Rejoignez-nous

Genève

Votre week-end à Genève

Publié

,

le

(KEYSTONE/Magali Girardin)

Sorties entre amis, festivals, concerts ou expositions, retrouvez notre sélection des événements du week-end, spécial Escalade!

Festivités de l’Escalade du 6, 7 et 8 décembre

Une édition de ce week-end un peu spéciale, puisque nous allons vous proposer de suivre en détail les animations de ce week-end de festivités pour l’Escalade. La Compagnie de 1602 vous propose en effet trois jours de célébration. On commence vendredi 6 décembre dès 18h avec le cortège en hommage aux victimes, avec tirs de mousquets et pose de couronnes en Vieille-Ville. Le lendemain samedi 7 décembre de 10h à 22h ainsi que dimanche 8 de 10h à 16h seront ponctués d’animations historiques dans tout le secteur Vieille-Ville de Genève. Célébrations, animations et démonstrations au programme de ces journées festives et traditionnelles.

Enfin, le clou du spectacle aura lieu dimanche de 17h à 20h30. Des participants costumés feront partie du cortège ce dimanche entre proclamations et feux de joie.

Retrouvez les détails de ces festivités sur le site de la compagnie de 1602.

La compagnie de 1602 lors du cortège historique. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Un petit détour au cinéma

Par ce temps très maussade du début de l’hiver, on vous propose un détour par les grands écrans de Genève, avec deux films pour s’évader et même se perdre un peu .

En premier, Teknolust, un film de Lynn Hershman datant de 2002, précédé d’une conférence du Dr Beachman, physicien au CERN. En effet, dans cette histoire, la scientifique Rosetta Stone injecte son ADN dans des automates auto-répliqués. Pour se nourrir, ceux-ci semblent laisser un virus étrange auprès de ceux avec qui ils entrent en contact. Une oeuvre insolite pour les curieux de science-fiction ou les passionnées de films futuristes. Au cinéma le Spoutnik, tarifs entre 5 et 12 francs l’entrée. Plus d’infos sur le site du Spoutnik. (Place des Volontaires 4, 1204 Genève)

Ensuite, Un monde plus grand, au Cinélux (Boulevard de Saint-Georges 8, 1205 Genève) à 20h30. Un moment de détente et de découverte : « Partie en Mongolie chez des éleveurs de rennes pour enregistrer des chants traditionnels, Corine pensait pouvoir surmonter la mort de Paul, son grand amour. Mais sa rencontre avec la chamane Oyun bouleverse son voyage. » Cécile de France et Ludivine Saignier se côtoient dans le casting de ce film bouleversant réalisé par Fabienne Berthaud. Entrée 12 à 16,50 francs, réservation sur le site du cinéma.

Ouvrez la 8ème case du calendrier des Bains des Pâquis

Depuis le 1er décembre, les Bains des Pâquis vous propose d’ouvrir jour après jour les cabines avec à l’intérieur, une nouvelle installation poétique signée par un artiste. Cette année, une thématique a été choisie comme fil rouge pour le calendrier, sans surprise, sur notre terre, ses enjeux et ses problématiques, et les réponses que l’on peut lui apporter.

Pour le 8ème volet de ce calendrier, venez ouvrir la case d’Hideki Sando, japonais de 79 ans installé à Genève depuis 1993. Des œuvres expressionnistes et proche de la culture manga, Hideki nous présentera son interprétation des réflexions environnementales actuelles. Dès 18h30, aux Bains des Pâquis (Quai du Mont-Blanc,30). Bien sûr, c’est l’occasion de découvrir les 7 autres cases précédentes en même temps.

 

Genève

Tabac et e-cigarettes interdits à la vente aux mineurs à Genève

Publié

le

Après le Valais et Bâle-Campagne, c’est au tour de Genève d’interdire la vente de cigarettes électroniques aux mineurs. Le Grand Conseil a adopté vendredi à l’unanimité un projet de loi du Conseil d’Etat en ce sens.

L’interdiction concerne non seulement les produits du tabac, mais aussi les produits assimilés au tabac. Cette seconde dénomination comprend les cigarettes électroniques, ainsi que les flacons de recharge et les cartouches, mais aussi le cannabis légal.

Mauro Poggia, chef du Département de la sécurité, emploi et santé (DSES), se réjouit de cette unanimité en faveur de la protection des mineurs. En présentant cette loi qui intègre la problématique de l’alcool et du tabac, M. Poggia a devancé une loi fédérale encore en discussion à Berne.

Plus de 8% des adolescents de 14-15 ans fument au moins une fois par semaine et 25% des jeunes de 15-19 ans sont des fumeurs, a relevé M. Poggia lors des débats en commission. La cigarette électronique pousse les jeunes dans un engrenage qui très souvent les amène ensuite vers la cigarette, a-t-il souligné.

Vapotage interdit

Les nouvelles dispositions légales visent donc à prendre des mesures pour diminuer la consommation de produits du tabac qu’ils soient fumés, chauffés, prisés ou à usage oral. Actuellement, il n’existe à Genève aucune interdiction de vente pour les mineurs, que ce soit pour le tabac ou les produits assimilés au tabac.

A l’instar du domaine de l’alcool, des achats-test seront effectués pour le tabac. Des sanctions, allant d’une amende jusqu’au retrait de l’autorisation de vente désormais obligatoire pour le tabac, sont prévues pour les contrevenants. A noter encore que la nouvelle loi interdit également le vapotage dans les lieux publics.

Continuer la lecture

Actualité

L’ASLOCA présente sa feuille de route pour les municipales

Publié

le

L’Association suisse des locataires (ASLOCA) a présenté ce vendredi sa feuille de route en vue des élections municipales du mois de mars. Une politique publique ambitieuse et une augmentation du nombre de logements en mains publiques sont entre autre au programme.

Ce vendredi, l’ASLOCA a proposé une série de solutions aux problèmes du logement à Genève pour les élections municipales de 2020 et la prochaine législature. Leurs propositions visent une politique du logement ambitieuse en Ville de Genève. L’association de défense des locataires souhaite notamment augmenter le nombre de logements en mains publiques pour les soustraires à la spéculation. Les détails d’Alfonso Gomez, membre du comité de l’ASLOCA et candidat Vert au Conseil administratif.

Alfonso Gomez Membre du comité de l'ASLOCA

Des logements sociaux à Genève

Une fois toute leur revendications passée, le candidat s’exprime sur Genève. Selon lui le plus gros problème qui gangrène la Canton est le faible taux de logements sociaux présents en Ville de Genève. Les détails de Alfonso Gomez, membre du comité de l’ASLOCA en explique les raisons.

Alfonso Gomez Membre du comité de l'ASLOCA

Un travail de longue haleine

Les problèmes de logements ne sont pas l’apanage de Genève. Le 9 février les Suisse seront amenés à voter sur l’initiative de l’ASLOCA Suisse « Davantage de logements abordables ». Alors que l’association est sur tous les fronts, Alfonso Gomez, membre du comité de l’ASLOCA rappelle quel est le rôle de l’association.

Alfonso Gomez Membre du comité de l'ASLOCA

Dans son communiqué, l’ASLOCA invite les candidats aux élections municipales – du 15 mars 2020 – à s’approprier ces propositions et à les mettre eu oeuvre au bénéfice des locataires.

Continuer la lecture

Genève

Laine de moutons genevois, comment la valoriser ?

Publié

le

C’est un indéniable manque à gagner dans le monde du zéro déchet. Pendant que certains achètent du vrac, que d’autres fabriquent leur lessive et dentifrice ou réfléchissent à leur surconsommation, les éleveurs de moutons genevois sont bien embêtés: personne ne veut de leur laine.

Enfin personne, ou presque. Olivia Bovet, elle, s’y intéresse de près. Avec la laine de ses moutons, elle fabrique de nombreuses petites figurines, selon une technique que l’on appelle le feutrage. Le feutre, c’est cette matière fabriquée en laine lavée, cardée (démêlée), et que l’on forme à nouveau par pression et ébouillantage.

Pendant notre visite à Palexpo à l’occasion de Swiss Expo, nous avons vu certes mille vaches, mais une des rencontres qui nous a marqué, c’est Olivia Bovet. Basée à Genève, cette Suissesse possède 10 moutons et plusieurs chèvres. Elle n’est pas éleveuse professionnelle, mais c’est pour elle une passion et un plaisir. Durant toute ses années de propriétaire de menu bétail, elle s’est vite posée la question suivante: Que faire avec la laine des moutons que nous tondons?

En Suisse, la laine est parfois utilisée comme isolant dans le bâtiment. C’est d’ailleurs considéré comme une bonne solution, car elle consomme peu d’énergie grise, est locale et biodégradable, et elle absorbe les formaldéhydes, permettant ainsi d’assainir l’atmosphère. A Genève, cette laine n’est pas souvent valorisée, et les éleveurs doivent payer pour que celle-ci soit récupérée. En conséquence, elle est souvent jetée ou brûlée. Olivia agit donc à son niveau et propose avec le Syndicat du menu bétail de Genève, lors de manifestations agricoles ou en ateliers, cette activité de feutrage.

Olivia Bovet Éleveuse de moutons

Une fabrication de A à Z, ne contenant qu’un seul matériau (la laine) et un seul outil (l’aiguille à feutrer), cette technique permet avec un peu de patience de fabriquer des petits animaux ou personnages, selon les envies de chacun. Nous avons suivi l’atelier pendant Swiss Expo, pour fabriquer un petit mouton de laine feutrée. En voici les différentes étapes:

D’abord, on rassemble de la laine lavée et cardée au préalable par Olivia en un boudin. Il faut ensuite piquer dans ce boudin avec une aiguille à feutrer qui a pour particularité d’être pleine de petits harpons qui emmêle la laine à l’intérieur. On peut adapter la forme de la laine en piquant plus par endroits. Il faut un certain temps et pas mal de patience pour arriver au résultat escompté.

Pour notre mouton, il faudra aussi former des pattes, une tête et des oreilles. Plus les pièces sont petites, plus il faut faire attention à ses doigts!

Pour assembler l’animal, il suffit de piquer les différents éléments ensemble. Pas besoin de fil ou de colle, les morceau de laine feutrée s’accrochent entre eux et tiennent très bien.

Une méthode très simple et ludique, pour les enfants comme les adultes. Certains, il parait, l’utilise même comme un défouloir!

 

Manon Christen

Continuer la lecture

Actualité

Les Genevois à Lausanne pour l’anniversaire de la Grève du climat

Publié

le

Plusieurs milliers de personnes ont défilé ce matin à Lausanne, un an après la première Grève scolaire pour le climat. Parmi eux, de nombreux Genevois se sont rendus en train dans la capitale vaudoise, notamment pour saluer la jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg. 

A Genève, une cinquantaine de jeunes – et de moins jeunes – se sont donnés rendez-vous à la gare Cornavin ce matin pour rejoindre les milliers de manifestants Lausannois. En petits groupes distincts, ils sont tous là pour exprimer des revendications écologistes, mais aussi parfois anticapitalistes. Déjà dans le train, des slogans sont entonnés.

Militants genevois pour le climat

Ce rassemblement a été pensé comme un premier anniversaire du mouvement de la Grève pour le climat en Suisse. Véritable icône des causes climatiques, Greta Thunberg a fait le déplacement. Tout comme Njoki Njoroge Njehu, militante pour la justice sociale, féministe et écologique au Kenya.

Milliers de personnes 

Le départ du cortège est donné à 10h30 devant la gare de Lausanne. Ce sont des milliers de personnes – 10’000 selon certaines estimations – qui s’ébranlent simultanément pour une marche d’une heure jusqu’à la place de la Riponne. Sur les objectifs de la manifestation, les genevois présents estiment qu’il s’agit d’en faire davantage pour les causes écologiques. Théo est l’un d’eux, il appartient au collectif « Grève climat Genève ». Il se rend à ce rassemblement pour « marquer le coup », et pour exprimer sa volonté de continuer le combat.

Théo Collectif climat Genève

Greta Thunberg 

La jeune militante suédoise, Greta Thunberg, a défilé aux côtés des manifestants. Elle a pris la parole pour dénoncer une nouvelle fois l’inaction des gouvernements sur la question climatique. Si les genevois reconnaissent qu’elle fait beaucoup pour le mouvement, la majorité du collectif se dit contre la médiatisation d’une seule personne.

Théo Collectif climat Genève

Les militants appellent à une grève – cette fois générale – le 15 mai prochain. Pour l’occasion ils ont mis en place un nouveau collectif.

Théo Collectif climat Genève

Jeunes militants 

Dans la foule, plusieurs petits enfants sont également présents. Malgré l’école, ils ont préféré faire le déplacement jusqu’à Lausanne. Jonas a 8 ans et pour lui, il faut soutenir le mouvement afin qu’il grandisse.

Jonas Manifestant de 8 ans

Black-Blocs écartés 

En marge du cortège, plusieurs black-blocs – ces militants encagoulés parfois violents – ont été encerclés par la police. Ainsi, ils n’ont pas pu défiler avec le reste des jeunes et la manifestation n’a été émaillée d’aucune violence. D’après le quotidien 24 heures, ces blacks-blocs ont été interpellés, notamment parce qu’ils portaient des cagoules. A l’issue de la manifestation, un rassemblement s’est formé devant l’hôtel de police, les jeunes réclamant la libération des militants anticapitalistes.

 

 

 

 

Continuer la lecture

Genève

Météo à Genève: ciel couvert ce week-end

Publié

le

Source: Keystone ATS

De denses bancs nuageux couvriront le ciel tout au long de la journée à Genève. Les températures maximales seront de 6°.

Demain: début de week-end, le soleil sera au rendez-vous, malgré quelques passages nuageux. Toujours 6° au maximum.

Dimanche: le temps sera sec, le ciel couvert, mais en partie ensoleillé en seconde partie de journée. Chute libre pour les maximales avec 3°. 

Lundi: encore et toujours 3° au maximum avec quelques éclaircies et des nuages. 

Ouvrir un parapluie dans votre maison pourrait porter malheur

Cette superstition est née au XVIIIème siecle alors que le parapluie venait d’être créé. Les ressorts étaient imprévisibles et les baleines coupantes. On a donc décreté qu’ouvrir un parapluie dans un espace clos était dangereux. 

Au fil du temps cela s’est simplement transformé en la croyance, qu’ouvrir un parapluie portait malheur.

 

Continuer la lecture