Rejoignez-nous

Actualité

Le National demande la gratuité des tests dans la loi Covid

Publié

,

le

L'UDC (ici Roger Köppel et Thomas Aeschi) réclame depuis des mois le retour à la gratuité des tests. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

A l'instar du Conseil des Etats, le National juge aussi nécessaire de prolonger jusqu'à la fin 2022 des aides économiques prévues dans la loi Covid-19. L'UDC a échoué à limiter leur portée. Mais avec les Verts, il a obtenu le retour des tests gratuits.

"Les espoirs que quelques mesures de confinement ou quelques produits thérapeutiques nous sortent en quelques semaines de cette pandémie se sont définitivement envolés", a déclaré jeudi le rapporteur de commission Pierre-Yves Maillard (PS/VD). Il faut reconduire jusqu'à la fin 2022 le dispositif d'aide qui se termine en décembre.

L'évolution des contaminations qui a dépassé cette semaine le cap des 10'000 nouveaux cas quotidiens, donne malheureusement raison à la stratégie poursuivie, a complété Benjamin Roduit (Centre/VS). Le PLR s'est aussi positionné pour une prolongation, mais avec quelques nuances.

Il faut reconduire des aides spéciales, mais seulement là où c'est vraiment nécessaire, a estimé Marcel Dobler (PLR/SG). L'économie suisse s'est rapidement remise du confinement de l'année dernière et sait se montrer résiliente, selon lui.

L'UDC rentre dans le rang

L'UDC, prenant acte du oui clair du peuple à la loi Covid-19 dimanche dernier, a finalement mis de l'eau dans son vin et retiré sa demande de non entrée en matière. Elle exige cependant un rapide retour à la normalité: "On doit apprendre à vivre avec ce virus sans pour autant paralyser toute l'économie et la société", a soutenu Thomas Aeschi (UDC/ZG).

Le conseiller national Roger Nordmann (PS/VD) s'en est vivement pris au parti conservateur, l'accusant de "saboter" la stratégie du Conseil fédéral. "Vous attaquez les institutions en pleine crise", a-t-il lancé en allemand.

Finalement, bon nombre de propositions UDC ont passé à la trappe. Le parti n'a par exemple pas réussi à exclure le recours à la règle des 2G (pour vacciné et guéri, geimpft et genesen en allemand), ni à interdire l'utilisation du certificat Covid en Suisse, ni à durcir les contrôles aux frontières.

Vers des tests gratuits

L'UDC et les Verts ont cependant obtenu le retour de la gratuité des tests. L'effet d'encouragement à la vaccination a été épuisé. Il reste un impératif de santé publique auquel les tests gratuits peuvent contribuer, ont-ils estimé. Le PS et le Centre les ont rejoints en cours de route.

Le PLR, le PVL et le Conseil fédéral se sont retrouvés seuls contre. "Il n'y a pas d'intérêt public à financer des tests pour des gens qui ne veulent pas se faire vacciner", a estimé Philippe Nantermod (PLR/VS). C'est un choix individuel. Et ce serait faire payer 30 à 50 millons par semaine à tous les citoyens. En vain. La décision est tombée par 144 voix contre 43.

Volet économique

Concernant le volet économique, l'UDC était seule à s'opposer à une prolongation des aides jusqu'à la fin 2022. "C'est trop", a martelé Albert Rösti (UDC/BE), souhaitant limiter leur validité à fin juin. Sans succès.

Grâce aux aides mises en place depuis le début de la pandémie, la Suisse est l'un des rares pays à avoir traversé la crise avec le moins de dégâts, a rappelé Pierre-Yves Maillard. Il faut donner de la sécurité aux acteurs économiques. Cette nouvelle révision vise à prolonger uniquement des mesures qui seront potentiellement nécessaires.

Le National a ainsi prolongé jusqu'à fin 2022 le parapluie de protection pour les grandes manifestations supracantonales, les mesures relatives à l'indemnité de chômage, la réduction de l'horaire du travail (RHT) et les dispositions relatives au calcul de l’indemnité pour les chômeurs aux revenus modestes.

Cas de rigueur

Les allocations pour perte de gain Covid-19 pourront aussi continuer à être versées s’il y a interruption ou limitation de l’activité lucrative. Et contrairement au Conseil des Etats, le National veut continuer de soutenir les cantons qui prennent des mesures pour les cas de rigueur. Les forains pourront aussi être aidés.

Au chapitre de la transparence, les contrats conclus avec des fabricants de vaccins contre le Covid-19 devraient être publiés. En outre, les données du traçage devront être anonymisées ou supprimées après avoir été analysées au plus tard deux ans après avoir été prélevées.

Certificat pas concerné

La révision ne touche pas aux dispositions réglant le certificat sanitaire. Celles-ci sont déjà valables jusqu'à la fin de 2022. Déclarée urgente, la loi Covid-19 est entrée en vigueur le 26 septembre 2020. Elle a déjà été modifiée trois fois et a survécu à deux référendums.

Au vote sur l'ensemble, le National a adopté le projet par 126 voix contre 38 et 25 abstentions. Le dossier retourne au Conseil des Etats.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Suisse

Un nouveau modèle pour de meilleures prévisions météorologiques

Publié

le

Le nouveau modèle prévisionnel de MétéoSuisse ICON utilise une grille triangulaire permettant une résolution spatiale plus uniforme et plus élevée. Il reproduit de manière plus exacte la topographie complexe de la Suisse (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les prévisions météorologiques suisses sont établies à l'aide d'un nouveau modèle. Cela les rend plus précises, en particulier dans l'espace alpin, a annoncé mardi l'Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse).

Selon MétéoSuisse, le modèle baptisé "ICON" reproduit la topographie complexe de la Suisse avec plus de précision que celui utilisé jusqu'à présent. C'est particulièrement important pour l'espace alpin, où se produisent souvent des événements locaux tels que des orages et des vents de montagne ou de vallée.

Le modèle divise la surface de la Suisse et des pays limitrophes en triangles et l'atmosphère au-dessus en plusieurs couches. Pour chacun de ces segments, des données de stations de mesure par radar et au sol sont introduites.

Sur cette base, ICON calcule les modifications de l'atmosphère pour les heures et les jours à venir au moyen d'une simulation informatique. Le nouveau modèle utilise le superordinateur "Alps" du Centre national de calcul scientifique (CSCS) à Lugano et Lausanne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Mobilité

Rösti présente les mesures prises après la fermeture de l'A13

Publié

le

La rivière Moesa a emporté partiellement l'autoroute A13 vendredi soir près de Lostallo (GR), dans le val Mesolcina. Depuis, la route du San Bernardino est fermée. Les travaux de réparation ont débuté lundi. (© KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay)

Après la fermeture de l'A13, le ministre des transports Albert Rösti veut gérer au mieux le trafic des voyageurs cet été. Les habituelles fermetures nocturnes du tunnel du Gothard sont supprimées et les CFF proposent des liaisons nord-sud supplémentaires le week-end.

M. Rösti et le chef de l'Office fédéral des routes (OFROU) Jürg Röthlisberger ont donné des informations sur la suite des opérations lors d'une conférence de presse mardi à Berne. Chacun peut apporter sa contribution en optant pour les transports publics, a souligné le ministre. Il y aura également plus de capacités dans le trafic marchandises.

Le Bernois a rejeté une levée de l'interdiction de circuler le dimanche et la nuit pour les camions: "Sinon, nous attirerions littéralement le trafic". L'OFROU examine toutefois une levée de cette interdiction à certaines heures.

La rivière Moesa a emporté partiellement l'autoroute A13 vendredi soir près de Lostallo (GR), dans le val Mesolcina. Depuis, la route du San Bernardino est fermée. Les travaux de réparation ont débuté lundi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Les revenus du football européen ont bondi en 2022-23 (Deloitte)

Publié

le

La tendance reste à la hausse, Deloitte anticipant un chiffre d'affaires de 68 millions de livres sur la saison 2024-25. (AP Photo/Vadim Ghirda) (© KEYSTONE/AP/VADIM GHIRDA)

Le marché européen du football a progressé de 16% en 2022-23 par rapport à la saison précédente, générant un chiffre d'affaires global de 35,2 milliards d'euros (à peine moins en francs), selon l'étude annuelle compilée par les consultants de Deloitte publiée mardi.

Pour les cinq grands championnats européens (Angleterre, Espagne, Allemagne, France et Italie), la progression est de 14%, à 19,6 milliards d'euros. Pour la première fois depuis la saison 2018-19, note l'étude, le "Big Five" a dégagé un bénéfice d'exploitation, chiffré à 500 millions d'euros.

La bonne santé financière du football européen sur cette période s'explique notamment par la levée des dernières restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 et par les retombées de la Coupe du monde au Qatar, notent les analystes du Deloitte Sports Business Group dans leur étude annuelle.

Dans le détail, le chiffre d'affaires de la Premier League anglaise a progressé de 11% et franchit pour la première fois la barre des 6 milliards de livres (6,1 milliards de livres, doit 7,2 mds d'euros).

L'endettement net des clubs anglais est passé dans le même temps de 2,7 à 3,1 milliards de livres (EUR 3,7 mds) une progression qui s'explique notamment par le financement de projets d'infrastructure.

Estimée en pourcentage, la progression est la plus forte pour les clubs de la Bundesliga allemande et de la Serie A italienne (+22% dans les deux cas), pour s'établir à 3,8 milliards d'euros en Allemagne et à 2,9 milliards en Italie.

"La Coupe du monde 2022, la levée des dernières restrictions liées au Covid-19 et la ferveur des supporters de football ont abouti à une forte croissance du marché du football européen en 2022-23", résume Tim Bridge, partenaire associé du Deloitte's Sports Business Group.

Mais, ajoute-t-il, le football européen a atteint un "point d'inflexion" face à la montée en puissance d'autres régions du globe.

"Le football se développe en direction d'un sport plus connecté à l'échelle mondiale, ce qui apporte un nlot de nouveaux défis pour préserver un équilibre concurrentiel ainsi qu'une gouvernance et un ensemble de régulations solides", poursuit-il.

Bridge exhorte les dirigeants du football européen à présenter un "front uni" pour que le football dans le Vieux continent continue de susciter l'enthousiasme des joueurs, des supporters et des partenaires économiques qui y participent.

L'étude aborde aussi la question du football féminin. Elle note que le succès du Championnat d'Europe féminin organisé à l'été 2022 en Angleterre a un effet majeur sur le développement de la Women's Super League, le championnat féminin anglais, dont les revenus des clubs ont progressé de 50% à 48 millions de livres (57 millions EUR).

La tendance reste à la hausse, Deloitte anticipant un chiffre d'affaires de 68 millions de livres sur la saison 2024-25.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Chanel: cherche candidat(e) pour poste de directeur artistique

Publié

le

Quel profil va chercher Chanel pour ce poste considéré comme un des plus prestigieux mais aussi des plus exigeants au monde: discret ? Médiatique ? Nouvelle vague ou en fin de carrière ? Interne ou externe ? Homme ou femme ? (EPA/ANDRES MARTINEZ CASARES) (© KEYSTONE/EPA/ANDRES MARTINEZ CASARES)

La maison Chanel présente mardi une collection de haute couture préparée par ses "studios" après s'être brutalement séparée début juin de sa directrice artistique, Virginie Viard, l'ancien bras droit de Karl Lagerfeld, sous le feu des critiques.

La crise couvait depuis des mois, les moues sceptiques au premier rang de chaque défilé de Virginie Viard était devenues récurrentes: elle a explosé le 2 mai, après le défilé croisière de Chanel à Marseille.

Un événement tombé à l'eau, tant en termes de stylisme que de météo. Les maillots de bain par 11°C et les coupes vues et revues des tailleurs jupes ont rompu la digue.

"Que diable se passe-t-il ? Coupes et tissus brouillons ? Les chaussures ?", s'insurge un internaute. Un autre parle d'une collection "paresseuse".

Un mois après, l'annonce de son départ s'est déroulée hors des codes de la très réglementée maison de la rue Cambon, en pleine nuit, via la presse spécialisée, suivie d'un communiqué réticent quelques heures plus tard.

La maison qui avait d'abord indiqué que Virginie Viard présenterait sa dernière collection de haute couture mardi, avait ensuite précisé que celle-ci serait présentée par ses "studios" et non pas par la créatrice.

"Tâche impossible"

Face à la violence des critiques, le créateur Lutz Huelle, basé à Paris, a dénoncé "une cruauté pure".

"Je ne peux pas imaginer Karl travailler avec quelqu'un pendant toutes ces années sans que cette personne soit capable de faire un excellent travail", a t-il déclaré à l'AFP.

"Indépendamment de ce que l'on pense de son travail des cinq dernières années, elle s'est retrouvée dans la situation loin d'être simple de devoir, du jour au lendemain, remplacer l'un des designers les plus grands et les plus appréciés de la plus grande marque du monde, une tâche littéralement impossible", analyse l'Allemand dont la maison de mode est située à Paris.

Virginie Viard, 62 ans, avait pris en 2019 ce poste extrêmement prestigieux et exigeant, après la mort d'un créateur de légende, Karl Lagerfeld. Elle avait auparavant travaillé à ses côtés pendant plus de 20 ans.

La succession, soigneusement préparée par le "Kaiser" de la mode, devait être temporaire, elle a duré cinq ans.

La créatrice française, toujours habillée de manière simple, en T-shirt et pantalon noir, était extrêmement discrète dans la presse et sobre dans ses interventions, tranchant avec le caractère flamboyant de son mentor.

La désirabilité de la marque n'en a pas souffert, preuve que ce qui plaît aux aficionados n'est pas forcément ce qui plaît aux clients.

Bénéfice record

Pendant ses cinq années à créer les collections Chanel, les ventes de la maison détenue en majorité par la famille Wertheimer ont atteint des sommets, avec un record de près de 20 milliards de dollars en 2023, une "nouvelle année exceptionnelle" selon la griffe, avec une hausse de 14,6%.

Depuis la prise de poste de Mme Viard, elles avaient augmenté de 23%, dans le secteur du prêt-à-porter.

Quel profil va chercher Chanel pour ce poste considéré comme un des plus prestigieux mais aussi des plus exigeants au monde: discret ? Médiatique ? Nouvelle vague ou en fin de carrière ? Interne ou externe ? Homme ou femme ?

La marque pourrait se donner le temps, comme Vuitton après la mort subite du créateur Virgil Abloh en 2021 ou Dior après le départ de John Galliano.

Parmi les noms qui circulent, celui de Hedi Slimane (Céline) revient le plus et depuis des mois déjà, avec la possibilité d'une première ligne pour homme.

Plus surprenants seraient ceux de la Française Marine Serre ou de Simon Porte Jacquemus. Pierpaolo Piccioli, parti de Valentino il y a quatre mois, serait aussi un candidat légitime, tout comme la Britannique Sarah Burton, qui avait dessiné la robe de mariée de la princesse Kate.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Suisse

Quatorze motards pincés en infraction près d'Aclens (VD)

Publié

le

La police a procédé à la dénonciation de 14 motards (Image prétexte). (© KEYSTONE/DOMINIC FAVRE)

Depuis plusieurs années, des motards multipliaient les délits routiers dans la zone industrielle du Moulin du Choc, située à proximité d'Aclens et de Vufflens-la-Ville. Entre février et avril, la gendarmerie vaudoise a mené diverses opérations qui ont abouti à la dénonciation de quatorze personnes.

Entre 2020 et mai 2024, la zone industrielle a été le théâtre d'incivilités et de violations graves des règles de la circulation. En quatre ans, la police est ainsi intervenue à environ 200 reprises, relatent mardi les forces de l'ordre.

Ces délits routiers étaient majoritairement commis par des pilotes de deux-roues dans une zone fréquentée par de nombreux véhicules lourds arrivant ou quittant les entreprises de la zone. Lors des interventions de police, les auteurs prenaient la fuite et adoptaient des comportements dangereux pour ne pas être interpellés.

Surveillance accrue

Du 1er février au 30 avril, la gendarmerie a opéré "une surveillance accrue", menant "diverses opérations", a expliqué le porte-parole Alexandre Bisenz, sans donner davantage de précisions. Ces actions ont permis d'identifier et interpeller plusieurs auteurs.

Ainsi, quatorze personnes ont été dénoncées pour des wheeling (rouler sur la roue arrière), dont une pour une centaine de cas. Six personnes ont été dénoncées pour conduite sans permis et une personne a été pincée pour conduite sous l’emprise de produits stupéfiants.

Les auditions ont permis de faire le rapprochement avec d’autres affaires de circulation non résolues, notamment un accident avec fuite. Le Ministère public a été informé et le procureur en charge a ouvert une enquête pénale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture