Rejoignez-nous

Hockey sur gazon

Genève-Servette remporte le premier match au sommet face à Bienne

Publié

,

le

(KEYSTONE/Peter Schneider)

Dans le premier match au sommet de National League du week-end, le GSHC a réussi à combler un retard de deux buts pour s'imposer 3-2 vendredi après prolongations sur la glace de son dauphin le HC Bienne. Revanche programmée déjà samedi soir aux Vernets.

Première nouvelle pour ce week-end au sommet: l'absence de Valtteri Filppula pour le week-end. Touché au haut du corps, l'habituel meilleur pointeur des Aigles manquera les deux matchs contre les Seelandais.

Bienne cette saison est réputé pour son jeu efficace et parfois surprenant, après 37 matchs de joués dans cette saison 2022-2023, les Genevois savaient à quoi s'attendre. Mais ce collectif biennois possède du talent et le GSHC l'a appris peut-être à ses dépends puisqu'après 3'21'' de jeu, le HC Bienne menait de deux goals, inscrits sur leurs deux premiers tirs de la rencontre.

Mais contrairement au match du 17 septembre 2022 au terme duquel les Grenat s'étaient inclinés 2-0, les hommes de Jan Cadieux ont su trouver les solutions pour venir inquiéter le gardien seelandais Harri Säteri, auteur d'un arrêt miracle sur une occasion de Tanner Richard en supériorité numérique.

Dans un match plaisant à suivre, les Genevois reprirent espoir peu avant la mi-match grâce à un tir de Giancarlo Chanton. Le jeune défenseur qui, à l'heure où ces lignes sont écrites, inscrit son premier goal en National League (potentiellement dévié par Josh Jooris).

Les efforts servettiens furent recompensés à moins de 5 minutes de la rencontre. Au terme d'une bonne séquence, c'est le capitaine genevois Noah Rod qui parvint à tromper l'excellent gardien biennois. Après 60 minutes, les deux meilleurs équipes ont eu besoin de prolongations, à ce petit jeu ce sont les Genevois qui eurent le dernier mot grâce à Linus Omark.

Les bases posées pour le match de samedi promettent beaucoup. Sans être le match de l'année, Biennois et Genevois ont proposé du beau hockey. Rendez-vous samedi pour la revanche et l'opérations peluches.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur gazon

Genève-Servette se rate face à Fribourg-Gottéron pour clôturer 2022

Publié

le

[Keystone]

Conserver sa place de leader et relever la tête après la défaite face à Langnau jeudi soir, le Genève-Servette HC avait deux missions vendredi au moment de disputer sa dernière rencontre de 2022 face à Fribourg-Gottéron. Si relever la tête est manqué suite à la défaite 2-1, le résultat du match de Bienne décidera de la première place. 

Un Genève-Servette privé de Teemu Hartikainen et Deniss Smirnovs, tout deux blessés face à Langnau la veille. Deux absences forcant le coach Jan Cadieux à un brassage des trios offensifs. Malheureusement c'est Fribourg qui prit le meilleur départ, ouvrant le score après 1'06''. Un but précoce qui mis un sacré coup sur la tête aux Genevois qui subirent le jeu durant les 10 premières minutes.

Mais la deuxième moitié du premier tiers fut en faveur de Genevois qui se créèrent plus d'occasions réellement dangeureuses en 10 minutes face à Fribourg que la veille face aux Emmentalois.

Le début du deuxième tiers fut bien différent. Bien plus entreprenant, les Genevois se créèrent 3 grosses occasions devant les buts adverses, manquant chaque fois de quelques centimètres l'égalisation. Mais comme souvent depuis quelques semaines, ce sont les pénalités qui vont couper l'élan genevois. A 3 contre 5, le GSHC ne put que constater le deuxième goal tombé de Christoph Bertschy.

Un but qui fit à nouveau à des Genevois qui prirent quelques minutes avant de se réveiller et d'inscrire le but de l'espoir grâce à Linus Omark, auteur d'un joli petit numéro devant le portier fribourgeois. Le GSHC crut même égaliser quelques instants plus tard sur un solo splendide de Simon Le Coultre parti de sa zone défensive, malheureusement annulé pour hors-jeu.

Le troisième tiers fut plaisant à suivre mais sans évolution du score. Finalement les Genevois ont payé cash leur indiscipline et leur manque de concentration et s'incline 2-1.

Continuer la lecture

Hockey sur gazon

Genève-Servette déroule face à Fribourg-Gottéron et s'impose 6 à 2

Publié

le

[Keystone]

Genève-Servette se rendait vendredi à Fribourg pour son avant-dernier match avant la pause de l'équipe nationale. Une rencontre dominée de bout en bout par des Grenat qui s'imposent assez facilement sur le score de 6 à 2.

Genève-Servette n'est pas encore à son plein potentiel, c'est en substance le discours tenu avant cette rencontre face à Fribourg-Gottéron. Les Genevois trônent certes au sommet de la National League mais font parfois preuve d'une inconstance crasse. Surtout, le GSHC reste sur une défaite mortifiante face à Langnau.

Ce match face à Fribourg-Gottéron était donc un bon moyen d'établir un nouveau match référence après celui gagné 3-2 face aux ZSC Lions le 7 octobre dernier. Les Fribourgeois ne sont pas l'équipe la plus en forme mais sont capables de réaliser de grosses performances sur une rencontre.

Le ton de la rencontre fut toutefois vite donné. Auteurs d'un très bon début de match, les Grenat sont récompensés de l'ouverture du score grâce à Teemu Hartikainen, premier joueur genevois à atteindre le plateau des 10 buts cette saison. Un début de premier tiers dans lequel les Fribourgeois n'ont pas eu voix au chapitre, étouffés par des Servettiens enchaînant les bonnes séquences autour des buts de Gottéron. Une domination conclut encore par le deuxième goal, venu de Valtteri Filppula, devenant ainsi le deuxième joueur du GSHC à marquer 10 buts.

Si la domination grenat ralentit en fin de premier tiers, les Genevois ne laissèrent pas de doute en tout début de tiers médian. Après seulement 1 minute de jeu, Daniel Winnik put aggraver le score en powerplay. Un deuxième tiers qui débuta à nouveau par une domination servettienne de tous les instants. C'est toutefois Fribourg qui réduisit le score, en powerplay sur une déviation qui laissa Robert Mayer pantois entre les poteaux du GSHC.

Maurer, encore buteur

Mais au lieu de donner des ailes aux Dragons, ce sont les Aigles qui reprirent leur envol. Marco Maurer de la ligne bleue vint clouer l'espoir fribourgeois au sol et surtout chasser le portier Connor Hugues de ses buts, remplacé par Jeffrey Meier. Le deuxième tiers qui se conclut par le but de Noah Rod à 17 secondes de la fin du tiers, lui qui n'avait plus marqué depuis le 14 octobre dernier.

Le troisième tiers de la gestion pour le GSHC. Malgré plusieurs pénalités concédées par les Grenat, Fribourg ne trouva la faille que sur une erreur de Roger Karrer. Un but qui n'eut pas le mérite de relancer la partie puisque ce sont encore les Grenat qui inscrivirent le dernier goal de la soirée. En powerplay grâce Teemu Hartikainen pour son deuxième de la soirée et son onzième de la saison.

Au delà du score, c'est l'attitude grenat qui plut vendredi soir. Plus que solidaires devant les buts genevois, la défense a parfaitement appuyé l'attaque genevoise. Des attaquants qui ont joué intelligement et qui ont surtout su concrétiser leurs occasions. Un match qui pose de très bonnes bases avant la réception de Lausanne, samedi soir aux Vernets.

Continuer la lecture