Rejoignez-nous

Genève

Météo à Genève: la pluie reviendra demain

Publié

,

le

Source: Pixabay

Le ciel sera globalement couvert à Genève. Les éclaircies seront passagères. Il fera 10° au maximum.

Demain: le ciel sera densément couvert et la pluie reviendra de plus belle dès la mi-journée. Les maximales seront de 9°.

Vendredi: encore de la pluie tout au long de la matinée avant le retour furtif de quelques éclaircies. Le ciel restera dans l'ensemble couvert. Les températures atteindront au maximum 10°.

La tempête Ciara est passée

Ce début de semaine a été particulièrement mouvementé à cause de fortes rafales de vent. Jusqu'à 202 km/h ont été enregistrés sur le Gütsch ob Andermatt dans le canton d'Uri.

Depuis dimanche, les rafales les plus fortes mesurées ont atteint des valeurs qui se produisent tous les 3 à 8 ans. Voire tous les 5 à 10 ans selon MétéoSuisse.

La tempête Ciara est passée mais selon les experts, une nouvelle dépression accompagnée de fortes rafales, devrait atteindre la Suisse ce jeudi. Un avertissement de degré 2 à 3 pourrait être émis dans certaines régions. Toutefois, le vent ne soufflera pas aussi fort que ces derniers jours.

Actualité

Une Marche de l'espoir pour Haïti en format digital cette année

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Elle est organisée chaque année en octobre durant une journée. Cette fois la Marche de l’espoir est étalée sur un mois, depuis le 17 octobre et jusqu'au 20 novembre en format digital, pandémie de covid-19 oblige ! L'objectif reste le même : récolter de l'argent pour financer des programmes en faveur d’enfants défavorisés dans une région du monde. cette année la Marche compte récolter environ 150'000 francs pour les enfants de Haïti. Hélène Stadelmann, chargée des évènements et du sponsoring à terre des hommes suisses était l'invité de Benjamin Smadja et Laurie Selli pour en parler. Elle nous donne le détail du programme.

 

Hélène Stadelmann Chargée de la Marche de l'espoir

Cette 30e édition est la deuxième à être en bonne partie numérique. Les participants - personnel d'entreprises, enfants et familles - peuvent parcourir leurs kilomètres où et quand ils le désirent et faire valoir leur balade sportive et humanitaire via une application ad hoc.

Hélène Stadelmann en charge de la Marche de l’espoir

Une vingtaine de personnes, sur les quelque 1500 enfants qui participent cette année, étaient cependant présentes physiquement dimanche près de la Rotonde du Mont-Blanc, au bord du lac, pour accomplir a minima le traditionnel parcours de 6 km jusqu'au Jardin botanique et retour.

D'ordinaire, hors période Covid, la manifestation attire bon an mal an quelque 12'000 participants. Mais un tel rassemblement n'était pas possible cette année, pas plus qu'en 2020, à cause des restrictions sanitaires, a expliqué la porte-parole de Tdh Suisse Sandrine Maillard à Keystone-ATS.

Entreprises engagées

Qu'à cela ne tienne, le Covid incite l'organisation humanitaire à développer la numérisation, ce qui permettra à l'avenir de combiner l'option "Marche connectée" avec la participation effective sur le parcours traditionnel, le jour J. Avec, toujours, un volet familial et un autre ouvert aux entreprises, qui jouent le jeu au-delà des espérances.

La Marche dure jusqu'au 20 novembre. Chaque participant a un parrain ou une marraine s'engageant à verser une certaine somme d'argent par kilomètre effectué, en marchant ou en courant. Cette année, les fonds récoltés seront notamment destinés à améliorer les conditions de vie des enfants en Haïti. Parallèlement, une campagne de sensibilisation a été menée auprès de 30'000 écoliers du Grand Genève.

Laurie Selli avec ATS

Continuer la lecture

Actualité

Les étudiants de l'uni se mobilisent pour le retour des repas à 3 francs

Publié

le

©RADIOLAC/MIGUELHERNANDEZ

Le syndicat étudiant de l'université estime cette mesure nécessaire pour lutter contre la précarité estudiantine. Il a également organisé une distribution de repas à prix libre. De son côté, l'université planche sur un projet de repas à 5 francs pour tous les étudiants dès la rentrée 2022. 

Les étudiants de l'université veulent le retour des repas à trois francs. Ils ont exprimé leur colère aujourd'hui car la mesure mise en place au printemps dernier n'a pas été reconduite pour l'année académique en cours. Suggérée par la Conférence universitaire des associations d’étudiants (CUAE) elle avait été  mise en place pour aider les étudiants précaires pendant la pandémie. Une mesure qui est plus que nécessaire pour Jules Stassen membre de l'association. Cette initiative a été instaurée du 3 mai au 30 juin dernier et 22'380 repas à 3 francs ont été servi sur la période. Pour Jules Stassen, membre de l'association, il est primordial de réinstaurer cette mesure.

Jules StassenConférence universitaire des associations d’étudiants (CUAE)

Un constat sur la souffrance estudiantine que partage Marco Cattaneo, Directeur de la communication de l'UNIGE.

Marco Cattaneo,Directeur de la communication de l'UNIGE

Ainsi, pour des raisons financière, il n'est pas possible de faire mieux pour le moment selon l'UNIGE. De son côté, le Conseil d’État a demandé à l’Université de Genève de proposer un plan qui cible uniquement les étudiants dans le besoin. Le but: éviter l’arrosage systématique de tous les étudiants (soit 25'000 personnes, étudiants des HES inclus) quelle que soit leur situation indique le Département de l’instruction publique.

Repas à 5 francs

L'université planche sur un projet de repas pérenne pour tous les étudiants dès la rentrée 2022. Ecoutez Marco Cattaneo.

Marco Cattaneo,Directeur de la communication de l'UNIGE

Que pensent les étudiants de cette proposition? La réponse de Jules Stassen.

Jules StassenConférence universitaire des associations d’étudiants (CUAE)

Continuer la lecture

Genève

Le meilleur vin bio est à Genève!

Publié

le

KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Une belle cuvée pour la délégation genevoise qui était lundi soir à Berne pour le Grand Prix du Vin Suisse. Les résultats ont été dévoilés devant 400 personnalités du monde viti-vinicole.

Le prix du meilleur vin Bio a été remis au Domaine de Chambet à Gy pour son pinot noir 2020.

Dans leur catégorie, jolies troisièmes places aussi pour la Cuvée Constance 2020 du domaine de la Vigne Blanche à Cologny et le Domaine des Perrières à Peissy pour son gamay 2020.

Quatre autres vins genevois avaient été nominés pour la finale de Berne : il s'agit de la Cave de Genève avec son merlot "Clémence" 2019, du Château de Laconnex avec son garanoir "Cuvée des Lions" 2020, du Domaine de Miolan et son mousseux "L'Etoile de Miolan" et du Domaine des Perrières avec son gamay "La Chenaie"2019.

Excellent résultat pour Genève dans son ensemble qui repart avec 21 médailles d'or et 29 d'argent parmi les 2821 vins provenant de tous les cantons viticoles du pays.

Enfin, pour la première fois de l'histoire du concours, le prix de la Cave Suisse de l'année est revenu à 2 domaines: Krusner de Féchy et à la Johanniterkeller de Twann.

Continuer la lecture

Genève

Le premier procureur Stéphane Grodecki démissionne

Publié

le

KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi
Le Ministère public genevois perd un de ses quatre premiers procureurs. Stéphane Grodecki, 44 ans, a annoncé démissionner de ses fonctions avec effet à la fin décembre. L'information, révélée mardi par l'hebdomadaire gratuit GHI, a été confirmée par le service de presse du pouvoir judiciaire.

Stéphane Grodecki travaille pour le Ministère public genevois depuis 11 ans. Dernièrement, il a soutenu l'accusation dans le très médiatique procès de l'ancien conseiller d'Etat Pierre Maudet. Il a également prononcé le réquisitoire visant l'encaveur valaisan Dominique Giroud.

Stéphane Grodecki a déclaré au GHI qu'il allait rejoindre, en qualité d'associé, l'étude d'avocats Merkt & associés, à Genève. "Je me réjouis de ce retour au barreau qui me permettra de pratiquer d'autres domaines du droit, notamment le droit public que j'enseigne déjà l'Université de Genève".

Continuer la lecture

Culture

Catherine Meurisse récompensée du Grand Prix Töpffer de la bande dessinée 2021

Publié

le

Photo archives KEYSTONE/Laurent Gillieron

Le Grand Prix Töpffer de la bande dessinée 2021 a été attribué à Catherine Meurisse. L'autrice française a été récompensée pour l'ensemble de son oeuvre, a annoncé mardi la Ville de Genève, à l'origine de cette distinction, octroyée depuis 2018.

Catherine Meurisse, 41 ans, est une artiste qui a travaillé pendant une quinzaine d'années pour des titres de presse comme Le Monde, Libération, Les Echos, l'Obs. Elle a également exercé son talent à Charlie Hebdo, échappant à l'attentat qui avait décimé la rédaction de l'hebdomadaire satirique, en 2015.

Parallèlement, Catherine Meurisse a publié de nombreuses bandes dessinées comme Mes Hommes de lettres, Drôles de femmes, Scènes de vie hormonale ou les Grands Espaces, un ouvrage qui évoque son enfance à la campagne. Son dernier album, intitulé La jeune femme et la mer, interroge la place de l'humain dans la nature.

Catherine Meurisse recevra son prix le 3 décembre aux côtés des lauréats du Prix Töpffer Genève et du Prix Töpffer de la jeune bande dessinée, a précisé la Ville de Genève.

 

 

Continuer la lecture