Rejoignez-nous

Genève

Météo à Genève : du soleil jusqu’à lundi

Publié

,

le

Genève sous les nuages

Le ciel est nuageux mais quelques éclaircies seront au programme cet après midi. Il fera 18°.

Demain : du soleil, quelques voiles nuageux en cours de journée et 19° au thermomètre.

Samedi : un début de week-end conjuguant douceur des températures et ciel bleu. Il fera 21° au plus fort de la journée. Les températures seront en hausse.

Dimanche : des nuages élevés en matinée, mais du soleil. Les maximales seront de 22°.

Lundi : un début de semaine ensoleillé et 20° au plus fort de la journée.

Le mondial de rugby balayé par Hagibis

Ailleurs dans le monde le typhon Hagibis qui frappe le Japon a eu raison de la Coupe du Monde de rugby. Les matchs Angleterre – France et Nouvelle-Zélande – Italie, programmés samedi sont annulés par précaution. Il s’agit de la première annulation de matchs de l’histoire du Mondial de rugby, créé en 1987. 

Une annulation qui, à dix mois des jeux olympiques de Tokyo, relance le débat sur la capacité du Japon a accueillir des grandes compétitions internationales, en raison de conditions naturelles ou climatiques. 

 

Actualité

Un nouveau bar genevois fait la part belle à la culture: La Jonquille

Publié

le

Xavier, Léon et Thomas sont confiants pour l'ouverture de la Jonquille demain.

Un bar, un restaurant, une salle de concert et un espace-détente, le tout en plein cœur de Genève. C’est ce que proposera la Jonquille, qui nous a ouvert ses portes à la veille de son inauguration. Un projet porté par trois genevois, passionnés de bières et de musique. 

« Peut-on vraiment être prêts? » s’interroge Léon Courvoisier lorsqu’on lui demande s’il est confiant pour demain. Cela fait près de deux ans qu’il consacre avec ses deux amis l’essentiel de son temps à cet établissement qui ouvrira ce vendredi dans l’ancien quartier de l’Artamis, rebaptisé depuis en écoquartier de la Jonction. Toujours est-il que le lieu, lui, est bien prêt. L’heure est aux derniers préparatifs.

Léon  Co-fondateur de la Jonquille

Bière artisanales et locales et restauration 

A la tête de ce projet, on retrouve trois genevois d’une trentaine d’années: Léon, Thomas et Xavier. Une des activités clés de la Jonquille sera la bière, artisanale et locale. Vingt-quatre becs de bières à la pression à la carte, une trentaine de bières bouteilles artisanales: l’idée est véritablement de faire connaître des nouveaux « styles ».

Léon  Co-fondateur de la Jonquille

Pour ce qui est du restaurant – qui doit ouvrir le 16 décembre prochain – la Jonquille a fait le choix de la simplicité. Sur sa carte, essentiellement des plats végétariens, mais également de la viande et du poisson, un menu qui changera de semaine en semaine. Le soir, plusieurs tapas seront proposés.

Léon  Co-fondateur de la Jonquille

Salle de concert 

Sous le bar un grand espace a été aménagé en salle de concert. Un lieu avec une certaine ambition, la capacité étant de 200 personnes. Le lieu accueillera trois concerts par semaine, les jeudis, vendredis et samedis soirs. Et à terme, seront également organisés des événements autour du théâtre, notamment des matchs d’improvisation. C’est ce qu’explique Thomas Piguet, qui s’est beaucoup impliqué dans cette salle.

Thomas  Co-fondateur de la Jonquille

Pour ce qui est des styles de musique, la programmation se veut éclectique. Reggae, swing ou encore rock, la Jonquille souhaite attirer un public varié.

Thomas  Co-fondateur de la Jonquille

En passionnés de musique, les trois amis ont privilégié une sonorisation artisanale. Ce sont eux qui ont pratiquement tout construit.

Thomas  Co-fondateur de la Jonquille

« Convivial, local et artisanal ». Trois mots qui ont été choisis par Léon, Thomas et Xavier pour exprimer leur objectif. Et c’est bien à ça que pourrait ressembler la Jonquille dès demain.

Plus d’informations sur le site internet de la Jonquille.

De gauche à droite: Léon, Thomas et Xavier peuvent compter sur la précieuse aide de Sibille, Valentine et Baptiste pour les deniers préparatifs

Continuer la lecture

Genève

Fondation Sanfilippo: un combat pour l’espoir

Publié

le

La recherche prend beaucoup de temps et nécessite des fonds très importants pour espérer mettre en place un traitement. (Keystone)

Un maladie entraînant une dégénérescence nerveuse très sévère, et causant le décès de l’enfant entre sa dixième et vingtième année, c’est le syndrome de Sanfilippo, décrit en 1963 par le docteur du même nom, qui touche en Suisse environ dix personnes aujourd’hui. 

Une maladie rare donc, ce qui se traduit au niveau mondiale par environ 1 cas pour 70’000 personnes. En Suisse, la fondation Sanfilippo est la première a se consacrer à la recherche dans le domaine, et dresse cette année un bilan de dix ans de combat. Car bien que la maladie soit pour le moment reconnue comme incurable, les patients et leurs familles refusent cette fatalité et veulent garder espoir. Le président de cette fondation, Frédéric Morel, explique le fonctionnement de la maladie et l’objectif de la fondation Sanfilippo:

Frédéric Morel Président de la fondation Sanfilippo

Le fonctionnement de cette maladie

Chez les patients touchés par cette maladie, l’enzyme permettant la dégradation de l’héparane sulfate fait défaut, et par conséquent, cette substance est stockée dans le cerveau. De plus, l’enfant manque de fait d’autres substances, résultat de la dégradation de l’héparane sulfate, essentielles à son développement.

Comme résultat, les enfants touchés par le syndrome, bien qu’ils ne présentent aucun symptômes à la naissance, vont peu a peu changer de comportement, devenir hyperactif, désapprendre les acquis et avoir de grandes difficultés pour dormir. La maladie est progressive, et les patients perdent peu a peu la faculté de marcher.

L’espérance de vie des enfants s’élève très rarement au dessus de 20 ans.

Frédéric Morel Président de la fondation Sanfilippo

Difficultés de diagnostique

On estime que la maladie pourrait être fortement sous-estimée, en raison de son caractère rare et de sa difficulté à être diagnostiquée. Pour Frédéric Morel, père de la jeune Charlotte, touchée par la maladie, il est important de faire connaitre cette maladie et ses symptômes dans le monde médical et auprès des familles, afin d’éviter les erreurs de diagnostique encore fréquentes.

Frédéric Morel Président de la fondation Sanfilippo

Recherche et traitement

Il n’existe actuellement pas de traitements définitifs pour traiter le syndrome de Sanfilippo, mais uniquement des traitements symptomatiques. La recherche et les dix ans de travaux soutenus par la fondation Sanfilippo ont permis de mettre en place plusieurs études et traitements potentiels. Entre autre, l’espoir vient aujourd’hui principalement de la thérapie génique, qui consiste à introduire un gène correcteur dans le cerveau des patients. Au terme des essais cliniques, cette thérapie donne des résultats prometteurs.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la Fondation Sanfilippo.

 

 

Continuer la lecture

Genève

Météo à Genève: pluie et nuages pour ce week-end

Publié

le

Source : Keystone ATS

Le ciel sera couvert tout au long de la journée. Pas d’éclaircies au programme avant demain. Les températures atteindront les 5°.

Demain: du stratus le matin, ensuite du brouillard et pour la seconde partie de journée des éclaircies. Les maximales seront de 6°.

Samedi: retour de la pluie et des nuages denses. Les températures seront en hausse: elles atteindront les 9° au plus fort de la journée.

Dimanche: ciel couvert et pluie. Les températures, quant à elles, seront en légère baisse. Les maximales seront de 8°.

Les cheveux utilisés en météorologie 

Les cheveux sont utiles pour de nombreuses choses. On lui connaissait son utilisation dépolluante pour les océans, mais il est également employé afin de déterminer le taux d’humidité dans l’air. En effet, l’hygromètre à cheveux utilise la propriété du cheveux humain à s’allonger ou se raccourcir selon les variations du temps.

Petite anecdote, les cheveux blonds sont plus sensibles que les cheveux bruns à ces fluctuations. 

Continuer la lecture

Genève

Quelles conditions de circulation pour les cortèges de l’Escalade ?

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Ce week-end vont se succéder les différents cortèges de l’Escalade, et c’est sans surprises que l’on peut s’attendre à des conditions de circulation compliquées. Entre routes interdites et axes à éviter, Radio Lac vous dis tout pour rouler en toute tranquillité.

Pour le Cortège de la Soupô, les étudiants Genevois sont invités à défiler le vendredi 6 décembre, entre 8h30 et 11h. Le cortège principal empruntera l’avenue Trembley, la rue Pestalozzi, la rue Hoffmann,la rue de la Servette, la rue de la Poterie, la rue de Lyon, la rue Voltaire, la rue des Terreaux-du-Temple, le carrefour des XXII-Cantons, la rue de Chantepoulet, le pont du Mont-Blanc, la rue du Rhône, le boulevard Emile-Jacques-Dalcroze, le cours des Bastions et le parc des Bastions. Ces rues seront perturbées pendant la durée du cortège et peuvent être interdites.

Les différents collèges rejoindront le cortège et les rues suivantes risquent également d’être perturbées : Avenue du Bouchet, rue de Vermont, rue Antoine-Carteret, route des Franchises, rue Edouard-Rod, avenue de Luserna,
avenue Wendt, rue de Saint-Jean et rue des Délices.

Référez-vous au plan ci dessous, et évitez ces axes de circulations le plus possible.

 

Le petit Cortège de l’Escalade

A l’occasion du petit cortège le vendredi 6 décembre, entre 18h et 20h30, le secteur Vieille-Ville, Saint-Gervais et alentours seront perturbés. Les axes suivants sont à éviter, pouvant être interdits à la circulation ou fortement encombrés: la rue des Chaudronniers, la place du Bourg-de-Four, la rue de l’Hôtel-de-Ville,  la Grand-Rue, la rue Tertasse, la rue de la Corraterie, place Bel-Air, le pont de l’Ile, la rue de la Tour-de-l’Ile, la rue Coutance et la rue des Corps-Saints.

Cortège Historique de l’Escalade

Dimanche 8 décembre entre 17h et 21h, ce sont à nouveau les secteurs Vieille-Ville, Saint-Gervais, rue Basses et les alentours qui seront impactés. Toute les rues suivantes sont concernées par des perturbations ou interdictions de circuler:

Cours des Bastions, rue Saint-Léger, rue J.-G.-EYNARD, place des Casemattes, boulevard Emile-Jaques-DALCROZE, rue Théodore de Bèze, promenade de Saint-Antoine, place Franz-LIST, rue Etienne-DUMONT, place du Bourg-de-Four, rue Verdaine, rue du Vieux-Collège, rue de la Croix-d’Or, rue du Marché, rue de la Confédération, rue de la Corraterie, place Bel-Air, pont de l’Ile, rue de la Tour-de-l’Ile, rue Coutance, rue des Corps-Saints, rue du Temple, place Saint-Gervais, rue Tertasse, Grand-Rue, rue de la Pélisserie, rue Jean-CALVIN, rue Saint-Pierre, rue
Otto-BARBLAN, cour de Saint-Pierre, rue du Soleil-Levant, place de la Taconnerie, rue de l’Hôtel-de-Ville, place du Bourg-de-Four, et rue Saint-Léger.

Attention aux interdictions de stationner mises en place par la police! Prévoyez d’utiliser des moyens de transports alternatifs, et privilégiez la mobilité douce pour ce week-end.

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Les réalisatrices palestiniennes à l’honneur à Genève

Publié

le

Du 5 au 10 décembre, les Rencontres cinématographiques « Palestine : Filmer C’est Exister » met à l’honneur les réalisatrices palestiniennes. Une édition qui fait ainsi écho à une année marquée par la lutte féministe en Suisse.

Les Rencontres cinématographiques « Palestine : Filmer C’est Exister » débutent ce jeudi à Genève. Jusqu’au 10 décembre, une quarantaine de films seront projetés au Grütli et au Fonction:Cinéma. Cette 8ème édition met en lumière le regard des réalisatrices palestiniennes. Une envie née au cours de cette année marquée par la lutte féministe. Céline Brun Nassereddine, membre du comité des rencontres cinématographiques.

Céline Brun Nassereddine Membre du comité

Parmi les thématiques abordées, la résistance contre l’occupation israélienne, l’histoire et la musique. Mais également des thèmes plus tabous, comme les viols ou les féminicides.

Céline Brun Nassereddine Membre du comité

Les rencontres cinématographiques PFC’E souhaitent ainsi faire la lumière sur ces femmes qui doivent se battre pour s’imposer dans un métier encore fortement dominé par les hommes, avec la difficulté supplémentaire d’aborder des thématiques très sensibles. Céline Brun Nassereddine.

Céline Brun Nassereddine Membre du comité

Toute la programmation est à retrouver ici: https://palestine-fce.ch/.

 

 

Continuer la lecture