Rejoignez-nous

Sport

Football: un Super Servette en Super League !

Publié

,

le

La Praille était en fête vendredi soir! Vainqueurs du Lausanne-Sport (3-1) dans le match au sommet de Challenge League, les Grenats retrouvent l’élite du ballon helvétique six ans après l'avoir quittée devant plus de 20'000 spectateurs ravis!

79-99-19: les neufs ont à nouveau porté bonheur au SFC. Quarante ans après la fabuleux quadruplé, vingt ans après le dernier titre de champion de Suisse, le club grenat a une nouvelle fois vécu un moment historique.
Et tout s'est passé comme espéré pour les Servettiens. Comme dans un rêve ou presque. Une ouverture du score rapide, après quelques trois minutes de jeu. Un corner botté par Wütrich, trouve la tête de Rouiller, monté aux avant-postes, pour celle de Miroslav Stevanovic qui parachève le travail.

 

Un certain suspense aussi pour que la fête soit plus belle. L'autogoal du gardien Frick qui a raté sa sortie sur le premier coup de coin lausannois de la partie a débouché trente minutes assez indécise. Le jeu s’équilibrant, les visiteurs ont pu croire en leurs chances, entrevoyant la possibilité de remettre en question des leaders de Challenge League.

Peu avant la pause, un incident allait provoquer une longue interruption du jeu : le télescopage de Rouiller et d'Oliveira suite à un choc tête contre tête entre le défenseur servettien et le demi offensif lausannois. Le premier nommé s'est pas relevé, pas le second qui a été emporté sur une civière.

Deux buts en trois minutes

La seconde période a permis aux joueurs d'Alain Geiger de faire étalage de leurs qualités, notamment sur de rapides transition défense - attaque. Leur domination devenant toujours plus nette au fil des minutes, ils ont fait la différence au meilleur moment; deux buts coup sur coup inscrits par Alphonse, puis Imëri ont assommé les visiteurs.

Seul l'envahissement du terrain par les spectateurs a laissé planer quelques instants le spectre d'une défaite par forfait. Les impatients ayant regagné leur place, la rencontre a pu se terminer dans de bonnes conditions.

Ainsi, ce n'est qu'après 113 minutes passées sur le gazon de la Praille que le coup de sifflet final allait retentir, le capitaine Anthony Sauthier a alors vu son rêve d'enfant devenir réalité.

Anthony SauthierCapitaine du Servette FC

 

Arrivé en août peu avant le premier derby, le seul gagné par le LS (1-0), l'attaquant ivoirien Koro Kone était lui aussi tout à sa joie.

Koro KoneAttaquant du Servette FC

 

Un pari gagné et du "bonheur" !

De son côté, Alain Geiger savoure aujourd'hui le bonheur d'avoir retrouvé l'élite avec un club dont il a marqué l'Histoire. Après six ans en grenat (81-87) et 112 sélections en Equipe de Suisse, sa carrière d'entraîneur ne lui avait guère réservé de satisfaction. De retour dans notre pays après plusieurs années passées en Afrique ou au Moyen-Orient, il a su relevé ce défi au moment opportun. Au coup de sifflet, il tenait avant tout à partager ses moments de joie simple en ayant une pensée pour plus malheureux que lui...

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

" Quinze ans de mauvais souvenirs effacés ! "

Quant au président Didier Fischer, il mesurait le chemin parcours ces quatre dernières années. Ayant permis au club d’éviter d'extrême justesse une nouvelle faillite, il a dû composer avec une rétrogradation administrative après la non-obtention de la licence, puis les accidents de parcours au cours des 36 mois qui ont suivis le retour en Challenge League jusqu'à cette heureuse issue...

Didier FischerPrésident du Servette FC

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Roland Garros : Kilian Feldbausch en lice dimanche

Publié

le

Demi-finaliste à Melbourne, Kilian Feldbausch espère marcher sur les traces de Dominic Stricker, en bleu ciel, vainqueur du tournoi juniors de Roland Garros le 10.10.20 face à un autre jeune Helvète Leandro Riedi, de dos (AP Photo/Alessandra Tarantino/archives).

Demi-finaliste du dernier Open d'Australie juniors, le Genevois Kilian Feldbausch (16 ans) affrontera le natif de Hong Kong Wong Chak Lam Coleman au premier tour dimanche dès 17 h lors du simple garçons des Internationaux de France...

Kilian Feldbausch connaît son sort. Au premier tour du tournoi junior de Roland Garros, le jeune prodige (16 ans) croise la route d'un représentant de Hong Kong d'un an son aîné. Un match agendé dès 11h. Classé 996e à l'ATP, le Genevois n'a encore jamais affronté ce droitier matricule qui figure au 1026e rang.

Objectif: gagner le tournoi!

Mais pour sa toute première participation au deuxième tournoi du Grand Chelem, le demi-finaliste de l'Open d'Australie voit beaucoup plus loin que ce round initial: il ambitionne ni plus, ni moins que de remporter le titre!

Kilian Feldbausch

 

Après son exploit aux antipodes, Kilian Feldbausch a en droit à quelques semaines de pause qui lui ont permis de présenter dans les meilleures conditions Porte d'Auteuil. Durant ce laps de temps, il a pu améliorer son jeu aussi bien que sa condition physique pour se présenter dans les meilleures conditions Porte d'Auteuil. Vainqueur du tournoi de Beaulieu, il a eu l'occasion de vérifier qu'il avait bien digérer le changement de surface de jeu...

Kilian Feldbausch

 

 

Continuer la lecture

Football

Lucerne accroché à Schaffhouse

Publié

le

Le Lucernois Martin Frydek (à droite) tente sa chance devant Jetmir Krasniqi. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Tout reste à faire pour le FC Lucerne dans sa lutte pour le maintien en Super League. La formation de Mario Frick n'a pas pris la main à Schaffhouse dans l'acte I du barrage.

Le deuxième de la Challenge League a, en effet, tenu en échec (2-2) le FC Lucerne dans une rencontre vraiment emballante. Menés deux fois au score, les Schaffhousois ont su exploiter pleinement deux erreurs individuelles pour conserver l'espoir d'une promotion. Le second acte de ce barrage se déroulera dimanche à Lucerne.

Après un penalty provoqué et transformé par Marvin Schulz à la 14e, Raul Bobadilla surgissait pour le 1-1 à la 14e après une faute de main du gardien Marius Müller. Supérieurs dans le jeu, les Lucernois reprenaient l'avantage à la 54e sur une magnifique volée d'Ardon Jashari. Mais à la 71e, Varol Tasar perdait un ballon qui offrait aux Schaffhousois la possibilité de partir en rupture. Elle était conclue victorieusement par le joker Danilo del Toro sur un centre parfait de Joaquin Ardaiz.

Bien sûr, le FC Lucerne possède encore toutes les cartes en main pour remporter ce barrage. Dimanche devant leur public et sur une pelouse naturelle, les joueurs de Mario Frick aborderont le match retour avec les faveurs du pronostic. Mais il convient d'apporter deux remarques. Lucerne a été, trop souvent, cette saison pénalisé par des erreurs individuelles souvent grossières et, par ailleurs, le Schaffhouse de Martin Andermatt possède des ressources presque insoupçonnées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Shaqiri et Gavranovic attendus lundi à Bad Ragaz

Publié

le

Mattia Bottani: le néophyte est arrivé parmi les premiers à Bad Ragaz. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

L'équipe de Suisse a entamé à Bad Ragaz en ce jeudi de l'Ascension sa préparation la Ligue des Nations. Elle disputera quatre rencontres en juin.

Si le néophyte Mattia Bottani a été l'un des premiers à rejoindre l'hôtel de l'équipe, Xherdan Shaqiri et Mario Gavranovic n'arriveront que lundi. Le Bâlois et le Tessinois seront encore en lice ce week-end avec leur club respectif.

Directeur des équipes nationales, Pierluigi Tami a rappelé le premier objectif assigné à l'équipe: le maintien en première division de la Ligue des Nations. "Il est important de l'atteindre tant pour des raisons sportives qu'économiques", souligne le Tessinois. La Suisse devra donc devancer l'un de ses trois adversaires pour conserver sa place, à savoir la République tchèque, qu'elle affrontera jeudi prochain à Prague, le Portugal ou l'Espagne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Retour d'Omark à Genève, qui garde en plus ses Finlandais

Publié

le

Linus Omark avait laissé de délicieux souvenirs à Genève en 2020-21. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Genève-Servette se muscle pour la saison prochaine. Le club annonce le retour du prolifique attaquant suédois Linus Omark et les prolongations des contrats de Sami Vatanen et Valtteri Filppula.

Omark, 35 ans, avait marqué les esprits en 2020-21 à Genève, lors de son premier passage. Il avait affolé les compteurs (71 points en 59 matches, play-off compris), avant de retourner en Suède pour raisons personnelles. Son retour réjouit les Aigles, qui espèrent "franchir un cap la saison prochaine", indique un communiqué jeudi.

Le Genève-Servette avait accepté de décaler la dernière année de contrat du Suédois sur la saison 2022-2023. Et comme Omark et sa famille s’étaient beaucoup plu à Genève, le joueur a prolongé son bail d’une saison supplémentaire, jusqu’au terme de l’exercice 2023-2024.

Les champions olympiques finlandais Sami Vatanen (30 ans) et Valtteri Filppula (38 ans) ont pour leur part prolongé leur contrat de respectivement deux ans et un an. Avec 39 points en 38 matches, Vatanen a particulièrement brillé pour un défenseur la saison passée. Il formera avec Henrik Tömmernes un duo défensif redoutable. Filppula de son côté s'est révélé un leader dans les vestiaires et sur la glace (77 pts en 48 matches), relève le GSHC. Le club recherche encore un renfort étranger.

Arrivée de Keanu Derungs

GE-Servette annonce par ailleurs que trois joueurs issus de la formation genevoise intégreront le cadre élargi de la 1re équipe. Il s'agit de Thomas Moreno et des internationaux M18 Kelian Fiebiger et Antoine Guignard. L'équipe enregistre en plus l'arrivée de Keanu Derungs (20 ans). L’attaquant suisse débarque du Canada, où il a joué ses trois dernières saisons juniors avec les Victoria Royals (WHL). Il s’est fait l’auteur de 25 points en 33 matches la saison dernière. Il a signé pour deux ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Théâtre Vidy-Lausanne: un spectacle décalé au club d'aviron

Publié

le

Augustin Maillefer (deuxième depuis la gauche) a participé aux Jeux olympiques de Rio (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Théâtre de Vidy, à Lausanne, propose de partir à la découverte de l'aviron. Dès mardi, Frédéric Ferrer dévoilera un spectacle loufoque mais bien documenté. Pour rire et s'instruire avec la complicité du rameur suisse Augustin Maillefer.

Frédéric Ferrer vient à Lausanne pour une nouvelle étape de son cycle de conférences décalées dédiées à l’olympisme. Le spectacle se tient hors les murs - sur scène et sur l'eau - au club d'aviron de la capitale olympique, à quelques longueurs de rames du CIO.

Depuis 2018, le scientifique touche-à-tout et acteur expert en boniments logiques s'est attaqué à une série de disciplines des Jeux olympiques (JO), dont le 400 mètres, le lancer du disque ou encore le saut en hauteur. Sur les rives du Léman, quatre soirs durant, il s'intéressera à la discipline du "quatre de couple sans barreur", soit un bateau de quatre athlètes avec deux rames chacun.

Avec un athlète des JO

Comme à chaque fois, un athlète prend part au spectacle, pour un échange et une démonstration. A Lausanne, ce sera le Renanais Augustin Maillefer, 29 ans, qui a participé aux Jeux olympiques de Londres en 2012 et de Rio en 2016. Titulaire d'un master en sciences du sport, il étudie actuellement à la Haute Ecole pédagogique.

Entre absurde et rigueur scientifique, Frédéric Ferrer livre un regard inédit sur le sport. Cette approche séduit autant les amateurs de bons mots que les spécialistes: "Le Lausanne-Sports Aviron se réjouit d'accueillir un tel événement culturel, qui met en lumière et interroge notre discipline, souvent peu connue", relève Romain Loup, président du club, cité dans un communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture