Rejoignez-nous

Sport

Bilan très positif pour le Swiss Canyon Trail à Couvet (NE)

Publié

,

le

Les autorités neuchâteloises avaient donné leur feu vert au Swiss Canyon Trail en tant qu'événement test. (© KEYSTONE/Valentin Flauraud)

Les organisateurs du Swiss Canyon Trail à Couvet (NE) tirent un bilan très positif de la manifestation, l'un des premiers événements sportifs européens de cette ampleur à avoir lieu depuis le début de la pandémie de coronavirus. Aucun cas positif n'a été détecté.

L’événement a été organisé sous le contrôle du canton de Neuchâtel, qui a imposé des mesures sanitaires strictes, rappellent dimanche les organisateurs dans un communiqué. Les autorités avaient donné leur feu vert au Swiss Canyon Trail en tant qu'événement-test.

Et elles tirent un bilan positif. "Le degré sanitaire est impeccable. Les organisateurs ont choisi un niveau d'exigence très élevé, plus élevé que ce que nous avions demandé", a souligné le président du Conseil d'Etat neuchâtelois Laurent Favre (PLR).

Aucun cas positif

Les mesures sanitaires comprenaient notamment des inscriptions limitées, l'obligation de tests PCR ou antigéniques négatifs pour toute personne entrant sur le site, la distanciation sociale ou l'adaptation des ravitaillements. Sur les 900 tests réalisés sur place aucun cas positif n'a été détecté.

Le Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) s'est également montré très satisfait. "Le but de cet événement-test a été totalement atteint. Les rares points de détail relevés samedi ont immédiatement été réglés par les organisateurs qui ont fait preuve d’une totale collaboration", a relevé le vétérinaire cantonal Pierre-François Gobat.

L'évènement, qui a réuni quelque 2000 participants et 600 bénévoles, s'est terminé sur une victoire ex-aequo de Benoit Girondel (F) et Hugo Deck (F) sur la course reine des 111 kilomètres. La Neuchâteloise Laurence Yerly l'a emporté du côté féminin.

Le Schwytzois Tobias Baggenstos remporte la course dans la catégorie des 51 kilomètres, alors que c’est Emma Pooley (ZH) qui l'emporte chez les femmes. Enfin, dans la catégorie des 31 kilomètres, la victoire est revenue à Simon Paccard (F) chez les hommes et à la Neuchâteloise Marianne Fatton chez les dames.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Conference League: Lucerne très mal barré

Publié

le

Til inscrit son deuxième but (© KEYSTONE/PHILIPP SCHMIDLI)

L'aventure européenne de Lucerne risque d'être brève cet été. Le club de Fabio Celestini a été battu 3-0 à domicile par le Feyenoord Rotterdam au 3e tour qualificatif aller de la Conference League.

Guus Til a été l'homme du match pour le Feyenoord. L'attaquant s'est fait l'auteur d'un doublé en première mi-temps (9e/39e), démontrant de belles qualités de finisseur. Il avait déjà marqué à trois reprises au tour précédent. Sinisterra a ajouté le numéro trois après un incroyable cafouillage dans la défense suisse provoqué par le gardien Vasic (84e).

Ugrinic seul Lucernois dangereux

Très efficaces et solides, les Néerlandais ont justifié leur statut de favoris face à des Lucernois qui, à part leur volonté, n'ont pas montré grand-chose. Seul Ugrinic a parfois su se montrer dangereux.

Ce score très net hypothèque évidemment sérieusement les chances lucernoises d'atteindre les play-off. On voit en effet mal comment l'équipe pourrait réussir une improbable remontée dans la ville portuaire jeudi prochain.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Manchester City engage Grealish pour 100 mio de livres

Publié

le

Jack Grealish: un transfert de poids pour Manchester City (© KEYSTONE/AP/Frank Augstein)

Manchester City a engagé le milieu offensif Jack Grealish (25 ans), qui évoluait à Aston Villa. L'international anglais a signé un contrat de six ans avec les champions en titre.

Les Citizens ont déboursé un montant record pour ce transfert, qui serait de l'ordre de 100 millions de livres (126 mio de francs), selon les médias anglais. Il s'agit du plus gros transfert de l'histoire en Premier League, devant les 89 mio de livres déboursés par Manchester United pour faire venir Paul Pogba de la Juventus en 2016.

Manchester City a précisé que Grealish porterait le numéro 10, récemment libéré par le départ du joueur argentin Sergio Aguero. "City est la meilleure équipe du pays avec un manager qui est considéré comme le meilleur du monde", a déclaré Grealish. "C'est un rêve qui se réalise de faire partie de ce club."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Masters 1000 de Cincinnati: Federer n'ira pas

Publié

le

La pause se prolonge pour Federer (© KEYSTONE/AP/Alberto Pezzali)

Roger Federer ne disputera pas le Masters 1000 de Cincinnati, ont indiqué les organisateurs américains. Le joueur suisse, qui fêtera dimanche son 40e anniversaire, souffre toujours d'un genou.

Le Bâlois avait déjà dû renoncer à participer aux Jeux olympiques de Tokyo. Cincinnati (14-22 août) devait être son seul tournoi de préparation avant l'US Open, qui débutera le 30 août.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Espagne: Messi ne prolongera pas avec le Barça, annonce le club

Publié

le

Messi avec le maillot du Barça: une image du passé? (© KEYSTONE/AP/Joan Monfort)

Lionel Messi (34 ans) ne signera pas de prolongation de contrat au FC Barcelone, a annoncé le club catalan. L'Argentin a effectué toute sa carrière professionnelle chez les blaugrana.

"Bien qu'un accord ait été trouvé entre le FC Barcelone et Leo Messi (...) il ne pourra pas être formalisé en raison d'obstacles économiques et structurels (les règlements de la Liga espagnole). Face à cette situation, Lionel Messi ne restera pas lié au FC Barcelone. Les deux parties regrettent profondément que les souhaits du joueur comme du club ne puissent pas se concrétiser", a affirmé le club blaugrana dans un communiqué.

"Le Barça veut remercier de tout coeur le joueur pour son apport à l'institution et lui souhaite le meilleur pour sa vie personnelle et professionnelle." Arrivé en fin de contrat en juin dernier, le sextuple Ballon d'Or se donc retrouve libre de signer où il veut. C'est un véritable coup de tonnerre alors même que la presse espagnole s'attendait à la conclusion imminente de l'accord entre les deux parties.

Difficultés financières

Depuis la fin de la décevante saison 2020-2021, achevée avec le seul trophée de la Coupe du Roi sur l'étagère, le club catalan a tout fait pour conserver son joyau. Mais les graves difficultés financières du Barça pour rester dans les limites du fair-play financier de la Ligue espagnole, ont eu raison de l'opération.

Messi était pourtant disposé à faire un effort pécuniaire. Selon la presse espagnole, l'Argentin était prêt à diviser son salaire par deux et à prolonger pour cinq saisons.

L'attaquant aux six Ballons d'Or, tout juste vainqueur de la Copa América avec l'Argentine, était devenu cette saison le joueur ayant disputé le plus grand nombre de matches au Barça, devant les 767 apparitions de la légende Xavi.

Marché des transferts

Ce rebondissement fracassant concernant l'un des plus grands joueurs de l'histoire risque de bouleverser le marché des transferts et la presse spécialisée, avant que le point de chute de l'astre argentin soit connu. L'été dernier, les velléités de départ de Messi avaient déjà causé un long feuilleton.

Le joueur avait finalement décidé de rester en Catalogne jusqu'au bout de son contrat, malgré l'intérêt évoqué par la presse du Paris Saint-Germain ou de Manchester City. Ces deux clubs, aux ressources financières sans limites ou presque, vont sans doute se manifester prochainement sur ce dossier...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

MotoGP: retraite pour Valentino Rossi à fin 2021

Publié

le

Valentino Rossi sur une moto: bientôt une image du passé (© KEYSTONE/EPA ANP/VINCENT JANNINK)

Valentino Rossi (42 ans) prendra sa retraite sportive au terme de la saison. Le champion italien l'a annoncé jeudi en marge du GP de Styrie prévu à Spielberg, en Autriche.

"J'ai décidé d'arrêter à la fin de la saison", a déclaré le pilote, neuf fois champion du monde toutes catégories confondues, mais en perte de vitesse depuis quelques années. "Hélas, je commence ma dernière moitié de saison comme pilote de MotoGP. C'est un moment difficile, assez triste", a-t-il confié. "L'an prochain, ma vie va changer. Cela a été un très long voyage, mais vraiment très, très amusant."

Les résultats ont parlé

Engagé en 2021 avec Yamaha-SRT, Rossi l'avait annoncé: il déciderait de son avenir cet été, selon ses résultats. Or, le "Docteur" a connu le début de saison le plus difficile de sa carrière parmi l'élite mondiale. A son actif, un seul top 10 en Italie et une triste 19e place au championnat chez les pilotes avec 17 points à la veille de la 10e manche.

"Durant la saison, les résultats n'étaient pas ceux que j'attendais, donc j'ai commencé à me questionner", a-t-il expliqué. Rossi aurait pu poursuivre pour une saison supplémentaire (sa 27e en Mondial) avec sa propre équipe, la VR46, qui intégrera le MotoGP en 2022 comme satellite de Ducati, mais il en a décidé autrement.

Trop de risques

"J'aurais aimé courir avec mon équipe, mais j'ai décidé que non car cela impliquait de changer de moto (de Yamaha à Ducati, ndlr)", a-t-il détaillé. "Pour deux ou trois ans, ça irait, mais pour une saison seulement, cela présentait peut-être trop de risques."

On ne devrait toutefois pas voir la star disparaître des circuits: outre la gestion de son équipe engagée en championnat du monde de vitesse moto, Rossi souhaite s'essayer à la course automobile.

"Je crois que je suis un pilote à vie, a-t-il affirmé. Je vais juste changer des motos aux voitures, certainement pas au même niveau, mais je pense que je vais continuer à courir."

Dernier titre en 2009

Le dernier de ses neuf titres mondiaux toutes catégories confondues (6 en MotoGP en 2002, 2003, 2004, 2005, 2008 et 2009, 1 en 500 cm3 en 2001, 1 en 250 cm3 en 1999, 1 en 125 cm3 en 1997) remonte à 2009 avec Yamaha. Il a toutefois joué le top 3 au classement des pilotes jusqu'en 2018, année de sa dernière pole, encore avec la marque japonaise. Pour retrouver sa dernière victoire, il faut remonter à 2017 à Assen, aux Pays-Bas.

Rossi n'a signé que deux podiums en 2019 et pris la 7e place au classement général, puis un seul podium et la 15e place en 2020, alors qu'il ne s'était jamais classé au-delà du top 10 depuis ses débuts en Mondial en 1996.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture