Rejoignez-nous

Elections

Fabienne Fischer, candidate Les Verts, invitée de Radio Lac Matin

Publié

,

le

Fabienne Fischer est arrivée en tête du premier tour à la complémentaire au Conseil d’Etat. Avec près de 30%, elle part confiante pour le second tour et passe à l’attaque: elle va proposer des rendez-vous pour répondre au mieux aux attentes des Genevois.

C’est une Fabienne Fischer sereine et déterminée que nous avons reçu ce matin au lendemain du premier tour de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat genevois. Après être arrivée en tête de ce scrutin hier avec près de 30% des suffrages exprimées, la candidate des Verts se dit prête pour le second tour dont l’enjeu sera de rassembler et d’aller chercher de nouvelles voix. Fabienne Fischer continuera à mener sa campagne sur le terrain en allant à la rencontre des gens et en créant des rendez-vous dans des lieux symboliques afin de répondre aux attentes des genevois.

En ce 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, elle sera aussi présente auprès du comité de la Grève des femmes et des femmes qui se mobilisent cet après-midi pour porter des renvendications sur l’égalité femmes/hommes comme l’égalité salariale, le matien de l’AVS à 64 ans pour les femmes, faire sauter le plafind de verre…

Si elle refuse la comparaison avec Pierre Maudet, elle promet une campagne fondée sur ses valeurs: integrité, sincérité, honneté et transparence, pour le second tour.

La candidate revient aussi sur ses ambitions si elle est élue au Conseil d’Etat. Parmi celles-ci, l’égalité femmes/hommes, l’égalite pour les personnes LGBTQI+ mais aussi l’égalité pour les personnes précaires touchées par le coronavirus. Fabienne Fischer propose notamment un revenu de base pour les acteurs de la culture pendant la période de pandémie afin de leur permettre de continuer à faire leur travail dans des conditions décentes.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Elections

Pierre Maudet poursuivra son activité politique

Publié

le

Pierre Maudet, qui n’a pas réussi dimanche à conserver son siège au Conseil d’Etat genevois, a exprimé sa déception. Il veut désormais s’accorder un temps de réflexion auprès de sa famille, mais compte bien poursuivre son activité politique, peut-être d’une autre manière.

« Aujourd’hui c’est un sentiment de déception au terme d’une campagne haletante dans laquelle j’ai tout donné », a déclaré M.Maudet. « Je continuerai à me mettre à disposition du canton. Je poursuivrai l’activité politique, sans doute d’une autre manière », a-t-il ajouté en soulignant que tout était ouvert.

Pierre Maudet qui s’est exprimé brièvement devant les médias ne compte pas faire d’autre déclaration dans l’immédiat. Sur sa page internet, il prend acte de la décision du peuple et relève « les dérives et les excès » de cette campagne.

 

Continuer la lecture

Elections

La Verte Fabienne Fischer est élue au Conseil d’Etat

Publié

le

La Verte Fabienne Fischer devrait être élue dimanche au Conseil d’Etat genevois lors du deuxième tour de l’élection complémentaire. Selon des résultats provisoires, elle devance largement Pierre Maudet, le magistrat démissionnaire qui se présentait en indépendant.

Fabienne Fischer obtient 45’198 voix, suivie de Pierre Maudet avec 36’844 suffrage. Ces résultats provisoires ne devraient plus changer étant donné l’avance de l’écologiste sur l’ex-PLR. La candidate PDC Delphine Bachmann arrive en troisième position (14’717 voix) alors que l’UDC Yves Nidegger ferme la marche (12’104 voix)

Le taux de participation quand à lui s’élève à 40,9% à J-1.

Les Verts rassemblés en Vieille Ville en attendant l’arrivée de Fabienne Fischer. ©Radio Lac

 

avec ATS Keystone

Continuer la lecture

Elections

L’Ultime Débat: qui entrera au Conseil d’Etat ?

Publié

le

Quatre candidats pour une place au Conseil d’Etat. Qui de Pierre Maudet, Fabienne Fischer, Yves Nidegger ou Delphine Bachmann entrera au Conseil d’Etat genevois ? Ils seront tous les quatre face à face sur Radio Lac le mardi 23 mars pour l’Ultime Débat avant le second tour de l’élection.

 

Quatre candidats pour un siège.

Pour le second tour de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat, quatre candidats sont en lice. A gauche, une seule candidate se présente: la verte Fabienne Fischer, arrivée en tête du premier tour avec près de 30% des voix et qui, face à une opposition dispersée, semble avoir toutes les cartes en main pour l’emporter le 28 mars. Face à elle, la droite compte trois candidats qui espèrent décrocher le siège au Conseil d’Etat: l’indépendant Pierre Maudet, candidat à sa propre succession et fort d’une seconde place au premier tour, l’UDC Yves Nidegger et la candidate PDC, Delphine Bachmann.

Alors qui entrera au Conseil d’Etat le 28 mars ? C’est vous qui décidez !

 

L’ultime débat.

Mardi 23 mars, les quatre candidats se retrouveront face à face sur le plateau de Radio Lac pour un ultime débat avant le second tour. Au coeur des discussions, la gestion de la crise et deux questions: comment aider les Genevoises et les Genevois, quelque soit leur situation ? Mais aussi comment relancer Genève après la crise ?

L’Ultime Débat sera animé par Béatrice Rul et diffusé en direct sur Radio Lac, One TV et la page facebook @RadioLacOfficiel le mardi 23 mars 2021 à 18h00.

Mardi 23 mars, l’Ultime Débat, c’est vous qui décidez !

Continuer la lecture

Elections

4 candidats pour un siège au gouvernement genevois

Publié

le

Delphine Bachmann, presidente du PDC Geneve, a déposé sa candidature pour le second tour de l'election complementaire du Conseil d'Etat Fotograf: SALVATORE DI NOLFI

Le second tour de l’élection complémentaire du Conseil d’Etat genevois met aux prises quatre candidats pour un siège. A gauche, une Verte se présente. A droite, ils sont trois à espérer décrocher le gros lot le 28 mars.

Le délai de dépôt des candidatures arrivait à échéance mardi à midi, a rappelé le Service des votations et des élections.

Face à une opposition dispersée, l’écologiste Fabienne Fischer semble détenir les meilleurs atouts pour l’emporter dans trois semaines. L’avocate de 59 ans, outre l’appui des siens, dispose également du soutien des socialistes. Le Parti du travail, qui avait lancé un candidat au premier tour, s’est également rallié à sa cause.

A droite, le sentiment de désunion est plus prégnant que jamais. Le conseiller d’Etat démissionnaire Pierre Maudet apparaît néanmoins le mieux armé des candidats de son camp politique pour conserver sa place au gouvernement cantonal.

Le magistrat de 43 ans, qui fait campagne en indépendant, a créé la sensation, dimanche, en arrivant deuxième du premier tour, loin devant le candidat du PLR, Cyril Aellen. Un résultat décevant qui a poussé le radical-libéral à quitter la partie en cours de route, laissant sa formation orpheline pour le deuxième tour.

Contrairement à Fabienne Fischer, qui a viré en tête dimanche et qui peut compter sur une gauche qui fait bloc derrière elle, Pierre Maudet doit se mesurer à deux autres adversaires de droite pour cette seconde manche.

Le PLR hors jeu

Le conseiller national UDC Yves Nidegger, 63 ans, a en effet décidé, avec son parti, de rester en course. Il n’aura le soutien d’aucune autre formation politique, le PLR ayant choisi de ne pas donner de consigne de vote et le MCG recommandant de glisser un bulletin blanc dans l’urne.

A droite, la surprise de dernière minute est venue du PDC genevois. Les démocrates-chrétiens, face à l’absence de candidat PLR, ont opté pour une candidature maison. Ils ont jeté leur dévolu sur leur présidente, Delphine Bachmann. La cadette de l’élection, 32 ans, aura pour mission de séduire l’électorat du centre-droit.

Delphine Bachmann se présente sur une liste PDC-PBD, Le Centre. La députée au Grand Conseil prend en quelque sorte la place du représentant du PBD Yann Testa, qui a jeté l’éponge après avoir terminé bon dernier du premier tour.

Olivier Pahud, qui portait la liste Evolution Suisse, s’est également retiré de la course. Le conseiller national vert’libéral Michel Matter, qui s’est classé cinquième dimanche, avec près de 10% des voix, a fait de même.

 

Source: ATS

Continuer la lecture

Elections

Election partielle GE: Une candidate PDC s’invite au second tour

Publié

le

La présidente du PDC Genève Delphine Bachmann est la candidate surprise du second tour de l’élection complémentaire du Conseil d’Etat genevois.

La députée démocrate-chrétienne se présente sur une liste intitulée PDC-PBD-Le Centre, a fait savoir mardi le secrétaire général du PDC Genève, Vincent Gillet.

La difficulté, pour le PDC, aura été de trouver rapidement une place pour sa candidate de dernière minute sur une liste déjà présente au premier tour du scrutin. Le parti s’est tourné naturellement vers le PBD, le candidat bourgeois-démocrate Yann Testa s’étant retiré de la course dimanche.

Autre raison de ce rapprochement, la fusion entre le PDC et le PBD au niveau national, qui a donné naissance au Centre. En participant au second tour, le PDC dit vouloir assumer sa responsabilité de formation gouvernementale. « Nous souhaitons offrir une alternative à l’électorat de centre-droit », a souligné M.Gillet.

Le PDC s’est résolu à présenter Delphine Bachmann, car le PLR, lundi soir, a refusé de participer au second tour de l’élection avec un de ses représentants. Son candidat Cyril Aellen est arrivé troisième dimanche et a jeté l’éponge. Lundi soir, le PLR n’a pas non plus donné de consigne de vote pour le second tour.

Avec Delphine Bachmann, quatre candidats brigueront le siège gouvernemental remis en jeu. La démocrate-chrétienne affrontera la Verte Fabienne Fischer, donnée par beaucoup favorite, le conseiller d’Etat démissionnaire Pierre Maudet et le conseiller national UDC Yves Nidegger.

Avec ATS Keystone

Continuer la lecture