Rejoignez-nous

Genève

Fribourg battu bêtement, Genève se ressaisit

Publié

,

le

Lausanne est retombé dans ses travers contre Rapperswil (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Alors qu'il avait tout pour bien faire, Fribourg-Gottéron s'est fait battre 5-4 ap par Zoug. Mais avec le point marqué les Dragons reprennent la tête de National League.

Inscrire le 4-3 à la 57e et finalement perdre 5-4 ap, ce n'est pas simple. Même lorsque le vainqueur s'appelle Zoug, le champion en titre. Parce que Dan Tangnes a sorti son gardien et que Fribourg a eu l'occasion de se mettre à l'abri. Mais le joueur fribourgeois n'a pas passé la ligne rouge avant d'expédier le puck et en ratant a causé un dégagement interdit coupable. Parce que oui, Kovar a pu égaliser dans la foulée. Et que Lander a donné la victoire aux siens dans le temps supplémentaire (61e).

Dommage pour les hommes de Christian Dubé, parce qu'ils ont été bons dans les deux premiers tiers. Ce fut plus difficile en fin de match lorsque Zoug a poussé mais Schmid avait réussi à redonner cette si importante longueur d'avance à la 57e...

Plus tôt, Raphael Diaz s'était rappelé au bon souvenir de ses anciens coéquipiers en montrant pourquoi il est toujours une valeur sûre malgré ses 35 ans. On sait que le Zougois possède un tir flottant extrêmement ennuyeux à négocier pour les gardiens, mais il est aussi capable de frapper le puck avec une certaine violence. Sur le 2-0, c'est une déviation de Brodin qui l'a privé de son deuxième goal de la saison, mais ce dernier est tombé à la 33e d'un lancer précis que Genoni n'a pu contrer. Seulement au final, cela ne rapporte pas plus qu'un point.

Bienne coule à Davos

Si Fribourg est leader, c'est parce que Bienne a reçu une correction dans les Grisons (8-0). Leader l'espace de 24 heures, Bienne n'a pas étrenné son titre de la meilleure des façons. Il faut dire que les déplacements à Davos peuvent réserver des surprises. Celui-ci sera immanquablement classé dans la catégorie "mauvais". Après 25 minutes de jeu, les Grisons ont en effet pris quatre longueurs d'avance. Le mauvais souvenir s'est changé en cauchemar lors d'un dernier tiers perdu 4-0.

Après son exploit de la veille face à Zurich, on se demandait si Ajoie allait tenir le choc à Ambri. Les Jurassiens sont repartis avec un point et une défaite 3-2 ap. Au-delà du point, Gary Sheehan pourra se réjouir du doublé de Maxime Fortier et de la nouvelle grande performance de son gardien Tim Wolf avec ses 37 parades.

Du mieux à Genève, Lausanne rechute

On avait vu un Genève mal payé jeudi soir aux Vernets. Les Grenat n'avaient pas envie de subir une deuxième frustration avec ce déplacement à Lugano. Surtout face à l'ancien boss de la maison GSHC. Est-ce la perspective d'affronter McSorley qui a dopé la confiance des Aigles, vainqueurs 4-1? Peut-être. Toujours est-il que les Genevois, arrivés la veille au Tessin, ont pris leurs responsabilités. Et pour une fois, même si le premier but à la 3e est tombé de la canne de Filppula, les joueurs suisses ont enfin soutenu les importés.

Simon Le Coultre, passeur sur deux réussites servettiennes, s'est montré sous son meilleur jour. Même constat pour un Joël Vermin plus concerné et surtout des buts des lignes "du fond". Le 3-0 a vu Arnaud Riat dévier un lancer de Le Coultre et ce genre d'apport change drastiquement la donne.

A Lausanne, c'est un peu toujours la même rengaine, dès que l'on croit que l'équipe est sur le bon chemin, elle parvient à se mettre des embûches sur son passage. En recevant Rapperswil, les Lions avaient presque le devoir de faire trois points. Ils ont été dominés 5-2 par Cervenka et sa bande.

John Fust avait décidé de sortir Phil Varone et de remettre Martin Gernat en défense mais cela n'a pas apporté l'effet escompté. Les Vaudois ont aussi pris trop de pénalités stupides alors qu'ils étaient plutôt disciplinés jusqu'à maintenant. Dommage pour les Lausannois qui subissent un coup d'arrêt frustrant avant de recevoir le leader Fribourg mardi soir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Les fonctionnaires genevois réclament une indexation de salaire

Publié

le

Les employés de l’Etat se sont rassemblés jeudi soir devant le Grand Conseil pour réclamer des salaires adaptés au coût de la vie et le paiement annuel de leurs annuités.

Une centaine de fonctionnaires de l’Etat de Genève et du secteur subventionné se sont rassemblés jeudi soir devant le Grand Conseil. Ils réclament une indexation de leur salaire, adapté au coût de la vie. L’Etat en a les moyens selon Olivier Baud, Président du Cartel intersyndical.

Olivier BaudSyndicat des services publics

Pour rappel, les comptes de l’Etat de Genève 2021 ont bénéficié de recettes fiscales extraordinaires de 1,5 milliard de francs. Ils ont présenté un boni de 49 millions alors qu’une perte était initialement prévue. Pour Wahël Almoman, le Conseil d'Etat ne respecte pas ses obligations.

Wahël AlmomanMembre du bureau du Cartel intersyndical

L'inflation enregistre une augmentation de 2% cette année et elle était de 0,9% en 2021, relève le Cartel intersyndical. D'où l'exigence d'adapter les salaires au coût de la vie. Olivier Baud.

Olivier BaudPrésident du Cartel intersyndical

Annuités payées un an et non indexation des salaires provoque un gros manque à gagner pour les professeurs. Le détail avec Wahël Almoman, enseignant au Collège.

Wahël AlmomanMembre du bureau du Cartel intersyndical

Le Cartel dénonce également un manque de personnel. Des postes supplémentaires doivent impérativement être ajoutés au budget 2023, selon eux.

 

Continuer la lecture

Genève

Les aides pour les milieux culturels sont prolongées

Publié

le

Photo illustration KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève va continuer à soutenir financièrement les acteurs du milieu culturel qui souffrent encore de la crise sanitaire. Le Grand Conseil a voté jeudi soir en urgence un projet de loi qui permet notamment de prolonger les indemnités jusqu'à fin juin, conformément à une décision du Conseil fédéral.

La levée complète des mesures sanitaires à fin mars n'a pas mis un terme aux difficultés du secteur culturel. "Mais il s'agit vraisemblablement du dernier projet de loi de ce type, sauf reprise de la pandémie", a relevé le conseiller d'Etat en charge de la culture Thierry Apothéloz.

La part assumée par le canton s'élève à 7,5 millions de francs. Elle est complétée par un financement de 1,65 million de francs, notamment pour des bourses de recherche pour des artistes. Le dispositif prévoit aussi de soutenir les projets de transformation visant à réorienter les entreprises culturelles.

Le projet de loi a été voté à l'unanimité moins une abstention. A droite, plusieurs députés ont toutefois critiqué "ce vote sur le siège", déplorant un manque d'explications détaillées sur le dispositif de soutien. Mais étant donné que tous les projets de loi de soutien en lien avec la crise sanitaire ont été acceptés, il n'était pas question pour le Grand Conseil de créer une inégalité.

Continuer la lecture

Genève

Accès au lac: Un crédit de 55,5 millions pour réaménager le site du Vengeron

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Genève, le projet de réaménagement du site du Vengeron au bord du lac sur les communes de Bellevue et de Pregny-Chambésy se concrétise.

Le Grand Conseil a voté jeudi soir un crédit d'investissement de 55,5 millions de francs pour créer un parc public, une plage ainsi qu'un port professionnel sur ce site.

"Il s'agit d'une revalorisation complète du site d'un point de vue des loisirs et environnemental", a relevé le député socialiste Grégoire Carasso, rapporteur de majorité. Le projet prévoit aussi des infrastructures nautiques, la renaturation de l'embouchure du Vengeron et la construction de deux îles pour la nature.

Ce crédit d'investissement sera complété par un apport de 7 millions de la part des entreprises qui utiliseront les infrastructures du port professionnel ainsi que de la zone artisanale prévue dans le périmètre. Le site accueillera ainsi les entreprises lacustres localisées sur le quai marchand des Eaux-Vives en aval du Jet d'eau, permettant de complètement dégager cette zone.

Ce projet qui va se déployer sur la rive droite fait suite à la création de la plage des Eaux-Vives en 2019. Ce nouvel espace de détente sur la rive gauche a complètement modifié l'accès au lac pour la population tout en favorisant la biodiversité. "On a la même ambition pour la plage du Vengeron", a relevé le conseiller d'Etat en charge des infrastructures Serge Dal Busco.

Le crédit d'investissement a été accepté par 56 voix contre 30. A droite, le PLR s'est inquiété de l'importance du montant accordé au réaménagement paysager. Des critiques ont aussi été émises contre une concession accordée pendant quarante ans à une entreprise pour l'occupation des eaux publiques.

Continuer la lecture

Genève

Le centriste Jean-Luc Forni élu à la présidence du Grand Conseil

Publié

le

Jean-Luc Forni, député PDC, a été élu à la présidence du Grand Conseil genevois. Le parlement siège depuis depuis le début de l'année dans une salle entièrement rénovée (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le député du Centre Jean-Luc Forni a été élu jeudi à la présidence du Grand Conseil genevois pour la dernière année de la législature. Ce pharmacien à la retraite âgé de 67 ans succède au socialiste Diego Esteban, qui avait été à 27 ans, le plus jeune élu au perchoir.

Alors que l'ordre du jour du Grand Conseil déborde avec 251 points à traiter, Jean-Luc Forni s'est réjoui de cet engouement pour la chose politique à Genève. Il a appelé à des débats nourris et vifs tout en restant courtois. Le nouveau président du Grand Conseil pourra accomplir son mandat dans la salle entièrement rénovée de l'Hôtel-de-Ville.

Très applaudi par les députés, son prédécesseur Diego Esteban a pour sa part dû composer avec les contraintes de la pandémie qui ont pesé sur les travaux du Grand Conseil. Dans son discours de fin de mandat, il s'est réjoui du retour de la convivialité, indispensable selon lui pour trouver des compromis. Il a déploré le cumul des oppositions qui ont souvent pris la place des compromis.

Le renouvellement du bureau s'est déroulé sans surprise. Jean-Luc Forni, qui était premier vice-président, a été élu par 88 voix et six bulletins blancs. Il sera accompagné au bureau par la PLR Céline Zuber-Roy, élue première vice-présidente. Jocelyne Haller (Ensemble à Gauche) a logiquement décroché la 2e vice-présidence. Les autres membres du bureau sont Christian Flury (MCG), Katia Leonelli (Verts), Stéphane Florey (UDC) et Alberto Velasco (PS).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Le tenant du titre poursuit sa route

Publié

le

Casper Ruud affrontera Reilly Opelka vendredi en demi-finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tenant du titre, Casper Ruud (ATP 8) a cueilli jeudi un sixième succès consécutif au Geneva Open. Le Norvégien s'est hissé en demi-finale en dominant Thanasi Kokkinakis (ATP 85) 6-4 7-6 (7/3).

Finaliste du Masters 1000 de Miami en mars mais en retrait dans ses quatre premiers tournois joués sur terre battue, Casper Ruud monte en puissance avant la quinzaine de Roland-Garros. Il avait déjà atteint le stade des demi-finales la semaine passée à Rome, s'inclinant devant le futur champion Novak Djokovic.

Facile vainqueur de Benoît Paire (6-3 6-1 en 55') mercredi pour son entrée en lice, Casper Ruud a dû serrer sa garde dans le deuxième set face à Thanasi Kokkinakis. Il a dû sauver deux balles de break à 5-5 - les deux seules que son adversaire australien s'est procurées -, mais a maîtrisé son sujet dans le tie-break.

Le Norvégien de 23 ans devra soigner sa relance vendredi pour sa quatrième demi-finale de l'année. Il retrouvera le géant Reilly Opelka (ATP 18), lequel a dominé Tallon Griekspoor (ATP 64) 6-4 3-6 6-3 jeudi. Il a remporté les trois duels livrés face à l'Américain de 2m11, dont un sur la terre battue de Houston en 2019.

La demi-finale du haut du tableau, "décapité" par les éliminations successives de Daniil Medvedev (ATP 2) et Denis Shapovalov (ATP 15) notamment, s'annonce moins relevée. Tombeur du Russe au 2e tour et de Kamil Majchrzak (6-2 6-4) jeudi, Richard Gasquet (ATP 75) se frottera au Portugais Joao Sousa (ATP 79).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture