Rejoignez-nous

Genève

Genève: une manifestation pour dire "non" au tee-shirt de la honte

Publié

,

le

A Genève, une manifestation s’est tenue ce mercredi matin devant le cycle de Pinchat pour dire «non» au tee shirt de la honte. A l'appel des associations féministes mais aussi de parents d'élèves, les manifestantes ont réclamé la cessation immédiate de cette pratique jugée sexiste. Pour le DIP, il faut des règles pour le bien-vivre ensemble. 

«DIP de la honte, DIP sexiste». Ce sont ces mots que les manifestants ont scandé ce matin devant le cycle de Pinchat.  De nombreuses jeunes femmes et jeunes filles étaient présentes avec des Croptop, comprenez des tee-shirts qui laissent apparaître la taille. Elles ont dénoncé la sexualisation du corps de la femme. Et revendiqué le droit de s’habiller comme elles souhaitent. De nombreux garçons du cycle d’orientation étaient présents également.

Les manifestants ont exigé l’arrêt immédiat de cette pratique, qui consiste à forcer l’élève à enfiler un tee -shirt lorsque sa tenue ne serait pas adéquate aux yeux de la direction. Le mardi de la rentrée, une quinzaine d’élèves de Pinchat ont été contraintes de le mettre, ce qui a mis le feu aux poudres. Ecoutez Caroline, une manifestante de 24 ans.

Carolinemanifestante

L'affaire a débuté peu après la rentrée lorsqu'une quinzaine d'élèves se sont vu obligées d'enfiler le tee-shirt, sous peine de renvoi. Safia était une des filles forcée à le mettre. Ecoutez le témoignage de sa mère, Caroline

Caroline Gmaman d'élève

Sont considérées comme tenues adéquates selon cette maman, des shorts et jupes à la hauteur des mains. Les épaules comme les ventres doivent être couverts, les décolletés sont interdits.

De nombreux jeunes garçons scolarisés à Pinchat étaient présents à la manifestation. Parmi eux, Chris. Ecoutez sa réaction.

Chrisélève au cycle de Pinchat

 

Présente sur les lieux également, la députée au Grand Conseil d'Ensemble à gauche, Françoise Nyffeler. Elle est aussi membre du collectif genevois de la Grève féministe, un des organisateurs de la manifestation. Elle se dit choquée par cette pratique du tee-shirt.

Françoise NyffelerMembre du collectif genevois de la grève féministe

Elle a déposé une motion au Grand Conseil. Le tee-shirt de la honte stigmatise les filles et c'est inadmissible pour Françoise Nyffeler.

Françoise NyffelerMembre du collectif genevois de la grève féministe

Tee-shirt de la honte

Coralie rappelle la difficulté de trouver sa place lorsqu'on a 14 ans. Elle est un peu plus âgée mais se souvient.

CoralieManifestante

Les manifestantes ont réclamé un arrêt immédiat de la pratique du tee-shirt dans les écoles. Ainsi qu’une formation obligatoire pour le corps enseignant donnée par des associations féministes. Coralie estime qu'il faudrait organiser des ateliers.

CoralieManifestante

Les manifestantes ont réclamé des excuses de la part du DIP. Elles ont promis d'autres rassemblements. Un projet de loi va également être déposé pour modifier la Loi sur l'instruction publique. La Conférence des directeurs romands de l'instruction publique va se pencher sur ces pratiques.

Le point de vue du DIP

Pour le Département de l'instruction publique il faut des règles, garantes du bien vivre ensemble. La Conseillère d'Etat chargée du DIP Anne Emery-Torracinta.

Anne Emery-TorracintaConseillère d'Etat chargée du DIP

Anne Emery-Torracinta veut bien rediscuter ces règles, mais uniquement avec les partenaires professionnels, les enseignants, la direction et les élèves.

Anne Emery-TorracintaConseillère d'Etat chargée du DIP

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Un marronnier du Jardin anglais a dû être abattu à cause du vent

Publié

le

Une branche charpentière d'un marronnier est tombée à cause du vent jeudi soir au Jardin anglais. Elle a entraîné la chute d'un autre arbre et fait quatre blessés légers. 

Un marronnier plus que centenaire a dû être abattu dans le Jardin anglais à Genève ce vendredi. A 18 h 30, jeudi soir, un fort coup de vent a cassé une de ses branches charpentière, qui en tombant, a provoqué la chute d’un autre arbre. Quatre personnes ont été légèrement blessées et choquées. Une personne de 60 ans a été conduite à l’hôpital pour des blessures sans gravité, elle en est sortie peu après. Trois jeunes filles étaient sur le choc.

La branche était atteinte par un champignon invisible à l’œil nu mais qui ronge l’intérieur de l’arbre. En perdant cette branche, l’arbre a subi un déséquilibre irrémédiable selon le Service des espaces verts de la Ville de Genève, ce qui a justifié sa coupe.

De grosses bourrasques de vent ont été enregistrées jeudi soir à Genève avec des pointes à 60 km/h à Cointrin.

Le service des espaces verts indique que les deux arbres ont été coupés, le marronnier et celui que la branche charpentière a entraîné dans sa chute. Un plan de plantation va être établi pour remettre trois ou quatre arbres et faire de l'ombre à cet endroit.

Continuer la lecture

Genève

Uber annonce avoir payé ses chauffeurs via sa société partenaire

Publié

le

Uber Genève annonce avoir payé ses chauffeurs ou être en passe de le faire pour la période allant du 4 au 17 juin. Une compensation financière versée via la société partenaire MITC Mobility SA. Elle a été calculée sur la base de l’activité moyenne des chauffeurs sur l’application Uber au cours des 12 derniers mois.

La rémunération correspond au salaire horaire minimum du canton qui est de 23 francs 27 auquel sont ajoutés les congés payés. Selon Uber, plusieurs centaines de chauffeurs ont déjà reçu leur versement hier jeudi, les autres le recevront ce vendredi. La compagnie américaine invite les chauffeurs qui n’auraient pas reçu leur salaire ce lundi à répondre aux mails de MITC et à communiquer leurs coordonnées bancaires.

Les montants reçus sont dérisoires selon ce chauffeur Uber.

Le chauffeur souligne qu'Uber possède toutes les coordonnées bancaires des personnes travaillant avec l'application.

Continuer la lecture

Genève

Le Padel fait son show à Palexpo

Publié

le

Deux terrains de padel ont été inaugurés jeudi soir à Palexpo.  Ils sont installés tout l'été. Objectif: rendre la pratique plus accessible.

Sortez vos raquettes de padel. Deux terrains sont installés pour l’été dans les halles de Palexpo. Ils ont été inaugurés jeudi soir, en présence de deux joueurs professionnels espagnols qui sont présents jusqu’à ce soir pour des masterclass.

L’objectif : proposer un club dédié uniquement au padel, pour rendre ce sport un peu plus accessible à Genève.

Matthieu AmgwerdInitiateur du projet

Ce projet provisoire a pour but de développer ce sport, en plein essor dans beaucoup de pays latins, mais encore à ses débuts en Suisse. Pour Matthieu Amgwerd, responsable du projet, il faut répondre à la demande.

Matthieu AmgwerdInitiateur du projet

Des propos recueillis par Yann Rossier. A notez que des cours seront proposés pour les débutants. Et des tournois auront lieu les vendredis.

Continuer la lecture

Genève

Un premier couple de femmes passe devant la maire de Genève

Publié

le

Laure et Aline ont célébré leur mariage le 1er juillet, date de l'entrée en vigueur du mariage pour tous au niveau suisse, au Palais Eynard à Genève. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Aline et Laure sont passées vendredi matin devant la maire de la Ville de Genève au Palais Eynard. Le mariage pour tous est entré en vigueur en Suisse ce 1er juillet, permettant à ce couple de femmes de convertir son partenariat enregistré en un mariage.

Aline et Laurepremières mariées du Canton de Genève

"Je crois qu'on peut le dire, vous êtes officiellement mariées", a déclaré la maire Marie Barbey-Chappuis à l'issue de la cérémonie qui s'est déroulée en présence d'une trentaine d'invités. Aline, 46 ans, et Laure, 45 ans, sont en couple depuis 21 ans. Elles sont mamans d'un petit garçon de 4 ans. Elles ont déjà conclu un partenariat enregistré au niveau cantonal en 2003 puis au niveau fédéral en 2014.

C'était non sans émotions pour la Maire de la Ville, qui a eu l'honneur d'officier cette union :

Marie Barbey-ChappuisMaire de la Ville de Genève

Sur demande de Dialogai, qui souhaitait marquer le succès de l'engagement militant de manière indélébile, elles ont accepté de "donner une visibilité" à leur union. "C'est symbolique et c'est une normalisation des couples de même sexe", ont-elles déclaré à Keystone-ATS avant la cérémonie.

Aline et Laure avaient déjà entrepris les démarches pour "sécuriser leur famille" en concluant un partenariat enregistré. Mais avec le mariage pour tous, elles peuvent désormais bénéficier de la rente de veuve en cas de besoin, relèvent-elles. Les deux femmes se souviennent avec émotion du dimanche 26 septembre 2021 quand les Suisses ont largement accepté le mariage pour tous après des années d'attente.

Date symbolique

Xavier, 54 ans, et Daniel, 51 ans, ont aussi choisi la date symbolique du 1er juillet pour célébrer leur mariage au Palais Eynard. Les deux hommes, ensemble depuis quinze ans, se sont dit oui et ont échangé leurs alliances en début d'après-midi devant leurs invités.

En Ville de Genève, l'entrée en vigueur du mariage pour tous a a été précédée de formations spécifiques pour le personnel de l'état civil sur les diversités d'orientations sexuelles. La Municipalité revendique une longue tradition d'engagement pour les droits des personnes LGBTIQ+.

Charles, membre investi de l'antenne genevoise de l'Association fédérale pour le Mariage pour tous, n'aurait loupé la cérémonie de ce matin pour rien au monde :

Charlesmembre de l'Association Fédérale pour le Mariage pour tous

Au total, 21 demandes de mariage de couples de même sexe ont été faites ainsi que sept demandes de conversion de partenariat enregistré en mariage. Dans 18 cas, les couples ont déjà fait un partenariat, mais n'ont pas encore décidé s'ils optaient pour une conversion ou s'ils souhaitent recommencer une procédure préparatoire de mariage.

Léna Ailloud avec ATS.

Continuer la lecture

Genève

Meyrin inaugure sa gare modernisée

Publié

le

Quelque 140 trains passent quotidiennement par la gare de Meryin, dont les rames des lignes L5 et L6 du Léman Express (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La gare modernisée de Meyrin (GE) a été inaugurée ce vendredi. Ses quais ont été rallongés pour accueillir des convois plus longs et ils permettent l'accès de plain-pied aux trains. 

La gare de Meyrin entièrement remise à neuf. Ces travaux s’inscrivent dans la modernisation de la ligne Genève-La Plaine. 140 trains y circulent chaque jour et notamment les lignes L5 et L6 du Léman Express empruntée quotidiennement par 6000 usagers. Parmi les nouvelles installations, des voies de garage ont été mises en service dans la perspective des futurs travaux d'extension de la gare Genève-Cornavin. Elles seront utilisées pour le nettoyage des véhicules. Le détail des modifications avec Mathieu Fleury, directeur général de Lemanis.

Mathieu FleuryDirecteur général de Lemanis

Les travaux de la gare de Meyrin, qui ont commencé en février 2019, ont coûté à eux seuls 20 millions de francs. En plus des quais, des abris et des marquises ont été construits, ainsi qu'un passage inférieur pour les vélos. Présent lors de la cérémonie, écoutez la réaction du maire de Meyrin, Laurent Tremblet.

Laurent TrembletMaire de Meyrin

Les gares de Zimeysa, Satigny, Russin et La Plaine ont déjà été transformées. Reste celle de Vernier d'ici 2024, pour un budget total de 67 millions de francs.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture