Rejoignez-nous

6 minutes avec Stefanie Prezioso, conseillère nationale

Publié

le

Une manifestation est organisée ce mardi soir, à 17h30, de la Place Lise-Girardin à la Place des Nations, pour la levée de la propriété intellectuelle sur les vaccins. La position de la Suisse est claire: mettre fin à cette propriété intellectuelle, ce serait mettre fin à l'intérêt des pharmas de faire de la recherche et développement sur les vaccins. "C'est faux" pour la conseillère nationale Ensemble à Gauche, Stefanie Prezioso. "L'essentiel des sommes qui a été dépensé pour le développement des vaccins l'a été par des fonds publics donc ce ne ce sont pas les profits privés des pharmas qui ont été investis dans le développement des vaccins. C'est la socialisation des pertes et  la privatisation des profits!"

Stefanie Prezioso rappelle l'importance d'une diffusion du vaccin à tous les pays du monde: "la diffusion du virus et ses mutations est liée à un apartheid vaccinal et cet apartheid vaccinal est lié au refus entêté des pays du Nord, et en tête la Suisse, de lever les droits de propriété intellectuelle. On parle là de morts!".

Quant au programme Covax? "Il faudrait 27 ans pour réussir à vacciner les pays du Sud à la hauteur où nous étions vaccinés en juillet! La diffusion du virus, ces mutations, cela va continuer!"

La conseillère nationale, Stefanie Prezioso, était invitée de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces vidéos peuvent vous intéresser