Rejoignez-nous

Actualité

La Ville de Genève renomme dix rues et place avec des noms de femmes

Publié

,

le

Image libre de droits

La Ville de Genève va renommer dix rues et places d'après des femmes marquantes. Ces modifications s'inscrivent dans la continuité du projet 100Elles* qui vise à apposer 100 plaques de rues portant des noms de femmes marquantes. Les plaques devraient être changées d’ici à la fin de l’année.

La présence des femmes se renforce dans les rues de Genève. Le Conseil d'Etat a annoncé ce mercredi avoir validé la demande de la Ville de Genève pour le changement de dix noms de rues dans l'espace public au profit de personnalités féminines. Le but est de donner une meilleure reconnaissance aux femmes qui ont marqué l'histoire genevoise. Aujourd'hui seul 1% des noms de rue porte un nom féminin et seul 7% des noms propres sont féminins. Pour le Président du Conseil d'Etat Antonio Hodgers, c'est inéquitable et injuste.

Antonio HodgersPrésident du Conseil d'Etat

Parmi les nouvelles dénominations, la rue William-Favre sera rebaptisée rue Alice-et-William-Favre. Elle a été présidente de la Croix-Rouge genevoise de la fin du XIXe siècle jusqu’à l’entre-deux-guerres. La rue Bergalonne, à Plainpalais, portera le nom de l’ancienne directrice de musée genevois d’ethnographie Marguerite Dellenbach (1905-1993), première femme suisse à présider la société savante de géographie à Genève.

Les plaques devraient être changées d’ici à la fin de l’année.

Des rues pas choisi au hasard

Pour les modifications, des lieux qui ont peu d'adresses ont été choisis. Des historiens et la commission cantonale de la nomenclature se sont penchés sur la question. Par exemple, la place des Vingt-Deux-Cantons, près de la gare, s’appellera à l’avenir place Lise-Girardin, membre du Parti radical et première femme élue à l’exécutif d’une commune suisse (en 1968, en Ville de Genève) et au Conseil des États à Berne (en 1971). Le détail avec Antonio Hodgers.

Antonio HodgersPrésident du Conseil d'Etat

Le gouvernement a précisé que la Ville de Genève va accompagner les habitants et entreprises concernés par ces changements. Les démarches à entreprendre seront limitées, puisque la plupart des modifications se feront de manière automatique et groupée auprès de l'Office cantonal de la population, des Services industriels ou encore de La Poste.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Thabo Sefolosha et Vevey en finale contre Massagno

Publié

le

Thabo Sefolosha a été omniprésent pour son retour sur les parquets helvétiques (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

La finale de la Coupe de la Ligue opposera dimanche Vevey à Massagno. Dans une salle du Pierrier à Clarens remplie comme un oeuf, les Vaudois ont battu Union Neuchâtel 75-60.

On peut dire que l'effet Thabo Sefolosha a marché à plein régime. Mais la présence du premier Suisse en NBA a semblé crisper tout le monde sur le terrain, en tous les cas en début de partie. Le premier panier de Vevey, forcément inscrit par Sefolosha, a provoqué une hystérie parmi les supporters vaudois. Il faut dire que le numéro 18 s'est offert un "spin move" avant de prendre un tampon de la part d'un défenseur neuchâtelois.

Dans cette partie aux forts accents défensifs, c'est bien le VRB qui s'en est le mieux sorti. Le VRB ou plutôt le SRB pour Sefolosha Riviera Basket, puisque tous les regards étaient logiquement tournés vers lui.

Porté par leur star, les Veveysans ont gentiment repris leurs esprits. Et comme Massagno, c'est dans le dernier quart que la différence s'est faite. Même sans Thabo, les joueurs de Niksa Bavcevic ont appliqué leurs préceptes qui font d'eux le deuxième du championnat à l'heure actuelle.

La ligne de statistiques de l'ancien joueur des Houston Rockets, qui n'avait plus joué depuis près de trois ans, rappelle que le Vaudois fut l'un des meilleurs défenseurs du monde. Sefolosha a terminé la partie avec 14 points, 10 rebonds, 6 assists, 4 interceptions et un contre en 33 minutes de jeu.

La finale réunira finalement logiquement les deux premiers du championnat. Et la bataille tactique entre Bavcevic et Gubitosa promet beaucoup. Le coach tessinois n'a d'ailleurs pas caché son admiration pour celui qui prendra sa retraite au terme de la saison après plus de 45 ans sur les bancs de Suisse et d'Europe. "C'est le meilleur coach du pays et j'ai toujours eu de la peine face à ses équipes", a expliqué le coach de Massagno.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un point bien heureux pour le FC Lugano

Publié

le

Le Luganais Allan Arigon (au premier plan) devance Felipe Carvalho. Une image presque trompeuse... (© KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay)

Le FC Lugano n'a pas réussi la passe de quatre. Après trois succès de rang, les Tessinois ont été tenus en échec dans leur antre du Cornaredo par les Grasshoppers (1-1).

Les dauphins des Young Boys ne peuvent pas nourrir de grands regrets. Menés au score à la 42e minute sur une réussite de Hayao Kawabe, ils ont arraché l'égalisation à la 88e grâce à Ignacio Aliseda. L'Argentin a bénéficié d'une très belle remise de Zan Celar pour battre le portier Moreira sur le premier tir cadré de son équipe...

Dans le temps additionnel, les Zurichois auraient pu forcer la décision sans la parade de Sebastian Osigwe sur une frappe de Kawabe. Avec ce point sans doute heureux, Lugano devance de deux longueurs le Servette FC et le FC St. Gall. Les Tessinois comptent toutefois deux matches de plus que les Genevois et un que les Saint-Gallois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Anne-Catherine Lyon pas retenue par le PS vaudois pour le National

Publié

le

La candidature de l'ancienne conseillère d'Etat vaudoise pour figurer sur la liste de l'élection au Conseil national n'a pas été retenue par le Parti socialiste vaudois. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

L'ancienne conseillère d'Etat Anne-Catherine Lyon ne figurera pas sur la liste du Parti socialiste vaudois (PSV) pour l'élection au Conseil national d'octobre prochain. Sa candidature a été écartée lors du Congrès extraordinaire qui s'est tenu samedi à Assens.

Les 400 membres du PSV qui se sont réunis dans le Gros-de-Vaud devaient désigner 18 candidates et candidats parmi 22 personnes en lice. Ils ont retenu 10 femmes et 8 hommes, a communiqué le parti. Auxquels s'ajoute le conseiller national Pierre-Yves Maillard, automatiquement tête de liste en tant que candidat au Conseil des Etats.

Les conseillers nationaux sortants Brigitte Crottaz, Samuel Bendahan et Roger Nordmann ont sans surprise passé la rampe. On trouve aussi, parmi les candidatures validées, l'ex-présidente du PSV Jessica Jaccoud, les municipales Brenda Tuosto (Yverdon-les-Bains), Laurie Willommet (Vevey) et Laure Jaton (Morges) ainsi que le président du groupe socialiste au Grand Conseil vaudois, Jean Tschopp. Le reste de la liste est composé de députés et de conseillers communaux.

"Le PSV est fier de la liste présentée", indique le communiqué. "L'âge moyen est plus bas que la moyenne parlementaire actuelle. La liste est équilibrée, tant au niveau de l'expérience politique que des horizons professionnels." Le parti à la rose se dit aussi "heureux" que la liste compte plus de femmes que d'hommes.

Recherche "d'équilibre"

Questionné par Keystone-ATS sur le rejet de la candidature d'Anne-Catherine Lyon, le président du PSV Romain Pilloud a dit croire que le Congrès avait cherché un "équilibre entre de grandes personnalités et un renouvellement". Il a souligné qu'il y avait beaucoup de candidatures "très fortes" chez les femmes.

A ses yeux, il ne s'agit pas d'un vote "sanction" à l'encontre de l'ex-cheffe du Département de la formation (2002-2017), mais d'un vote "pour autre chose".

La socialiste de 59 ans échoue donc à faire son retour sur la scène politique. Lorsqu'elle avait annoncé être candidate à la candidature au National, en octobre dernier, elle avait confié qu'on était venu la chercher au sein du parti, "mettant en avant mon expérience, ma solidité et ma fiabilité, ce qui m'a beaucoup touchée". Elle avait ajouté avoir mûrement réfléchi avant d'accepter.

Keystone-ATS n'était pas parvenu, samedi soir, à la joindre pour une réaction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Deux chiens asphyxiés dans un logement en feu à Vallorbe

Publié

le

Un incendie a endommagé trois appartements samedi à la mi-journée à Vallorbe (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un incendie s'est déclaré samedi à la mi-journée dans un appartement d'un immeuble à Vallorbe (VD). Les pompiers ont retrouvé deux chiens morts asphyxiés. Les locataires étaient quant à eux absents.

Le logement a été passablement endommagé par les flammes et la fumée tandis que ceux du dessous ont subi des dégâts d'eau liés à l'extinction, a indiqué la police vaudoise. Hormis les locataires des trois appartements sinistrés, les habitants ont pu regagner leur logement en fin d'après-midi.

Les causes du sinistre sont pour le moment indéterminées. Le ministère public a ouvert une enquête. Les investigations ont été confiées aux enquêteurs de la cellule incendie et la brigade de la police scientifique de la police de sûreté.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Il n'y a pas eu de millionnaire au dernier tirage du Swiss Loto samedi (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 6, 19, 27, 31, 39 et 42. Le numéro chance était le 2, le rePLAY le 13 et le Joker le 501055.

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 20,2 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture