Rejoignez-nous

Ils sont deux à prétendre à la tête du PLR Genève, le 19 mai prochain: le sortant, Bertrand Reich, mais aussi Sophie Creffield. Une candidate qui « veut tourner la page, regarder vers le futur, et ouvrir le débat ». Elle entend proposer un nouveau modèle, pour le PLR Genève et « ouvrir le débat » pour « construire la ligne politique du parti ». Elle souhaite, également, renouer le lien avec les associations, « la cheville ouvrière du parti qui doivent être soutenues et entendues ».

Quant aux Assises de la Droite, que comptent organiser Bertrand Reich, cet été, ce n’est pas une priorité, pour Sophie Creffield. Il faut d’abord « un grand rassemblement du PLR (…) et ses membres pour s’assurer une liberté de parole » et souhaite au moins deux agora, dans  l’année.  Elle se dit prête à ouvrir la discussion avec tous les partis de droite, y compris l’UDC, selon les sujets.

Sophie Creffield était invitée de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces vidéos peuvent vous intéresser