Rejoignez-nous

Actualité

Le climat au coeur du programme de législature vaudoise

Publié

,

le

Elu en avril dernier, le nouveau gouvernement vaudois a mis le climat et la durabilité au centre de son programme de la législature (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Conseil d'Etat vaudois a dévoilé lundi son programme de législature 2022-2027. Cet "acte fondateur" du gouvernement, en poste depuis juillet et désormais à majorité de droite, regroupe une quarantaine de mesures et une thématique récurrente: les défis climatiques.

C'est d'ailleurs la première fois que climat et durabilité se trouvent "au coeur" du programme vaudois de législature, a souligné Christelle Luisier, la présidente du Conseil d'Etat, devant la presse à Lausanne.

Pilote du Plan climat cantonal, elle a relevé que les cinq années à venir devaient permettre "une concrétisation" des engagements déjà pris en matière d'environnement. "Nous allons nous y employer de toutes nos forces", a-t-elle promis au nom de ses collègues.

Pour se donner les moyens, le Conseil d'Etat a décidé d'injecter un montant supplémentaire de 200 millions de francs pour financer diverses politiques publiques liées au Plan climat. Un montant qui s'ajoute aux 200 millions déjà prévus pour la transition énergétique.

"Il est temps de changer de rythme", a abondé Vassilis Venizelos, en charge de l'environnement. Il a dit vouloir poser des panneaux solaires "partout où cela était possible" dans le canton, développer l'éolien ou encore remplacer les chauffages électriques et à mazout. La sauvegarde de la biodiversité figure aussi au centre de son engagement.

Canton pionnier

De son côté, la ministre de l'économie Isabelle Moret voit en ces défis climatiques "une opportunité". Selon elle, le canton a tout pour devenir "un pôle de la croissance durable", comme il l'est déjà en matière de santé (Health Valley) ou d'alimentation (Swiss Food & Nutrition Valley). Vaud doit aussi devenir "pionnier" pour l'économie circulaire des matériaux, tout comme pour la promotion d'un tourisme durable quatre saisons.

Pour Nuria Gorrite, en charge des infrastructures, les investissements dans les transports publics vont se poursuivre. "Il est de notre responsabilité d'offrir une alternative à la voiture, partout dans le canton", a-t-elle affirmé. La socialiste a aussi profité de cette conférence de presse pour annoncer que des bons de réduction seront proposés à l'achat d'un abonnement annuel Mobilis pour les jeunes (moins de 25 ans) et les seniors (plus de 65 ans).

Baisse des impôts

Outre la question climatique, le programme de législature aborde plusieurs autres enjeux. Rebecca Ruiz a, par exemple, promis une "offensive" pour former davantage de personnes dans le domaine de la santé, en proie à une pénurie de main d'oeuvre. Des mesures doivent aussi être prises pour "augmenter l'attractivité" des métiers de la santé.

Dans le département de la formation, Frédéric Borloz a notamment dit vouloir agir contre l'illettrisme, dont souffrirait environ 10% de la population. "Nous voulons détecter cette problématique le plus vite possible et trouver les moyens de la corriger. Un plan d'action sera élaboré", a-t-il expliqué.

En matière de fiscalité, Valérie Dittli a rappelé qu'une réforme était prévue dans le cadre du budget 2023. Les déductions pour l'assurance-maladie et les frais de garde seront relevées, tandis que l'imposition sur l'estimation des objets mobiliers sera réduite. D'autres mesures pour alléger la fiscalité des personnes physiques doivent encore être annoncées. Le tout devrait entraîner une baisse des recettes de l'Etat de 250 millions de francs d'ici à 2027.

La nouvelle ministre des finances a aussi relevé que, au regard de la planification financière à long terme, le canton devrait se rapprocher de l'équilibre budgétaire ces prochaines années et l'atteindre en 2028. Elle a toutefois mis en garde contre plusieurs "risques": les résultats de la BNS, la crise énergétique et les incertitudes liées à l'inflation.

Manque d'ambition climatique

Ce programme de législature a été accueilli de manière mitigée par les différents partis. Le PS et les Verts saluent certaines mesures, mais critiquent la réforme fiscale qui, selon eux, ne bénéficiera qu'aux personnes les plus aisées. Ils regrettent aussi le manque d'ambition sur le plan climatique. "De nombreuses questions restent ouvertes", écrit le PS dans son communiqué, tandis les Verts parlent d'un "vernis vert".

A droite également, l'Alliance vaudoise (PLR, UDC, Centre) explique qu'elle attendait "des annonces plus fortes" en matière de durabilité notamment. Elle se réjouit en revanche de l'allègement fiscal, "mesure souhaitée de longue date qui trouve enfin sa place dans la planification de l'Etat."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Sport

Un succès aisé du FC Lugano

Publié

le

Le capitaine luganais Jonathan Sabbatini (à droite) à la poursuite de Nils Reichmuth. (© KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay)

Lugano a redressé la tête. Dans leur antre du Cornaredo, les Luganais se sont imposés 2-0 devant le FC Zurich pour oublier en quelque sorte leur malheureuse défaite contre le Servette FC.

Face à un FCZ sans doute trop juvénile pour espérer un meilleur sort, les Luganais ont marqué sur un penalty de Shkelim Vladi à la 25 provoqué avant tout par une mauvaise relance de Yanick Brecher avant que Zan Cellar, sorti du banc, ne classe l’affaire à la 68e.

Lugano a, ainsi, préparé de la plus belle des manières son quart de finale de Coupe de Suisse contre Bâle mercredi. Quant au FC Zurich, cette performance livrée au Tessin n’augure rien de bon. La fin de saison s’annonce rude pour le FCZ, à commencer par son derby en Coupe de Suisse mercredi contre Winterthour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Sion: une voiture tombe d’un pont et prend feu

Publié

le

Une voiture est tombée d'un pont à Sion avant de prendre feu dans la nuit de samedi à dimanche. Le conducteur blessé a été transporté à l'hôpital (photo prétexte). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Une voiture a pris feu après être tombée d’un pont à Sion dans la nuit de samedi à dimanche. Le pronostic vital du conducteur n’est pas engagé.

Le véhicule a chuté vers 02h00 dans la nuit pour une raison que l'enquête devra déterminer, a indiqué dimanche la police cantonale valaisanne à Keystone-ATS, revenant sur une information du Nouvelliste. Il a ensuite pris feu.

Le conducteur a été sorti de l'engin par des tiers, qui ont vu l'accident. La victime a été transportée à l'hôpital de Sion.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Plus de 50 personnes évacuées d'un immeuble en feu à Yverdon

Publié

le

Plus de 50 personnes ont dû être évacuées d'un immeuble en feu à Yverdon à l'aube dimanche matin. (© SDIS régional Nord vaudois)

Un incendie s’est déclaré dans un petit immeuble à Yverdon-les-Bains à l'aube dimanche matin. Pas moins de 52 habitants et plusieurs animaux de compagnie ont été mis à l’abri dans une salle de la fondation. Personne n'a été blessé. La piste criminelle est privilégiée.

Les pompiers ont pu circonscrire le sinistre avant qu’il ne se propage aux étages par la façade et aux autres bâtiments adjacents, a indiqué la police dans un communiqué dimanche. L’intervention s'est révélée sensible du fait que la plupart des logements sont des habitats protégés de la fondation voisine, avec des résidents à mobilité réduite.

La majorité d’entre eux ont pu regagner leur domicile dans la matinée. Neuf personnes incommodées par la fumée ont été examinées sur place par le personnel sanitaire.

Le Ministère public a ouvert une enquête.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Mort d'une femme dans une cellule: manif devant l'Hôtel de police

Publié

le

Le vieil Hôtel de police genevois au boulevard Carl-Vogt a été le théâtre de deux décès à la suite de garde à vue depuis le début de l'année (photo symbolique). (© Keystone/MARTIAL TREZZINI)

Quelque 100 personnes ont manifesté samedi en fin d'après-midi en face du commissariat de police du boulevard Carl-Vogt à Genève, où une femme de 21 ans est décédée jeudi dernier dans une cellule après avoir été arrêtée la veille. Le rassemblement s'est terminé par quelques jets d'oeufs et de farine sur la police déployée sur les lieux.

"La police n'a pas répliqué et il n'y a ni blessé ni interpellation", a indiqué dimanche matin à Keystone-ATS une porte-parole de la police genevoise. Les forces de l'ordre s'étaient positionnées devant le vieil Hôtel de police alors que les manifestants se situaient sur le trottoir d'en face.

Ce rassemblement a été organisé par Action antifasciste Genève et le collectif Le Silure, sous le slogan "Plus aucun mort en détention! Justice et vérité!". Il a duré une grosse heure à partir de 17h00 environ.

Dans un communiqué publié samedi soir, les organisateurs s'interrogent: "Comment se fait-il que de simples gardes à vue débouchent sur la mort des personnes arrêtées?". "Les autorités taisent les détails auxquels elles ont accès", dénoncent-ils.

La jeune femme est décédée dans une cellule du commissariat après une nuit de garde à vue. Elle a été trouvée inanimée jeudi matin après avoir été arrêtée pour vol mercredi soir. Le Ministère public a ouvert une enquête pour déterminer les causes de sa mort. Début janvier, un autre détenu avait été découvert sans vie dans sa cellule dans ce même Hôtel de police.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Une Cité Bleue toute neuve ouvre bientôt ses portes au public

Publié

le

Leonardo Garcia Alarcon, le directeur général et artistique de La Cité Bleue, veut toucher de nombreux publics grâce à une programmation éclectique (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, la salle de spectacle de la Cité Bleue va rouvrir ses portes, après plus de deux ans de travaux de rénovation. La saison inaugurale, sous la direction artistique de Leonardo Garcia Alarcon, proposera concerts divers, théâtre musical, opéras, projets pédagogiques et créations mêlant musique et danse.

La journée du 10 mars permettra au public de découvrir la salle de 300 places flambant neuf. Tout l'intérieur a été réaménagé, de la scène au parterre, du balcon aux loges, sans oublier les installations techniques. Un studio de répétition a été prévu pour les artistes au sous-sol, ainsi qu'un espace de détente.

Un système électroacoustique américain permet d'adapter l'acoustique aux besoins particuliers de chaque artiste et de chaque performance. La Cité Bleue est la première salle en Suisse à en être équipée. Par ailleurs, la fosse d'orchestre est mobile et motorisée. Il est possible de la monter jusqu'au niveau de la scène.

La rénovation de la Cité Bleue a débuté en janvier 2022. La Fondation de la Cité Bleue, une entité créée par la Cité Universitaire, a été chargée de trouver les fonds nécessaires pour les travaux. La salle de la Cité Bleue s'appelait à l'origine la salle Patino. Elle a pris son nouveau nom en 1996.

Le directeur de la Cité Bleue, Leonardo Garcia Alarcon, a été nommé à ce poste en 2020. Le chef d'orchestre, claveciniste et compositeur argentin est établi de longue date à Genève, une ville qu'il considère comme sa "deuxième maison". Il veut faire de la Cité Bleue un endroit pour tous les publics, où la créativité peut s'épanouir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture