Rejoignez-nous

Genève

La Ville de Genève propose un été sportif à la population

Publié

,

le

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

La population genevoise aura l'embarras du choix pour faire du sport durant l'été. La Ville de Genève a mis sur pied un riche programme d'activités en tous genres, qui seront encadrées par des entraîneurs professionnels et gratuites pour la plupart d'entre elles.

Au total, 66 cours d'une heure sont proposés sur les sept semaines de l'été, dont 63 en plein air sont gratuits, a fait savoir lundi la Ville de Genève. Ces activités s'adressent à tous, jeunes et plus âgés, débutants ou sportifs assidus. Elles se dérouleront dans des lieux comme l'Ile Rousseau, les Bains des Pâquis ou Baby-Plage.

"Nous voulons donner l'occasion aux gens de découvrir certains sports ou tout simplement de pratiquer une activité physique juste pour le plaisir de l'exercice en plein air", a fait savoir dans un communiqué la conseillère administrative de la Ville de Genève Marie Barbey-Chappuis.

Les activités proposées sont notamment le yoga, la "silent zumba", le streching mobilité, les pilates, la gym poussettes, la course à pied estivale, le renforcement des cuisses et des abdominaux ou encore le "swedish fit".

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Une soirée hommage à l'écrivaine Laurence Boissier à Genève

Publié

le

L'écrivaine genevoise Laurence Boissier a régulièrement collaboré avec le collectif qui lui rend hommage à Genève (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

L'écrivaine Laurence Boissier, décédée il y a quelques mois, aura droit à un hommage mercredi prochain à Genève. Une lecture musicale par sept autrices et auteurs est organisée par le collectif "Bern ist überall" (Berne est partout).

Laurence Boissier avait encore quelques dates prévues avec ce groupe: elle était l'une des rares Romandes à en faire partie avec l'écrivain et scénariste Antoine Jaccoud. "Bern ist überall" rassemble des artistes des quatre coins du pays pour de la littérature parlée, où tous les dialectes et langues helvétiques peuvent s'exprimer.

"Bern ist überall" relève "le féminisme robuste" dont a fait preuve Laurence Boissier tout au long des dix ans pendant lesquelles elle a enthousiasmé le public de ses scènes. L'écrivaine genevoise est décédée à l'âge de 56 ans, emportée par une maladie. Elle avait reçu en 2017 un prix suisse de littérature pour le recueil de nouvelles "Inventaire des lieux".

Laurence Boissier était une artiste, une architecte d'intérieur et une traductrice. Elle a publié plusieurs récits, parmi lesquels "Projet pour Madame B" (2010), "Noces" (2011) et "Cahier des charges" (2011).

En 2018, l'auteure genevoise avait remporté le prix des lecteurs de la Ville de Lausanne. Elle avait également travaillé pendant deux ans comme déléguée du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

La "Liberté...au féminin" à l'honneur au FIFOG à Genève

Publié

le

La maison des associations accueillera un certain nombre de projections du Festival international du film oriental (FIFOG) à Genève (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La "Liberté...au féminin" sera l'héroïne de la 17e édition du Festival international du film oriental de Genève (FIFOG) du 13 au 19 juin prochain. L'écrivaine libanaise Joumana Haddad a été désignée présidente d'honneur.

Avec cette thématique, les organisateurs ne souhaitent pas seulement parler des femmes. La liberté et le cinéma "transportent à la fois les femmes et les hommes", ont-ils encore ajouté.

Les films présentés reflètent cette collaboration. Certains titres portent des noms féminins pendant que d'autres sont signés par des femmes.

Pendant une semaine, une cinquantaine d'oeuvres seront montrées à Genève et ses communes, en présence d'une quarantaine d'invités. Autre symbole de liberté, le festival revendique une situation qui s'améliore après deux années dans des conditions difficiles en raison de la pandémie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Retour d'Omark à Genève, qui garde en plus ses Finlandais

Publié

le

Linus Omark avait laissé de délicieux souvenirs à Genève en 2020-21. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Genève-Servette se muscle pour la saison prochaine. Le club annonce le retour du prolifique attaquant suédois Linus Omark et les prolongations des contrats de Sami Vatanen et Valtteri Filppula.

Omark, 35 ans, avait marqué les esprits en 2020-21 à Genève, lors de son premier passage. Il avait affolé les compteurs (71 points en 59 matches, play-off compris), avant de retourner en Suède pour raisons personnelles. Son retour réjouit les Aigles, qui espèrent "franchir un cap la saison prochaine", indique un communiqué jeudi.

Le Genève-Servette avait accepté de décaler la dernière année de contrat du Suédois sur la saison 2022-2023. Et comme Omark et sa famille s’étaient beaucoup plu à Genève, le joueur a prolongé son bail d’une saison supplémentaire, jusqu’au terme de l’exercice 2023-2024.

Les champions olympiques finlandais Sami Vatanen (30 ans) et Valtteri Filppula (38 ans) ont pour leur part prolongé leur contrat de respectivement deux ans et un an. Avec 39 points en 38 matches, Vatanen a particulièrement brillé pour un défenseur la saison passée. Il formera avec Henrik Tömmernes un duo défensif redoutable. Filppula de son côté s'est révélé un leader dans les vestiaires et sur la glace (77 pts en 48 matches), relève le GSHC. Le club recherche encore un renfort étranger.

Arrivée de Keanu Derungs

GE-Servette annonce par ailleurs que trois joueurs issus de la formation genevoise intégreront le cadre élargi de la 1re équipe. Il s'agit de Thomas Moreno et des internationaux M18 Kelian Fiebiger et Antoine Guignard. L'équipe enregistre en plus l'arrivée de Keanu Derungs (20 ans). L’attaquant suisse débarque du Canada, où il a joué ses trois dernières saisons juniors avec les Victoria Royals (WHL). Il s’est fait l’auteur de 25 points en 33 matches la saison dernière. Il a signé pour deux ans.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

La PDC Marie Barbey-Chappuis maire de Genève pour un an

Publié

le

Marie Barbey-Chappuis sera pour la première fois maire de la Ville de Genève dès le 1er juin (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A partir de mercredi, Marie Barbey-Chappuis sera la maire de la Ville de Genève pour une année. Elue en 2020, la démocrate-chrétienne accède à cette fonction pour la première fois. Elle est par ailleurs en charge du département de la sécurité et des sports.

Marie Barbey-Chappuis succède à ce poste à l'écologiste Frédérique Perler. L'élection du ou de la maire de Genève se fait selon un tournus entre les magistrats municipaux. Le Vert Alfonso Gomez accède à la vice-présidence.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Les masques tombent dans les lieux de soins dès lundi

Publié

le

A Genève, le port du masque ne sera plus exigé dans les lieux de soins à partir de lundi.(illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

A Genève, le port du masque ne sera plus exigé dans les lieux de soins à partir de lundi. Au vu de l'évolution favorable de la pandémie de Covid-19, le Conseil d'Etat a décidé d'assouplir les mesures de protection dans les hôpitaux, les cliniques ou encore les établissements médico-sociaux.

Cette obligation ne se justifie plus sous l'angle sanitaire au-delà de fin mai, a indiqué mercredi l'exécutif à l'issue de sa séance hebdomadaire. Alors que le Conseil fédéral levait les mesures début avril, Genève maintenait l'obligation du port du masque, dès 12 ans, dans les lieux accueillant des personnes fragiles. En cause: la propagation très rapide du sous-variant d'omicron (BA.2).

Conformément à l'arrêté du Conseil d'Etat de mercredi, les Hôpitaux universitaires de Genève lèveront, dès lundi, l'obligation de porter un masque pour les visiteurs et le personnel. Le port du masque pourra néanmoins être exigé dans certaines unités de soins et certains services pour protéger les patients, précisent les HUG.

Afin de lutter contre les maladies transmissibles, les précautions habituelles s'appliquent. Les HUG prient les personnes testées positives ou présentant des symptômes évocateurs du Covid-19 ou d'autres maladies des voies respiratoires de ne pas se rendre à l'hôpital. En outre, ils n'effectueront plus de dépistage systématique du Covid-19 avant les interventions chirurgicales programmées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture