Rejoignez-nous

Actualité

Les nuitées hôtelières ont bondi lors de la saison estivale

Publié

,

le

Preuve que les touristes suisses ont été plus nombreux à séjourner à l'intérieur des frontières de la Confédération, dix régions sur treize ont constaté une hausse de fréquentation de la clientèle locale par rapport aux mêmes mois de 2019. (archives) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

L'hôtellerie suisse a retrouvé des couleurs lors de la saison estivale. De mai à octobre, 18,2 millions de nuitées ont été enregistrées, soit une progression de 34,5% sur un an. Leur nombre reste toutefois inférieur de près de 20% par rapport à l'été 2019.

Rien qu'au mois d'octobre, près de 2,9 millions de nuitées hôtelières ont été comptabilisées, correspondant à un bond 39,3% par rapport à octobre 2020, selon les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiés lundi.

Au cours des six mois analysés, les progressions sont à "mettre en relation avec les restrictions sanitaires liées au Covid-19", qui étaient alors en vigueur en 2020, paralysant l'activité touristique. Ainsi, une très forte croissance a été observée en mai (+213%), avant de ralentir en juin (+56%), en juillet (+6%), en août (+27%) et en septembre (+23%).

Lors de la saison d'été, la demande étrangère a bondi de quasiment 80%, avec 5,6 millions de nuitées, quand la demande locale a progressé de 21,3%, atteignant 12,7 millions d'unités, un "niveau historiquement haut".

Les étrangers toujours absents

Du côté des étrangers, la clientèle européenne a augmenté de moitié sur un an (+1,5 million de nuitées), représentant 80% des hôtes. Les continents asiatique (+602%) et américain (+483%) ont également connu de fortes augmentations, vu qu'un an plus tôt les frontières étaient encore largement fermées. Mais les niveaux restent loin de l'avant-pandémie (-85% pour l'Asie, -74% pour l'Amérique et 33% pour l'Europe). Par rapport à la saison d'été 2019, le nombre de nuitées étrangères est inférieur de près de 57%.

En revanche, les Suisses ont privilégié les destinations locales par rapport à il y a deux ans. Le nombre de nuitées a ainsi gonflé de 29% comparé à l'été 2019.

La totalité des régions touristiques ont connu une hausse des nuitées par rapport à la même période de l'année précédente. Les trois régions citadines de Bâle, Zurich et Genève ont affiché de très fortes augmentations, entre 75,8% et 136,8% par rapport à 2020, "mais comparées à 2019, les baisses sont encore marquées".

Seuls le Tessin (+27,7%), Jura & Trois-Lacs (16,6%), les Grisons (+13,5%) et la Suisse orientale (+7,6%) ont vu le nombre de leurs nuitées augmenter par rapport à il y a deux ans.

Preuve que les touristes suisses ont été plus nombreux à séjourner à l'intérieur des frontières de la Confédération, dix régions sur treize ont constaté une hausse de fréquentation de la clientèle locale par rapport aux mêmes mois de 2019.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Sport

Un succès aisé du FC Lugano

Publié

le

Le capitaine luganais Jonathan Sabbatini (à droite) à la poursuite de Nils Reichmuth. (© KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay)

Lugano a redressé la tête. Dans leur antre du Cornaredo, les Luganais se sont imposés 2-0 devant le FC Zurich pour oublier en quelque sorte leur malheureuse défaite contre le Servette FC.

Face à un FCZ sans doute trop juvénile pour espérer un meilleur sort, les Luganais ont marqué sur un penalty de Shkelim Vladi à la 25 provoqué avant tout par une mauvaise relance de Yanick Brecher avant que Zan Cellar, sorti du banc, ne classe l’affaire à la 68e.

Lugano a, ainsi, préparé de la plus belle des manières son quart de finale de Coupe de Suisse contre Bâle mercredi. Quant au FC Zurich, cette performance livrée au Tessin n’augure rien de bon. La fin de saison s’annonce rude pour le FCZ, à commencer par son derby en Coupe de Suisse mercredi contre Winterthour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Sion: une voiture tombe d’un pont et prend feu

Publié

le

Une voiture est tombée d'un pont à Sion avant de prendre feu dans la nuit de samedi à dimanche. Le conducteur blessé a été transporté à l'hôpital (photo prétexte). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Une voiture a pris feu après être tombée d’un pont à Sion dans la nuit de samedi à dimanche. Le pronostic vital du conducteur n’est pas engagé.

Le véhicule a chuté vers 02h00 dans la nuit pour une raison que l'enquête devra déterminer, a indiqué dimanche la police cantonale valaisanne à Keystone-ATS, revenant sur une information du Nouvelliste. Il a ensuite pris feu.

Le conducteur a été sorti de l'engin par des tiers, qui ont vu l'accident. La victime a été transportée à l'hôpital de Sion.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Plus de 50 personnes évacuées d'un immeuble en feu à Yverdon

Publié

le

Plus de 50 personnes ont dû être évacuées d'un immeuble en feu à Yverdon à l'aube dimanche matin. (© SDIS régional Nord vaudois)

Un incendie s’est déclaré dans un petit immeuble à Yverdon-les-Bains à l'aube dimanche matin. Pas moins de 52 habitants et plusieurs animaux de compagnie ont été mis à l’abri dans une salle de la fondation. Personne n'a été blessé. La piste criminelle est privilégiée.

Les pompiers ont pu circonscrire le sinistre avant qu’il ne se propage aux étages par la façade et aux autres bâtiments adjacents, a indiqué la police dans un communiqué dimanche. L’intervention s'est révélée sensible du fait que la plupart des logements sont des habitats protégés de la fondation voisine, avec des résidents à mobilité réduite.

La majorité d’entre eux ont pu regagner leur domicile dans la matinée. Neuf personnes incommodées par la fumée ont été examinées sur place par le personnel sanitaire.

Le Ministère public a ouvert une enquête.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Mort d'une femme dans une cellule: manif devant l'Hôtel de police

Publié

le

Le vieil Hôtel de police genevois au boulevard Carl-Vogt a été le théâtre de deux décès à la suite de garde à vue depuis le début de l'année (photo symbolique). (© Keystone/MARTIAL TREZZINI)

Quelque 100 personnes ont manifesté samedi en fin d'après-midi en face du commissariat de police du boulevard Carl-Vogt à Genève, où une femme de 21 ans est décédée jeudi dernier dans une cellule après avoir été arrêtée la veille. Le rassemblement s'est terminé par quelques jets d'oeufs et de farine sur la police déployée sur les lieux.

"La police n'a pas répliqué et il n'y a ni blessé ni interpellation", a indiqué dimanche matin à Keystone-ATS une porte-parole de la police genevoise. Les forces de l'ordre s'étaient positionnées devant le vieil Hôtel de police alors que les manifestants se situaient sur le trottoir d'en face.

Ce rassemblement a été organisé par Action antifasciste Genève et le collectif Le Silure, sous le slogan "Plus aucun mort en détention! Justice et vérité!". Il a duré une grosse heure à partir de 17h00 environ.

Dans un communiqué publié samedi soir, les organisateurs s'interrogent: "Comment se fait-il que de simples gardes à vue débouchent sur la mort des personnes arrêtées?". "Les autorités taisent les détails auxquels elles ont accès", dénoncent-ils.

La jeune femme est décédée dans une cellule du commissariat après une nuit de garde à vue. Elle a été trouvée inanimée jeudi matin après avoir été arrêtée pour vol mercredi soir. Le Ministère public a ouvert une enquête pour déterminer les causes de sa mort. Début janvier, un autre détenu avait été découvert sans vie dans sa cellule dans ce même Hôtel de police.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Une Cité Bleue toute neuve ouvre bientôt ses portes au public

Publié

le

Leonardo Garcia Alarcon, le directeur général et artistique de La Cité Bleue, veut toucher de nombreux publics grâce à une programmation éclectique (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, la salle de spectacle de la Cité Bleue va rouvrir ses portes, après plus de deux ans de travaux de rénovation. La saison inaugurale, sous la direction artistique de Leonardo Garcia Alarcon, proposera concerts divers, théâtre musical, opéras, projets pédagogiques et créations mêlant musique et danse.

La journée du 10 mars permettra au public de découvrir la salle de 300 places flambant neuf. Tout l'intérieur a été réaménagé, de la scène au parterre, du balcon aux loges, sans oublier les installations techniques. Un studio de répétition a été prévu pour les artistes au sous-sol, ainsi qu'un espace de détente.

Un système électroacoustique américain permet d'adapter l'acoustique aux besoins particuliers de chaque artiste et de chaque performance. La Cité Bleue est la première salle en Suisse à en être équipée. Par ailleurs, la fosse d'orchestre est mobile et motorisée. Il est possible de la monter jusqu'au niveau de la scène.

La rénovation de la Cité Bleue a débuté en janvier 2022. La Fondation de la Cité Bleue, une entité créée par la Cité Universitaire, a été chargée de trouver les fonds nécessaires pour les travaux. La salle de la Cité Bleue s'appelait à l'origine la salle Patino. Elle a pris son nouveau nom en 1996.

Le directeur de la Cité Bleue, Leonardo Garcia Alarcon, a été nommé à ce poste en 2020. Le chef d'orchestre, claveciniste et compositeur argentin est établi de longue date à Genève, une ville qu'il considère comme sa "deuxième maison". Il veut faire de la Cité Bleue un endroit pour tous les publics, où la créativité peut s'épanouir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture