Rejoignez-nous

Actualité

La mort de Vincent Lambert "inéluctable"

Publié

,

le

Les parents de Vincent Lambert ont tout fait pour s'opposer à la mort de leur fils (archives) (©KEYSTONE/AP/THIBAULT CAMUS)

"La mort de Vincent" Lambert, tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, "est désormais inéluctable" et "nous ne pouvons que nous (y) résigner", ont déclaré lundi ses parents dans une lettre ouverte communiquée à l'AFP par leur avocat.

"Cette fois, c'est terminé. Nos avocats ont multiplié ces derniers jours encore les recours et mené d'ultimes actions pour faire respecter le recours suspensif devant l'ONU qui bénéficiait à Vincent. En vain", écrivent dans ce courrier Viviane et Pierre Lambert ainsi que la soeur de Vincent, Anne Lambert, et son demi-frère David Philippon dans ce courrier adressé à leurs "amis" qui les ont "tant soutenus".

Le médecin de Vincent Lambert, hospitalisé au CHU de Reims après un accident de voiture en 2008, a engagé mardi un nouvel arrêt des traitements, effectif depuis mercredi soir. Cette décision a été rendue possible le 28 juin par la Cour de cassation. Le protocole médical prévoit notamment l'arrêt de l'hydratation et de la nutrition par sonde du patient ainsi qu'une "sédation profonde et continue".

"La mort de Vincent est désormais inéluctable. Elle lui a été imposée à lui comme à nous. Si nous ne l'acceptons pas, nous ne pouvons que nous résigner dans la douleur, l'incompréhension, mais aussi dans l'espérance", ajoutent ces fervents catholiques.

"Nous voulions tous vous remercier de votre amitié, de votre amour, de votre soutien, de vos prières pendant toutes ces années. Il n'y a plus rien à faire sinon prier et accompagner notre cher Vincent, dans la dignité et le recueillement. Vous êtes avec nous tous par la pensée et la prière auprès de Vincent", déclarent-ils.

L'épouse de Vincent Lambert, Rachel, ainsi que six de ses frères et soeurs et son neveu François plaident à l'inverse depuis des années contre tout "acharnement thérapeutique" et pour laisser mourir cet homme devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France, .

Dimanche, le père de Vincent Lambert avait dénoncé, en arrivant au CHU, "l'assassinat" en cours de son fils.

Sur sa page Facebook, le collectif "Je soutiens Vincent", également opposé à l'arrêt des traitements, a appelé à un rassemblement à Paris lundi après-midi, en présence de Me Jérôme Triomphe et Jean Paillot, les avocats des parents.

Source: ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

La Comédie de Genève annule la production d'un spectacle majeur

Publié

le

La Comédie de Genève a dû annuler la production du spectacle "Les Emigrants" à cause de divergences sur la philosophie de travail entre la direction artistique de la pièce et l'institution (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Comédie de Genève a annulé la production du spectacle "Les Emigrants". Des "divergences sur la philosophie de travail" entre la direction artistique de ce projet du metteur en scène polonais Krystian Lupa et la direction du théâtre sont en cause.

"Ces divergences ont engendré des difficultés de communication rendant la création du spectacle irréalisable", indique vendredi la Comédie de Genève dans un communiqué. La direction du théâtre a constaté "des manquements dans le respect des valeurs, sources de différends opérationnels qui ont rendu cette décision nécessaire".

Les deux codirecteurs du théâtre, Natacha Koutchoumov et Denis Maillefer, affirment la défense de valeurs fortes au sein de l'institution. Ces valeurs se retrouvent dans un règlement du personnel, une charte de comportement et des contrats signés avec chaque équipe artistique, précise le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Le développement de l'armée a fait ses preuves

Publié

le

L'augmentation des effectifs de l'armée reste un défi (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le développement de l'armée (DEVA) a globalement fait ses preuves, notamment en matière de mobilisation, de formation des cadres et d'ancrage régional. Le Conseil fédéral a approuvé vendredi le rapport final sur la mise en oeuvre de cette stratégie.

Cette mise en oeuvre, commencée en 2018 et terminée fin 2022, devait permettre à l'armée de pouvoir rapidement équiper et engager un grand nombre de soldats en cas de catastrophe naturelle ou de menace terroriste. L'objectif était de disposer d'un effectif réel de 140'000 militaires.

Le gouvernement se félicite de la réintroduction de la mobilisation et la création de nouveaux processus en la matière. En outre, des améliorations ont eu lieu dans la formation des cadres.

Le DEVA a également permis un meilleur ancrage régional de l’armée. La thématique cyber a aussi été importante: l’armée a par exemple introduit son propre stage de formation cyber.

Certains défis subsistent toutefois, comme l'augmentation des effectifs. L'armée poursuivra son développement, même après le DEVA.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Rebond des ventes de voitures neuves en Suisse au mois de mai

Publié

le

Malgré l'évolution positive, le marché des voitures neuves n'a pas encore retrouvé son niveau d'avant la pandémie. (Archives) (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur redressement au mois de mai en Suisse et au Liechtenstein, profitant de l'élan observé depuis le début de l'année. L'engouement pour les propulsions électriques ou hybrides se confirme.

Le mois dernier, le nombre de nouvelles immatriculations de voitures de tourisme a crû de 16,9% sur un an à 21'569, écrit vendredi Auto-Suisse dans un communiqué. Entre janvier et mai, la progression atteint 11,6%. Cette tendance s'explique principalement par le raccourcissement des délais de commande de nombreux modèles, qui ont retrouvé leur niveau normal.

Le marché n'a cependant pas retrouvé son niveau d'avant la pandémie, et sur les cinq premiers mois de l'année, le nombre de voitures neuves écoulées s'inscrit en recul de 30'000 par rapport à 2019. "Nous ne retrouverons pas le niveau habituel d'immatriculations avant l'année prochaine, voire en 2025 seulement", a déclaré Christoph Wolnik, porte-parole d'Auto-Suisse, cité dans le communiqué.

En mai, les propulsions électriques et hybrides représentaient ensemble une part de marché de 55,2%, en hausse de six points de pourcentage par rapport au même mois en 2022. Une voiture neuve sur cinq roulait uniquement à l'électricité, les hybrides rechargeables représentaient 7,8% et les 27,4% restants étaient des tout hybrides et des semi-hybrides non raccordables au réseau.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Economie

Lausanne: 14 nouvelles zones de recharge électrique d'ici 2024

Publié

le

Il sera bientôt plus facile pour les Lausannois de trouver une borne où recharger sa voiture électrique. (Image prétexte) (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Ville de Lausanne va équiper 14 quartiers de bornes de recharge pour véhicules électriques d'ici 2024. Le quartier du Maupas sera le premier à en bénéficier, avec une mise en service prévue le 19 juin.

Chaque station comprendra trois bornes de recharge standard et une borne de recharge rapide. "La priorité étant d’offrir une possibilité de recharge aux Lausannoises et Lausannois, ces places seront réservées aux porteurs de macaron A à O (sans restriction de zone) et aux véhicules 100% électriques", précise vendredi la Municipalité dans son communiqué.

Les quartiers de Valency, Sous-Gare, Ouchy, Borde, Bellevaux, Sébeillon, Malley et Montchoisi doivent être équipés entre la mi-août et la fin de l'année. Les quartiers de Montriond-Cour, Florimont-Chissiez, Vallon, Béthusy et Vinet-Pontaise disposeront de leurs bornes de recharge en 2024.

P+R et parkings d'immeubles

Les Services industriels de Lausanne proposent par ailleurs une prestation "clé-en-main" pour équiper de telles bornes les parkings d'immeubles. Ces dispositifs apparaîtront également ces prochaines années sur les parkings P+R et au sein de l'administration, indique la Municipalité.

La Ville de Lausanne entend bannir les véhicules thermiques de son territoire d'ici 2030. L'encouragement de la mobilité électrique fait partie de sa stratégie pour y arriver.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

29,7 milliards pour la formation et la recherche

Publié

le

Le Conseil fédéral veut débloquer 29,7 milliards de francs pour la formation, la recherche et l'innovation pour la période 2025-2028 (image d'illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La formation, la recherche et l'innovation (FRI) doivent bénéficier d'une enveloppe totale de 29,7 milliards de francs pour la période 2025-2028. Le Conseil fédéral a ouvert vendredi la consultation à ce sujet. Le délai court jusqu'au 24 septembre.

Le succès de la Suisse tient notamment à un encouragement fiable et à long terme de la formation, de la recherche et de l'innovation, estime le gouvernement dans un communiqué. Selon le bilan provisoire de la période de financement 2021-2024, le système FRI suisse est, dans l'ensemble, bien positionné et compétitif au niveau international.

Toutefois, le pôle économique et de recherche suisse doit faire face à la pression internationale, c'est pourquoi ce domaine est une des priorités pour la nouvelle période. La formation professionnelle et dans les hautes écoles en est une autre, de même que la formation continue, dans un contexte de pénurie de personnel qualifié.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture