Rejoignez-nous

LGBTIQ+

Droits LGBT: Pascale, bagagiste à Cointrin, témoigne

Publié

,

le

(KEYSTONE/Martial Trezzini)

La votation du 9 février contre les discriminations en raison de l’orientation sexuelle ne comprend pas dans son texte les identités sexuelles. A ce titre, les discriminations envers des personnes transgenres ne seront toujours pas punissables  par la loi.

Le 9 février 2020, les citoyens et citoyennes suisses s’exprimeront sur la modification du 14 décembre 2018 du code pénal et du code pénal militaire . Nous avons reçu le témoignage de Pascale, bagagiste chez Swissport à l’aéroport de Genève Cointrin. Dans son milieu professionnel, elle n’a pour l’instant pas fait face à des discriminations, ce qui n’est pas le cas de certains de ses collègues dans d’autres services ou milieu. Selon Pascale, la rue reste cependant le secteur le plus propice aux discriminations, un problème bien réel et qui peut être quotidien pour certains. Malheureusement, les actes haineux envers les personnes transgenres ne font pas partie du texte de la votation de ce dimanche 9 février.

Pascale Bagagiste chez Swissport

En effet la votation permettrait de rajouter au texte de loi une mention concernant l’orientation sexuelle, mais ne concerne pas l’identité sexuelle. Un regret également pour Linn Molineaux, co-présidente de la Geneva Pride, pour qui cette mention était d’autant plus importante qu’elle concernait également les femmes:

Linn Molineaux Co-présidente Geneva Pride

Le soutien de l’interdiction de la discrimination en raison de l’orientation sexuelle est stable et largement soutenu par le population, les sondages évoquant un taux d’approbation de 69% à l’extension de la loi.

Geneva Pride 2019

Geneva Pride : La famille, lieu de violences homophobes

Publié

le

La docteure et auteure, Caroline Dayer, spécialiste des questions LGBTIQ avec Philippe Verdier au Parc des Bastions le 6 juillet 2019

La chercheuse, docteure Caroline Dayer, spécialiste des questions LGBTIQ,  était l’invitée de Philippe Verdier lors de l’émission « Geneva Pride » au Parc des Bastions à Genève le samedi 6 juillet.

« Les personnes LGBTIQ marchent pour l’égalité et contre les violences »

La convergence des communautés est importante notamment pour les jeunes dont certains éprouvent des difficultés à réaliser leur identité en raison de la stigmatisation. Beaucoup se demandent à qui parler quand le dialogue est déjà impossible en famille. Certaines personnes ressentent du dégout et du rejet envers elles-mêmes, il s’agit d’une forme d’homophobie intériorisée souvent due à une forte puissance des stéréotypes et de la pression sociale. Caroline Dayer rappelle que le taux de suicide des jeunes LGBT est supérieur à  la moyenne.

Caroline Dayer Chercheuse et Docteure spécialiste des questions LGBTIQ

Les difficultés du « coming out »

Le coming out est toujours un acte pluriel car celui ou celle qui s’affirme doit d’abord s’accepter avant de l’exprimer à des personnes de confiance puis oser en parler à son entourage. Aujourd’hui, la société se déclare ouverte envers les personnes LGBTIQ mais la situation se crispe quand un membre de la famille se déclare.

Caroline Dayer Docteure et chercheuse, spécialiste romande des questions LGBTIQ

Caroline Dayer est l’auteure de « Sous les pavés, le genre »  et « Le pouvoir de l’injure » (Nouvelles éditions de l’Aube)

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Photos 📸 La marche des fiertés sur Radio Lac

Publié

le

Retrouvez toutes nos images de la marche des fiertés qui se tenait ce samedi à Genève. Plus de 35’000 personnes étaient au rendez-vous pour cette première marche depuis 8 ans.

Pour aller plus loin, découvrez tous nos articles sur la Geneva Pride 2019.

Continuer la lecture

Actualité

Genève devient la première marche des fiertés de Suisse

Publié

le

Une marée arc-en-ciel a déferlé sur le pont du Mont-Blanc, samedi, à Genève. (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La marche des fiertés a rassemblé environ 35’000 personnes contre 31’000 quelques semaines plus tôt à Zurich.

La parade arc-en-ciel du bout du lac devance la première ville du pays après une éclipse de huit ans.

Cette « pride » de Suisse latine est organisée chaque année dans un canton différent. Compte tenu de son succès inattendu, la Geneva Pride pourrait désormais revenir chaque année. Le public provenait des cantons romands voisins tels que Vaud et Fribourg. Une large mobilisation de la Genève internationale a également contribué à cette forte fréquentation.

Le défilé a reçu le soutien inconditionnel des autorités. La maire de la Ville de Genève, Sandrine Salerno, a adressé un hommage à ces hommes et ces femmes qui, depuis 50 ans, se battent pour l’égalité des droits avec courage. Des combats, il y en aura encore, « mais nous nous y engagerons avec la certitude de les gagner ».

Pour cette marche, la fantaisie était de mise. « Drags queens » juchées sur des talons vertigineux, hommes en cuir, bas résille, personnes portant des masques de chien, chacun profitait de cette journée pour affirmer sa personnalité profonde sans honte, aux yeux de tous.

Plusieurs chars diffusaient de la musique, invitant les marcheurs à danser. La Ville de Genève s’est également mise au diapason. Elle avait hissé des drapeaux arc-en-ciel  notamment le long du pont du Mont-Blanc.

La marche s’est achevée par une soirée musicale et conviviale jusqu’à 23h30 au Parc des Bastions.

 

Continuer la lecture

Actualité

Geneva Pride : ces nouvelles genevoises épanouies

Publié

le

Radio Lac, partenaire de la Geneva Pride, vous emmène à la rencontre des personnes LGBTIQ+ qui traverseront la ville vers le Parc des Bastions samedi 6 juillet à l’occasion de la marche des fiertés.

Découvrez les témoignages de Laura et Pascale, deux récentes genevoises.

La première est arrivée, il y a 7 ans, d’un village du nord de l’Italie. La seconde est originaire du canton mais revient d’un long voyage intérieur. Pascal est devenue Pascale.

Ces deux histoires d’une femme homosexuelle et d’une personne transgenre témoignent avec vigueur d’un long parcours, plein de courage et d’optimisme, à la conquête d’une identité profonde. Qu’elles soient d’ici ou d’ailleurs, ces femmes apprécient Genève pour son esprit de tolérance et d’accueil.

 

Laura Organisation Geneva Pride

Pascale Bagagiste à l'aéroport de Genève

Radio Lac sera au parc des Bastions à l’arrivée de la marche des fiertés, émission spéciale animée par Philippe Verdier en direct samedi 6 juillet dès 17 heures. Nos invités LGBTIQ+, Tadeusz Roth notre envoyé spécial au coeur de la marche, une playlist aux couleurs arc-en-ciel, et notre humoriste Jérémy Vaillot dans le rôle de Patricia.

Continuer la lecture

Geneva Pride 2019

Thierry Apothéloz : « la question LGBT peut concerner tout le monde »

Publié

le

Radio Lac, partenaire de la Geneva Pride, vous propose de découvrir les Genevois « arc-en-ciel ». Chacune porte son histoire, un message, une émotion.

Comment vivre sa vie ? Comment exister dans sa famille, la société ou son pays ? Comment faire avancer les mentalités? Ces Genevois épanouis ont choisi de partager leurs histoires avec les auditeurs de Radio Lac. Parmi eux, le conseiller d’Etat chargé de la cohésion sociale, Thierry Apothéloz:

Thierry Apothéloz Conseiller d'Etat

Aux yeux de Thierry Apothéloz, les autorités ont un rôle à jouer pour promouvoir la tolérance, notamment dans le sport:

Thierry Apothéloz Conseiller d'Etat

Le conseiller d’Etat est aussi favorable au mariage pour tous. Ses explications:

Thierry Apothéloz Conseiller d'Etat

Autre récit engagé, celui de Yolanda Martinez. La présidente de Lestime, l’association lesbienne féministe, souligne, elle aussi l’importance de la visibilité:

Yolanda Martinez Présidente de Lestime

Radio Lac sera en direct du Parc des Bastions pour l’arrivée de la marche des fiertés. Retrouvez-nous samedi 6 juillet dès 17 heures.

@marie_prieur

Continuer la lecture