Rejoignez-nous

Actualité

"Révolution égyptienne": le MPC classe l'affaire

Publié

,

le

Le 11 février 2011, le Conseil fédéral avait ordonné à titre préventif le blocage des avoirs en Suisse du président déchu Hosni Moubarak et de personnes de son entourage (archives). (© KEYSTONE/AP/AMR NABIL)

Après plus de dix ans, le Ministère public de la Confédération (MPC) met un terme à son enquête sur la "révolution égyptienne". La procédure à l'encontre de cinq prévenus est classée et les 400 millions de francs encore sous séquestre sont libérés.

A la suite d'annonces du Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent (MROS), le MPC menait depuis 2011 une enquête pour soupçons de blanchiment d'argent et soutien et/ou participation à une organisation criminelle, en lien avec la révolution égyptienne de 2011, rappelle-t-il mercredi dans un communiqué.

Cette procédure "complexe" et de "grande ampleur" concernait initialement 14 personnes, dont les deux fils du président déchu Hosni Moubarak, ainsi que 28 individus et 45 entités légales, dont les avoirs ont également été gelés en tant que tiers. En outre, 140 comptes bancaires ont été analysés.

Plusieurs procédures pénales ont été ouvertes en Egypte et des demandes d'entraide adressées à la Suisse. Le MPC a également adressé de nombreuses demandes aux autorités égyptiennes afin d'obtenir des informations sur la situation des poursuites et des procédures en lien notamment avec les personnes impliquées dans la procédure suisse.

Le 11 février 2011, le Conseil fédéral avait immédiatement réagi aux révoltes arabes, en ordonnant à titre préventif le blocage des avoirs en Suisse du président égyptien déchu et de personnes politiquement exposées de son entourage. Ce gel visait à soutenir une éventuelle coopération entre la Suisse et l'Egypte dans le cadre de l'entraide judiciaire.

Procédure classée

Malgré ses vastes investigations et après le versement de 32 millions de francs à l'Egypte en 2018, le MPC doit constater que l'instruction n'a pas permis d'établir de soupçons justifiant la mise en accusation d'une personne en Suisse, ni la confiscation de valeurs patrimoniales, écrit-il. Il y a donc lieu de classer la procédure menée contre les cinq prévenus.

L'instruction a notamment montré que l'existence de liens entre les prévenus n'est pas suffisante pour conclure que certains membres du régime de l’ancien président Moubarak auraient eu des activités remplissant les conditions d'une organisation criminelle, poursuit le MPC. Aucun élément concret fourni dans le cadre de l'entraide judiciaire ne va dans ce sens.

Concernant le blanchiment d'argent, les investigations n'ont pas non plus permis d'établir ne serait-ce qu'un lien ténu avec une quelconque infraction.

Dans un communiqué, les avocats des deux fils de l'ancien président Moubarak saluent la décision du MPC. "Celle-ci confirme que toutes leurs activités professionnelles et tous leurs avoirs étaient licites, ce qui entérine la position qu'ils ont toujours défendue", relèvent-ils.

400 millions seront débloqués

Lors de l'ouverture de la procédure pénale, le MPC avait séquestré environ 600 millions de francs. Après plusieurs années d'enquête, il a toutefois dû prononcer des ordonnances de classement, notamment suite à des décisions allant dans ce sens en Egypte.

Un montant d'environ 180 millions de francs avait déjà été libéré entre 2016 et 2018. Après déduction des 32 millions déjà restitués à l'Egypte en février 2018, les quelque 400 millions de francs restants vont maintenant être levés et restitués à leurs ayants- droit.

Depuis 2015, des accords de réconciliation, ainsi que plusieurs acquittements en Egypte ont mis un terme aux procédures impliquant les principaux protagonistes - pour des faits de corruption notamment, souligne le MPC. En outre, l'Egypte a décidé de retirer toutes ses revendications liées à ces personnes.

Devant ce constat et en l'absence de preuves quant à l'existence de crimes en Egypte précédant un éventuel blanchiment d'argent en Suisse, le MPC a rendu des ordonnances de classement à l'encontre de plusieurs personnes. Cette clôture de procédure a été corroborée par le résultat des investigations en Suisse.

Le MPC précise encore que sa décision de classement du 7 avril peut être contestée dans un délai de dix jours auprès du Tribunal pénal fédéral.

Hosni Moubarak, poussé à la démission après une révolte populaire en 2011, est décédé le 25 février 2020. Il avait gouverné l'Egypte d'une main de fer pendant trois décennies.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Genève

Mort d'une femme dans une cellule: manif devant l'Hôtel de police

Publié

le

Le vieil Hôtel de police genevois au boulevard Carl-Vogt a été le théâtre de deux décès à la suite de garde à vue depuis le début de l'année (photo symbolique). (© Keystone/MARTIAL TREZZINI)

Quelque 100 personnes ont manifesté samedi en fin d'après-midi en face du commissariat de police du boulevard Carl-Vogt à Genève, où une femme de 21 ans est décédée jeudi dernier dans une cellule après avoir été arrêtée la veille. Le rassemblement s'est terminé par quelques jets d'oeufs et de farine sur la police déployée sur les lieux.

"La police n'a pas répliqué et il n'y a ni blessé ni interpellation", a indiqué dimanche matin à Keystone-ATS une porte-parole de la police genevoise. Les forces de l'ordre s'étaient positionnées devant le vieil Hôtel de police alors que les manifestants se situaient sur le trottoir d'en face.

Ce rassemblement a été organisé par Action antifasciste Genève et le collectif Le Silure, sous le slogan "Plus aucun mort en détention! Justice et vérité!". Il a duré une grosse heure à partir de 17h00 environ.

Dans un communiqué publié samedi soir, les organisateurs s'interrogent: "Comment se fait-il que de simples gardes à vue débouchent sur la mort des personnes arrêtées?". "Les autorités taisent les détails auxquels elles ont accès", dénoncent-ils.

La jeune femme est décédée dans une cellule du commissariat après une nuit de garde à vue. Elle a été trouvée inanimée jeudi matin après avoir été arrêtée pour vol mercredi soir. Le Ministère public a ouvert une enquête pour déterminer les causes de sa mort. Début janvier, un autre détenu avait été découvert sans vie dans sa cellule dans ce même Hôtel de police.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Une Cité Bleue toute neuve ouvre bientôt ses portes au public

Publié

le

Leonardo Garcia Alarcon, le directeur général et artistique de La Cité Bleue, veut toucher de nombreux publics grâce à une programmation éclectique (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, la salle de spectacle de la Cité Bleue va rouvrir ses portes, après plus de deux ans de travaux de rénovation. La saison inaugurale, sous la direction artistique de Leonardo Garcia Alarcon, proposera concerts divers, théâtre musical, opéras, projets pédagogiques et créations mêlant musique et danse.

La journée du 10 mars permettra au public de découvrir la salle de 300 places flambant neuf. Tout l'intérieur a été réaménagé, de la scène au parterre, du balcon aux loges, sans oublier les installations techniques. Un studio de répétition a été prévu pour les artistes au sous-sol, ainsi qu'un espace de détente.

Un système électroacoustique américain permet d'adapter l'acoustique aux besoins particuliers de chaque artiste et de chaque performance. La Cité Bleue est la première salle en Suisse à en être équipée. Par ailleurs, la fosse d'orchestre est mobile et motorisée. Il est possible de la monter jusqu'au niveau de la scène.

La rénovation de la Cité Bleue a débuté en janvier 2022. La Fondation de la Cité Bleue, une entité créée par la Cité Universitaire, a été chargée de trouver les fonds nécessaires pour les travaux. La salle de la Cité Bleue s'appelait à l'origine la salle Patino. Elle a pris son nouveau nom en 1996.

Le directeur de la Cité Bleue, Leonardo Garcia Alarcon, a été nommé à ce poste en 2020. Le chef d'orchestre, claveciniste et compositeur argentin est établi de longue date à Genève, une ville qu'il considère comme sa "deuxième maison". Il veut faire de la Cité Bleue un endroit pour tous les publics, où la créativité peut s'épanouir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Le défi ultime pour le Servette FC

Publié

le

Buteur à Razgrad, Timothé Cognat récidivera-t-il dimanche au Wankdorf ? (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Choc au sommet ce dimanche à 16.30 au Wankdorf ! Les Young Boys reçoivent le Servette FC dans un match capital pour la lutte pour le titre.

Premiers avec 7 points d’avance sur le Servette FC, les Young Boys peuvent prendre définitivement le large en cas de succès. On voit mal, en effet, comment ils pourraient ne pas conserver leur titre s’ils possèdent une avance de 10 points au soir de cette 25e journée...

Mais sur la lancer de leur succès à Razgrad qui leur a ouvert les portes des huitièmes de finale de la Conference League, les Grenat veulent croire en leur étoile. En leur capacité d’infliger aux Bernois une première défaite à domicile en championnat depuis le... 19 mars 2022.

A la Tuilière, Lausanne tentera de remporter pour la première fois cette saison une deuxième victoire de rang. La formation de Ludovic Magnin reçoit Winterthour à 16.30 huit jours après son succès 3-1 devant Yverdon. L’entraîneur espère que la série vertueuse de Donat Rrudhani se poursuit. Le joueur prêté par les Young Boys a tout simplement marqué lors de ses quatre derniers matches, deux fois pour les Young Boys et deux fois pour Lausanne !

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Ardon Jashari a fait parler sa classe

Publié

le

Ardon Jashari, le match-winner lucernois. (© KEYSTONE)

Après deux défaites de rang à Winterthour et contre le FC Zurich, le FC Lucerne a conclu victorieusement son triptyque zurichois. Il s’est imposé 1-0 devant les Grasshoppers au Letzigrund.

Ardon Jashari a donné la victoire au Lucernois à la 63e sur un enchaînement parfait après une passe en retrait de Severin Ottiger. Ce but récompensait justement la supériorité parfois écrasante de la formation de Mario Frick face à un adversaire d’une insigne faiblesse.

Ce succès permet aux Lucernois de rester du bon côté de la barre. Ils pourraient même se retrouver à la cinquième place du classement si Lugano ne bat pas Zurich dimanche. Quant aux Grasshoppers, ils pourraient être rejoints au classement par le Lausanne-Sport s’il bat Winterthour à la Tuilière. Les deux formations sont en lutte pour échapper à la place de barragiste.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Environnement

Des paysans allument des feux en guise d'appels

Publié

le

Des agriculteurs ont allumé samedi soir un feu sur un terrain agricole dans la campagne genevois, à Bernex, lors de l'action "Feu de rassemblement" à l'appel du groupe Révolte agricole suisse. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Des feux ont été allumés par des agriculteurs en de nombreux endroits de Suisse romande samedi pour appuyer les revendications du monde paysan et en appeler à la solidarité. La population était invitée à se joindre au mouvement.

De manière pacifique mais déterminée, les agriculteurs suisses, romands essentiellement, se mobilisent depuis quelques semaines pour faire valoir leurs droits à des rémunérations plus équitables. Samedi soir, de nombreux feux de protestation ont été organisés dans les campagnes, en particulier dans les cantons de Vaud et Fribourg.

A Bernex (GE), un brasier a été allumé dans un champ, et les agriculteurs offraient à boire et à manger aux personnes de passage pour les sensibiliser à leur cause, a constaté sur place un photographe de Keystone-ATS.

L'appel à cette mobilisation romande avait été lancé par un jeune agriculteur vaudois, Arnaud Rochat, via notamment le groupe Facebook "Révolte agricole suisse" qu'il a lancé au début du mois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture