Rejoignez-nous

Genève

Pas d’obligation de certificat Covid pour les députés au Grand Conseil genevois

Publié

,

le

Photo archives KEYSTONEMartial Trezzini

Il n’y aura pas d’obligation pour les députés genevois de présenter un certificat Covid pour les sessions du Parlement. Décision prise hier par le bureau du Grand Conseil.

Les députés genevois ne devront pas présenter de certificat Covid pour siéger au Parlement cantonal lors de la prochaine session, début octobre. La décision a été entérinée jeudi soir par le bureau du Grand Conseil. Notamment parce que ce serait un processus de tests coûteux et beaucoup trop lourd à mettre en place.

Le bureau a également considéré que le nombre de nouvelles contaminations allait à la baisse dans la région genevoise et à donc décidé d’en rester à son plan de protection actuel, conformément aux règles en vigueur, lesquelles n'imposent pas la présentation d'un certificat COVID  pour participer aux séances du Grand Conseil.

Diego EstebanPrésident du Grand Conseil genevois

Est-ce que le Parlement ne doit pas, pourtant, faire preuve d'exemplarité en la matière?

Diego EstebanPrésident du Grand Conseil genevois

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Catherine Meurisse récompensée du Grand Prix Töpffer de la bande dessinée 2021

Publié

le

Photo archives KEYSTONE/Laurent Gillieron

Le Grand Prix Töpffer de la bande dessinée 2021 a été attribué à Catherine Meurisse. L'autrice française a été récompensée pour l'ensemble de son oeuvre, a annoncé mardi la Ville de Genève, à l'origine de cette distinction, octroyée depuis 2018.

Catherine Meurisse, 41 ans, est une artiste qui a travaillé pendant une quinzaine d'années pour des titres de presse comme Le Monde, Libération, Les Echos, l'Obs. Elle a également exercé son talent à Charlie Hebdo, échappant à l'attentat qui avait décimé la rédaction de l'hebdomadaire satirique, en 2015.

Parallèlement, Catherine Meurisse a publié de nombreuses bandes dessinées comme Mes Hommes de lettres, Drôles de femmes, Scènes de vie hormonale ou les Grands Espaces, un ouvrage qui évoque son enfance à la campagne. Son dernier album, intitulé La jeune femme et la mer, interroge la place de l'humain dans la nature.

Catherine Meurisse recevra son prix le 3 décembre aux côtés des lauréats du Prix Töpffer Genève et du Prix Töpffer de la jeune bande dessinée, a précisé la Ville de Genève.

 

 

Continuer la lecture

Genève

A Genève, les places d'amarrage deviennent officiellement non transmissibles

Publié

le

Photo archives KEYSTONE/Martial Trezzini

A Genève, il ne sera désormais plus possible, officiellement, de transmettre une place d'amarrage d'un bateau lorsque ce dernier change de propriétaire. Cette mesure est actée dans une nouvelle directive entrée en vigueur lundi. Elle vise à instaurer un roulement plus équitable et rapide des places d'amarrage.

À Genève, transmettre sa place d'amarrage lors de la vente d'un bateau c'est terminé. Cette mesure est actée dans une nouvelle directive cantonale entrée en vigueur aujourd'hui. Elle vise à instaurer un roulement plus équitable et rapide des places d'amarrage. Une liste d'attente de 700 personnes a été créée par le canton. Mais l'objectif est surtout de lutter contre la spéculation qui entoure ces places. Ecoutez Antonio Hodgers, conseiller d'Etat en charge du Territoire.

Antonio HodgersConseiller d'Etat en charge du territoire

Pour Gilles Mulhauser, directeur général de l'Office cantonal de l'eau il était important que l'Etat reprenne la main.

Gilles MulhauserDirecteur général de l'Office cantonal de l'eau

Avec cette nouvelle directive Genève rejoint le canton de Vaud, le Valais et la Haute Savoie qui appliquent déjà cette mesure.

Cas de rigueur

La non-transmissibilité d'une place d'amarrage en cas de changement de détenteur d'un bateau comprend quelques exceptions (situations de handicap, décès, liquidation du régime matrimonial ou lien étroit entretenu avec le bateau). Ces cas seront examinés sur dossier.

La directive relative au non-transfert des places d'amarrage est entrée en vigueur lundi. Une place d'amarrage libérée sera désormais attribuée à un autre usager dans l'ordre de la liste d'attente établie par le canton, indique le département du territoire.

ATS avec Miguel Hernandez

Continuer la lecture

Genève

En quête de truffes à Genève

Publié

le

Saviez-vous que l'on trouve des truffes à Genève, même en ville? 

Des truffes à Genève, ça existe... Le diamant noir, le champignon star de la gastronomie, peut se trouver dans les bois et forêts du canton.

C’est suffisamment dur à croire pour que Quentin Lienard aille voir sur place, aux côtés de Séverine et de sa chienne Ellie. Son reportage:

Quentin Lienard

Des truffes venues de Vernier que l’on peut retrouver soit entière soit transformées en beurre truffé notamment.

Et si ça vous a mis en appétit, vous pouvez retrouver les truffes de Séverine sur le site GRTA ou le 13 novembre à Rolle pour le marché au Truffes de la Côte.

Continuer la lecture

Genève

Le personnel d'EMS genevois réclame du renfort et une prime

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Une soixantaine de personnes, pour la plupart membres du personnel d'établissements publics s'occupant de personnes âgées, ont manifesté samedi à Genève pour de meilleures conditions de travail. Elles réclament leur droit à une prime et plus de personnel.

"Nous courons toute la journée. Nous n'avons plus de temps pour les résidents et dispensons de mauvais soins", a lancé une employée de la maison de retraite du Petit-Saconnex, un des trois établissements, avec la Clinique de Joli-Mont et l'EMS de Vessy, dont une partie du personnel était mobilisée samedi, sous l'égide d'Avenir Syndical.

Yves Mugny, un des responsables du syndicat, a revendiqué quatre points au nom des manifestants: une prime de gériatrie pour les employés des trois établissements, comme celle accordée dans des entités comparables des Hôpitaux universitaires genevois (HUG) tel Beau-Séjour, une meilleure dotation en personnel, la prise en compte de la pénibilité pour le droit à la retraite anticipée et le calcul du temps d'habillage dans les heures de travail.

"Le sous-effectif est de l'ordre de 14%, et le taux d'absentéisme lié aux conditions de travail toujours plus dures se monte entre 12 et 15%", ont dit les responsables de la manifestation, soutenus par des représentants des Verts, d'Ensemble à Gauche et des socialistes.

"Calendes grecques"

Le personnel reproche au conseiller d'Etat en charge de la santé Mauro Poggia de reporter aux "calendes grecques" l'octroi de l'égalité de traitement qui permettrait le versement de la prime de gériatrie au personnel des EMS, dans un contexte de "crise des vocations" pour les métiers du soin aux personnes âgées. "On a applaudi le personnel de santé (avec le Covid) et aujourd'hui on l'oublie", ont dénoncé les participants.

Avenir Syndical, issu d'une scission du Syndicat des services publics, revendique un millier de membres. En marge de ce dossier, ce syndicat créé au printemps 2020 n'a à ce jour pas été reconnu par les HUG comme partenaire social, pour une question de manque de "loyauté".

 

Continuer la lecture

Genève

Une Marche de l'espoir "connectée" pour Haïti

Publié

le

Une Marche de l'espoir "a minima" cette année, en attendant un nouveau départ en 2022. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Terre des hommes (Tdh) Suisse a lancé dimanche à Genève sa 30e Marche de l'espoir, qui doit permettre de récolter environ 150'000 francs en faveur des enfants de Haïti. Pour la première fois, des entreprises sont associées à l'événement.

Cette 30e édition est la deuxième à être en bonne partie numérique. Les participants - personnel d'entreprises, enfants et familles - peuvent parcourir leurs kilomètres où et quand ils le désirent et faire valoir leur balade sportive et humanitaire via une application ad hoc.

Une vingtaine de personnes, sur les quelque 1500 enfants qui participent cette année, étaient cependant présentes physiquement dimanche près de la Rotonde du Mont-Blanc, au bord du lac, pour accomplir a minima le traditionnel parcours de 6 km jusqu'au Jardin botanique et retour.

D'ordinaire, hors période Covid, la manifestation attire bon an mal an quelque 12'000 participants. Mais un tel rassemblement n'était pas possible cette année, pas plus qu'en 2020, à cause des restrictions sanitaires, a expliqué la porte-parole de Tdh Suisse Sandrine Maillard à Keystone-ATS.

Entreprises engagées

Qu'à cela ne tienne, le Covid incite l'organisation humanitaire à développer la numérisation, ce qui permettra à l'avenir de combiner l'option "Marche connectée" avec la participation effective sur le parcours traditionnel, le jour J. Avec, toujours, un volet familial et un autre ouvert aux entreprises, qui jouent le jeu au-delà des espérances.

La Marche dure jusqu'au 20 novembre. Chaque participant a un parrain ou une marraine s'engageant à verser une certaine somme d'argent par kilomètre effectué, en marchant ou en courant. Cette année, les fonds récoltés seront notamment destinés à améliorer les conditions de vie des enfants en Haïti. Parallèlement, une campagne de sensibilisation a été menée auprès de 30'000 écoliers du Grand Genève.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture