. Venue de l'autre côté du Sahara, la chorégraphe ivoirienne Nadia Beugré proposera sa création "Prophétique (on est déjà né.es)" avec des femmes transgenres d'Abidjan.

La Grande Bleue parle, chante et danse

Dans "Au milieu des terres", le collectif occitan GdRA fera, lui, parler, chanter et danser la Méditerranée avec l'anthropologue tunisien de l'Université de Lausanne Mondher Kilani, une danseuse et acrobate tunisienne et une chanteuse italienne de tarentelle. Cette danse et musique rituelle et endiablée du sud de l'Italie inspirera aussi la performance "Le Recueil des miracles" du musicien et de la chorégraphe lausannois, Louis Schild et Claire Dessimoz.

L'Histoire sera au coeur de plusieurs spectacles. L'actrice et chanteuse française Jeanne Balibar revient avec "Les Historiennes", trois destins de femmes hors normes (l'esclave Páscoa Vieira, la parricide Violette Nozière et l'actrice et militante Delphine Seyrig), écrits par trois historiennes. Elle donnera aussi un concert de son nouvel album de chansons "D'ici là tout l'été".

Deux textes du répertoire allemand seront par ailleurs revisités. Robert Cantarella crée "Un prince de Hombourg", grande pièce romantique d'Heinrich von Kleist. Quant à Matthias Langhoff, ancien directeur de Vidy, il met en scène le triptyque du dramaturge Heiner Müller inspiré du mythe de Médée, "texte-poème" écrit au début des années 80 pour exposer les ruines sur lesquelles l'Europe s'est construite.

Ramuz et Philip Roth

A l'image d'une saison très éclectique, le Théâtre Vidy-Lausanne proposera encore deux textes d'écrivains célèbres. La Fribourgeoise Sarah Eltschinger met en scène à deux voix le roman prolifique, aux accents étrangement contemporains, de Charles Ferdinand Ramuz, "Présence de la mort". En 1922, il décrivait le canton de Vaud sous une canicule apocalyptique, car la terre était en train de se rapprocher du soleil.

Enfin, avec "Violence Forest", la metteuse en scène Nina Negri et l'actrice Laura Den Hondt se réapproprient la trajectoire de Merry Levov, l'héroïne du roman "Pastorale américaine" de Philip Roth, pour questionner la nécessité de l'usage de la violence aujourd’hui. Entre slam et chant, poèmes et luttes, la performeuse se laissera habiter par des voix féministes plurielles et dissonantes.

www.vidy.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Le meilleur des réveils

La Médiathèque Valais-St-Maurice fête ses 50 ans

Publié

le

Photo d'illustration (KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

 

La Médiathèque Valais – St-Maurice fête cette année son jubilé sous le thème de "50 ans au coeur de la cité". Le programme des festivités débutera mardi avec une conférence autour de la thématique de l’intelligence artificielle. De quoi découvrir ce bel endroit durant les vacances

Dédiée à Chat GPT, cette conférence propose de démystifier l'outil aussi fascinant que révolutionnaire, en parcourant son fonctionnement, ses potentialités et ses implications. Elle se tiendra dans les locaux de l’institution, écrit la Médiathèque Valais – St-Maurice dans un communiqué.

Suivront une balade gourmande en mars durant le Biblioweekend, une exposition des écoles de St-Maurice autour de la lecture en mai, ou encore une action "hors les murs" au Potager agaunois en juin. L’été sera, quant à lui, marqué par la création d’un vitrail de Lucie Frachebourg sur la façade principale du bâtiment. Au deuxième semestre, ateliers, cafés littéraires et contes seront à l'affiche, avant une dernière soirée festive au mois de décembre.

Inaugurée le 18 janvier 1974 dans le bâtiment Lavigerie par Maurice Parvex, son premier directeur, la Médiathèque Valais - St-Maurice a depuis lors continué à se développer. Elle s'est agrandie en 1995, puis a pris possession dès 2005 des locaux situés dans le bâtiment St-Augustin, son site actuel, doublant ainsi sa surface.

L'institution est l’un des quatre sites (avec Sion, Brigue et Martigny) sur lesquels la Médiathèque Valais déploie ses activités, en plus de son offre en ligne. Elle est spécialisée dans la documentation pédagogique et joue le rôle de bibliothèque communale de la Ville de St-Maurice dès 1974. Depuis 2001, elle officie comme bibliothèque spécialisée de la Haute école pédagogique du Valais et depuis 2005 comme bibliothèque du Lycée-collège de l’Abbaye.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Genève

Ski de randonnée: les conseils pour réussir votre sortie

Publié

le

KEYSTONE/Gian Ehrenzeller

Le ski de randonnée a le vent en poupe. Depuis le Covid, le nombre de pratiquants explose en Suisse. Mais prudence, cette activité n’est pas sans risque.

C’est l’une des activités de montagne à la mode: le ski de randonnée.

Un sport qui fait de plus en plus d'adeptes, surtout depuis le Covid mais qui n’est pas sans risque. Fin 2023, le Bureau de prévention des accidents (BPA) recensait 19 décès en moyenne en Suisse, contre 5 parmi les skieurs et les snowboarders sur les pistes.

Car le ski de randonnée attire tous les publics, du skieur aguerri à celui du dimanche. Cette pratique permet de se rapprocher de la nature sans contrainte. Oui mais attention, on ne part pas sans bien s’informer car il faut prendre plusieurs facteurs en compte.

Jean-Pierre Keller est préposé aux courses au Club alpin Suisse, section Genève:

Jean-Pierre KellerPréposé aux courses au Club alpin Suisse, section Genève

Pour réussir sa sortie, on utilise aussi un matériel adapté:

Jean-Pierre KellerPréposé aux courses au Club alpin Suisse, section Genève

Si vous aventurez seul dans la poudreuse ne vous rassure pas il y a une autre solution, le rando-parc:

Jean-Pierre KellerPréposé aux courses au Club alpin Suisse, section Genève

Enfin, les conditions actuelles nécessitent une grande prudence. Le point avec Jean-Pierre Keller:

Jean-Pierre KellerPréposé aux courses au Club alpin Suisse, section Genève

En résumé, pour vous mettre au ski de randonnée, vous pouvez prendre des cours. Il y a des sorties encadrées qui sont proposées dans la plupart des stations.

N’oubliez pas votre casque et le triptyque indispensable: DVA, détecteur de victime avalanche, la pelle et la sonde

Et une application gratuite est à télécharger: whiterisk.

Continuer la lecture

Genève

Que représente la Saint-Valentin en 2024?

Publié

le

KEYSTONE Byline MARTIN RUETSCHI

Nous sommes le 14 février, c’est le jour de la Saint-Valentin.

Un rendez-vous traditionnel que certains ne manqueraient pour rien au monde, alors que d’autres rejettent complètement l’idée. 

Mais que représente la Saint-Valentin en 2024?

Patricia Fisch, sexologue et thérapeute de couple à Genève:

Patricia FischSexologue et thérapeute de couple à Genève:

Donc même si vous n'êtes pas convaincus, pour Patricia Fisch c’est un moment privilégié à saisir:

Patricia FischSexologue et thérapeute de couple à Genève:

Continuer la lecture

Musique

Alain Souchon en concert et en famille à Lausanne

Publié

le

Alain Souchon sur la scène du 35e Paleo Festival de Nyon, le dimanche 25 juillet 2010 (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Alain Souchon repart pour une nouvelle tournée accompagné de ses fils Pierre et Ours. Il s'arrêtera à la salle Métropole de Lausanne les 16 et 17 décembre 2024. Le trio revisitera le répertoire du chanteur français, entre titres incontournables, perles rares et surprises.

Il y a un peu plus de 4 ans, Alain Souchon publiait un nouvel album acclamé par la critique, "Ames fifties", fruit d'une étroite collaboration avec ses deux fils. S'en est suivi une "tournée triomphale" de plus de 100 dates.

L'artiste en annonce une nouvelle qui débutera au printemps. Ensemble sur scène, les trois Souchon interpréteront les chansons d'Alain, bientôt 80 ans, de manière dépouillée, dans une formule acoustique, selon une interview donnée à RTL France. Alain Souchon y confie également que son médecin lui a prescrit cette tournée familiale sur ordonnance.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Suisse Romande

De la neige oui mais en hauteur

Publié

le

KEYSTONE-GAETAN BALLY

La neige est bien présente en montagne, mais il faudra monter en altitude pour en trouver. Le foehn arrive ce week-end.

Les vacances de février commencent ce week-end pour les Vaudois.

Les Genevois devront attendre la semaine prochaine. Quoiqu’il en soit, vous irez peut-être skier ce week-end. 

Et il va falloir monter en altitude pour trouver de la neige.

En dessous de 1500 mètres, l’or blanc se fait rare, en revanche on le retrouve au dessus de 1800 à 2000 mètres. Mais prudence, c’est une neige dure. Les pistes exposées au soleil se retrouvent elles avec une neige de printemps. 

A quelles conditions faut-il s’attendre dès ce week-end?

Vincent Devantay, météorologue à Meteonews:

Vincent DevantayMétéorologue à Meteonews

Et qu’en sera-t-il pour les Genevois qui devront attendre encore une semaine pour aller en montagne?

Vincent DevantayMétéorologue à Meteonews

 

Continuer la lecture