Rejoignez-nous

Actualité

La Suisse toujours le pays le plus innovant selon l'ONU

Publié

,

le

Le conseiller fédéral Guy Parmelin peut à nouveau se réjouir du premier rang suisse dans l'indice mondial sur l'innovation (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse reste le pays le plus innovant au monde et devance les Etats-Unis, qui dépassent la Suède. La Chine se rapproche des dix premiers. Les tensions affectent l'innovation, a dit jeudi l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à Genève.

La Suisse est première pour la douzième année consécutive dans l'indice mondial de cette institution, qui rassemble des dizaines d'indicateurs dans plus de 130 pays. Elle esten tête sur des thèmes tels que les familles de brevets, la haute technologie et la complexité de la production et des exportations.

Selon un responsable de l'OMPI, la combinaison entre une recherche "forte", la capacité de financer l'innovation et les applications rapidement par le secteur privé sur les marchés économiques explique cette situation. "Les PME se doivent d'être plus innovantes" en Suisse, étant donné le peu de matières premières et un petit marché intérieur, a affirmé à Keystone-ATS l'Institut fédéral de la propriété intellectuelle, expliquant ce nouveau succès.

La recherche suisse aboutit depuis longtemps au lancement de start-ups, affirme-t-il. Pour un pays comme la Suisse, la propriété intellectuelle est "très importante", précise-t-il également.

Diversification attendue

Outre les trois premiers, la Grande-Bretagne reprend sa quatrième place, devant les Pays-Bas. Dans les cinq à dix prochaines années, la composition des vingt pays les plus innovants "devrait être plus diversifiée", a affirmé à la presse le directeur général de l'OMPI Daren Tang. La situation devrait refléter les changements dans les demandes de brevet, a-t-il insisté.

Malgré la pandémie, les investissements dans l'innovation dans le monde ont continué d'augmenter l'année dernière. Mais des difficultés sont observées pour aboutir à des effets concrets, notamment en raison d'une diffusion pas assez rapide de nouvelles technologies comme l'intelligence artificielle (IA). L'organisation souhaite une vague d'innovations sur ces questions ou encore sur les biotechnologies.

Pour cette année, la situation est "assombrie" par les incertitudes mondiales et par "la persistance des mauvais résultats en matière de productivité axée sur l'innovation", a affirmé M. Tang. Il appelle à une innovation qui soit suivie d'un impact pour l'économie, notamment pour les petites entreprises et les pays en développement.

Détérioration

De même, "un environnement avec des tensions politiques affecte l'innovation", estime encore le directeur général. Pour autant, celle-ci pourrait s'accélérer, ajoute aussi l'organisation. La crise alimentaire énergétique et alimentaire pourrait aboutir à une augmentation du besoin de certains pays à faciliter l'innovation pour garantir leur sécurité alimentaire.

Les investissements sur les énergies renouvelables et les technologies pour lutter contre le changement climatique pourraient s'étendre. Au total, ceux des principales entreprises innovantes ont augmenté de 10% en 2021 pour atteindre plus de 900 milliards de dollars, davantage qu'avant la pandémie. Cette embellie est notamment liée aux nouvelles technologies, à la pharma et aux biotechnologies.

Les dispositifs de capital-risque ont progressé de 46% et l'Amérique latine est la région où ils avancent le plus. Mais il faut s'attendre à davantage de difficultés sur cette situation cette année, affirme également l'OMPI. Au total, les chiffres du deuxième trimestre montrent une diminution de 25 à 35% par rapport à la même période l'année dernière. La situation devrait se détériorer davantage encore d'ici la fin de l'année, ajoute aussi l'organisation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Actualité

La route de Calanca fermée dans les Grisons après un éboulement

Publié

le

Il n'est actuellement pas possible de circuler à pied ou en voiture sur une grande partie du site. (© Police cantonale GR)

Un éboulement s'est produit dimanche matin entre l'embranchement de Castaneda et de Buseno dans les Grisons. La route de Calanca a été complètement fermée, pour une durée encore indéterminée.

Peu avant 06h30, une femme a signalé qu'elle a entendu une forte détonation et qu'elle a ensuite vu de la fumée s'élever, a indiqué dimanche la police cantonale des Grisons. Des pompiers et des patrouilles de la police cantonale se sont rendus sur place.

A leur arrivée, ils ont constaté que des éboulis avaient complétement recouvert et endommagé la chaussée sur une longueur d'environ 150 mètres, au croisement des routes de Castaneda et de Buseno.

La cause de l'éboulement sur la route cantonale, en forte pente, n'est pas encore claire, a indiqué à Keystone-ATS le service de presse de la police cantonale des Grisons. Les localités derrière Castaneda, comme Buseno, Rossa et Arvigo, sont coupées du monde extérieur.

L'office des ponts et chaussées des Grisons et un géologue ont été consultés pour évaluer la situation. Selon les premières constatations, personne n'a été enseveli. Il n'est actuellement pas possible de circuler à pied ou en voiture sur une grande partie du site de l'éboulement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Les lacs suisses menacés par une pénurie d'agents précipitants

Publié

le

La teneur en phosphore est déjà trop élevée dans le lac de Morat (image d'illustration). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

La Confédération a mis en place un groupe de travail pour faire face à une pénurie d'agents précipitants. Elle espère ainsi éviter que de grandes parties du lac de Morat, du Greifensee ou du Baldegersee ne deviennent inhabitables pour les poissons et d'autres animaux.

La teneur en phosphore est déjà trop élevée dans ces trois lacs, a indiqué dimanche l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) à Keystone-ATS. Il confirmait une information de la NZZ am Sonntag.

Les agents précipitants permettent aux stations d'épuration (STEP) de fixer le phosphore des eaux usées. Mais de nombreuses STEP ont actuellement des problèmes à obtenir ces produits, selon un récent sondage réalisé par l'Association suisse des professionnels de la protection des eaux (VSA).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un jeune homme de 24 ans meurt dans une avalanche aux Grisons.

Publié

le

L'avalanche a surpris un groupe de quatre personnes qui avait entrepris l'ascension du Piz Radönt. (© Police cantonale GR)

Trois personnes ont été emportées par une avalanche samedi à la mi-journée au Piz Radönt, dans le massif de l'Albula (GR). Un homme de 24 ans a fait une chute de 200 mètres dans les rochers. Il est mort sur place, a indiqué dimanche la police grisonne.

Un groupe de quatre personnes avaient entrepris l'ascension du Piz Radönt depuis la Flüela, explique la police dans un communiqué. L'avalanche s'est déclenchée peu avant midi, alors qu'ils étaient sous le sommet. Deux hommes et une femme ont été emportés, selon les témoignages de personnes qui se trouvaient plus bas.

Les secours n'ont pu que constater le décès de l'homme de 24 ans. La femme, elle, a été légèrement blessée et a été conduite à l'hôpital de Davos.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Chute mortelle en montagne à Grandvillard (FR)

Publié

le

L'accident a eu lieu dans les préalpes fribourgeoises (image symbolique). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un randonneur âgé de 21 ans a fait une chute mortelle samedi après-midi dans la région de Grandvillard (FR), à proximité du Vanil Noir. La victime a fait une chute d'environ 400 mètres depuis une arête.

Malgré l'intervention de la REGA, l'homme est décédé sur place, indique dimanche la police cantonale fribourgeoise dans un communiqué. Une enquête a été ouverte afin d'établir les causes exactes de l'accident.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Genève dévoile le programme des festivités

Publié

le

Le traditionnel feu d'artifice du Nouvel-An sera tiré à minuit suite au décompte donné par la maire de Genève sur la scène Mont-Blanc. Ce sera le clou des festivités genevoises qui auront lieu le 31 décembre. (Image d'illustration) (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Ville de Genève a dévoilé le déroulé des événements du 31 décembre. Après deux années marquées par des restrictions sanitaires, la Municipalité veut marquer le coup.

"Nous sommes contents de pouvoir proposer à la population une fête gratuite et populaire", explique la maire de Genève Marie Barbey-Chappuis dans un communiqué. L'élue précise encore qu'il existe "un vrai besoin de s’amuser et de décompresser étant donné le contexte socio-économique qui reste assez anxiogène".

Dès 20h et jusqu'à 3h du matin, la population genevoise pourra profiter de quatre scènes où se produiront plusieurs artistes locaux. Le public pourra se déhancher notamment sur de la musique électro/populaire ou encore vintage.

Le traditionnel feu d’artifice aura lieu à minuit suite au décompte donné par la maire de Genève sur la scène Mont-Blanc. La Ville a également mis sur pied trois bars et 12 foodtrucks qui permettront à la population de se désaltérer et se nourrir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture