Rejoignez-nous

La nuit est belle

Nuit noire sur Genève depuis le Salève

Publié

,

le

Les lumières publiques sont éteintes, restent celles des habitations, mais l'impression de nuit noire est bien présente sur Genève.

A l’occasion de l’action « La nuit est belle », organisée conjointement par la Société Astronomique de Genève (SAG), le Muséum d’histoire naturelle et la Maison du Salève, Radio Lac s’est rendu sur le balcon de Genève où, surplombant la région, se sont réunis élus, photographes, astrophysiciens et adeptes de randonnées dans le noir. En effet, cette balade astronomique à été commenté par les experts à l’origine de cet événement.

Une ambiance tout particulière règne sur le Salève, tandis qu’un solennel silence a accompagné le coucher de soleil sur les communes participant à cette opération inédite. Peu de lumières pour venir perturber ce spectacle, hormis celle du stade, où se déroule ce jeudi soir le match Servette – Lugano.

A la lumière rouge, Eric Achkar installe le matériel astronomique.

Les participants ont pris de la hauteur pour se rapprocher des étoiles. La randonnée guidée à travers la nature du plateau depuis l’arrivée du périphérique jusqu’à l’observatoire plonge les invités au cœur de la faune sauvage, mais surtout dans les premières minutes d’une nuit qui s’annonce sublime. 

Premières impressions du public

Le temps clément de cette fin de journée et les éclaircies ont permis aux astres de révéler toute leur splendeur et d’offrir un spectacle de la nature captivant. Malgré un froid bien présent et quelques couvertures sur le dos, tout le monde est ravi de l’opération.

Xavier Magnin, président des communes de Genève nous donne son ressenti à cette occasion, une fois la nuit tombée:

Xavier Magnin Président des communes de Genève

Ce soir, plusieurs élus sont présents pour constater l’extinction des lumières publiques du Grand Genève. Cette opération a aussi motivé quelques discussions sur les bienfaits de cette initiative dans leurs communes respectives. Gabriel Doublet, maire de St-Cergues en France, encourage vivement toute les communes à franchir le pas:

Gabriel Doublet Maire de St-Cergues

Après ces moments d’échanges, l’assemblée s’est dirigée sur le plateau du Salève pour une observation guidée par les spécialistes. Depuis les hauteurs du balcon de Genève, Pierre Cusin, directeur du syndicat du Salève, a profité de la nuit pour exprimer son souhait:

Pierre Cusin Directeur du Syndicat du Salève

 

Actualité

L’éclairage public restera éteint toute la nuit à Nyon

Publié

le

149 communes éteindront leur éclairage public ce jeudi soir à l’occasion de l’action « La nuit est belle ». Si certaines d’entre elles rallumeront leurs lumières à minuit, Nyon restera dans le noir jusqu’au petit matin.

Eteindre tout l’éclairage public pour protéger la biodiversité et réduire la consommation énergétique. C’est l’objectif de l’action « La nuit est belle » qui a lieu ce jeudi soir dans la région franco-valdo-genevoise. Au total, 149 communes y participent, dont tout le canton de Genève. 79 du côté français et 25 du côté vaudois joueront également le jeu.

Dans le canton de Vaud justement, à Nyon, les lumières resteront éteintes toute la nuit, jusqu’au petit matin. Le tout est informatisé. En un seul clic, les Services industriels peuvent contrôler l’éclairage.

En plus de préserver la faune et la flore, cette action a donc pour but d’économiser de l’énergie. Nyon compte un peu plus de 1900 lampadaires dans ses rues. En une nuit, des économies peuvent être constatées. Thierry Magnenat, directeur des Services industriels de Nyon.

Thierry Magnenat Directeur des Services industriels de Nyon

Toutes les infos sont à retrouver sur lanuitestbelle.org.

Continuer la lecture

Actualité

Prudence sur la route, l’éclairage public sera éteint ce soir

Publié

le

A l’occasion de l’action « La nuit est belle », 149 communes éteindront leur éclairage public ce jeudi soir. La police appelle à la prudence sur la route.

Ce jeudi soir, de nombreuses communes du Grand Genève éteindront leur éclairage public à l’occasion de l’action « La nuit est belle ». L’objectif est de protéger la biodiversité et réduire la consommation énergétique. Tout le canton de Genève y participe. Elles sont 25 communes du côté vaudois et 79 du côté français à jouer le jeu également. Au total, 149 communes seront donc plongées dans le noir, ou presque.

Cette action aura quelques conséquences sur la circulation et demande d’être d’autant plus vigilant au volant. Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police genevoise.

Silvain Guillaume-Gentil Porte-parole de la police genevoise

En ce qui concerne la criminalité, les statistiques ne montrent pas de hausse particulière des actes lorsque les rues sont sombres mais la police conseille toutefois de prendre quelques précautions. Silvain Guillaume-Gentil.

Silvain Guillaume-Gentil Porte-parole de la police genevoise

Les effectifs de la police seront renforcés durant « La nuit est belle ». Quant aux horaires de l’action, ils varient en fonction des communes. La Ville de Genève rallumera ses lumières à minuit. Du côté de Nyon, par exemple, elles resteront éteintes jusqu’au petit matin.

Continuer la lecture

Actualité

Éteindre l’éclairage public à Genève: des raisons biologiques et astronomiques

Publié

le

La nuit est belle, ce jeudi soir on éteint la lumière dans toute la région franco-valdo genevoise et la nuit risque effectivement de vous étonner.

Ce soir, jeudi, on éteint l’éclairage public de 149 communes des deux côtés de la frontière, du côté suisse, à Genève et dans le canton de Vaud, et du côté français, pour que la nuit soit belle. Pourquoi éteindre la lumière ? Pour plusieurs raisons, à la fois biologiques et philosophiques. L’idée, un peu folle, est née dans la tête de deux scientifiques, un astronome et un biologiste aux Assisses énergétique organisées par le Grand Genève en janvier 2018.

Eric Achkar, président de la société astronomique de Genève et Pascal Moeschler, le conservateur du Muséum d’histoire naturelle, voulaient permettre au million de personnes qui habitent la région franco-valdo-genevoise de voir ou de revoir la voie lactée et les paysages nocturnes. Toutes les lumières de la ville ne permettent plus d’observer notre ciel étoilé, les cinq milliards d’étoiles qui composent notre voie lactée. Et pour l’astronome Eric Achkar, il y a une portée philosophique de voir l’infiniment grand, nous nous rendons compte de notre petite place dans l’univers.

La date du 26 septembre n’a d’ailleurs pas été choisie au hasard. Eric Achkar.

Eric Achkar Président de la société d'astronomie genevoise

Mais il y a une seconde raison qui pousse à éteindre la lumière…

C’est la raison chère à Pascal Moeschler, le conservateur du Museum à Genève: le respect de la nature. «La pollution lumineuse», comme on l’a nommée pour la première fois en 2013, nuit à la biodiversité, à la faune et à la flore. Comprenez aux animaux et aux plantes. Les lumières de la ville modifient le cycle jour/nuit et elles ont un impact sur les rythmes biologiques des petites bêtes, comme les insectes, mais aussi sur ceux des grandes bêtes, que nous sommes.

La lumière intrusive, les panneaux lumineux ont un effet néfaste sur notre organisme, sur la production de mélatonine, l’hormone qui règle nos rythmes biologiques et notre sommeil. Pour les petites bêtes, les lampadaires sont autant de pièges et de barrières écologiques. Tout le monde a déjà observé des insectes se coller à un lampadaire la nuit, désemparés. Les papillons de nuit sont très touchés. Le Conservateur du Muséum d’histoire naturelle, Pascal Moeschler.

Pascal Moeschler Conservateur du Muséum

Les lumières modifient également le rapport proie/prédateur. Enfin pour les plantes, trop de luminosité leur fait perdre les feuilles et empêche leur  pollinisation par les insectes nocturnes.

Les organisateurs espèrent que « La nuit est belle » fera des émules et que d’autres villes vont suivre. Pour Sylvain Ferretti, le Directeur général de l’office de l’urbanisme, réunir deux régions frontalières dans un même événement est aussi une preuve de solidarité.

Sylvain Ferretti Directeur général de l'Office de l'urbanisme

Une motion souhaite que l’initiative soit plus pérenne. La député PDC au Grand Conseil, Christina Meissner a déposé un texte en 2017 en ce sens qui a été accepté par le Conseil d’Etat. L’idée: que l’éclairage public soit diminué dans les villes pour perturber dans une moindre mesure les animaux.

Sachez encore que La nuit est belle est une première mondiale. Une foule d’animation sont prévues ce soir, observation, balade nocturne. Retrouvez tout le programme sur notre site internet Radio Lac.ch et sur le site officiel de lanuitestbelle.org.

 

Continuer la lecture

La nuit est belle

Où irez-vous demain pour admirer le ciel de Genève ?

Publié

le

Demain dès 6 heures et toute la journée : Spécial « La nuit est belle » tout ce qu’il faut savoir pour profiter d’une soirée exceptionnelle. La sélection de Radio Lac.

Les 45 communes genevoises ainsi qu’une grande majorité de communes du Grand Genève font partie du dispositif La Nuit est Belle de jeudi soir.

A l’origine de ce projet, Eric Achkar, président de la Société Astronomique de Genève et Pascal Moeschler, conservateur du Muséum d’histoire naturelle. Le temps d’un soir, il n’y aura donc pas d’allumage public pour les communes dans le dispositif et de nombreuses activités et événements sont organisés dans le Grand Genève. 

Radio Lac vous guide à travers les différentes animations prévues, avant de vivre en direct cette soirée qui promet de nous faire rêver. 

À Genève

Au cœur de ce projet de grande ampleur, la Ville sera animée de toute part et plusieurs initiatives seront lancées. 

À l’Observatoire de la faculté des sciences de l’UNIGE, une table ronde sera organisée dès 18h30 autour de la pollution lumineuse en présence d’un biologiste, d’un spécialiste de l’environnement et d’un astronome. Rendez-vous ensuite sur la plaine de Plainpalais pour explorer la Voie Lactée.

 

A la tombée de la nuit sur le Grand Genève, les lumières ne s’allumeront pas ce jeudi 26 septembre. (©Thibault Demurgé)

Au Musée d’histoire des sciences, les festivités débuteront à 19h30 avec la mise en mouvement du Grand Planétaire d’Adams, un bijou mécanique du 18ème siècle. Elle sera suivie d’une introduction à l’observation de la nuit en compagnie d’intervenants de la Société Astronomique de Genève (SAG).

Sur le parvis du Muséum d’histoire naturelle, plusieurs animations seront mises en place, en présence de spécialistes, dont l’écriture collective d’une lettre à la nuit, une “crêpe-party” et l’observation de la voûte céleste, toute la soirée dès 19h30.

Au Parc La Grange, l’association Pro Natura donne rendez-vous au public à 20h00, pour une balade à la découverte de la faune nocturne. Au parc Bertrand, on pourra observer le ciel à la tombée de la nuit, en compagnie de bénévoles de la société astronomique de Genève, et à l’aide d’instrument simples. 

Au Petit-Saconnex, le public est invité à découvrir à la lampe de poche l’exposition photo “À la découverte de l’autre”, toute la soirée, dans une ambiance exceptionnelle.

Autour de Genève

Les communes du Canton de Genève ont toutes accepté de participer à l’opération, l’occasion pour elles de proposer des activités pour profiter au mieux de cette belle soirée. 

Au signal de Bernex, deuxième point le plus haut du canton, quatre astronomes de la SAG accueilleront le public pour une observation du ciel guidée.

À Carouge, l’observation du ciel sera guidée par un astronome bénévole, au stade de la Fontenette à partir de 20h45. Le public est aussi invité à amener son matériel astronomique.

La ville de Chênes-Bougeries proposera à 19h25 une conférence d’Eliott Guenat, représentant romand de Dark-Sky Switzerland, puis une petite collation suivie de l’observation du ciel.

Sur la commune de Confignon, devant la mairie, des transats et cartes du ciel seront mis à disposition. En cas de mauvais temps, une conférence de Séverine Passaplan, spécialiste en astronomie, sera organisée.

La commune de Dardagny organisera à 19h30 un exposé sur l’univers dans le foyer de la salle polyvalente, puis le public sera invité à observer le ciel et sa myriade d’étoiles.

À Perly, les habitants sont invités pour un buffet canadien, avant de partager l’observation du ciel. 

Dès 16h, atelier bricolage, projection de films et goûter sont organisés à Vernier. À partir de 19h, la commune proposera d’admirer la voûte céleste autour d’un buffet canadien. 

Au Grand-Donzel à Vessy, dès 20h, présentation du ciel par Alexandre Pozzi, astronome puis des contes « Sous les étoiles » seront lus par Isabelle Guillot.

En cas de temps clair, le spectacle de la voie lactée sera impressionnant au dessus de Genève. (©Pexels/Juan)

Une sélection d’animations dans le Grand Genève

Douvaine (France) met l’art à l’honneur et vous invite dès 18h30 à venir peindre votre astre imaginaire. Par la suite, Food Truck et observation du ciel seront au programme.

À Divonne (France), sur l’esplanade du Lac, la FRAPNA Ain et le Chœur des Nations Unies à Genève vous invitent à partager un moment d’harmonie nocturne lors d’un concert à partir de 20h.

Dans le canton de Vaud, sur la commune de Gland, venez découvrir quelques textes lunaires, astraux et empreints de rêverie en compagnie de nos liseurs et liseuses…le tout couronné du verre l’amitié.

Dans la Ville de Nyon, la Compagnie des Contes Joyeux promet un beau moment d’évasion pour les amateurs de contes et de musique.

Toutes les informations et activités sont à retrouver sur le site La Nuit est Belle.

Suivez nos reporter Tadeusz Roth sur les animations proposées ce soir à Genève, et rendez-vous sur le site de Radio Lac pour profiter de cet événement exceptionnel.

Continuer la lecture