Rejoignez-nous

votations du 26 septembre

Votations du 26 septembre: suivez les résultats en direct

Publié

,

le

Radio Lac vous fait suivre en direct les résultats des votations du 26 septembre à Genève et en Suisse.

Ce dimanche 26 septembre 2021, les citoyens suisses sont appelés à se prononcer sur deux objets fédéraux: la modification du code civil suisse qui vise à autoriser le Mariage pour Tout-e-x-s et l'initiative populaire "Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital" dite initiative 99%.

 

Suivez en direct les résultats de ces votations sur Radio Lac:

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

votations du 26 septembre

Olga Baranova: "Le mariage pour tous n'est pas de la Symbolpolitik"

Publié

le

Ce score, que je n'attendais pas, est une excellente réponse à la campagne haineuse menée par nos adversaires, a dit la socialiste genevoise Olga Baranova, directrice de la campagne en faveur du mariage pour tous, à Keystone-ATS. Et de rappeler les affiches effrayantes posées par les opposants au mariage pour tous, qui ont été recouvertes en Valais, car elles effrayaient les enfants.

Olga Baranova interprète ce 64% de oui des Suisses comme un signal envoyé à la communauté homosexuelle leur disant qu'ils sont égaux aux couples hétérosexuels, que leur amour a autant de valeur et qu'ils sont d'aussi bons parents.

Tout le débat de ces derniers mois s'est focalisé sur la distinction entre le mariage pour tous et la PMA. "Mais on ne peut pas séparer ces deux choses, pour la directrice de campagne. Le mariage pour tous n'est pas de la 'Symbolpolitik', vous donnez des droits égaux à des personnes de même sexe. A partir de ce moment-là, vous ne pouvez pas saucissonner les droits."

Continuer la lecture

Actualité

Vers un oui à plus de 64% des Genevois au mariage pour tous

Publié

le

KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

Genève dit oui largement au mariage pour tous

Les Genevois approuveraient largement le mariage pour tous, selon les résultats anticipés basés sur le scrutin par correspondance. Le "oui" s'établit à 64,9%, selon ces chiffres sur 95% des votants. L'initiative 99% pour imposer davantage les revenus du capital est elle rejetée à 58,43%.

La participation s'est établie à 48,98%, selon les chiffres provisoires diffusés dimanche.

Au plan national, selon une première estimation chiffrée de l'institut de sondage gfs.bern, le oui l'a emporté avec 64%, dépassant encore le score prédit par les sondages qui ont précédé le scrutin sur une initiative à laquelle s'opposaient principalement le parti populiste UDC, premier parti du pays et certains groupes religieux.

Continuer la lecture

Actualité

Le peuple rejette l'initiative "99%"

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Les Suisses les plus riches ne seront pas imposés davantage sur les revenus de leur capital. L'initiative "99%" des Jeunes socialistes est rejetée dimanche, selon une tendance de gfs.bern.

Les premiers résultats partiels sont très clairs. A Genève, le "non" l'emporte par 58,4% après dépouillement de 95% des voix. Une projection du canton de Zurich donne un rejet à 64%.

Ce verdict n'est pas une surprise. L'initiative n'a jamais décollé dans les sondages. Le Conseil fédéral s'y opposait ainsi que le Parlement où elle n'avait les faveurs que du PS et des Verts.

L'initiative "alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital" voulait imposer à 150% les parts du revenu du capital - intérêts, dividendes, bénéfices réalisés sur les actions, gains en capital ou les loyers - supérieures à un certain montant. À partir de ce montant, chaque franc supplémentaire de revenu du capital aurait été taxé comme 1,50 franc.

L'initiative ne mentionnait pas de chiffre, mais les Jeunes socialistes proposaient un seuil de 100'000 francs pour éviter de toucher les petits épargnants. Ainsi, les 100'000 premiers francs de revenus du capital auraient été imposés à 100% et le reste une fois et demie.

Redistribution

Les initiants estimaient entre cinq et dix milliards de francs les recettes fiscales supplémentaires qui auraient pu être redistribuées. Le montant aurait permis de réduire la charge fiscale des personnes aux revenus faibles ou moyens et à financer des prestations sociales comme des crèches, des subsides à l'assurance-maladie ou la formation.

Les inégalités sociales ont pris des proportions énormes en Suisse, selon les Jeunes socialistes. Le 1% le plus riche détient actuellement près de 43% de la richesse totale. Quelque 300 personnes en profitent et leur fortune a doublé durant les 17 dernières années pour s'inscrire à 707 milliards de francs.

Forte opposition

La mobilisation contre l'initiative était forte. Plusieurs comités économiques, menés par les représentants des organisations faîtières et des politiciens du centre et de la droite, ont mené la fronde.

Pour les opposants, ce projet aurait bouleversé l'équilibre actuel qui fait que plus les revenus sont élevés, plus les impôts le sont. Ils craignaient aussi qu'il ne fasse peser un lourd fardeau sur les entreprises notamment lors d’une succession. Le modèle aurait aussi mis à mal les start-up et les gains tirés de la vente d'un bien immobilier auraient été surtaxés.

De plus, le texte était laconique et imprécis. Le fait qu'il ne mentionne pas de seuil rendait sa mise en oeuvre floue, selon ses adversaires. La hausse d'imposition proposée se fondait essentiellement sur le type de revenu, et non sur le montant. Beaucoup plus de personnes que ne le suggère le texte de l'initiative auraient été touchées par la hausse de l'imposition du capital.

 

Continuer la lecture

votations du 26 septembre

Mariages pour tout-e-x-s: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses se sont prononcés sur la modification du code civil dans le but d'autoriser le Mariage pour Tout-e-x-s. Découvrez maintenant les résultats de ce vote à l'échelle nationale, canton par canton et plus en détail pour le canton de Genève.

Les résultats de la votation du 26 septembre cantons par cantons:

Défilé à la Pride de Zürich in Zurich, le samedi 4 septembre 2021 ©KEYSTONE/Michael Buholzer

Les résultats de la votation du 26 septembre dans le canton de Genève:

Continuer la lecture

Suisse

Grand oui au "mariage pour tous", mini oui à l'"initiative 99%"

Publié

le

Une courte majorité (46%) des sondés accepte l'initiative "99%". Mais 9% des électeurs n'ont pas encore fait leur choix (archives). (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Près de 70% des Suisses sont favorables au "mariage pour tous", à cinq semaines et demie du scrutin. Ils sont par contre bien plus divisés sur le sort de l'"initiative 99%" des Jeunes socialistes, soutenue par une faible majorité (46% de oui, contre 45% de non).

Selon le sondage de gfs.bern réalisé pour le compte de la SSR, 69% des Suisses soutiennent le "mariage pour tous". Ils sont 29% à s'y opposer. Les opinions sont déjà bien formées: seuls 2% des électeurs sondés sont encore indécis.

Les parts des Suisses favorables est la même des deux côtés de la Sarine (69%). Elle s'effrite un peu au Tessin, avec 61% de oui. L'électorat UDC, les personnes qui ne font pas confiance au gouvernement et les membres des Eglises chrétiennes libres refusent en majorité l'argumentation sur l'homoparentalité, souligne vendredi gfs.bern dans son analyse.

Parmi les arguments qui font mouche en faveur de cet amendement du Code civil, 72% des sondés considèrent que le mariage pour tous est une étape vers l'égalité pour les couples du même sexe et 65% estiment que l'affection et les soins ne sont pas une question de forme de famille.

Du côté des opposants, 39% d'entre eux jugent que les enfants ont besoin de modèle des deux sexes. Une même proportion rappelle que seule l'union de l'homme et de la femme a la capacité de transmettre la vie.

Près de 10% d'indécis

Le sort de l'initiative "alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital" des Jeunes socialistes est davantage sur le balan. Une courte majorité (46%) des sondés l'accepte. Mais 9% des électeurs n'ont pas encore fait leur choix. C'est au Tessin (51%) que l'approbation est la plus forte.

L'acceptation va en diminuant de gauche à droite et atteint le creux de la vague chez le PLR (20%) pour remonter ensuite dans les rangs de l'électorat UDC (29%). Seuls les sympathisants des Verts (84%) et du PS (83%) veulent en majorité glisser un oui dans l'urne.

L'électorat Vert'libéral est divisé (51%). Les proches du Centre sont 39 % à vouloir voter pour le projet. Coude-à-coude chez les indépendants, parmi lesquels un quart n'ont pas encore déterminé leur choix.

Plus le revenu est élevé et moins l'est le consentement pour l'initiative. Les personnes qui vivent dans un foyer disposant de jusqu'à 7000 francs de revenus veulent majoritairement voter en faveur de l'initiative.

Succès à la campagne

Plus étonnant, l'approbation de l'initiative est plus élevée à la campagne que dans les régions urbanisées. Traditionnellement, les projets portés par la gauche rencontrent plus d'approbation dans un environnement urbain.

Soixante-quatre pour cent des sondés jugent qu'ils payeront moins d'impôts grâce à l'initiative et que cela profitera à l'économie. Plus de la moitié (51%) estime qu'il faut imposer le capital plus lourdement que l'économie. Enfin, 48% sont d'avis que le texte contribue à une répartition des richesses plus équitable.

Dans le camp adverse, une majorité (55%) s'oppose à un nouvel impôt qui frappe aussi la classe moyenne. Près de la moitié (49%) jugent qu'accepter l'initiative va rendre plus difficile la reprise économique pour les PME. Enfin, 46% prônent le statu quo: les actifs sont selon eux déjà taxés à un niveau élevé en Suisse.

Le premier sondage Trend SRG-SSR sur les votations du 26 septembre 2021, a été réalisé par l'Institut de recherche gfs.bern entre le 2 et le 16 août auprès de 22'427 titulaires du droit de vote. La plage d'erreur statistique est de plus ou moins 2,8 pour cent.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture