Rejoignez-nous

Actualité

Les sinistrés de la rue de la Servette s'impatientent

Publié

,

le

Les flammes étaient impressionnantes, on s’en souvient. C’était le dimanche 11 mars dans l’après-midi. L’incendie s’était propagé dans les combles de l’immeuble des numéros 69 au 75 de la rue de la Servette à Genève. 84 ménages s’étaient retrouvés sans logement.

L’alerte avait retenti à 16 h. Les flammes jaillissant du toit. C’est en effet dans les combles que le feu avait pris. Une importante fumée se dégageait, visible de loin. Coté secours, plus de 100 personnes, dont 70 pompiers, avaient été mobilisés. Le maire de la Ville de Genève, Rémy Pagani avait apporté son soutien aux habitants jetés à la rue par les flammes. Il avait alors déploré le mauvais état du bâtiment.

Plus de 80 ménages s'étaient retrouvés sans logement. Et aujourd’hui encore, ils sont nombreux à ne pas avoir réintégré leur appartement. La régie leur a écrit le 19 juillet. Elle assure je cite: faire “le maximum afin de pouvoir communiquer un planning cohérent . Et ce dans les plus brefs délais”. Mais, du point de vue des sinistrés, c’est fastidieux. Fin août, les locataires ont donc décidé de se constituer en association pour défendre leurs droits. La présidente, Dolorès Francey témoigne:

Dolorès FranceyPrésidente de l'association des sinistrés de la rue de la Servette

L’association des sinistrés de la rue de la Servette, a annoncé vouloir défendre ses droits, elle bénéficiera dans ce cadre du soutien de l’Asloca. Me Maurizio Locciola explique l’un des points de ce dossier:

Me Maurizio LocciolaAvocat à l'Asloca

@marie_prieur

 

Suisse

Des rafales ont soufflé à plus de 130 km/h sur le Plateau

Publié

le

Des rafales, liées à la tempête "Mathis" ont traversé le Plateau vendredi (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Au cours des dernières 24 heures, des vents tempétueux ont soufflé sur le Plateau. Un pic de rafales de 136 km/h à Koppigen BE et de 130 km/h à Egolzwil LU a été relevé.

Entre vendredi matin et vendredi soir, des pointes de vent entre 70 à plus de 120 km/h ont été enregistrées par endroits au nord des Alpes, et entre 100 à 150 km/h dans les zones légèrement surélevées ainsi qu’en montagne, peut-on lire sur le site de MétéoSuisse. De telles rafales d'ouragan sont peut-être aussi à l'origine des déraillements de trains survenus vendredi à Lüscherz BE et Büren zum Hof BE, qui ont fait 15 blessés.

A Liestal BL, la structure du toit d'un chantier a été projetée contre la façade d'une maison, a indiqué samedi la police cantonale. Une personne a été légèrement blessée. Et dans le canton d'Argovie, les rafales de vendredi ont causé divers dégâts en faisant tomber des barrières de chantier ou des arbres.

Alerte de niveau 2 samedi

Les rafales maximales ont diminué vendredi soir, surtout sur les régions de plaine. L'alerte de niveau 3 a été levée, mais une alerte de niveau 2 est maintenue pour le nord des Alpes jusqu'à samedi soir.

Le WSL Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF à Davos a émis samedi matin un avertissement d'avalanche du deuxième niveau le plus élevé, le niveau 4, pour le Bas-Valais romand au-dessus de 2200 mètres. Dans cette région, il y a un fort danger d'avalanche. Dans le reste des Alpes, le degré de danger 3 "marqué" prévaut.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le film "La Ligne" d'Ursula Meier sort en salles aux États-Unis

Publié

le

Le film "La Ligne" d'Ursula Meier sort en salles aux États-Unis. La réalisatrice Ursula Meier est entourée de ses actrices : Stéphanie Blanchoud (gauche) et Elli Spagnolo, qui ont toutes deux gagné un Quarz au Prix du cinéma suisse fin mars à Genève. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le film "La Ligne" d'Ursula Meier, qui sort en salles aux États-Unis, est présenté en Première au Metrograph à New-York en présence de la réalisatrice ce week-end. Ce cinéma lui consacre une rétrospective, en collaboration avec Swiss Films.

Les cinéphiles new-yorkais pourront découvrir les films de la réalisatrice franco-suisse comme "la Ligne", qui vient de gagner trois Quarz au Prix du cinéma suisse, indique Rita Production sur Facebook. "L’Enfant d'en haut" avec Kacey Motter Klein le 1er avril, "Home" avec Isabelle Hupert le 1er et le 2 avril, ainsi que deux courts-métrages sont également proposés dans la salle du Metrograph dans le Lower East Side à Manhattan.

Cette rétrospective est intitulée "Permeable Boundaries (Frontières perméables - The Films of Ursula Meier".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Ce qui faisait rire la Suisse il y a 50 ans

Publié

le

Les voitures étaient censées s'arrêter lorsqu'un piéton déroulait un passage clouté privé (archives). (© KEYSTONE/PHOTOPRESS-ARCHIV/Str)

Un passage clouté privé déroulant ou un siège éjectable pour les passagers désagréables: pour le 1er avril, les agences photo Keystone et Photopress ont régulièrement produit à partir des années 60 des photomontages accompagnés de légendes de leur cru.

L'image du passage piéton privé a été publiée à l'occasion du 1er avril 1976. La légende imagine qu'il s'agit d'une invention des organes de police suisses, en collaboration avec le Bureau de prévention des accidents (bpa). Et de souligner que le trafic est toujours plus dense et qu'il est toujours plus dangereux pour les piétons de traverser certaines rues.

Ce passage clouté en plastique léger a été fabriqué dans un premier temps à 501'000 exemplaires, précise la légende. Il peut être facilement transporté dans un filet à provisions. Au besoin, le piéton déroule le tapis et les automobilistes doivent s'arrêter. Des modifications de la loi sont en cours, ajoutait Photopress.

Invention "salutaire pour les femmes"

Une autre invention, apparue en 1968, s'adresse aux femmes agacées au volant de leur voiture. "Un passager désagréable? Ejectez-le!", indique la légende accompagnant la photo d'un quidam expulsé d'un cabriolet par un siège éjectable.

Cette invention "salutaire pour les femmes" était prétendument présentée dans plusieurs endroits de Suisse et pouvait être commandée sur place. Les lecteurs ont notamment été invités à une présentation à Wiedikon (ZH). "Le lieu de la manifestation sera visible de loin grâce aux grandes bâches", précisait la légende du photomontage.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Personne n'a découvert la bonne combinaison vendredi à l'Euro Millions (image symbolique). (© KEYSTONE/MONIKA FLUECKIGER)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 16, 18, 28, 34 et 47, ainsi que les étoiles 5 et 10.

Lors du prochain tirage mardi, 40 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Deux trains déraillent dans le canton de Berne, 15 blessés

Publié

le

Les vents tempétueux sont probablement à l'origine du déraillement, indique la compagnie RBS (Regionalverkehr Berne-Soleure). (© KEYSTONE/Manuel Lopez)

Quinze personnes ont été blessées, dont une grièvement, vendredi après-midi dans le déraillement de trains à Lüscherz (BE) et Büren zum Hof (BE). Les fortes rafales de vent pourraient être à l'origine des accidents, au moment desquels une tempête faisait rage.

Le premier déraillement s'est produit vers 16h30 peu avant la gare de Lüscherz. Selon un communiqué de la police cantonale bernoise, alors qu'un fort vent soufflait, le wagon de tête du train s'est renversé sur la droite de la voie et a dévalé sur petit talus sur quelques mètres.

Trois personnes qui se trouvaient dans le wagon qui s'est renversé, dont le chauffeur, ont été blessées. Elles ont été transportées à l'hôpital en ambulance. En tout, seize personnes se trouvaient dans le train au moment de l'accident. L'exploitant ferroviaire Aare Seeland Mobil (Asm) a parlé sur son site Internet d'un déraillement dû à un phénomène naturel. La police enquête sur les causes.

A environ 40 kilomètres de là, vers 16h50, le wagon de tête ainsi que deux autres wagons d'un train de la compagnie RBS (Regionalverkehr Berne-Soleure) ont déraillé à Büren zum Hof (commune de Fraubrunnen). Selon un second communiqué de la police cantonale, douze personnes ont été blessées, dont un homme grièvement. Cinquante-quatre personnes se trouvaient dans le train.

Au moment précis du déraillement, une station de mesure située dans la ville voisine de Koppigen (BE) a enregistré une rafale de 136 km/h, selon Meteonews. C'est la force d'un ouragan. La compagnie RBS a évoqué les fortes rafales comme cause possible de l'accident. Les deux trains ont déraillé sur des lignes à voie étroite.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture