Rejoignez-nous

International

Des frappes russes massives font des dizaines de morts en Ukraine

Publié

,

le

A Kiev, où deux centres médicaux ont été atteints, dont un important établissement pour enfants (photo), on comptabilisait au moins 17 morts à la mi-journée. (© KEYSTONE/EPA/SERGEY DOLZHENKO)

La Russie a mené lundi une attaque massive contre des villes d'Ukraine, qui a fait au moins 31 morts, dont certains dans des hôpitaux. Elle a suscité l'indignation des soutiens de Kiev à la veille d'un important sommet de l'Otan.

Ces nouvelles frappes suscitent aussi des interrogations sur l'état de la défense antiaérienne ukrainienne, à nouveau mise à rude épreuve après de précédents bombardements ayant notamment visé des centrales électriques et des aérodromes militaires.

"Les terroristes russes ont de nouveau lourdement attaqué l'Ukraine avec des missiles. Différentes villes : Kiev, Dnipro, Kryvyï Rig, Sloviansk, Kramatorsk", a réagi Volodymyr Zelensky sur Telegram, selon lequel "des immeubles d'habitation, des infrastructures et un hôpital pour enfants ont été endommagés".

Pour une "réponse plus forte" à Moscou

Dans ce contexte, de Varsovie où il effectue une visite, le président ukrainien a ensuite réclamé aux Occidentaux de fournir une "réponse plus forte" à la Russie.

Le bilan de ces tirs dans la profondeur du territoire ukrainien est l'un des plus élevés depuis des mois, traduisant l'usure de la défense antiaérienne ukrainienne, qui manque de systèmes occidentaux.

Hôpital pour enfants visé

A Kiev, où deux centres médicaux ont été atteints, dont un important établissement pour enfants, on comptabilisait au moins 17 morts à la mi-journée. Onze personnes ont aussi été tuées dans la région de Dnipropetrovsk (centre-est), dont 10 dans la seule ville de Kryvyï Rig, et trois de plus près de la ligne de front dans l'est, à Pokrovsk, d'après les différentes autorités. Plus de 100 personnes ont été blessées.

"Un des plus importants hôpitaux pour enfants d'Europe", celui d'Okhmatdyt, a été endommagé dans la capitale, a dénoncé M. Zelensky sur X. "La Russie ne peut soutenir qu'elle ignore où tombent ses missiles et doit être tenue pour pleinement responsable", a-t-il ajouté. Selon les services de sécurité ukrainiens, deux soignants ont été tués dans cet hôpital et sept enfants ont été blessés.

Moscou dément, assurant avoir visé et touché des "installations militaires" et affirmant que les images prouvent que les dégâts ont été causés par des chutes de missiles antiaériens ukrainiens. Une thèse écartée par les services de sécurité ukrainiens qui affirment que l'hôpital d'Okhmatdyt a été touché par un missile Kh-101/X-101, une arme mise en service en 2014.

Sur place, des centaines de personnes, secouristes, proches, policiers, se sont précipitées pour venir en aide aux victimes, déblayer, retrouver les leurs.

"Besoin d'une défense antiaérienne"

Quatre personnes ont en outre été tuées dans un autre centre médical de Kiev, dans le quartier de Dniprovskiï.

"Il est très important que le monde ne reste pas silencieux et que chacun voie ce que fait la Russie", a lancé M. Zelensky, à la veille d'un important sommet de l'Otan à Washington et à un moment où le Premier ministre indien Narendra Modi est à Moscou.

Le chef de la diplomatie de l'UE Josep Borrell a déploré que la Russie "cible sans pitié les civils ukrainiens", jugeant que "l'Ukraine a besoin d'une défense antiaérienne dès maintenant".

Actions "insensées"

Paris a parlé d'"actes barbares" à "ajouter à la liste des crimes de guerre dont la Russie devra rendre compte", tandis que Londres a dénoncé une "attaque épouvantable". La coordinatrice humanitaire de l'ONU pour l'Ukraine, Denise Brown, a "fermement condamné" ces actions "insensées" des militaires russes.

Au total, les Ukrainiens affirment que les Russes ont tiré 38 missiles, dont 30 ont été abattus. L'armée russe frappe régulièrement loin à l'intérieur du territoire ukrainien, visant en particulier des installations énergétiques et des usines et tuant des civils dans une stratégie qui vise, selon Kiev, à saper le moral des Ukrainiens.

Sous-stations électriques touchées

L'opérateur énergétique privé DTEK a de son côté fait savoir sur Telegram que trois de ses sous-stations électriques avaient été détruites ou endommagées à Kiev. Plusieurs sites industriels ont été atteints, d'après les autorités.

L'Ukraine ne dispose que d'un nombre limité de systèmes de défense antiaérienne et de munitions et en demande plus à ses alliés occidentaux.

Zelensky à Varsovie avant l'Otan -

Ces frappes surviennent à un moment où, sur la ligne de front, l'armée russe grignote du terrain depuis des mois et tente de profiter des difficultés de l'armée ukrainienne à regarnir ses rangs et à obtenir davantage d'armes et de munitions de la part des Occidentaux.

Ces attaques ont aussi lieu à la veille de la réunion de l'Otan aux Etats-unis, où il sera largement question du soutien fourni par cette alliance à Kiev mais aussi des incertitudes que font peser les élections américaines à venir et l'éventuelle victoire de Donald Trump.

Ce dernier a dit à plusieurs reprises qu'il mettrait un terme à la guerre dans des délais très courts, ce qui implicitement se ferait au détriment des Ukrainiens qui résistent à l'invasion russe depuis bientôt deux ans et demi.

Volodymyr Zelensky est arrivé lundi à Varsovie, avant d'aller à ce sommet à Washington. Il a signé un accord de sécurité avec le Premier ministre polonais Donald Tusk.

Le chef du gouvernement indien Narendra Modi est quant à lui à Moscou. L'Inde, un allié traditionnel des Russes, n'a pas explicitement condamné l'offensive contre l'Ukraine et s'abstient de voter les résolutions de l'ONU contre la Russie.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

International

La chaleur excessive au travail a fortement augmenté en Europe

Publié

le

C'est en Europe que les effets de la chaleur au travail ont le plus augmenté (Photo prétexte). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le nombre de travailleurs exposés à la chaleur excessive augmente partout, mais c'est en Europe et Asie centrale qu'il a progressé le plus fortement en 20 ans, révèle jeudi un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Le rapport montre que les régions qui n'étaient pas habituées à des chaleurs extrêmes sont confrontées à des risques accrus, tandis que les travailleurs des climats déjà chauds sont confrontés à des conditions de plus en plus dangereuses.

Globalement, plus de 70% des travailleurs étaient exposés à une chaleur excessive en 2020, soit 8,8% de plus qu'en 2000. Cette proportion reste encore faible en Europe/Asie centrale (29%) par rapport à l'Afrique (92,9%), les Etats arabes (83,6%), l'Asie-Pacifique (74,7%) et les Amériques (70%).

Mais le climat en Europe s'est réchauffé à un rythme deux fois plus rapide que la moyenne mondiale depuis les années 1980, avait indiqué l'an dernier l'ONU et le programme européen Copernicus.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Feux dans l'ouest canadien: la ville de Jasper en partie détruite

Publié

le

La ville touristique de Jasper a été en partie détruite par les flammes. La population présente avait auparavant été évacuée en direction de Calgary. (© KEYSTONE/AP/Jeff McIntosh)

Un violent feu de forêt a détruit une partie de la ville touristique de Jasper située dans l'ouest du Canada, au coeur d'un parc national très prisé. Jeudi, les pompiers faisaient toujours face à des murs de flammes.

L'armée doit être déployée dans la zone pour aider les secours qui espèrent aussi pouvoir compter sur l'arrivée de la pluie, prévue jeudi.

Le feu a atteint la ville déserte mercredi soir après avoir très rapidement progressé en fin de journée. Les 25'000 habitants et touristes qui se trouvaient dans le parc ont été évacués dans la nuit de lundi à mardi. Le feu n'a fait aucune victime.

Mais "comme le montrent les images en ligne, des pertes importantes ont eu lieu", a indiqué le parc national dans une publication diffusée sur les réseaux sociaux. Dans la ville de Jasper, les pompiers sont à pied d'oeuvre "pour sauver le plus grand nombre possible de structures et protéger les infrastructures critiques", est-il précisé.

Le maire de Jasper, Richard Ireland, a expliqué sur la chaine publique CBC que sa ville vivait "tout simplement son pire cauchemar".

Le parc national de Jasper, le plus grand du Canada, connu pour ses montagnes, glaciers, lacs et cascades, attire 2,5 millions de visiteurs tous les ans.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Bombardier augmente ses revenus au deuxième trimestre

Publié

le

Bombardier a livré 39 appareils au cours du trimestre, soit dix de plus que l'année précédente. (archive) (© KEYSTONE/AP The Canadian Press/CHRISTOPHER KATSAROV)

Le constructeur aéronautique canadien Bombardier a annoncé jeudi des revenus en croissance de 32% au deuxième trimestre par rapport à la même période l'an dernier, grâce à l'augmentation des livraisons d'avions et des revenus tirés des activités de service.

Trente-neuf appareils ont été livrés au cours du trimestre, soit dix de plus que l'année précédente, et l'entreprise a affiché des revenus de 2,2 milliards de dollars américains.

Le PDG Eric Martel a indiqué dans un communiqué que "le marché de l'aviation d'affaires demeurait solide à l'échelle mondiale" et estime que la diversification du portefeuille de Bombardier leur a permis de "saisir de nouvelles occasions".

Les résultats du deuxième trimestre de Bombardier reflète "la gestion la plus solide de l'industrie de la chaîne d'approvisionnement", a-t-il poursuivi.

Au 30 juin cette année, le carnet de commandes totalisait 14,9 milliards de dollars, "alimenté par une solide activité de prise de commandes". La compagnie basée à Montréal indique être en bonne voie d'atteindre ses prévisions pour l'année et prévoit livrer entre 150 et 155 avions au total.

Les activités de service ont contribué de 507 millions de dollars aux revenus, une augmentation "notable" de 18% par rapport à l'année dernière.

Bombardier a utilisé 68 millions de dollars au sein de ses flux de trésorerie, ce qu'elle estime être "conforme aux attentes".

Bombardier est devenu exclusivement un constructeur de jets d'affaires après avoir finalisé début 2021 la cession de sa division "transport" (fabrication de matériel roulant ferroviaire) à Alstom, transaction qui lui a permis de réduire son endettement.

Les liquidités disponibles s'établissaient à 1,4 milliard de dollars.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

USA: la croissance du PIB s'accélère au deuxième trimestre

Publié

le

Les données sur le PIB sont une bonne nouvelle pour le président américain Joe Biden mais plus encore pour sa vice-présidente, Kamala Harris. (archive) (© KEYSTONE/EPA/ALLISON JOYCE)

La croissance du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s'est de nouveau accélérée, plus qu'attendu, au deuxième trimestre de 2024, à 2,8% en rythme annualisé, contre 1,4% au premier trimestre, selon une première estimation publiée jeudi.

Les analystes anticipaient une accélération de la croissance mais l'envisageaient plus modeste, à 1,9% pour la période entre avril et juin, selon le consensus publié par briefing.com.

En la comparant au trimestre précédent, comme le plus la plupart des économies avancées, la croissance est de 0,7%, contre 0,4% sur le premier trimestre par rapport au dernier de l'année 2023.

Ces données sont ajustées de l'inflation, c'est-à-dire que le calcul exclut les effets de la hausse des prix.

Le département du Commerce explique cette accélération de la croissance par une "hausse des dépenses de consommation, tant dans les biens que les services" mais aussi une "progression de l'investissement privé dans les stocks".

Ces données sont une bonne nouvelle pour le président américain Joe Biden mais plus encore sa vice-présidente, Kamala Harris, désormais candidate démocrate à l'élection présidentielle du 5 novembre et qui veut faire de la bonne tenue de l'économie américaine un de ses arguments majeurs.

Elles pourraient en revanche inquiéter les investisseurs, qui espèrent voir les signes d'un ralentissement de l'économie américaine se multiplier, et que la Réserve fédérale (Fed) commencera à abaisser ses taux lors de sa réunion de septembre, la dernière avant le scrutin présidentiel.

Le département du Commerce doit publier vendredi l'indice PCE, celui utilisé par la Fed pour déterminer sa politique monétaire.

Or, si l'inflation a fortement ralenti au cours de l'année 2023, elle s'est stabilisée à un niveau supérieur à l'objectif de long terme de 2% de la Fed, ce qui a incité cette dernière à temporiser, alors que les marchés avaient débuté l'année en espérant trois baisses des taux en 2024.

Désormais la banque centrale américaine devrait se limiter à une seule baisse de taux, qui ne devrait donc pas intervenir à la prochaine réunion de son comité de politique monétaire (FOMC), qui se déroulera les 30 et 31 juillet.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Glissement de terrain en Ethiopie: 257 morts

Publié

le

Les habitants recherchent souvent avec des pelles de fortunes des membres de leurs familles disparus dans le glissement de terrain. (© KEYSTONE/EPA/STRINGER)

Le bilan du glissement de terrain survenu lundi dans une zone difficile d'accès du sud de l'Ethiopie est désormais de 257 morts. Il pourrait atteindre les 500 tués, rapporte jeudi l'Ocha, l'agence humanitaire de l'ONU dans un rapport de situation.

"Les opérations de secours se poursuivent" et "les habitants creusent principalement à mains nues ou avec des pelles faute d'autres options", écrit le Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha). "Le bilan devrait augmenter jusqu'à hauteur des 500 morts, selon les informations communiquées par les autorités locales", ajoute-t-il.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture