Rejoignez-nous

La Passion des Montres

Vous n’êtes pas sans le savoir, la Suisse est un pays mondialement connu pour ses montres. Cette semaine, Radio Lac s’est intéressé à ce domaine mystérieux et passionnant qu’est la haute horlogerie. Qu’y a-t-il de si passionnant derrière cette mécanique de précision ? Comment peut naître cette passion ? Quel est l’avenir de l’horlogerie ?

C’est à l’un des plus grands noms de la haute horlogerie et du luxe que nous avons posé toutes ses questions : Jean-Claude Biver s’est confié à Barbara Bertoli à l’occasion d’un événement chez Bucherer.

#01 CONFUCIUS

D’où vient cette passion pour l’horlogerie ? C’est une lecture, une rencontre qui en est à l’origine nous confie Jean-Claude Biver.

#02 CADEAU

D’où vient cet amour immodéré des montres ? Ce sont parfois des erreurs de jeunesse qui forgent des grands destins. Jean-Claude Biver nous explique.

#03 ETERNITE

Se passionner pour des montres d’exception est-ce une manière de se libérer du temps ? Pour Jean-Claude Biver, une montre c’est aussi une éternité, le seul objet éternel.

#04 HORLOGERIE

Le temps c’est de l’argent mais pour autant, le marché de l’horlogerie est-il un monde à part ?

#05 SIHH BASEL

Genève et Bâle, deux capitales de l’horlogerie. Pourquoi ne pas synchroniser ces deux salons ?

#06 REPERE DU MONDE

Aujourd’hui les cadrans disparaissent progressivement de notre paysage, l’horlogerie est-elle devenue un repère de notre époque?

Jean-Claude Biver

Né au Luxembourg puis ayant grandi en Suisse, Jean-Claude Biver est un passionné par la haute horlogerie et le luxe. Après un diplôme de HEC Lausanne en 1975, il suit une carrière incroyable en travaillant pour les plus grands noms de l’horlogerie suisse en commençant pas Audemars Piguet puis Omega et Hublot ou encore Blancpain. En 2014, il est nommé président de la division montres du groupe LVMH qui regroupe notamment les marques Hublot, TAG Heuer et Zenith.

Au-delà de sa carrière impressionnante, Jean-Claude Biver est avant tout un passionné de l’horlogerie, la vraie, celle des montres « qui sont fabriquées par des mains d’hommes et qui font tic-tac ».